Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 I can Showel you the world - Gil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Hors la Loi
Avatar : Angelica Celaya
Messages : 41
Date d'inscription : 27/04/2017

Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Jeu 1 Juin - 17:33    



I can showel you the world

Gil & Dune
Pour un instant, elle n'est plus là, assise sur ce siège peut être mais...La lumière de la cantina sur sa peau, sur ses yeux, les odeurs de vie, de crasse et de sueur, de bouffe aussi.
D'alcool.
Quelques conversations, parfois un éclat de voix, joie ou colère cela dépend. A une table voisine, quelqu'un est soudain bien plus triste qu'eux, et qui s'intéresse à son chagrin? La boule dans sa gorge ne diminue pas, mais Dune ne peut rien y faire. Elle se laisse bercer par la tristesse, les émotions, qu'importe qu'elle les comprenne si peu. Elle est étrange peut-être, et alors? Ne pas naître normal, ça fait cet effet là, surtout quand cette putain de Force s'y met.
Est-ce que c'est la Force qu'elle ressent là, maintenant? Elle hausserait bien les épaules, mais pour qui?
Les choses sont ce qu'elles sont.

J'irai là où quelque chose m'attend..

Pas quelqu'un, inutile de rêver, inutile d'espérer, juste quelque chose. Comme un oiseau se déplaçant pour trouver un arbre plutôt qu'un compagnon, comme un chien cherchant la prochaine ombre d'un rocher, tout cela simplement.
Et puis elle se met soudain à sourire, repue non mais de nourriture, mais de tout ce que la cantina a à lui offrir de sensations. Elle, incapable de voir, comprendre tout environnement dans lequel elle se trouve, la Force l'aidait à l'appréhender non pas via la vue, le toucher, mais bien le ressenti profond.
Elle n'était pas jedi, ne savait rien faire de merveilleux.
Rien faire de fort.
Mais là Force était là malgré tout. Un peu.

Ce genre d'endroit doit bien exister quelque part, après si c'est positif ou négatif...disons que cela appartient à la suite de l'histoire. Donne-moi une personne capable de mettre une prime sur ta tête et j'irai la voir, je ne dis jamais non à de l'argent...

Se souvenir de lui ne veut pas dire lui épargner la vie, cette simple notion de clémence Dune la rejetait. Personne n'en avait pour elle, oeil pour oeil et dents pour dents, tant pis si cela affectait les coeurs purs.

Elle regoûte à son plat, le noeud dans sa gorge a disparu, elle ne sait pas pourquoi, elle ne sait pas comment.
La Palpatine lui semble délicieuse alors, elle ne mange plus, elle dévore. Peut-être parce que parler l'a aidé à mettre des mots sur ses buts, ses objectifs?
Elle termine son assiette, s'essuie le visage sur l'une des serviettes en papier, attend. Le verre d'alcool reste intouché, elle ne le boira qu'en trouvant une bonne raison pour être saoule maintenant qu'elle se sent proche du calme et de l'apaisement.

J'ai droit à un dessert quand même? On peut toujours le prendre dehors, ça te permettra de jouer les pickpockets si t'es à court de liquide...


BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
  IN HER EYES
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Pilleur de Tombes
Avatar : François Theurel
Holopad :
Messages : 60
Date d'inscription : 25/04/2017

Localisation : à bord du Nexus
Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Dim 4 Juin - 11:06    

Il pourrait lui faire visiter des endroits qui n’attendent que ça, offrir des aventures extraordinaires à ceux qui veulent bien fouler ces terres interdites, inconnues, abandonnées … Mais Gil doute qu’elle s’y plairait. Pour lui, il n’y a que des gens réellement perdus qui peuvent se plaire dans ces contrées hostiles, où le silence devient si vite pesant, où chaque pierre, chaque brin d’herbe semble menaçant. Des terres ravagées par la guerre, par le temps, par l’extinction de grandes civilisations.

Gil n’est pas quelqu’un de sociable, même si la solitude qu’il s’impose lui pèse. Il en a déjà presque assez de cette rencontre, de la cantina, de cette ambiance toujours plus étrange à chaque instant. Qui de l’un ou de l’autre avait le dessus dans cette conversation sans fond ? Des confidences lâchées à cause de l’alcool à une étrangère qu’il ne reverra jamais, à quoi ça rime ? Il se laisse bien trop aller depuis quelques temps. En fait, depuis qu’il a reçu un message d’un vieil ami de Tatooine, à propos de son père, de sa mère, de la vérité, des mensonges … Il aurait des choses à lui dire, des choses qu’il a découvertes et que Gil mériterait de savoir. Mais le gosse du désert hésite encore à répondre.
Enfin bref.

« Celui qui mettra une prime sur ma tête n’est pas encore né, ou bien déjà mort. Si ce n’est pas le cas, je peux très bien me charger de son cas, j’ai une certaine expérience en ce qui concerne de creuser des tombes. »

Phrase banales, presque vides de sens. Mais au fond de lui, il doit s’avouer qu’une petite prime sur sa tête mettrait un peu de piquant dans sa vie. Non pas qu’il s’ennuie, il a assez à faire avec ses commandes d’objets rares, les gens à déterrer, des gardiens de cimetière à assommer, toutes ces conneries … Mais bon, un peu de nouveauté n’a jamais fait de mal à personne.

Un dessert ? Elle a vraiment du culot, cette fille. Ça le fait rire, d’abord un peu. Puis aux éclats. Il fait un geste au serveur pour qu’il reprenne leurs assiettes et leur apporte la note. Une fois cela fait, il fouille dans ses poches à la recherche de ses sous. Son regard équivoque signale à la jeune femme qu’il a les poches vides. Merde … Qui lui a fait les poches ? Il essaie de se souvenir de ce qu’il a fait jusque-là, mais l’alcool brouille ses souvenirs.

« Bon, t’es prête à courir ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hors la Loi
Avatar : Angelica Celaya
Messages : 41
Date d'inscription : 27/04/2017

Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Lun 5 Juin - 23:08    



I can showel you the world

Gil & Dune
Qui lui avait fait les poches? Elle bien sûr, Dune avec ses grands yeux innocents, son air triste, son air joueur aussi. Elle n'avait même pas eu besoin d'habileté, cette chose compliquée que son handicap lui interdisait, non, juste de sa compassion à lui. Lorsqu'il lui avait donné le bras, lorsqu'elle s'y était appuyée sans élégance, le bousculant parfois, incapable de contrôler correctement les mouvements de son propre corps.
La maladresse de Dune n'était pas un mensonge, ne le serait jamais, la jeune femme avait appris à s'en faire une arme cependant : là où l'on attendait beaucoup plus d'un pickpocket des doigts de fées, on se méfiait beaucoup moins d'un taun-taun dans un magasin de porcelaines.
Non elle ne regrettait rien, profiter de la gentillesse des gens. La loi du plus fort, do you speak it?
Oui, cette loi là, elle la connaissait, l'apprenait comme une religion et jusqu'à présent, elle survivait.

Courir, en était-elle capable, là maintenant? Dune essaya d'écouter ce que disait son propre corps: la fatigue, l'inquiétude... Elle qui ne pouvait penser par des termes comme droite ou gauche essaya de se rappeler où était la porte mais n'y arriva pas. S'accrocher à Gil pendant la course? Une mauvaise idée, l'autre aurait vite fait de l'envoyer bouler dans un coin.

” Hum...”

Trouver quelque chose, vite. Pour Gil, elle acquiesça. Un mensonge, elle n'était pas prête à courir, et puis par instinct, sa main agrippa le manche de la pelle au bout, tout au bout. Parce qu'il se saisirait du reste, n'est-ce pas? Que cela la guiderait alors.
Et puis elle se leva.

Vite....”

Elle s'élança, masse de cheveux sauvages, petit visage et yeux effrayés. La peur.
Elle la ravala, cette peur, Dune en a vait l'habitude. Pas le temps d'en avoir honte, pas le courage aussi. Son énergie était précieuse, la jeune femme ne tenait pas à la gaspiller... Etrangement, pour le moment elle ne tombait pas et la porte... Ca y est, elle la voyait, la porte était là!
Est-ce que Gil tenait l'autre bout de la pelle? Sincèrement Dune n'en avait pas la moindre conscience. Si on l'attrapait, elle comptait bien dire qu'elle fuyait la tentative d'enlèvement de cet homme. Avec ses grands yeux tristes, ça marchait toujours ce genre d'excuse.
Atteindre la porte, juste...atteindre la porte !

Lancer de dés moyen en vitesse

Citation :
Spoiler:
 

Alors évidemment une jambe se mit en travers de son chemin. Non sans grâce (en fait si, sans grâce du tout), Dune s'écrasa à terre avec un bruit étouffé. Pas le temps d'avoir mal ou de vérifier si elle s'était écorchée le menton, les bras ou les coudes, la jeune femme se remit debout, titubant, et suivit ce qu'elle pensait être l'ombre de Gil avant de se retrouver à l'air libre.

"Une avenue, il y a toujours du monde et ils regardent toujours les ruelles plutôt que ça...on peut s'y cacher et gagner du temps, vite!"

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
  IN HER EYES
© ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Dune Onoria le Lun 5 Juin - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Lun 5 Juin - 23:08    

Le membre 'Dune Onoria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Pilleur de Tombes
Avatar : François Theurel
Holopad :
Messages : 60
Date d'inscription : 25/04/2017

Localisation : à bord du Nexus
Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Lun 12 Juin - 22:46    

Ils marchent aussi vite qu’ils peuvent pour ne pas avoir l’air suspect au cœur de l’avenue bondée malgré l’heure tardive. Le temps d’un instant, Gil jalouse ces gens qui vivent dans des villes animées, qui semblent avoir une vie ordinaire, où ils ne se font pas la malle d’un restaurant parce qu’ils se sont faits délester de leur argent.

Que faire à présent ? Il ne sait pas s’il a envie de terminer cette soirée accompagné ou seul à déprimer dans son vaisseau comme le connard qu’il est. Oh. Trop d’alcool. Il voit l’avenue plus trouble qu’à la normale, et il a l’impression d’être dans un vaisseau piloté par un gars aussi bourré que lui. Bordel, faudrait vraiment qu’il arrête de boire comme un trou dès qu’il a un peu de thunes, sinon il va finir comme un vieil alcoolique à commettre des larcins mal étudiés pour continuer à payer ses nuits d’ivresse.

L’air doux de la nuit lui apporte une bouffée de lucidité. Cette soirée prend un tournant surprenant, et même s’il soupçonne sa partenaire de beuverie d’être réellement louche et bizarre, il apprécie le moment en sa compagnie.

« Tu … tu veux qu’on aille quelque part en particulier ? Ou tu veux qu’on continue à faire semblant d’être normaux histoire de pas se faire arrêter ? » Elle ne semble pas être réticente, ou bien elle est trop bourrée pour se rendre compte que Gil est aussi louche qu’elle, et que le simple fait qu’ils se trouvent tous les deux si proches peut causer une fissure dans l’espace-temps étant donné leur taux de poisse qui frôle l’illégalité.

Leurs pas les conduisent jusqu’à la spatiogare et le vaisseau du pilleur de tombes. Il se sent comme un gosse à chaque fois qu’il redécouvre son Nexus, véritable poubelle volante. Et puis la lumière de la lune, l’alcool … Oh, qu’il est beau son vaisseau. Il se retourne vers Dune, pas trop sûr sur ses pieds et lève les bras pour crier « C’est mon vaisseau ! » avec toute la fierté de la galaxie. Se rend-il compte qu’il a l’air très con ? Pas vraiment, non. Et tandis qu’il s’affaire pour réussir à grimper à bord, il entend des pas mal assurés, un juron et un bruit sourd. Du genre celui d’un objet qui tombe sur de la tôle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hors la Loi
Avatar : Angelica Celaya
Messages : 41
Date d'inscription : 27/04/2017

Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Mar 13 Juin - 15:13    



I can showel you the world

Gil & Dune
L'amour des pilotes pour leurs vaisseaux, quelque chose que Dune ne comprendrait jamais. Elle avait essayé pourtant de dompter une de ces immenses carcasses d'acier, sans succès. Elle, habituée à louvoyer avec les limites de son handicap, se retrouvait pour cela face à un mur infranchissable. Jamais elle n'aurait cette relation si particulière aux étoiles et à l'espace, toujours dépendante des autres jusqu'à ses propres fuites.
Elle détestait cela bien sûr, mais n'avait aucun pouvoir pour y remédier. D'un oeil extérieur, la jeune femme était déjà capable de beaucoup, cependant ce n'était jamais aussez. Ses capacités restaient et resteraient toujours inféreiures à celles d'une personne normale.
Ainsi, le Nexus VI, Dune ne possédait aucun droit de le juger. Elle croisa les bras simplement, là et en même temps étrangère, loin, très loin comme elle en avait l'habitude. Eternelle errante, elle savait peut-être un peu trop se détacher decertaines situations.
Ephémère, irréelle, Dune se faisait alors semblable à un fantôme et quiconque ainsi peinait à s'attacher à elle.
Ce fut à ses instants que le portefeuille de Gil tomba. Elle avait des poches trop petites avec ce pantalon, devait s'en souvenir.

Que faire, en profiter pour lui rendre ou au contraire le garder? L'homme avait été gentil, aimable, un caractère un peu spécial mais bon. Il avait peut être besoin de ses crédits (après tout Il les avait lui-même gagné), mais de l'autre, Dune lui rendrait également service en partant au plus vite, emmenant avec elle sa propre présence ennuyante.

Un drôle de vaisseau qui doit se prendre plus d'injures que de compliments. Je l'aime bien... Bonne route avec.

Elle n'aurait aucun intérêt à suivre cet homme un peu plus après tout. Du moins ainsi lui soufflait son âme triste, incapable de rester amicale trop longtemps. L'alcool se voit peu sur elle, le handicap lui donne par nature un centre de gravité instable, comme éternellement ivre. Elle se penche pour ramasser le porte-feuille.

PILE: Dune Rend l'argent

FACE: Elle le garde

" On se reverra peut-être, si c'est le cas, oublie pas de te méfier de moi. T'es quelqu'un de bien, mais pas encore assez salaud..."

La jeune femme eut un des sourires dont elle avait le secret, pas vraiment grand, pas vraiment joyeux mais un sourire quand même. Et un clin d'oeil complice, amical, alors qu'elle agitait le portefeuille devant son visage un instant avant de le ranger.

" Adios, à charge de revanche comme on dit..."

Elle quitta l'astroport sans se retourner, regagnant le vacarme de l'avenue pour disparaître dans la foule avec son mal-être et ses maladresses. D'elle ne resterait plus qu'un vague souvenir d'alcool, un parfum peut-être. Cela était toujours ainsi....

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
  IN HER EYES
© ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Dune Onoria le Mar 13 Juin - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: I can Showel you the world - Gil    • Mar 13 Juin - 15:13    

Le membre 'Dune Onoria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile - Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

Contenu sponsorisé

Message Re: I can Showel you the world - Gil    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
I can Showel you the world - Gil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: