Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Run, Devil, Run (khalwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Rogue Nine
Rogue Nine
Avatar : Phoebe Tonkin
Holopad :


Your heart is too
big
for your body.




« I don’t know what happened to you on that ship, Gwen...



...and judging by those wounds and that look in your eyes, I don’t think I want to know. »





MOIMOI x GWENORA:
 


Messages : 575
Date d'inscription : 01/10/2016

Message Run, Devil, Run (khalwen)    • Jeu 22 Déc - 9:35    

Gwen & Khal
 Run, Devil, Run
I'm throwing the trash, clearing the junk, I'm firing the cannon, you're gonna get sunk. You better sail off to the seven seas, there's not enough room for you and for me.

La poupée file de silhouette confuse en silhouette confuse, ce méli-mélo de visages insignifiants grouillant dans l'espace disponible. Habituellement, elle aurait prit le temps de détailler ces formes, de leur inventer un caractère et une vie, mais cette fois son attention était captivée par quelqu'un d'autre. La frimousse blonde se balade également quelques mètres devant elle, et ce courant d'air humain pouvait lui filer entre les doigts d'une seconde à l'autre, un nuage, une présence que l'on constate sans notifier. Un véritable voleur. Et c'est d'ailleurs précisément la raison qui mène la petite brune dans ce coin-là. Je dois le choper. Je vais le choper. Le jeu entre eux avait commencé déjà depuis un moment, lorsqu'il avait décidé qu'elle ferait une excellente victime pour quelques petits vols innocents, ce courant d'air au sourire charmeur qui file une fois son butin récupéré. Mais il avait parié sur la mauvaise personne. La gosse était aussi familière à ce genre de coutumes. Plus jeune, elle avait été obligée de commettre toute sortes de larcins afin de survivre, avant que la famille Yesmeth ne le sorte du trou dans lequel elle s'était échouée et où elle ne comptait pas dépasser l'âge de 15 ans avant de finir esclave, ou pire, morte. Bien que cette seconde option ne s'avère encore plus d'actualité depuis qu'elle avait prit les commandes de l'Omega aux côtés de Viktor. Ce risque s'était vu augmenté d'autant plus lors de leur alliance avec la Résistance. Rien que d'y penser, sa cicatrice au flanc se réveille comme pour la prévenir qu'elle ferait mieux de se concentrer sur ce voleur.

Leur jeu avait d'abord été innocents. Tous deux chasseurs de primes, ils avaient l'occasion de se retrouver aux même endroits mal famés, souvent douteux, mais rarement désagréable pour les gens de leur trempe. Ils se volaient régulièrement des petites choses sans intérêts. Ils ne connaissaient ni leurs noms, ni leurs affiliations, et ils s'en fichaient pas mal, jusqu'à ce que cet abruti ne mette la main sur quelque chose de compromettant et d'essentiel pour la jeune femme. Il fallait que la brune règle cette histoire sans plus tarder avant que cela ne pose problème pour ses futures missions. « Hé toi ! » s'exclame-t-elle dans la foule. Mais cela n'a pas vraiment d'impact. Soit il n'a pas entendu, soit il a l'habitude de feindre l'ignorance. Foutue pour foutue, Gwen décide de s'arrêter quelques instants sans le quitter des yeux pour observer l'environnement. La rue que prend le voleur est parallèle à une autre et elles se rejoignent ainsi pour mener à une place, idéale pour se mêler à la foule et disparaître avec ses précieuses affaires. Parfait. Vive, la gosse prend immédiatement ce chemin, courant le plus vite possible afin de rattraper l'avance du blond. Aller, aller, aller. Au fameux embrochement, la pilote bifurque immédiatement sur la gauche afin de cueillir le jeune homme en pleine course. Ignorant les civils autour, Gwen se jette sur lui pour l'immobiliser : les voilà au sol, elle exténuée par son sprint et lui sans doute un peu surpris de revoir sa compagne de vol aussi rapidement. « Hello, handsome ! » Un léger sourire vient décorer son visage : elle est  plutôt fière de son coup. Elle le domine de par sa position, mais elle est plus légère qu'une plume et il n'aurait certainement aucun mal à inverser la situation. « Toi. » réussit-elle à articuler.  « Tu as quelque chose qui m'appartient. D'ordinaire, j'attends nos prochaines rencontres, mais pour  le coup, je ne peux pas te les laisser. » Gwen fait un signe de la main signifiant « aller, file  le moi ». Mais elle sait que les négociations seront musclées.


_________________
And If I die, I'll die knowing that I did everything I could to stop you. And I'll die free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Dim 8 Jan - 15:57    

Run, Devil, RunGwen Yesmeth & Khal Tevhirk
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

La petite party des saisons de Seltos, provincial rendez-vous bien souvent décevant au fils des années. Mais parfois on pouvait tomber sur un bon cru, au détour d'un aléa politico-social comme aujourd'hui qui avait rameuté bon nombre de créatures aux origines aussi diverses que leurs atouts ou leurs possessions. La team rebelle galactique avait investit les lieux sous la bénédiction du régent et faisait tourner la tête à tout le monde avec leur déballage de vaisseaux et de messes basses. De quoi redonner un peu de peps à cette petite fête de l'humble avis de Khal qui voyait ainsi le nombre de crédits et de secrets s'accroître de manière exponentiel, de quoi faire une récolte qui ferait tenir son homme quelque temps.

C'est donc avec le sourire que notre détrousseur se baladait sous le soleil de Seltos, au beau milieu d'une foule bien loin des considérations qui poussaient parfois à protéger sa petite réserve personnelle de crédit. A force de s'amuser ou de penser que le poids de la Galaxie pesait sur ses épaules on oubliait quelques principes de base mais ce n'était pas Khal qui allait le leur rappeler, non, il avait bien mieux à faire. Mais il restait lui aussi ouvert aux distractions, distraction qui au détour d'une rue fini par littéralement lui tomber dessus.

▬ " Hello, handsome ! " La chute n'avait pas été véritablement agréable, malgré son poids plume la donzelle avait profité de l'effet de surprise pour dominer derechef la situation. Mais il ne fallut qu'un bref instant à Khal pour comprendre ce qui lui était arrivé et d'afficher un sourire mutin.

▬ " Quelle fougue ma Belle. Te manquerais-je déjà ? " Apparemment notre ami était bien loin de se plaindre de ce traitement en public, après tout on ne cueillait pas tous les jours des agressions avec un si joli minois et puis il n'était pas vraiment étonné de la revoir aussi vite, après tout il avait eu le temps de mettre le nez dans ce qu'il avait ravi.

▬ " Toi. Tu as quelque chose qui m'appartient. D'ordinaire, j'attends nos prochaines rencontres, mais pour le coup, je ne peux pas te les laisser. " Essoufflée, décidée avec un soupçon de tension, cela lui allait bien au teint à cette petite diablesse. Du moins de l'avis du souriant et appréciateur voleur qui acceptait de s'en tenir au rôle de proie pour l'instant.

▬ " Moi qui pensais que tu revenais pour moi, me voilà déçu. " L'instant finit cependant par s'envoler avec son air amusé. Sans crier gare, Khal se redressa, attrapant la miss pour ne pas qu'elle s'envole ou qu'elle sombre, le public sera libre de son interprétation. Dans tous les cas le résultat fut qu'elle glissa un peu de son perchoir pour atterrir sur les jambes du voleur qui lui faisait à présent face en faisait fi de la notion d'espace personnel. Ses mains restaient sagement dans le dos de la demoiselle avant qu'il ne retrouve quelques accents mutins sur son visage. " J'espère que tu es venu avec autre chose que les charmes de cet air autoritaire comme argument sinon je serais au regret de t'annoncer que je ne vois pas de quoi il est question. " C'est vrai, sa mémoire avait tendance à se bloquer face à ce genre de comportement, il avait toujours été récalcitrant à l'autorité et c'était une maladie dont il ne cherchait guère à se soigner, même pour des beaux yeux bruns.

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rogue Nine
Rogue Nine
Avatar : Phoebe Tonkin
Holopad :


Your heart is too
big
for your body.




« I don’t know what happened to you on that ship, Gwen...



...and judging by those wounds and that look in your eyes, I don’t think I want to know. »





MOIMOI x GWENORA:
 


Messages : 575
Date d'inscription : 01/10/2016

Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Dim 8 Jan - 16:42    

Gwen & Khal
 Run, Devil, Run
I'm throwing the trash, clearing the junk, I'm firing the cannon, you're gonna get sunk. You better sail off to the seven seas, there's not enough room for you and for me.

Les gens avaient l'habitude d'un règlement de compte dans les rues, si bien que la petite entrevue entre les deux hors-la-loi ne fit que détourner les regards des curieux. Gwen essaye d'inspecter les moindres petites poches du jeune homme qu'elle avait réussi à coincer, non sans y laisser ses poumons et peut-être un peu de sa fierté. La proie comprend rapidement ; après tout, un voleur se doit de s'adapter à chaque situations. Et ces deux-là s'étaient si souvent croisés qu'il ne pouvait décemment pas s'oublier. Pour le moment, il semble surtout s'amuser de la situation. Il a toujours ce même petit sourire coincé entre charme et arrogance, un sourire typique des hommes qui pensaient pouvoir utiliser leurs charmes sur n'importe quelle demoiselle pour se sortir d'une mauvaise situation. « Quelle fougue ma Belle. Te manquerais-je déjà ? » Il a cet air joueur qui exaspère la jeune femme, elle grogne un peu à cette phrase mais finit par retrouver le sourire. « Je suis sûre que tu aimerais que ça soit le cas. » Elle secoue la tête. «  Désolée de te décevoir. » Bien qu'en position de force, Gwen ne ferait pas long feu ainsi et elle le savait.

Elle réussit à reprendre petit à petit son souffle après son sprint. Le voleur pourrait parfaitement profiter de cet instant de fragilité de la demoiselle pour la retourner et s'enfuir de nouveau. Mais il ne semble pas du tout dans cette optique. « Moi qui pensais que tu revenais pour moi, me voilà déçu. » Sans laisser le temps à la pilote de répondre, il perd immédiatement son sourire, et comme on pouvait s'y attendre, il attrape la jeune femme pour se redresser, cette dernière glissant de sa place pour se retrouver sur les jambes du voleur et ils se font maintenant face dans une position fort gênante pour un règlement de compte public. Un détail plutôt embetant : il garde les mains derrière le dos de Gwen, et celle-ci n'aime pas du tout ça. Il ne faut pas laisser un voleur avoir l'occasion de poser ses mimines n'importe où : on pourrait finir par le regretter. Plus jeune, Gwen avait apprit quelques ficelles de ce passe-temps et ne le savait que trop bien. «  J'espère que tu es venue avec autre chose que les charmes de cet air autoritaire comme argument sinon je serais au regret de t'annoncer que je ne vois pas de quoi il est question. » La gamine lève les yeux au ciel, en profitant pour poser ses mains sur celle de son vis-à-vis. « Bas les pattes. Tu es bien trop doué avec ça pour que je les laisse se balader à tout va. » Pour joindre le geste à la parole, elle le saisit par les poignets et remet les mains devant elle, bien à vue pour qu'il ne puisse pas lui piquer ses affaires. « Tu sais très bien de quoi je veux parler. On buvait encore un verre il y a quelques minutes. »

Gwen essaye de se refaire le fil de leur entrevue, mais elle n'y voit que l'alcool couler, et la réalisation de la disparition d'une pochette très importante. Ce type, il savait parfaitement de quoi il était question, parce qu'il s'était enfui directement une fois son larcin terminé. Un petit jeu entre eux qui se continuait à chacune de leur rencontres, tentant de se dérober ci et là quelques effets afin de mieux les échanger la prochaine fois. Mais cette fois, il avait mit la main sur quelque chose de compromettant. Fourrer son nez dans ce genre d'affaires n'était pas vraiment une bonne chose. La brune secoue la tête en signe de désapprobation. « La pochette. Je sais que c'est toi qui l'a. Alors dis moi. Dans ta veste ? Dans ton pantalon ? » La gosse fait un rapide check-up du regard pour détecter les éventuelles cachettes où pourrait se trouver ses affaires. Elle fronce les sourcils, l'envie de jouer l'ayant quittée. « Ne m'oblige pas à te fouiller. C'est dégueulasse. » Pas vraiment. Comme voleur, on a vu plus difficile à regarder. Mais ce type n'était ni plus ni moins qu'un gros dragueur, on ne sait pas où ça a traîné ce genre d'individu.


_________________
And If I die, I'll die knowing that I did everything I could to stop you. And I'll die free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Sam 4 Fév - 3:06    

Run, Devil, RunGwen Yesmeth & Khal Tevhirk
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Mais c'est qu'elle allait vite en besogne la donzelle qui était déjà là à le palper d'un air essoufflé. Non-contente de dominer la situation il fallait qu'elle tripote, ce n'était définitivement pas une mauvaise journée. Et Khal ne s'angoissa guère à la perspective de ce que la miss pouvait trouver, après tout il ne serait pas aussi doué dans son domaine s'il gardait ses trouvailles importantes à portée d'une petite palpation. Alors il la laissa jouer quelques instants sous son regard mutin tout en lançant quelques répliques qui n’apaisèrent guère l'empressement de son agresseuse.

▬ " Je suis sûre que tu aimerais que ça soit le cas. Désolée de te décevoir. " Bien sûr qu'il ne cracherait guère sur la véracité de cette idée ? Aucun homme sain d'esprit ne le ferait allons et s'il ne répliqua pas son regard le fit bien aisément pour lui. Enfin plus qu'elle n'était là que pour raison "professionnelle" il n'allait pas rester là sagement à attendre qu'elle finisse son inspection. Sans crier gare, Khal s'assit en récupérant la belle dans ses bras pour ne pas l'abîmer, il l'avait déjà fait courir il lui devait bien cette petite protection. Et cela n'avait rien à voir avec le fait que cela lui donnait l'occasion de franchir l'espace personnel de la demoiselle, après tout c'était elle qui avait provoqué ce pas la première. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, elle ne sembla guère apprécier le placement de mains pourtant sage et ne tarda pas à les prendre sous bonne garde.

▬ " Bas les pattes. Tu es bien trop doué avec ça pour que je les laisse se balader à tout va. "Et voilà que ses mimines étaient entraînés bien en vue sous le sourire amusé de leur propriétaire.

▬ " Tu n'as même pas idée, je vais prendre ça pour un compliment. " Cependant si la flatterie était agréable elle ne ferait pas avancer les affaires qui les concernaient présentement.

▬ " Tu sais très bien de quoi je veux parler. On buvait encore un verre il y a quelques minutes. La pochette. Je sais que c'est toi qui l'a. Alors dis moi. Dans ta veste ? Dans ton pantalon ? Ne m'oblige pas à te fouiller. C'est dégueulasse. " Un léger rire accueilli cette remarque presque désobligeante qui heureusement n’était pas adressé à un être susceptible.

▬ " Dis donc, je ne te permets pas. Ce n'est pas moi qui ai besoin d'une identification par jour. " Oui quand on vous dit qu'il avait bien regardé ce qu'il avait chipé ce n'était pas du pipeau. Et vu le lieu où aujourd'hui il croisait la belle, il avait une petite idée de l'utilité de ces cartes mais manque de chance, il n'était pas vraiment réceptif à cette cause, il avait eu juste la décence de baisser d'un ton en mettant le doigt sur ce sujet. " C'est quoi le problème dit moi ? Tu ne t'assumes pas ? Tu te caches de vilains messieurs ? " Il avait une petite idée en effet mais on ne perdait jamais grand-chose à jouer plus imbécile qu'on ne l'était, il en avait fait l'expérience un bon nombre de fois. Toujours d'humeur amusée, Khal laissa filer quelques instants d'observation avant d'à nouveau s'animer en saisissant les poignets de la belle qui avait voulu se rassurer en capturant ces mêmes articulations quelques instants auparavant. Fort de cette prise, il entraîna la miss sur le côté, l'arrachant de ses jambes car dans la continuité de ce mouvement il se redressa pour faire retrouver le sol à un de ses pieds tandis qu'il posait un genou au sol. De cette nouvelle position il observa la demoiselle qui cette fois se retrouvait au sol avec une seule main du mister en sa possession plus qu'il en avait aussi profité pour récupérer la moitié de sa propriété. " Je t'aime bien ma belle mais en l'absence d'un minimum de gentillesse et d'une proposition digne d'intérêt je ne sais pas ce que je peux faire pour toi. " Cet air songeur et mutin s'accorda avec un grattage pensif de sa mâchoire. Mais ce n'était pas ses doigts qui repoussaient le brin de pilosité, non c'était plutôt ce qu'il tenait dans cette main éprise de liberté qui venait râper sa peau, quelque chose qui ressemblait fortement à une carte d'identification.

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rogue Nine
Rogue Nine
Avatar : Phoebe Tonkin
Holopad :


Your heart is too
big
for your body.




« I don’t know what happened to you on that ship, Gwen...



...and judging by those wounds and that look in your eyes, I don’t think I want to know. »





MOIMOI x GWENORA:
 


Messages : 575
Date d'inscription : 01/10/2016

Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Sam 11 Fév - 16:45    

RUN DEVIL RUN
Le pire dans cette entrevue, c'est que son vis-à-vis semblait enfermé dans ce comportement gamin, comme s'il n'était pas du tout impressionné par les menaces de la jeune femme. Ce même sourire insolent scotché à son visage, impassible à toute remarque. Il n'y a pas à dire : il était vraiment très doué, et ça agaçait la jolie brune qui avait plus l'habitude d'une force opposante. « Dis donc, je ne te permets pas. Ce n'est pas moi qui ai besoin d'une identification par jour. » Merde. Elle qui pensait qu'il piquait simplement ce qui lui passait sous le nez, il avait détruit tout espoir de garder un minimum de discrétion. Elle secoue la tête, retrousse le nez, la colère prend le pas sur l'amusement. « Bordel de merde, qui te permets... » Mais attention jeune fille, il s'agit d'un voleur et quoi qu'il aie pu te piquer, ça aurait pu lui valoir un paquet de crédits. Sans qu'il le sache, il avait prit possession de quelque chose qui aurait pu griller ses couvertures. Manque de  bol. « C'est quoi le problème dis moi ? Tu ne t'assumes pas ? Tu te caches de vilains messieurs ? » Cette légèreté dont il faisait preuve avait vraiment le don d'agacer Gwen. Mais malheureusement, elle ne pourrait rien y faire. La voir bouillonner de rage ne lui apportera que de la satisfaction, et bon sang, elle voulait tout sauf ça. Cela serait lui donner un net avantage sur elle et elle refusait de lui laisser la moindre marge de manœuvre de ce côté là. Elle respire un bon coup, essaye de faire un sourire sarcastique. Les piques qu'ils se lancent l'un et l'autre pimentent le jeu. Son visage prend des traits charmeurs, ses yeux émeraude papillonnants. « Tu penses que j'ai besoin de me cacher ? Je suis donc si vilaine à regarder ? Ne mens pas, je suis sûre que je suis un peu à ton goût. » Le jeune homme ne lui répond pas immédiatement. A la place, il utilise sa force et la perte de concentration de Gwen pour  la pousser sur le côté. Au sol, elle se retrouve face à lui, il la maintient d'une main alors qu'il a un genou à terre. Cette petite danse depuis le début était, ma foi, plutôt intéressante, mais elle n'en resterait pas là. « D'habitude, il faut mon autorisation pour se mettre au dessus de moi. » rétorque-t-elle face à cette prise avec un sous entendu à peine camouflé. « Je t'aime bien ma belle mais en l'absence d'un minimum de gentillesse et d'une proposition digne d'intérêt je ne sais pas ce que je peux faire pour toi. »  Sa main libre vient gratter sa barbe, mais ce n'est pas du bout des ongles non : c'est d'un objet très familier qui fait trésaille la Résistante. Ce pourquoi elle avait tant couru, ce pourquoi elle avait poursuivi le jeune homme sans relâche : il le tenait devant elle et la narguait avec sans retenue. « Tu veux me laisser un souvenir dessus ou quoi ? » Il lui maintenait l'autre main fermement, et leur position le mettait à son avantage, mais elle ne comptait pas s'arrêter là. Se redressant sur un coude, elle utilise ses jambes libres pour le déséquilibrer du pied au sol, dans son élan, elle utilise son autre jambe pour plier davantage le genou : elle tourne légèrement, pour reprendre le dessus, mais leur emmêlement les oblige à n'avoir plus aucun espace pour séparer leurs deux carcasses et les voilà l'un sur l'autre, en plein milieu de la rue. « Je n'ai pas de crédits à te filer. Et je pense que te menacer de te faire sauter la cervelle n'est pas une bonne idée. Alors je ne peux que te proposer de te rendre un service. Ce qui est à ma portée. » Elle n'avait malheureusement rien d'autre sous la main : ils pouvaient continuer à échanger les places encore et encore jusqu'à trouver un arrangement, ou que l'un finisse blessé, mais elle essayait d'y aller progressivement : avec un tel personnage, il fallait s'attendre à tout.

_________________
And If I die, I'll die knowing that I did everything I could to stop you. And I'll die free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Ven 24 Fév - 2:09    

Run, Devil, RunGwen Yesmeth & Khal Tevhirk
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

La belle était contrariée, et c'était tout à fait attendrissant. La contrariété creusait quelques sillons sur le visage délicat qui cependant faisait un effort pour garder le contrôle sur ses émotions. Khal était bon public et le spectacle de la demoiselle essayant de se démêler de cette situation apparemment angoissante était relativement divertissant. De là à faire un rappel il n'irait peut-être pas jusque-là, à moins qu'une nouveauté ne rafraîchisse le tableau. Une surprise, c'était cela qui manquait mais la réplique de la demoiselle manqua un peu de saveur aussi notre homme s'employa à lui tendre une perche sur les raisons de la possession de ces IDs.

▬ " Tu penses que j'ai besoin de me cacher ? Je suis donc si vilaine à regarder ? Ne mens pas, je suis sûre que je suis un peu à ton goût. " Ça s'était plus de son goût, quand il disait qu'il était bon public... Près à tout pour apporter un peu plus de piquant au spectacle, notre homme profita de quelques avantages contextuels et physiques pour se détacher de la présence de la miss et franchir la première étape d'un retour sur ses deux pieds avant de répliquer.

▬ " Bien sûr que non, cacher un tel minois serait une hérésie c'est bien pour cela que je ne peux m'empêcher de m'étonner. " Il y avait des choses sur lesquelles on ne mentait pas, du moins pas à tout le monde. Ainsi on n'essayait jamais de leurrer une belle demoiselle, c'était idiot et ça fermait des portes intéressantes alors non il n'irait guère dire que la miss n'était pas à son goût.

▬ " D'habitude, il faut mon autorisation pour se mettre au dessus de moi. " Celle-ci lui soutira un rire, il faut dire que l'instant d'avant il ne se serait pas attendu à une telle allusion alors que la belle bataillait pour garder son sang-froid.

▬ " J'en prends bonne note.
Je t'aime bien ma belle mais en l'absence d'un minimum de gentillesse et d'une proposition digne d'intérêt je ne sais pas ce que je peux faire pour toi. "
Joueur notre ami ? Toujours et c'est donc sans remords qu'il agita l'objet des convoitises de la demoiselle sous son nez en en usant nonchalamment pour râper sa mâchoire. Stratagème qui n'échappa guère à Gwen dont la réaction tarda un peu à venir.

▬ " Tu veux me laisser un souvenir dessus ou quoi ? " Un brin décevant, il fallait espérer qu'elle avait autre chose sous le pied même si Khal en préserva son air amusé.

▬ " Je te rappel que c'est toi qui me doit quelque chose, si je dois le dédicacer cela te coûtera le double. " Occupé à déclamer sa réponse, notre homme ne su pas vraiment réagir à la véritablement réaction de la miss qui les entraîna dans un véritable emmêlage de chiffonnière durant lequel il eut juste la vivacité d'esprit de replacer l'ID dans sa cachette. L'instant d'après ils s'immobilisèrent dans une prise un peu incongrue mais pas véritablement désagréable étant donné que la miss avait repris le dessus tout en se coinçant comme une grande contre lui.

▬ " Tu ne rigoles pas sur cette histoire de supériorité dis-moi. " Et vu son expression cela ne semblait guère dérangé notre bonhomme qui attendait la suite de l'idée de Gwen.

▬ " Je n'ai pas de crédits à te filer. Et je pense que te menacer de te faire sauter la cervelle n'est pas une bonne idée. Alors je ne peux que te proposer de te rendre un service. Ce qui est à ma portée. " Devait-il sincèrement jauger la proposition ? Non parce qu'un service c'était trop difficilement quantifiable, c'était aussi volatile et trop propice aux reculades. Un véritable nid à déceptions et à emmerdes, foi de malfrat ! Mais on ne se refaisait pas, notre malfrat ici présent était plutôt une bonne patte surtout avec les vieilles connaissances.

▬ " Et qui me dit qu'à l'heure du service ta mémoire n'aura pas autant de difficulté que la mienne ? " Oui, il se prenait en exemple sans complexe aucun et même avec un brin de fierté, il y avait pire comme modèle non ? S'il tenait toujours la mimine de la demoiselle dans ce sac de nœuds, sa jumelle fit son apparition pour sereinement remettre à sa place une mèche folle qui venait barrer le visage de la beauté et n'allait pas imaginer que jusqu'à présent elle avait été autre chose que l'exemplarité de la sagesse.

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rogue Nine
Rogue Nine
Avatar : Phoebe Tonkin
Holopad :


Your heart is too
big
for your body.




« I don’t know what happened to you on that ship, Gwen...



...and judging by those wounds and that look in your eyes, I don’t think I want to know. »





MOIMOI x GWENORA:
 


Messages : 575
Date d'inscription : 01/10/2016

Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Sam 18 Mar - 10:44    

Gwen & Khal
 Run, Devil, Run
I'm throwing the trash, clearing the junk, I'm firing the cannon, you're gonna get sunk. You better sail off to the seven seas, there's not enough room for you and for me.

Il joue. Il joue tellement de sa situation, que bordel, elle en réprime presque un frisson. Il y avait énormément de choses à prendre en compte et quoi qu'il advienne, il avait le dessus. Si sa tentative de négociation se terminait souvent avec un échec, il était hors de question de lui laisser de si précieuses informations qui avait un véritable impact sur sa sécurité et sur ses différentes couvertures. De toute façon, il n'y avait clairement pas d'intention de la part du voleur de s'enfuir, du moins, Gwen osait imaginer qu'il avait comprit que fuir n'était pas la bonne solution. Non décidément, elle n'avait que peu de possibilités. D'autant plus que même si sa seule proposition n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de solide, elle était néanmoins la seule qui paraissait tangible. Cependant, il ne semblait pas du même avis, et il n'avait pas tord. Que vaut réellement une parole ?   « Écoute, j'ai pas grand chose d'autre à t'offrir : j'ai pas de crédits, regarde ma dégaine. C'est clairement pas dans des endroits comme ça que je passerai mon temps si j'avais de quoi me payer quelque chose de mieux. » Quand bien même Gwen n'était pas du genre à apprécier le luxe et se contentait d'une vague bouteille de temps en temps, il y avait d'autres endroits bien plus accueillants que certaines cantinas. « Mais t'as raison, après tout. T'as aucune certitude que je tiendrai ma promesse le moment venu. Alors quoi ? Voyons voir. » La pilote l'observe de haut en bas, le détaille quelques instants avant de reprendre. « Un voleur. En plus, à tous les coups... Tu n'as pas de vaisseau personnel. Mais je me plais à penser que tu ne dois pas rester longtemps au même endroit, ça serait trop dangereux pour toi. Laisse moi deviner : ton charme infaillible te permets de tirer un coup et au passage de te balader dans la galaxie ? » Elle ricane. Parce qu'elle se doute que c'est vrai. Lors de leurs précédentes rencontres, elle avait pu observer ce genre de comportement venant du jeune homme. « J'vais pas te proposer de tirer un coup, hein... (elle tire la langue, en anticipant sa réponse). Mais disons que je peux te faciliter les choses. Quitte à te proposer de te rendre service, autant le faire dès maintenant. » La pilote fait un signe des doigts, désignant l'environnement autour d'eux. « Il devrait y avoir un spatioport pas loin. T'es un voleur : je suis pilote. On trouve un vaisseau, j'te laisse quelque part, là où tu le souhaites. Et en échange, tu me rends mes foutues affaires. » Elle fronce les sourcils, un peu agacée de devoir se vendre de la sorte à un individu qui, clairement, avait l'avantage de la situation et pouvait la trahir à tout instant. On ne peut jamais faire confiance à un voleur. « C'est là tout ce que je peux te donner. Mes compétences, un service immédiat. Me force pas à être moins conciliante : j'aime bien nos entrevues dans les bars, ça serait bête qu'on finisse par ne plus s'apprécier avec une simple histoires de cartes d'identifications, pas vrai ? » Gwen tente de l'amadouer, du mieux possible. Elle se doute bien qu'il n'est pas dupe, mais elle espère que cela sera suffisant pour s'en sortir.


_________________
And If I die, I'll die knowing that I did everything I could to stop you. And I'll die free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Jeu 23 Mar - 13:10    

Run, Devil, RunGwen Yesmeth & Khal Tevhirk
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

L'indifférence du monde, il fallait quand même être bien dans sa peau pour pouvoir le vivre. Ils étaient tout de même au sol à tisser des nœuds et les regards qu'ils attiraient n'étaient pas nombreux, quant-à bénéficier d'attention... Enfin il n'allait pas s'en plaindre, au moins pouvaient-ils continuer tranquillement leur discutions sans l'intervention malvenue d'un curieux ou d'un chevalier blanc. Ils étaient arrivés au stade très intéressant des négociations où la miss pataugeait sans grande transcendance, lui proposant un coup de main peu quantifiable et sujet à nombreuses et potentielles rebuffades.

▬ " Écoute, j'ai pas grand chose d'autre à t'offrir : j'ai pas de crédits, regarde ma dégaine. C'est clairement pas dans des endroits comme ça que je passerai mon temps si j'avais de quoi me payer quelque chose de mieux. " Victime d'un chatouillage de mèche qui en plus venait barrer le visage de la demoiselle au passage, Khal rangea délicatement l’intrus derrière l'oreille de sa propriétaire qui se plaisait à la dévaluation.

▬ " Allons bon, moi qui pensais que c'était plus une histoire de conviction. Tu aspires vraiment à fréquenter le beau monde ? " Non parce que à l'occasion ça pouvait se négocier, elle pouvait être une petite princesse des bordures ou une commerçante à qui tout réussi si l'on ne voulait pas frotter à de trop hautes ambitions. Avec les bons contacts et du bagou, beaucoup de choses étaient possibles dans leur monde, il était assez bien placé pour le savoir, lui le poisson qui naviguait dans toutes les eaux. Enfin ils ne menaient pas ce genre de parlementation, c'était la miss qui devait proposer la monnaie, pas lui, aussi continua-t-il à lui accorder toute son attention.

▬ " Mais t'as raison, après tout. T'as aucune certitude que je tiendrai ma promesse le moment venu. Alors quoi ? Voyons voir. Un voleur. En plus, à tous les coups... Tu n'as pas de vaisseau personnel. Mais je me plais à penser que tu ne dois pas rester longtemps au même endroit, ça serait trop dangereux pour toi. Laisse moi deviner : ton charme infaillible te permets de tirer un coup et au passage de te balader dans la galaxie ? " Quelle délicate analyse dont la finesse d'ajustement était presque sans tâche, s'il la savait dégourdie il en avait à présent la preuve dans les oreilles et s'en amusa bien évidemment.

▬ " Est-ce ta manière à toi de me traiter de gars facile ? "

▬ "J'vais pas te proposer de tirer un coup, hein... Mais disons que je peux te faciliter les choses. Quitte à te proposer de te rendre service, autant le faire dès maintenant. Il devrait y avoir un spatioport pas loin. T'es un voleur : je suis pilote. On trouve un vaisseau, j'te laisse quelque part, là où tu le souhaites. Et en échange, tu me rends mes foutues affaires. C'est là tout ce que je peux te donner. Mes compétences, un service immédiat. Me force pas à être moins conciliante : j'aime bien nos entrevues dans les bars, ça serait bête qu'on finisse par ne plus s'apprécier avec une simple histoires de cartes d'identifications, pas vrai ? " Un taxi gratos ou presque. C'était une offre originale qui avait le potentiel pour déverrouiller cette situation. Était-ce à ce stade qu'il avouait savoir piloter, sans doute avec moins de talents et de panache que la demoiselle mais il savait se mener à bon port et bon roi de la débrouillardise qu'il était. Mais cette révélation allait entretenir le cul-de-sac dans lequel ils étaient et cette perspective ne l'emballait pas énormément. Enfin il n'avait rien contre le fait de se rouler dans la poussière avec la belle indéfiniment mais il fallait bien qu'ils traitent cette petite affaire en lui offrant une fin digne. Et si on était dans le quart d'heure franchise: Khal n'attendait pas grand-chose de sa prise, bien sûr il pourrait le refiler pour qu'au final le faux devienne un faux d'un faux mais la véritable valeur de ce genre d'objet se trouvait entre les mains de leur propriétaire d'origine et c'était bien là un problème que le voleur n'avait pas vraiment envie d’entretenir.

▬ " Tu voudrais déjà me mettre à la porte de Seltos ? Alors que tous ces nouveaux amis viennent de débarquer ! " Le fait est que le débarquement de la Résistance avait jeté un drôle de voile sur les festivités, cela avait refroidi quelques-uns alors que d'autres s'en retrouvaient requinquer. Dans tous les cas cela jetait une cible sur la planète et Khal n'était pas du genre à affectionner ce genre de cible, donc on pouvait dire que l'offre pouvait avoir un bon timing à défaut d'être totalement utile. De là à avouer ce genre de détails, ce n'était pas son genre.

▬ " Yenho, je ne les aie pas cru quand ils m'ont dit que c'était toi. " La délicate voix rocailleuse attira l'attention du voleur qui manqua de peu l'entorse aux cervicales pour pouvoir apercevoir la délicate nuance verte du visage du nouveau venu. Ils avaient été tranquilles de longues minutes durant et voilà qu'ils devaient être dérangés par un individu qui, de toute façon, ne pouvait jamais bien tomber devant les yeux de Khal.

▬ " Hey Bretor ! Comment ça va mon grand ? " Ton enjoué, sourire charmeur, un brillant contraste face à la satisfaction froide qui ne dissimulait même pas le ressentiment qu’entretenait le bonhomme. Et quand il fut rejoint par trois membres de sa bande, Khal entreprit de dénouer les nœuds qui le liaient à la demoiselle car la situation n'était plus vraiment aux câlins poussiéreux. Tranquillement mais surement, notre voleur sortit de la prise de la belle tandis qu'il ne fallait pas avoir une grande intelligence pour voir qu'un piège se refermait plus que le groupe les encerclait progressivement et que leurs visages patibulaires ne leur donnaient par l'air de lanceurs de fleurs.

▬ " Ça ira mieux lorsque tu m'auras rendu mes crédits, et le collier aussi. Avec les intérêts bien sûr. " Sereinement, Khal finit enfin par se mettre sur ses pieds et se proposa même pour aider la demoiselle à faire de même. Cet idiot avait peut-être de la mémoire pour se souvenir des griefs mais pas pour tirer les leçons de ses défaites.

▬ " Ah oui le collier, je crois malheureusement l'avoir laissé au cou d'une charmante créature. Tu sais ce que c'est. " Le regard sombre de son interlocuteur obliqua presque immédiatement sur sa compagne d'infortune qui n'était guère celle qui avait bénéficié de ce cadeau. La situation se tendait, les chiens de Bretor piaffaient d’impatience, les armes n'étaient pas encore sorties mais nul doute que chacun caressait la sienne du doigt, à l'exception de Khal qui avait la sérénité de celui qui connaissait les portes de sortie.

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rogue Nine
Rogue Nine
Avatar : Phoebe Tonkin
Holopad :


Your heart is too
big
for your body.




« I don’t know what happened to you on that ship, Gwen...



...and judging by those wounds and that look in your eyes, I don’t think I want to know. »





MOIMOI x GWENORA:
 


Messages : 575
Date d'inscription : 01/10/2016

Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    • Dim 2 Avr - 11:40    

Gwen & Khal
 Run, Devil, Run
I'm throwing the trash, clearing the junk, I'm firing the cannon, you're gonna get sunk. You better sail off to the seven seas, there's not enough room for you and for me.

La scène qui se déroule sous les yeux de  la jeune femme semble presque irréaliste. Sans réellement accepter ni refuser sa proposition, le voleur se joue de la situation, pire encore il se joue de la jeune pilote qui sent la frustration monter petit à petit. Ce sentiment de voir la situation lui échapper, de n'avoir aucun contrôle sur ce qui se déroule alors que cela est essentiel à sa couverture.  « Tu voudrais déjà me mettre à la porte de Seltos ? Alors que tous ces nouveaux amis viennent de débarquer ! » Laissant tomber les négociations douces, Gwen lâche un espèce de grognement de rage, ne laissant aucun doute sur sa façon de voir les choses. « Des nouveaux amis ? Tu veux me faire croire que ce qu'il se passe ici t'intéresses vraiment ? » D'ailleurs, ils devaient l'attendre. La brune avait prit la liberté de sortir en ville sans vraiment informer qui que ce soit, et elle serait rentrée aussi sec qui elle n'avait pas eu cette mésaventure. Soudain, alors que Gwen reprenait son souffle afin de lancer une seconde pique tout aussi aiguisée que la première, une voix vient interrompre leur petite bataille verbale. Cette dernière semble s'adresser à son compagnon d'infortune. Peut-être pouvait-elle profiter de ce moment d'inattention pour... Eh bien, récupérer ce qui lui appartient. Mais elle pouvait s'y résoudre : elle sentait que la situation allait se dégrader, et elle pouvait dire ce qu'elle voulait mais elle appréciait son compagnon de jeu. Le voleur l'aide à se relever alors qu'il salue la personne qui vient déranger leurs négociations houleuses. Le dénommé Bretor ne passe pas par quatre chemins : aussitôt, il lui parle de crédits et d'un collier volé. « Ah oui le collier, je crois malheureusement l'avoir laissé au cou d'une charmante créature. Tu sais ce que c'est. » Gwen lève les yeux au ciel. Elle avait vu juste, un peu plus tôt, en parlant de ses capacités de séduction. Mais c'est alors qu'elle remarque le regard de Bretor couler vers elle, des éclairs dans les yeux. Se désignant, la brune passe de Khal à son interlocuteur avec un air mi surpris mi amusé. « Quoi... Moi ? » Vite, cerveau. Trouve une impasse, n'importe laquelle. Ils n'ont pas l'air d'être du genre à rigoler, et la pilote n'a aucune envie de se faire remarquer. De son côté, le voleur semble serein, ce qu'elle ne comprend que très peu. Après une demi-seconde de réflexion, Gwen met ses poings sur ses hanches  et prend un air profondément vexé ; sa voix monte dans les aiguës alors qu'elle assène un regard assassin à Khal. « QUOI ? » s'exclame-t-elle. « Tu veux dire qu'il y en a une autre ?! » Usant de tous ses charmes et de tous ses talents d'actrice, Gwen réussit à faire monter des larmes factices à ses yeux émeraude. « Moi qui croyait que tu avais de réels sentiments pour moi! Tu m'avais dis qu'on partirait ensemble... Tu m'as menti ?! » Secouant la tête, elle tente de capter un chemin pour s'enfuir. Sous ses faux sanglots, elle repère également ses cartes d'identification qu'il a gardées, et dans un regard complice, elle fait de grands gestes en direction du chemin à prendre en faisant passer cela pour des gestes incontrôlés. « Tu n'es qu'un foutu menteur, un tricheur ! J'aurais du le savoir quand tu m'as demandé de te prêter tous ces crédits ! » Plus elle en rajoutait, plus elle s'amusait à voir le visage de leur vis-à-vis se décomposer face à cette scène de ménage factice, mais cela semblait faire son effet sans le moindre mal.


_________________
And If I die, I'll die knowing that I did everything I could to stop you. And I'll die free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Run, Devil, Run (khalwen)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Run, Devil, Run (khalwen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: