Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 (One Shot) Resurrect the Sisters. Somehow, someday. Once again. (part two)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
The Sith Witch
Avatar : Rihanna
Holopad :
Messages : 58
Date d'inscription : 27/05/2017

Localisation : Korriban
Message (One Shot) Resurrect the Sisters. Somehow, someday. Once again. (part two)    • Mar 30 Mai - 17:54    



resurrect the sisters. somehow,
someday. once again. (part two)

one shot
Dans un fracas incommensurable, le vaisseau se crasha plus qu'il n’atterrit sur le sol de Dathomir. Mais elle n'en avait cure. Elle n'était pas née pilote, et ne comptait nullement embrasser une carrière dans le domaine. Ce qui lui importait, c'était de pouvoir se déplacer sans trop d'encombre dans la Galaxie, et les rudiments qu'on lui avait appris sur Korriban suffisaient à cela. Peu lui importait que ses atterrissages soient plus ou moins réussis. D'ailleurs, elle éteignait les moteurs d'un geste impatient, de quelqu'un de pressé qui n'a pas envie de perdre son temps. Ses yeux noirs observaient en effet le paysage du dehors. Malgré le ciel rouge sang un rien aveuglant, elle distinguait sans peine une forêt dense d'arbres nus, d'un bois presque brûlé, et traversé d'un épais brouillard gris. Le moniteur de contrôle extérieur indiquait que, bien que respirable, l'atmosphère était lourde, et la horde de rancors la plus proche se tassait à quelques kilomètres de là. Visiblement, mêmes les bêtes - que dire, les monstres !, évitaient le périmètre de l'ancien sanctuaire, remodelé en prison impériale avant d'être réduite à néant par le Nouvel Ordre Jedi. A y penser, une vague de colère monta en elle, qui menaça de fracasser la vitre de son cockpit.

Elle n'éprouvait aucune tristesse pour la mort de Tamith Kai ; elle l'avait cherchée toute seule. En accueillant des mâles dans son clan, elle avait tôt fait d'attirer l'attention. Du reste, créer un clan sans chaman revenait à créer un corps sans colonne vertébrale. Une création sans doute présentable, mais qui s'écroulerait à la première bourrasque de vent. Et en l’occurrence, la bourrasque était venue souffler depuis le Côté Lumineux de la Force. Lorsque le nom de "Jedi" avait été prononcé sur Endor, refuge des Sœurs de la Nuit menées par Talzin, personne n'y avait cru. Des Jedis ? Sur Dathomir ? Mais comment ? Mais pourquoi ? Les quelques pairs d'yeux noirs qui composaient encore leur sororité s'étaient tournées vers leur Mère, la peur pâlissant d'avantage encore leurs peau de craie. La peur. La peur des Jedis. Elle avait détesté d'emblée ce sentiment, et s'était jurée de ne jamais le nourrir. Et jadis, lorsque Talzin l'avait envoyée sur Korriban, elle y avait vu une occasion de dépasser cette peur. Alors, le sort des Sorcières lui importait peu. Ce qu'elle voulait, c'était plus. Plus de savoir, plus de contrôle, plus de pouvoir. Une nouvelle bouffée de colère la prit soudainement et cette fois-ci, sa rage fit exploser une des flasques d'oxygène de réserve. Le cristal se brisa, et la fumée s'en échappa, accompagnée du cri strident d'un cocon forcé à l'agonie.

Ignorant le bruit - qui cesserait bien assez tôt, Wyrlok s'extirpa du chasseur comme une anguille entre des algues. Lorsque sa botte foula sa terre natale, elle sentit le sol pulser sous ses pieds, et des particule de poussière s'élever autour de sa silhouette, tourbillonnant un instant le long de ses courbes avant de reposer à nouveau. C'était comme si la planète reconnaissait l'une des siennes, et qu'elle l’accueillait depuis son noyau. Elle senti une vague d'émotion la submerger alors. Elle avait quitté Dathomir alors qu'elle n'était qu'un nourrisson. Elle n'en avait jamais eu de souvenirs, et avait grandi en entendant les siennes la lui décrire. Mais ce qu'elle voyait n'avait rien du hâve de paix qu'on lui avait conté : tout n'était que désert et destruction. On voyait clairement que la main de l'homme avait eu son jeu dans l'équation, et que comme tous les système de la Galaxie, avait eu à souffrir de ses envies de possession. Des envies qu'elle comprenait. Parfois. Scannant les environs, elle repéra vite ce qui devait être les ruines d'un ancien bâtiment pénitencier. « Souviens-toi, ma Fille. C'est à toi de faire renaître les Sœurs de la Nuit. » Les derniers mots de Mère Talzin résonnèrent contre ses tempes. C'était plus difficile à faire qu'à dire ; et elle avait besoin de savoir d'où elle venait.

Mangeant les quelques mètres qui séparaient son vaisseau de l'amas de pierre et de bois, Wyrlok ferma les yeux, concentrée. Ses pouvoirs ne lui permettaient que d'obtenir des images floues du passé, et par brèves intermittence, mais cela serait suffisant. Suffisant pour savoir ce qu'il s'était produit, vingt ans plus tôt. Et surtout : comment la Vénérable Daka n'était pas parvenue à repousser l'agresseur avec l'Armée des Mortes. Tel avait été son obsession dès l'instant où ses pouvoirs étaient arrivés à maturité. L'étendue de la magie des sorcières, poussée à son paroxysme, avait le pouvoir de ressusciter les âmes tombées. Une armée de fantômes, de non vivants, d'êtres croisés ; on pouvait leur donner le nom que l'on voulait, mais une armée restait une armée. Un composant précieux pour l'Ordre ; une défense nécessaire s'il lui revenait la responsabilité de créer un nouveau clan. 

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

the night is dark, and full of terrors.

My Disney Self:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(One Shot) Resurrect the Sisters. Somehow, someday. Once again. (part two)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cypher's sisters of battle
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» One Shot Warhammer V.2
» [One Shot] Test de Manga no Densetsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: