Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Eriadu - i need some help ❣ errol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4009
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    • Mar 11 Juil - 20:49    




i need some help

meetra & errol
Son sabre laser avait roulé par terre sur quelques mètres.. Elle savait ... elle savait que son arme était un prolongement de son corps. Et oh combien jamais il ne fallait le laisser tomber. Elle l'avait abandonné sur Yavin IV après le massacre. Et elle l'avait récupéré avant de partir sur Naboo. Et là ... Là, il traînait par terre. Comme un vulgaire objet. Pas qu'elle s'en fichait. C'était tout le contraire. Mais elle ne pouvait garder cette arme, là, tout de suite. Devant le spectacle du cadavre de son père, elle ne pouvait pas le garder en main. Bien sûr, elle ne repartirait pas sans. Mais là, tout de suite ... Elle ne pouvait rien faire de plus. Elle avait cette boule au creux du ventre. Cette sensation terrible. Elle savait ... elle savait à présent que ce qu'elle avait ressenti ce jour là, ce n'était pas ... ce n'était pas son imagination. C'était vrai. Et maintenant, elle ne pouvait que pleurer. Et se lamenter sur son sort parce que ... parce qu'elle ne s'était pas écoutée. Parce qu'elle n'avait rien fait pour l'aider. Quelle fille faisait-elle donc ? Pourquoi diable ne s'était-elle pas écoutée ? Pourquoi n'avait-elle pas envoyé Ray sur les roses ? Elle aurait pu prendre une navette. S'en aller pour Eriadu sur le champ. Et peut-être ... Peut-être qu'elle aurait pu voir ... qu'elle aurait pu voir celui qui avait fait ça. Peut-être qu'elle aurait pu l'arrêter. Ou peut-être qu'elle aurait pu l'aider. Peut-être qu'il aurait pu s'en sortir. Mais là ... Non ... il était là. Et elle n'avait rien fait pour l'aider. Elle l'avait laissé mourir seul. Tout seul. A quoi avait-il pu penser avant de mourir ? Est-ce qu'il avait appelé sa fille ? Est-ce qu'il l'avait appelé ? Elle n'en savait rien. Et là, tout de suite, Meetra était comme figée devant cette horreur. Elle sanglotait. Mais ne pleurait pas. Sa main tremblait. Et elle était ... Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle était terrorisée. Mais elle était à bout de souffle. Comme si ... comme si elle ne pouvait plus respirer. Comme si ... l'air ne rentrait plus dans ses poumons. C'était une sensation détestable. Et pas qu'un peu à dire vrai. Errol ... avait fait un pas vers elle. La tirant par le bras. Pour l'éloigner de cette vision d'horreur. Pour l'éloigner de son père. Elle ne pouvait plus l'aider. Elle ne pouvait plus rien faire pour lui. Elle ne pouvait que le pleurer. Et l'enterrer. Meetra avait le regard fixe. Comme si elle ne pouvait plus cligner des yeux. Ses bras l'entouraient. A sa manière, Errol tentait ... peut-être d'apaiser un peu sa peine. Elle voulait parler mais aucun son n'arrivait à sortir. Et elle se répétait, sans cesse ... Elle se répétait le code Jedi. Dans sa tête. Parce que si elle ne le faisait pas, elle ... elle ferait comme la dernière fois. Elle finirait par exploser. Et deux fois ... c'était pas possible. Pas avec Errol. Avec un autre, peut-être. Mais il avait été témoin de sa colère une première fois. Elle ne pouvait pas ... Elle ne voulait pas. Errol la tenait. Comme pour l'éviter ... de s'effondrer. Ou pour lui montrer qu'il était là. Elle n'en savait rien. Elle ne pensait pas vraiment à cela. Elle sentait ses jambes flancher. Elle sentait ... ses larmes qu'elle tentait de garder couler le long de sa joue. "J'peux pas ... J'peux pas le laisser comme ça." Les premiers mots qu'elle disait. Elle renifla quelque peu. Elle cherchait ... Elle cherchait à se défaire de son étreinte. Mais ne savait pas réellement comment elle pouvait faire. Elle ne voulait pas être brusque. Elle ne voulait pas être méchante. Mais elle avait besoin ... Elle ne pouvait pas le laisser comme ça. Et puis, elle devait fouiller la maison. Il y avait peut-être des indices. Peut-être qu'elle trouverait une piste. Sur celui qui avait fait ça. Elle ne pouvait pas partir. Pas maintenant.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Iwan Rheon
Messages : 99
Date d'inscription : 13/06/2017

Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    • Ven 14 Juil - 10:31    

Il n'avait jamais été très doué pour cela. Protéger les gens d'eux même. Les alléger de leur souffrance. Il avait connu pourtant des personnes qui avaient des choses à dire dans de telles circonstances, qui trouvaient des mots. Mais ils ne ressentaient pas comme lui. C'était impossible. Quand on est si proche de la détresse de l'autre, d'une personne qu'on aime, en amitié, amour, ou simplement à laquelle on tient, la démarche est beaucoup plus difficile. C'était un peu comme si une partie de Meetra venait de se briser, et qu'il se sentait saigner lui aussi. Il partageait sa douleur, il la comprenait. Et cela dépassait tout bonnement les mots. On avait jamais réussi à inventer les mots pour parler vraiment de cela, on arrivait qu'à tourner autour.
S'il ne pouvait rien dire, que pouvait-il faire ? Être présent et ne pas partir en courant, pour commencer. Et faire de son possible pour lui transmettre toute sa compassion, toute sa sollicitude. La prendre dans ses bras, la serrer contre lui, se positionner comme rempart à la douleur, bouclier vivant face à la mort et aux décombres. Elle sanglotait silencieusement sur son épaule. Sa douleur le transperçait, mais il tenait bon, il ne devait pas faillir. Il devait être solide. Il savait que la Jedi ne tarderait pas à reprendre ses esprits et vouloir enquêter, s'occuper de la dépouille. Elle en avait besoin avant de faire le deuil, c'était humain. Il savait qu'il allait devoir la libérer à un moment, qu'ils ne pourraient pas rester ainsi. Qu'il faudrait se confronter encore à ce spectacle. Qu'il serait encore aussi démuni qu'un enfant. Il la sentait flancher, fragile poupée dans ses bras, paradoxe pour une femme aussi forte et solide qu'elle. Et pourtant, elle lui demanda de retourner auprès de la dépouille de son père. Errol la serra un peu plus fort, l'espace d'une minute, peut-être deux, les yeux fermés, retenant ses larmes. Il ne pouvait pas empêcher ça. Alors, lentement, il la libéra de son étreinte.
Il n'avait pas la force de pénétrer à nouveau dans la cabane. Une pochette de Ryll était dissimulée dans sa ceinture, et il entendait son chant, comme si sa seule issue était là, pour se confronter à l'insupportable. Mais comment réagirait son amie, si elle le voyait faire ? Si elle comprenait ce qu'il avait fait ? Se couper du monde, au moment où elle avait le plus besoin qu'il soit là, et bien là, justement ? La puanteur macabre se faisait sentir dès la porte d'entrée, alors que Meetra s'y était engouffrée à nouveau, sans le moindre doute. Les lèvres tremblantes, le mécanicien se résolu à en absorber la moitié, en vitesse, le plus discrètement possible. Non, il ne pouvait pas rester dehors. Une fois de plus,il n'avait pas d'autre choix.
La pâte grise fit son effet rapidement, assommante comme à son habitude. Ses tremblements compulsifs s’apaisèrent, et il poussa un soupir de soulagement. Le vide se faisait en lui. Il entra à nouveau dans la cabane. Ses yeux se posèrent tout d'abord sur le cadre brisé dans lequel avait été rangé une photo de Meetra en compagnie de son père. Ils avait l'air heureux. Alors, il s'agenouilla pour la ramasser. Sa main effleura le verre brisé, et il sentit du sang couler. Merde. Pas capable de faire les choses bien. La photo était à peine tâchée, heureusement. Un peu de son sang, en bas à droite. C'était moche, mais tant pis. Il la rangea dans son sac, soigneusement. Puis, il se rapprocha de Meetra, à côté du cadavre. « T'veux qu'on le sorte de là ? Ya s'rement un drap... qu'on peut utiliser. P'r le transport. » Et merde. Il était grillé. Les mots ne sortaient jamais aisément quand il planait. Et il savait que son visage ne mentirait pas deux secondes. Le regard léger, un peu absent, cela ne mentait pas. Elle se fâcherait peut-être. Il faisait ce qu'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4009
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    • Sam 15 Juil - 11:31    




i need some help

meetra & errol
Elle avait envie de tomber à genoux. Elle avait envie de se laisser aller. Elle avait envie de pleurer. Elle avait envie de taper du poing. Elle avait envie de tout casser. Seulement, elle ne pouvait pas le faire. Pour la simple et bonne raison qu'elle ne voulait pas craquer. Pas devant Errol. Il la voyait, à chaque fois, sous son plus mauvais jour. Et elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas qu'il la voit comme ça. Il n'avait pas besoin de ça. Errol avait ses propres problèmes. Elle ne savait pas quoi précisément. Et à dire vrai, elle ne voulait pas le savoir. Elle avait d'autres choses à penser. Elle avait d'autres choses à réfléchir. Elle devait s'occuper ... du corps de son père. A contre coeur, Errol avait détaché son étreinte d'elle. Et il l'avait laissée rentrer, seule. Meetra avait pris une lente inspiration. Elle avait l'impression que le sol allait se dérober sous ses pieds. A chaque pas qu'elle faisait. Elle avait un peu de mal à tenir debout à dire vrai. Chaque pas qu'elle faisait dans la maison était un suplice. Un véritable suplice. Elle s'était retrouvée dans la même pièce que son père. Et elle avait pris son holo. Toujours garder des preuves de la scène de crime. Elle ne savait pas trop pourquoi elle faisait ça à dire vrai. Peut-être parce qu'elle n'avait pas les idées claires pour le moment et qu'elle avait peur ... peur d'oublier quelque chose. Peur de louper un indice ou quelque chose dans le genre qui ferait que ... Et bien, qui ferait qu'elle n'arriverait pas à retrouver celui qui avait fait ça ... Parce qu'elle allait devoir faire des recherches. Parce qu'elle n'allait pas laisser ce crime impuni. Non. Il était hors de question qu'elle ne fasse pas des recherches. Il était hors de question qu'elle reste en retrait et qu'elle fasse comme si rien ne s'était passé. Non. Elle retrouverait celui ou celle qui avait fait ça. Mais pour l'heure, elle ne pouvait pas vraiment laisser son père, là, ici, sur le sol de leur maison. Que la maison soit sans dessus dessous, qu'importe. Mais elle ne pouvait pas laisser son père. Elle avait secoué la tête et elle s'était agenouillée quelques instants. Des larmes coulaient le long de son visage et s'écrasaient contre le parquet. Elle pencha la tête vers l'avant. Son visage se déforma. Elle ferma les yeux durant quelques instants et elle renifla quelque peu. C'était l'horreur. Vraiment l'horreur. Pourquoi maintenant ... Qui diable avait décidé de tuer son père ? Qu'avait-il fait pour se retrouver dans un tel état ? Tant de questions. Et un coeur brisé. Un coeur en morceau. Elle passa une main dans ses cheveux et elle observa le cadavre de son père durant quelques instants. Elle soupa un soupir tandis qu'elle entendait le sol qui craquait. Elle tourna la tête et vit Errol. Il semblait différent ... différent d'il y a quelques minutes. Et en plus, il parlait ... bizarrement. Elle fronça des sourcils. Mais elle n'allait rien dire. Elle n'allait rien dire à ce propos. "Tu devrais rentrer." Elle avait fini par se redresser. "Tu risquerais de t'attirer des ennuis en restant là." C'est surtout que celui ou celle qui avait fait ça était peut-être encore là. Et elle ne pourrait pas le protéger. Enfin, probablement que si. Mais elle avait peur que ça foire. Elle avait peur qu'il se reetrouve tué s'il restait dans les parages. Et puis ... Il avait pris de la drogue ... Bordel ... Ne pouvait-il pas s'en passer ? Sans doue que non. Mais elle ne ferait pas de remarque supplémentaire à ce sujet. Il n'avait pas besoin de ça. Elle non plus. Elle n'était pas sa maman. Il savait ce qui était bon pour lui ou ce qui ne l'était pas. Donc, à lui de prendre ses responsabilités, dans un certain sens. "Merci ... de m'avoir accompagné jusque là." Elle renifla quelque peu. "Mais j'vais faire le reste toute seule." Elle avait serré le poing. Elle ne savait pas trop ce qu'elle allait véritablement faire. Sans doute ... sans doute qu'elle allait enterrer son père. Ici, sur Eriadu ? Probablement pas. Il était d'Onderon. Il serait tout à fait normal qu'elle le ramène sur Onderon. Qu'il soit enterré avec sa défunte épouse. C'était légitime.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Iwan Rheon
Messages : 99
Date d'inscription : 13/06/2017

Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    • Mar 18 Juil - 14:23    

La pesanteur ambiante, qui écrasait Errol un peu plus tôt, se diluait dans l'air peu à peu. Il sentait sa tête lourde, mais il se sentait mieux, pouvait respirer plus facilement. Aborder les choses avec détachement, avec un peu plus d'objectivité. Laisser les émotions couler sur lui sans l'atteindre. Meetra ne sembla pas s'illusionner sur les substances qu'il venait d'ingérer, et tenta de le congédier. De faire la jeune femme forte, capable de tout gérer toute seule. De s'éloigner au plus vite de quelque chose de dérangeant à laquelle elle ne voulait pas être confrontée dans l'immédiat. Il soupira et se leva tant bien que mal. Non, elle ne comprenait pas. Il n'avait pas fait ça pour la laisser, bien au contraire. C'était le prix à payer pour qu'il puisse rester avec elle dans cette horreur sans perdre la raison. Mais, dans son état de choc, il était incertain qu'elle comprenne cela, et un débat aurait été malvenu. Aussi, au lieu de se diriger vers la porte, Errol se dirigea vers ce qui devait être la chambre du défunt.
L'ordre relatif qui y régnait offrait un contraste tout particulier avec le chaos de la pièce voisine. Les draps du lit n'étaient ni très blancs, ni très propres, mais ils feraient l'affaire. Le mécanicien les ôta d'un geste sec, en déchirant une partie. Bon, ce n'était pas comme si quelqu'un allait dormir à nouveau dedans. Il ne perdit pas de temps et revint au niveau du corps. S'il tardait trop, la dose commencerait à s'estomper, et il ne le voulait pas. Il devait aider Meetra à faire la sale besogne, et vite. Il posa genoux à terre et regarda Meetra, son regard ne parvenant pas à rester fixes dans ses yeux. « Bon, je vais envelopper l'essentiel du corps là dedans, d'accord ? Après, on pourra le transporter. Il faudra être discrets, mais en longeant les circuits d'évacuation, on devrait pouvoir rejoindre le spatioport et l'installer dans un vaisseau. » Il marqua une pause, assez longue pour trouver ses mots, assez courte pour empêcher Meetra de l'interrompre. « Et une fois que ce sera fait, quand tu seras en sécurité avec lui, oui, promis, je partirai. » Elle voulait-être seule ? Il comprenait. Elle ne voulait pas s'encombrer de lui ? Il comprenait aussi. Mais il ne lui laissait pas le choix. Sa seule chance était de le mettre dehors en l'empoignant par le col, et ce serait malvenu, probablement. Elle n'avait pas été heureuse de le faire la dernière fois.
Alors, les mains tremblantes, le corellien s'appliqua à déchirer le drap pour pouvoir couvrir entièrement le père de Meetra et le porter ensuite. Les bouts de chair à moitié putréfiée n'arrangeaient pas la tâche, mais il les regardait avec un certain détachement. Merci au Ryll. Nul doute que cette journée le hanterait de nombreuses nuits, mais tout de suite, il était assez solide pour l'affronter. Il ne lui fallu que quelques minutes pour arriver à un résultat décent.
« Partons d'ici Meetra, je ne pense pas qu'il soit bon de s'attarder. A moins que tu ne souhaites fouiller un peu... J'aime pas ça, tu n'aimes pas que je sois là, c'est un compromis possible, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4009
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    • Mar 18 Juil - 21:28    




i need some help

meetra & errol
Errol était un peu comme de la glue. Maintenant qu'il était là et qu'il venait de prendre de la drogue, il n'avait pas envie de partir. Mais pourquoi ... Pourquoi diable s'obstinait-il à rester alors que ça le dégoûtait ? Elle avait très bien vu les haut de coeur qu'il avait eu. Elle avait très bien vu qu'il n'allait pas bien. Et il avait été obligé de se droguer pour ... Et bien, pour rester dans la pièce et éviter de vomir ses tripes. Pourquoi restait-il là ? Pour elle ? Pour lui prouver quelque chose ? Pour éviter qu'elle se retrouve seule ? Meetra n'avait pas besoin de lui. Ou plutôt, elle ne voulait pas de lui. Elle préférait ... Elle préférait affronter ça toute seule. Comme ça, si elle voulait ... Si elle voulait s'effondrer, ou bien tout casser, elle serait toute seule pour le faire. Et on ne la regarderait pas bizarrement, ou des choses dans le genre. Meetra avait besoin qu'il s'en aille. Pour son bien à lui. Mais pour le sien également. Mais il était têtu. "Je présume que je n'ai pas trop le choix, c'est ça ?" Elle pencha la tête légèrement sur le côté. "Quoi que je dise, quoi que je fasse, tu resteras quand même ?" Elle avait posé son regard sur Errol. Au fond, heureusement qu'il était là. Oui, Orrel était pas bien loin. Oui, elle aurait pu attendre le Jedi. Attendre qu'il se charge de réparer le vaisseau. Et ils seraient venus à deux ici. Un jour de plus ou de moins, ça n'aurait pas changé grand chose. Son père serait mort quand même. Quoi qu'il arrive, quoi qu'elle fasse. Elle eut un léger hochement de la tête. "Très bien. On va faire comme ça alors." Errol n'avait rien dit de plus à ce propos. Il s'était contenté d'aller dans la chambre de son père. Meetra en avait profité pour s'asseoir. Et elle avait passé une main sur son visage. Et puis, en restant baissée de la sorte, elle avait fini par pleurer. Silencieusement. Mais elle pleurait. Les larmes s'écrasaient sur le sol de la maison, passant à travers les plaques de bois et se retrouvant, ainsi, dans le sous-sol. Elle passa une main dans ses cheveux, secouant sa tête. Elle ne devait pas penser à cela. Elle ne devait pas penser à la manière dont elle venait de retrouver son père. Elle ne devait pas penser à la mort de ce dernier. Elle devait se souvenir des meilleurs moments qu'elle avait pu passer avec lui. Tout simplement. Elle ne devait pas penser à comment elle l'avait trouvé. Tout découpé. Et tout ... éparpillé dans la maison. Meetra n'avait pas fait attention que Errol était revenu dans la même pièce qu'elle et qu'il s'attelait ... Qu'il s'attelait à la tâche. Il entourait d'un linge les restes d'un homme qu'il ne connaissait pas. D'un homme qu'il ne connaîtrait jamais. D'un homme dont il ne savait pas grand chose, si ce n'était ... si ce n'était qu'il était le père de la jeune femme. Il ne savait rien. Pourtant, il avait aidé. A sa manière. Meetra avait redressé la tête, les yeux rougis. Elle regardait Errol qui lui disait qu'ils devaient dégager. "T'as raison." Elle renifla un peu et finit par se redresser. Elle passa une main devant son visage afin d'éloigner les quelques larmes qui pouvaient rester. "On peut le mettre ... dans la brouette. Et on nous dérangera pas jusqu'au spatioport ..." Elle secoua la tête. "Seul le Premier Ordre s'amuserait à emmerder un Jedi." Et un Jedi en colère ... c'était pas ... une bonne chose à dire vrai. Du tout. Meetra était sortie juste quelques instants. Le temps d'aller chercher ... la brouette. C'était sans doute pas le meilleur moyen de transport. C'était pas très respectueux. Mais Meetra ne voyait pas trop comment elle pouvait l'emmener au spatioport. Même si Errol était là. Les petits morceaux, elle les déposa au fond de la brouette. Et le corps de son père, au-dessus. Et histoire de camoufler un peu le tout, elle avait pris ... des morceaux de l'armoire qui était cassée. Sans doute que la personne qui avait fait ça à son père avait du le jeter dessus. Ou quelque chose dans le genre. Les planches sur la brouette, ils pouvaient partir. Meetra la poussait. Elle le faisait. Quand elle était petite. Elle était restée plus ou moins silencieuse pendant le trajet. Ca voulait pas dire qu'Errol ne lui parlait pas. Mais elle, elle ne savait pas trop quoi dire à dire vrai. Non. Parler de sa douleur ? Du fait qu'elle avait mal mais qu'elle ne voulait pas craquer plus qu'elle ne l'avait fait déjà. Ils arrivèrent au spatioport. Meetra était rentrée dans le hangar numéro 2. Il y avait un chasseur. Et un pilote également. La Jedi s'était tournée vers Errol. Et elle lui avait tendu une petite feuille de papier. "Je dois régler deux ou trois choses avec le pilote. Tu peux ... aller au hangar numéro 5 et donner ça à mon ami Orrel ?" C'était une fausse excuse. Bien sûr. Mais la suite allait se passer entre le pilote, son père et elle. Tout simplement. Elle s'était rapprochée un peu d'Errol et elle l'avait pris dans ses bras. Juste quelques instants. "Je sais que j'aurais l'occasion de te remercier une fois que tu seras revenu. Mais ... merci ... Merci de supporter la casse pied que je suis." Ouais. Sans lui, elle ne savait pas ... Si elle aurait été capable de supporter tout ça. Elle lui ferait une leçon de moral sur le Ryll ... la prochaine fois à dire vrai. Ou pas. A voir. Elle se détacha d'Errol après ça. "Tu reviens vite ?" Elle faisait ... Elle faisait comme si elle allait l'attendre. Mais elle n'en ferait rien. Errol avait un peu grogné. Mais il l'avait écouté. Meetra s'arrangea avec le pilote. Et puis, elle prit le temps d'écrire un autre petit mot. Pour Errol. Une fois qu'il serait revenu. Ce qu'elle lui avait noté dessus ? Qu'elle le remerciait. Qu'elle trouverait le moyen pour le remercier de manière convenable. Mais qu'elle ne voulait pas qu'il la voit craquer. Et qu'elle partait. Seule. Qu'elle le retrouverait. Quand ? Elle ne le savait pas encore. Mais elle lui promettait. De revenir. Après quoi, elle avait chargé le défunt corps de son père dans le chasseur. Elle avait laissé la brouette avec les planches. Et elle était partie. Dans le chasseur. Avec le pilote. Elle quittait Eriadu. Et elle n'aurait plus aucune raison, à présent, de revenir sur cette planète. Sauf si elle cherchait Errol. Mais ça, c'était un autre histoire.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Eriadu - i need some help ❣ errol    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Eriadu - i need some help ❣ errol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le petit Lord, a la richesse... ¤ Cédric Errol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: