Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Jeux d'enfants et jeux d'adultes •• Inanna&Gal'aad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Premier Ordre
Avatar : Kate Mara
Holopad :
The ghosts of all the women you used to be are all so proud of who you have become, storm child made of wild and flame.

Messages : 29
Date d'inscription : 25/04/2017

Message Jeux d'enfants et jeux d'adultes •• Inanna&Gal'aad    • Lun 15 Mai - 16:19    


   

❝Jeux d'enfants
et jeux d'adultes❞
   Gal'aad & Inanna
Je regardais les autres employés passer dans les couloirs. Parfois, quand je n'avais rien à faire, je commençais à me sentir inutile. Mon père m'avait levée pour bouger, j'étais faite pour agir. Mais je n'étais pas comme ces autres membres de l'Ordre qui bougeaient sans discontinuer. J'étais un maillon de la chaîne, mais un maillon qu'on utilisait pas toujours. Parfois on le rajoutait, on me faisait me bouger et enfin servir ceux que j'avais juré de servir depuis mon enfance, depuis que mon père m'avait raconté toutes ces histoire sur l'Empire et ce qu'il avait de bon et de beau. Mais pas toujours. Ca a du sens bien sûr, on attaque pas aveuglément et sans pause. La guerre est un art plus qu'un combat et elle s'organise aussi poitilleusement qu'un gala. Alors on ne met pas tout les pions sur l'échiquier. On se contente de quelques uns, on garde les autres pour le moment où on en avait besoin... Et pour le moment, on avait pas besoin de moi. Alors je restais simplement là, à attendre. J'allais m'entrainer mais pour le moment je regardais ces gens qui allaient et venaient, certains en pause comme moi, d'autres partant d'un poste à un autre pour, à leur façon, une façon que je ne comprendrai jamais, aider à la même cause que moi.

Je finis par me diriger dans les couloirs que je connais par coeur. Parfois, j'entends encore l'écho de mes rires alors que je les parcourais en courant pour aller jouer. Je me souviens encore de mon excitation, de l'envie que j'avais de partir jouer. J'y passais ma journée mais à peine avais-je arrêté que je voulais déjà recommencer. Mais j'ai grandi, et la vie désormais n'est plus réservée aux jeux. Pourtant je trouve encore parfois l'occasion de venir m'entrainer, de continuer à prendre ce plaisir que je retrouve sur le terrain lorsque mon commando est dépéché. Parce que j'aime ce que je fais. Et alors même que j'avance vers la salle d'entrainement, alors même que je sais que ce sera moins drôle d'être seule face à des mannequins et des cibles que d'être sur le terrain avec ses partenaires et amis, je ne peux m'empêcher de sentir mes poils se hérisser à l'idée de faire ce que j'aime tant. Jouer avec les couteaux, tirer aux blasters, analyser une situation pour trouver le meilleur moyen d'affaiblir ou tuer l'adversaire... C'est mon sport préféré. Et je suis heureuse d'en avoir fait mon métier. Heureuse d'avoir pu rejoindre ma passion et ma cause dans une seule et même activité.

Je ne suis pas encore à la salle lorsque je le repère au détour d'un couloir. Gal'aad Serke. L'un de mes amis d'enfance. Du moins c'est ce que je vois en lui, même si je ne suis pas sûre que l'inverse vaille. Je ne sais finalement pas grand chose sur lui. Je n'ai jamais eu besoin de savoir. Quand on était enfant, nous avons joué ensemble et c'est tout ce qui a pu importer. Bien sûr les choses ont changé. Nous ne sommes plus des enfants se battant l'un contre l'autre dans un tournoi amical. Je ne suis qu'une cadette du commando Rage et il est un Ren. Un utilisateur de la force. Comme le grand Darth Vader. Comme les Sith. Et aussi bien sûr, comme ces foutus Jedi, comme ce terroriste de Skywalker. Mais lui est de notre côté. Il est un utilisateur de la force et il est avec nous et cela lui vaut tout mon respect. Je n'aime pas me surélevé, je ne suis pas jalouse du pouvoir. Mais face à un Ren ? Je me sens un peu comme si je n'étais rien.

« Hey, Gal'aad ! » Je le hèle en partant vers lui. Tout Chevalier de Ren est-il, je ne peux m'empêcher de le voir comme ce petit garçon que j'ai vaincu tellement de fois lorsqu'on était gamins, et le nombre de fois où j'ai pu rire en étant avec lui, même s'il ne riait pas lui-même. « Ca fait tellement longtemps ! Je repensais justement à nos entrainements lorsqu'on était gosses. » Le sourire que je lui adresse est grand et franc, j'ai envie de me montrer amicale avec lui parce qu'il est rattaché à de bons souvenirs de mon enfances, malgré leur nombre faible. J'espère juste qu'il décidera d'être aussi amicale que moi. Après tout, les gens changent, les situations aussi, et qui sait si je ne suis pas un souvenir brumeux dans sa mémoire. « Comment ça va depuis le temps ? »

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 399
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Jeux d'enfants et jeux d'adultes •• Inanna&Gal'aad    • Dim 21 Mai - 17:24    


   

❝Jeux d'enfants
et jeux d'adultes❞
   Gal'aad & Inanna
L'air sembla se rétrécir un peu, se compresser face à la jeune femme, face à ses mots. Cela était arrivé sitôt que Gal'aad eut posé les yeux sur elle: tout d'un coup le monde ne devenait plus monde mais simplement menace.
Quant à lui, il était la Mort.
Immobile, le chevalier avait dans le regard toute la brutalité du sang et des coups. Quelque chose de sombre, de chaotique, de contenu également par chacun de ses muscles, par les battements de son corps, le poids de ses décisions. Une bête vêture d'une parure d'homme, une parure qu'elle ne souhaitait pas enlever pour le moment. Et les ombres du couloir se reculèrent face à son corps puissant, il ne traversait pas simplement un espèce géographique, d'une certaine manière par sa simple présence il possédait les lieux.
Inanna, fallait-il arrêter le cours des choses pour elle, stopper l'avancement de son corps et lui faire face alors? Une enfant de l'Ordre elle aussi, des jeux de violence mais pas encore d'agonie. Il avait été jeune, gal'aad, trop peut-être face à la fillette, face à ses amis. Trop pour résister seul, mais les coups faisaient partis de l'éducation et la cruauté, encouragée chez eux.
Qu'ils comprennent dès les premières années les jeux de pouvoir. Avait-il compris? Non, il s'était battu, débattu. De ses ongles il avait voulu marquer, griffer, arracher... Certains des anciens compagnons d'Inanna devaient encore en porter des stigmates. Et Gal'aad lui-même, jeune, bien plus jeune qu'eux-, conservait des cicatrices à ce sujet. Les enfants s'attaquaient, se battaient, se défendaient. Répliquaient.
Un jour, ils n'avaient plus joué. Bien que Gal'aad se rappelle les mots de son beau-père “ce ne seront jamais des jeux pour toi, ni des amis. Eux ils sont normaux, toi tu n'es qu'un monstre à notre service, sers toi d'eux pour apprendre à te battre et si tu tombes, je ne te relèverais pas. Insecte...”
Non, un jour les choses avaient changé. Chez le petit garçon quelque chose sembla comme se réveiller plus, un peu plus que d'habitude. Il avait souhaité le rouge sombre et le noir, des tâches de couleur dans son esprit, des notions bien plus que des idées, il savait surtout que cela lui plaisiat. Et, pour se venger d'Inanna, pour se venger d'eux tous, mais Inanna était proche, trop proche, il avait commencé à l'étouffer.
Ses mains restaient près de son corps, mais sans elles, il l'étouffait quand même. La Force. Des adultes étaient venus, les avaient séparé... Encore une fois, gal'aad avait été battu. Tout autant ou plus que s'il avait perdu à ce jeu de domination contre les autres enfants, il n'avait su dire...
Des souvenirs, rien d'autre.

Que veux-tu, Rage? Je ne suis pas ton chef d'escadron...

Et, sans attendre de réponse, l'homme franchit le seuil de la salle d'entraînement. Vide, béante comme la gueule d'un monstre, la pièce semblait vouloir l'avaler, le modeler. N'était-ce pas le but d'un tel lieu? Muselant le fil de ses pensées, Gal'aad jeta un peu plus loin le manteau noir qu'il portait jour après jour, sur l'Ordre comme ailleurs.
Il n'avait pas de sabre à sa ceinture. Comme un homme normal... Les entraînements à l'épée, il ne les voulait pas devant les autres, refusant que les Ren se donnent en spectacle.
Un bruit, léger, comme une réminiscence, l'ombre d'une fillette plus grande que lui, prête à le saisir, à lui ordonner de perdre...
Ce n'était pas une fillette, l'ombre d'un souvenir peut-être, porté par le bruit des pas d'Inanna. Inanna qu'il dépassait à présent, et chacun de ses propres muscles à lui semblaient soudian comme réclamer les os de la jeunne femme à tordre, à briser, à détruire.
Quelque chose du chaos primordial qui l'habitait refusait de porter les masques d'une quelconque émotion copée au hasard aux personnes réellement dotées d'un coeur.
Il voulait la violence, rien d'autre.
Se battre.
Il se retint.

Reste ici si tu veux montrer que tu mérites le nom de Rage, sinon va t'en. Je suis ici pour me battre, peut-être peux-tu valoir un peu plus qu'un mannequin d'entraînement?


   
© Pando

_________________
I poisoned the Sky
I feel so alive
All Knights must bleed. Blood is the seal of our devotion. In the midst of blood and carnage, there is sometimes also beauty, beauty that could break your heart.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Jeux d'enfants et jeux d'adultes •• Inanna&Gal'aad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux d'enfants ▲ PV Mataï - end
» l'etudiant haitien typique est une honte nationale:
» Transition et S6 : faits, fées et effets
» JEUX D'ENFANTS ∇ NAKO
» Jeux de plateau et jeux de cartes: la ludothèque des joueurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus :: Borosk-
Sauter vers: