Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 moving on (tuiren & biggs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
kindness and hope
kindness and hope
Avatar : odette annable
Holopad :





Messages : 691
Date d'inscription : 09/07/2016

Message moving on (tuiren & biggs)    • Dim 2 Avr - 20:26    

moving on | Tuiren & Angharad & Biggs

Angharad avait encore du mal à y croire. 48h après la mission sur Naboo, tout semblait irréel et les événements qui s'enchaînaient paraissaient de plus en plus improbables. D'abord, la mission en elle-même n'était déjà plus que des flashs, des souvenirs qui la frappaient par vague le soir dès que son esprit n'était plus concentré sur ses tâches quotidiennes. Son corps était quant à lui un rappel constant de ce qu'elle avait subi. Alors oui, son passage dans une cuve après son arrivée sur la base lui avait permis de se débarrasser du plus gros : la marque du sabre laser de Yarza sur sa jambe avait disparu, celle du tir de blaster sur son épaule aussi. Mais la sensation ne partait pas et ses muscles étaient encore tendus de l'effort qu'ils avaient du donner ces derniers jours. Il lui arrivait parfois même de ressentir sa chaire brûler au contact du sabre avant de se rendre compte que son esprit lui jouait en fait un énième tour. Elle avait depuis passé son temps à s'occuper l'esprit pour ne pas trop y penser. Moins elle ressassait les horreurs qu'elle avait vu, mieux elle se portait. C'était plus facile à faire qu'à dire, cependant. Puis il y avait eu son oncle. Son oncle. Et Angharad avait beau se le répéter, elle n'y croyait toujours pas.

Elle n'était pas seule.

Derek était vivant, bien là. Même lorsqu'il l'avait prit dans ses bras elle avait encore douté de son existence. Ce n'était pas possible : des années qu'elle n'avait pas entendu parlé de lui. Depuis la mort de sa propre famille, à vrai dire. Il leur avait fallu de longues minutes avant de pouvoir se décrocher l'un de l'autre, incapables de desserrer leur étreinte de peur que l'être cher ne s'éclipse dans un coup de vent. C'était inespéré et pourtant bien vrai. Elle n'était plus seule, avait retrouvé le lendemain soir de la bataille un membre de sa famille. Son oncle, celui dont les yeux lui rappelaient douloureusement sa mère. Ses yeux à elle, aussi. Parce qu'Angharad était le portrait craché de celle que Derek ne reverrait plus jamais qu'en hologramme, sa soeur, tuée par le premier ordre neuf ans plus tôt. Alors ils s'étaient longuement tenus dans les bras dans le silence le plus complet, trop secoués pour arriver à mettre des mots sur ce qu'ils vivaient. S'en étaient suivis plusieurs heures durant lesquelles chacun se confia à son tour sur ces dernières années, ces dernières semaines aussi où ils avaient vécu côte à côte sans jamais se douter de la présence de l'autre. Derek avait toujours été comme un père, un père avec lequel on pouvait sauter dans les flaques d'huile et jeter du sable. Un père qui s'offusquait des punitions que sa mère lui imposait pour avoir suivit son oncle dans ses bêtises, comme elle disait toujours. Ils avaient toujours été proches, leurs caractères à l'époque très similaires. Les enfants de sa soeur, Derek les avait toujours considéré comme les siens n'ayant pas eu l'occasion de se poser et créer une famille comme elle l'avait fait. Et ce soir là, ils s'étaient quittés avec la promesse qu'il reviendrait la trouver "pour te présenter d'autres visages familiers". Angharad s'était réveillée le lendemain avec l'impression que tout ça n'avait été qu'un rêve malgré les cauchemars qui dominaient ses nuits à présent.

Trois coups avaient frappé à sa porte ce matin là et elle avait ouvert la porte pensant savoir qui se trouvait derrière celle-ci. L'habitude avait prit le pas sur la logique et elle s'était attendue à ce que cela soit Tuiren qui vienne la tirer de sa chambre pour l'entrainer, comme sur Seltos. Le retour à la normalité se faisait difficilement et c'était presque avec surprise qu'elle s'était à nouveau jeté dans les bras de son oncle en guise de bonjour. Ça n'avait pas été un rêve, son oncle était bien résistant et sur la base avec elle. Il n'était pas personne, apparement, d'après ce qu'il lui avait dit la veille c'était un ancien rogue devenu conseiller pour la Générale Organa. Son esprit c'était encore tourné avec Tuiren un instant lorsqu'il avait mentionné l'escadron dont il était à présent à la tête. Se connaissaient-ils ?

Tuiren était en vie lui aussi. Elle ne pensait pas en avoir douté, pourtant c'était bien le cas. Son esprit divague un instant alors que son oncle l'entraîne elle ne sait où pour "une surprise". Angharad revoit le pilote sortir du transporteur, soutenant le commandant Kira. Elle, elle était déjà entourée d'infirmiers, assise sur des caisses ne pouvant pas marcher. On s'affairait autour d'elle, la medic bay déjà trop pleine pour l'y transporter immédiatement. Ses blessures ne mettaient pas sa vie en danger alors elle n'était pas prioritaire de toute façon. Leurs regards s'étaient croisés un instant et Angharad lui avait faiblement sourit, à bout de force. Un poids sur ses épaules s'était envolé sur le moment, sans qu'elle ne comprenne quoi exactement. Il lui avait fallu attendre de reprendre tous ses esprits pour comprendre qu'elle s'était inquiétée pour lui contre toute attente. Tenait-elle finalement suffisamment à lui pour avoir eu peur de son sort ? C'était encore trop tôt pour qu'elle l'affirme, mais ce jour là, quelque chose avait changé. Sans qu'elle ne sache quoi exactement. Derek et elle s'approchaient d'une salle qu'elle ne connaissait pas tant que ça. Une salle de repos dont seuls les hauts gradés avaient accès. Il s'arrêta devant la porte avant de se retourner vers elle. "Je ne leur ai rien dis, j'espère qu'ils vont te reconnaître !" lui dit-il tout sourire, ce qui lui en arracha également un. "Mais qui ?" avait-elle demandé, amusée qu'il veuille garder le secret mais tendue de ne pas savoir à quoi s'attendre. Elle avait confiance en lui, néanmoins. "Tu vas voir..." souffla-t-il dans un clin d'oeil en ouvrant la porte. Il entra, passant son bras autour de sa taille pour l'entraîner avec lui. Quatre hommes étaient entrain de discuter et s'étaient arrêtés lorsque la porte s'était ouverte. Trois inconnus, ou presque, et un visage plus que familier auquel son regard s'accrocha immédiatement. Tuiren.

L'un des hommes se lève brusquement (Wes) en voyant Angharad aux bras de Derek, un air confus sur son visage alors qu'un prénom qui n'est pas le sien sort d'entre ses lèvres. "Armaliah..." Les autres restent interdits, leurs visages trahissant leur surprise. Le temps flotte un instant avant que Derek ne reprenne la parole. "Je pensais que vous lui réserveriez un accueil plus chaleureux..." plaisante-t-il d'abord, avant de poser son regard sur Wes et de lui dire, le ton à la limite de la nostalgie. "C'est sa fille, Angharad." La mention de sa mère lui serre le coeur, elle baisse les yeux, peinée. C'est alors au tour d'un autre de se lever (Tycho), "Mais je pensais que... Ce n'est pas possible, elle... Mais." il est coupé par l'exclamation du dernier (Wedge) qui était resté jusqu'à présent en retrait. "Angie !" lance-t-il en se levant enfin. Les trois hommes s'avancent, laissent Tuiren en retrait tandis que l'attention d'Angharad se tourne vers les trois pilotes. Derek reprend la parole en s'écartant enfin de sa nièce. "Elle a survécu à l'attaque sur Borosk et s'est engagée après la Starkiller. Je n'savais pas qu'elle était là avant hier !" dit-il en posant son regard sur elle, Angharad lui sourit tendrement avant que le premier pilote (Wes) ne la prenne subitement dans ses bras. "C'est un miracle." s'exclame-t-il en la serrant, l'infirmière l'enlace un peu gênée, sans parvenir à replacer réellement les visages dans son passé. "Hé, ne va pas la casser, elle vient juste de revenir !" proteste celui qui l'avait appelé par son surnom (Wedge). Angharad ne peut s'empêcher de rire et de rajouter "Il en faudra plus pour me casser je pense..." avant que Wes ne la laisse enfin respirer. "La dernière fois qu'on t'as vu, t'étais pas plus haute que ça" mime enfin le dernier (Tycho), en indiquant d'un mouvement de main un bon un mètre quarante. S'en suit des enlaçades avec les deux autres pilotes, le sourire sur son visage ne faisant que s'accroître.

Angharad retrouve rapidement les côtés de son oncle, tandis que les trois hommes continuent de dire qu'ils n'en reviennent pas. L'infirmière, quant à elle, essaie tant bien que mal de retrouver leurs visages dans son passé car la manière avec laquelle ils avaient réagis en la voyant ne pouvait dire qu'une chose : ils connaissaient tous sa famille. Il n'y avait aucun doute sur cela, et c'est le coeur serré qu'elle tentait de se rappeler des moments où elle avait pu les voir. Parvenant enfin à les replacer après quelques instants. "Je crois que je me souviens un peu de vous, mais c'était il y a tellement longtemps..." s'exprima-t-elle, un brin gênée. Les trois hommes plaisantèrent sur le fait qu'ils n'avaient pas non plus toute leur tête. Angharad mêla son rire aux leurs et Hobbie s'adressa finalement à Tuiren par dessus les voix de ses amis. "Eh Tuiren, viens un peu par ici que je te présente ma nièce !"

Hobbie : #cc6600
Wes : #999933
Wedge : #cc3333
Tycho : #996666
Angie : #996699
Tuiren : #006699
 
ad_libitum | gifs @tumblr


_________________

It's really a wonder that I haven't dropped all my ideals, because they seem so absurd and impossible to carry out. Yet I keep them, because in spite of everything, I still believe that people are really good at heart. × by lizzou.

Pour tout rp avec moi, merci de consulter ma chronologie avant    


Dernière édition par Angharad Dre'qoria le Sam 29 Avr - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Lun 3 Avr - 19:44    

Le retour de Naboo avait laissé des morts et de la douleur, mais également de la joie de revoir les visages de ceux qui avaient survécu. Il avait retrouvé sa sœur, ceux qui s’en étaient sortis. Il était de retour sur Fenves. Son X-wing était en miettes et son équipe décimée, la moitié dans le bacta, le reste n’était plus.

Etre commandant n’était pas tâche aisée, surtout lorsqu’on était jeune. L’expérience n’y changeait rien. Elle aidait à savoir comment réagir et néanmoins ne laissait pas de côté les sentiments. La défaite n’était pas facile à admettre. En théorie ce n’était pas une réelle défaite, et néanmoins il ne pouvait s’empêcher de considérer cette bataille comme telle. Le résistant exigeait sans doute beaucoup trop de lui-même depuis qu’il menait les Rogues. Il n’était pas seulement responsable de l’équipe, il devait être à la hauteur d’une réputation. De toute évidence il n’avait pas réussi.

Le commandant se mettait la barre trop haute, bien plus que les épaules d’un simple garcon de ville devenu militaire ne pouvait supporter. Quand ces moments arrivaient, Tuiren se rendait chez les mêmes. Il rejoignait ses mentors. Ceux qui n’avaient jamais cessé de lui apprendre. Maintenant qu’il marchait dans leurs traces, le résistant ne s’était jamais autant reposé sur ceux qui savaient tellement mieux. L’homme admirait ses ainés, leur vouait considération sans bornes. Même lorsqu’il avait été plus jeune et moins attentif, il les avait respectés. Etre désormais devenu un Rogue était un honneur et seuls les anciens pouvaient l’aider. Alors il s’était réfugié aux côtés de ses amis dès qu’il en avait eu l’occasion, après s’être assuré que les siens étaient en sécurité.

A l’abri des regards indiscrets, dans cette salle réservée aux hauts gradés, il devenait facile de se laisser aller aux aveux, de ceux qu’il n’aurait pu faire en face de ses hommes au risque d’avoir l’air trop faible. C’était sans doute un sentiment ridicule, néanmoins il ne désirait pas ébruiter ce malaise. Au moins en compagnie des Rogues il savait son secret bien gardé.

Il trouva des conseils avisés qui remontèrent son estime de lui-même.

Il voulait trop bien faire, il voulait montrer au reste de la galaxie ce qu’être un Rogue représentait. Il écouta néanmoins ce que lui disaient ses ainés, trouvant dans leurs mots la motivation dont il avait besoin.

Des quatre amis manquait néanmoins Hobbie, disparu on ne savait où. Les Rogues restant s’étaient chargés du résistant, sortant les verres pour l’occasion.

Le bruit caractéristique de l’entrée qui coulissait avait détourné leur attention, mettant en suspens les conversations. Hobbie leur faisait face.

A ses côtés Angharad.

Au contraire de la réaction de l’un d’entre eux, Tuiren resta silencieux dans son coin. Le reste était interloqué, lui simplement ne comprenait pas.

Son regard croisa celui de la demoiselle. Il y avait autre chose que le simple questionnement, il y avait une chose qu’il n’avait su définir, comme ce moment où revenus de Naboo, ils avaient enfin retrouvé Fenves. Lui sortant du transporteur avec Lyana, elle dans un coin vivante. C’était bête à imaginer qu’il lui avait souri, elle qu’il connaissait tout juste. Les jours d’entrainement les avait visiblement rapprochés, suffisamment pour qu’il se réjouisse de son retour. Il ne comptait pas reprendre l’entrainement avec elle, et la raison était simple. Il était commandant d’escadron et non entraineur de recrue. D’autres sauraient bien mieux le faire. Si on lui demandait, Tuiren aurait recommandé sans hésiter celui qui l’avait entrainé.

Il ne s’était occupé de rien. Il avait du se tourner vers d’autres choses importantes à ce moment-là, comme ses hommes, comme faire le rapport du combat à ses supérieurs. Heures entières de débriefing nécessaires. Il s’était finalement échappé, avait dormi comme une masse.

La réaction de ses amis face à l’arrivée de la résistance le laissait étonné et silencieux. Il se garda néanmoins de dire quoi que ce soit, comprenant que ses amis la connaissaient, et il ne voulut rien interrompre, vu l’importance du moment. Il comprit qu’elle était de l’entourage de Hobbie. Le résistant savait pour sa famille disparue, et il lui fallut néanmoins un temps pour tilter. Sa nièce. Il ne retint pas un sourcil levé vaguement incrédule. Cela avait au moins le mérite d’expliquer l’empressement de Janson de serrer la recrue contre lui.

A ce moment il eut un déclic. C’était sans doute le moment de ne plus songer à elle comme « la recrue » et au contraire la nommer Angharad comme tout le monde. Le commandant ne s’était néanmoins pas mis volontairement cette barrière. Ca avait été un réflexe inconscient, l’habitude qu’il avait depuis quelques années de mettre de la distance.

De toute évidence Angharad serait amenée à rejoindre ce cercle de gens qu’il connaissait. Avec les années Tuiren s’était rapproché de Hobbie, et il connaissait ses amis. Il était devenu un membre de la famille. Il était le bienvenu comme il l’était chez le reste et bien entendu il avait un nombre incalculable d’heures en sa compagnie à bord d’un cockpit ou à boire un verre.

Il se leva et serra la main d’Angharad dans un geste réservé, toutefois surmonté d’un sourire accueillant qui rappelait celui du retour du combat.

« Tuiren est comme de la famille, et le nouveau commandant des Rogues. »

Le regard de Tuiren se chargea d’un soupcon de malice.

« On s’est déjà rencontré en fait. »

Hobbie le questionnait du regard et Tuiren s’expliqua sans attendre.

« Angharad était volontaire pour Naboo et il fallait quelqu’un pour lui expliquer les bases du combat, je m’en suis chargé. »

Une explication somme toute très superficielle.

« Oh vraiment et comment était-elle ?
- C’est une Klivian alors tu t’imagines bien qu’elle était douée. »

Tuiren lanca un sourire complice à Angharad avant de tourner vers Hobbie et lui lancer un regard taquin qu'il lui rendit.

« Comment ca se fait que tu l’aies pas rencontrée avant ? »
- Eh bien….je n’avais pas fait attention et je l’ai vue sur une vidéo de Naboo…Elle ressemble tellement à ma sœur à son âge, je l’ai reconnue de suite. »

Le résistant fronca les sourcils, essayant de faire mémoire sur de vieux souvenirs qu’Hobbie lui avait montrés. Il se rappelait de la douleur du Rogue lorsque sa sœur avait disparu, avant qu’il n’ait pu la rencontrer, alors il se concentra sur le visage d’Angharad, reconnaissant enfin des traits, la courbe d’une machoire, les lèvres charnues d’une image dont il se rappelait tout juste.

« Je n’ai pas connue Armaliah mais Hobbie m’a raconté beaucoup de choses sur elle. »

Un silence s’installa tandis que l’émotion gagnait. Rapidement Wes troubla ce moment solennel en lâchant un commentaire dont lui seul avait le secret.

« On trinque aux retrouvailles avant que ca devienne trop triste dans le coin ? »

Il colla comme à chaque fois un sourire sur le visage de chacun. Les verres furent sortis, une bonne bouteille ouverte.

Ils levèrent leurs verres au retour des êtres aimés. Ils burent à leur amitié.


Dernière édition par Tuiren Yesmeth le Mer 5 Avr - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
kindness and hope
kindness and hope
Avatar : odette annable
Holopad :





Messages : 691
Date d'inscription : 09/07/2016

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Mar 4 Avr - 23:10    

moving on | Tuiren & Angharad

Elle n'a pas le temps de le voir arriver, qu'il se dresse déjà en face d'elle. Les amis de son oncle se taisent pour laisser ce dernier faire les présentations, ne s'attendant visiblement pas à ce que les deux résistants se connaissent déjà. Pourtant c'est bien le cas et lorsqu'il lui serre la main elle ne peut s'empêcher d'être surprise par ce geste formel et impersonnel. Mais à quoi aurait-elle du s'attendre de toute façon. Leur relation avait été loin d'être toute tracée vers ce semblant d'entente qu'ils avaient à présent et le sourire accueillant qu'il lui lance contraste durement avec le regard glacial dont elle avait pris l'habitude. Ces derniers temps les choses avaient changées, l'approche de la mission sur Naboo les avait obligé à se serrer les coudes et à abattre quelques murs. Elle serre sa main avec douceur, lui rend son sourire sans que ça ne soit étonnant chez elle. « Tuiren est comme de la famille, et le nouveau commandant des Rogues. » son oncle veut bien faire les choses mais ne se doute pas qu'elle connait déjà son poste, ses défauts, quelques qualités aussi qui par leur rareté semblaient prendre de plus en plus d'importance. Elle hoche la tête néanmoins et dans un sourire tendre adressé à son oncle répond à ce dernier. "Je le sais déjà." dit-elle dans un demi-rire, amusée par la situation. « On s’est déjà rencontré en fait. » le regard de Derek passa de Tuiren à Angharad pour retrouver celui du jeune homme, fronçant les sourcils d'un air de dire qu'il ne comprenait pas tout à fait. « Angharad était volontaire pour Naboo et il fallait quelqu’un pour lui expliquer les bases du combat, je m’en suis chargé. » l'infirmière cache un sourire en se pinçant les lèvres. Ce n'était pas tout à fait ça, mais Tuiren n'avait pas totalement intérêt à dire à son oncle qu'il lui avait d'abord bien fait comprendre qu'elle n'était pas à sa place avant de finir par l'aider. Wedge se penche vers Angharad pour lui glisser quelques mots. "T'es bien courageuse petite, c'était ta première mission ?" semble-t-il comprendre et il touche droit au but car Angharad lui souffle un petit "Oui" ne voulant pas déranger la conversation qui se déroulait à côté d'elle. C'était étrange que de se dire que son oncle considérait Tuiren comme un membre de sa famille. De leur famille. Il était si... jeune, et si elle comprenait pour les trois anciens Rogues, elle s'étonnait de la relation des deux autres hommes. « C’est une Klivian alors tu t’imagines bien qu’elle était douée. » Tuiren lui sourit, elle sent dans son regard de la malice. "Ah oui ?" s'étonne-t-elle de ce soudain compliment. Elle était loin d'être douée, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle chercherait dès que possible comment remédier à ce problème. Puis elle se tourne vers son oncle, décidée à rendre à Tuiren son compliment. "En même, temps j'avais un bon professeur." oncle et nièce se sourient, avant qu'il ne répondre en hochant la tête "Je n'en doute pas." Et avoir retrouvé son oncle, les amis de ce dernier, des visages qui avaient peuplé son enfance lui redonnait un peu d'aplomb. Angharad retrouvait tout à coup une aisance qu'elle n'avait plus depuis longtemps, comme si la présence de Derek et de ces hommes la renvoyait sur Borosk avant que le Premier Ordre ne vienne gâcher sa vie. Comme si cela lui permettait de renouer avec ce qu'elle était, avant. Tycho s'adresse soudain à elle, la tirant de Tuiren et Derek qui continuent de parler. "Tu fais quoi alors ici ma belle ? T'es dans quel secteur ?" et si ces surnoms auraient pu la déranger, dans leur bouche elle avait presque l'impression d'entendre ses parents, ou même son oncle. "Je suis infirmière." commence-t-elle alors que le visage de Tycho lui laisse comprendre qu'il en est étonné. "J'ai fait des études de médecine et là, c'est Echo ma supérieure, tu vois qui c'est ?" Elle hésite à rajouter qu'il s'agit d'une jedi, de peur qu'il ne faille pas en parler même s'il doit bien être au courant après ses années de service dans la résistance. Il lui sourit, lui dit qu'il viendra la voir. L'attention d'Angharad se reporte sur Tuiren quand il prononce le nom de sa mère.

« Je n’ai pas connue Armaliah mais Hobbie m’a raconté beaucoup de choses sur elle. » C'est étrange de l'entendre dire ces noms qui ont bercé toute sa vie et qui continuent de la hanter. Mais bizarrement, ça ne la dérange pas plus que ça. Elle soupire doucement, serre la main de son oncle sans dire de mot ne voulant pas s'exprimer sur ce sujet. Sa famille restait encore quelque chose de tabou dont elle n'aimait pas parler même des années après le drame. Angharad en avait discuté avec son oncle la veille. Il avait voulu savoir : pourquoi, comment, quand. Qu'était-il advenu de son frère. Et rien que ça, ça l'avait épuisée. Wes les extirpa heureusement de ce moment, et Angharad le remercia d'un regard. « On trinque aux retrouvailles avant que ca devienne trop triste dans le coin ? » Derek s'empresse de dire qu'il s'agit là d'une bonne idée et entraîne Angharad et les autres vers la table où ils étaient assis quelques minutes plus tôt. Wedge sorti une bouteille, Wes servit les verres, tous trinquèrent. Angharad avec un peu d'appréhension, sachant que les résistants étaient loin d'avoir un problème avec l'alcool fort. Son visage se crispa le temps que le liquide lui brûle la gorge, Tycho ne manqua pas l'occasion pour se moquer d'elle. "C'est un peu trop fort pour vous mademoiselle ?" Wes assit à côté d'elle lui donne un coup de coude espiègle. "Tu tiens ça de ton oncle à tous les coups." et le dit oncle ne tarda pas à se défendre, se penchant devant Angharad -étant assis à ses côtes également- pour mieux voir Wes et le fusiller du regard. "Calmos Janson, c'est pas ce que tu disais la dernière fois !" l'infirmière ne peut s'empêcher de rire à la façon avec laquelle les pilotes se chambrent sans gêne, bientôt accompagnée par les rires des autres hommes. Hommes qu'elle regarde tour à tour, l'impression la frappa soudainement que la vie sans la guerre devait ressembler à ça. Heureuse, elle s'arrêta doucement de rire avant de croiser le regard de Tuiren. Qui aurait pu croire qu'ils possédaient des proches communs. Et pas n'importe lesquels. Elle lui lança un sourire doux, mêlant son regard au sien un instant avant que son oncle ne passe son bras autour de ses épaules et ne l'arrache à ce moment en la serrant contre lui. "Qui aurait cru que je retrouverais mon Angie comme ça, ici !" elle le serre à son tour "Je sais, c'est fou..."

Le visage de Wedge se pare soudain d'un sourire. "Est-ce que t'aurais pas croisé mon fils par hasard ?" s'exclame-t-il d'un coup, une lueur amusée dans le regard. "Si tu traines avec Turien, t'as du le voir, ça m'étonne qu'il ne t'ait pas reconnue." Angie pose également son verre et le coupe avant qu'il ne continue. "Trainer, trainer, c'est un bien grand mot..." relativise-t-elle. Leur relation était surtout professionnelle. Presque. Quelque chose comme ça. Elle se souvient de la veille de la mission, de son passage dans ses quartiers. De sa main. Wedge la tire de ses pensées. "Enfin, tu vois ce que je veux dire. C'est Biggs !" Et c'est le drame, elle joint les deux bouts, fait les connexions. "Mais si ! Je l'ai pas reconnu non plus à vrai dire, c'était y'a tellement longtemps tu sais." Biggs était donc le fils de Wedge, le mec avec lequel elle avait passé plusieurs vacances. C'était la tête brune dont elle ne voyait jamais le visage dans ses souvenirs et se rendre compte qu'il était ce même petit garçon lui donnait l'envie soudaine d'aller lui dire. Si elle ne s'en souvenait pas, lui non plus et il serait certainement aussi étonné qu'elle de l'apprendre. Wedge lui sourit, puis se tourne vers Tuiren et lui explique ce qu'Angharad avait complètement oublié avec le temps. Tout ça, elle l'avait longtemps caché loin dans sa mémoire, comme pour se protéger durant ses années au service du Premier Ordre. Ce qu'elle ne connaissait pas, elle ne voulait pas, ne l'espérait pas. Et son ancienne vie, elle l'avait presque relégué au rang de stupides rêves inaccessibles. À présent, c'était différent. Elle aurait peut-être la chance de se créer une vie semblable. "Ces deux là étaient inséparables, marmots." commence Wedge avant de se faire couper par Wes. "De vrais monstres, si y'avait une bêtise à faire, c'était pour eux." puis par Tycho. "Insupportables." et Derek "Et si un pleurait, l'autre pleurait par soutien." Angharad se fait soudain petite sur sa chaise, son visage entre son pouce et son index contre son front. Presque gênée de se rappeler du calvaire qu'ils étaient lorsque réunis mais ne pouvant retenir un rire entre nerveux et sincère. "J'avais complètement oublié." dit-elle enfin, avant de prendre une gorgée de son verre. Tant pis pour le degré d'alcool qui surpassait ce qu'elle pouvait encaisser. "J'aurais presque préféré l'oublier en fait." plaisante-elle.

Hobbie : #cc6600
Wes : #999933
Wedge : #cc3333
Tycho : #996666
Angie : #996699
Tuiren : #006699
 
ad_libitum | gifs @tumblr


_________________

It's really a wonder that I haven't dropped all my ideals, because they seem so absurd and impossible to carry out. Yet I keep them, because in spite of everything, I still believe that people are really good at heart. × by lizzou.

Pour tout rp avec moi, merci de consulter ma chronologie avant    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Ven 14 Avr - 20:05    

Il écoutait d’une oreille distraite les souvenirs d’un temps passé plus tranquille, un qu’il n’avait connu qu’à travers les récits de ses amis. Il était question de rattraper le temps perdu, de se mettre à jour, et Tuiren, s’il ne s’effacait pas pour autant, se contentait de simples remarques. Il lâchait un rire bref de temps en temps. La discussion tranquille semblait apaiser son esprit, mis à mal durant les derniers jours.

« Nous connaissons bien Echo. »

Après tout n’avaient-ils pas volé aux côtés des jedis et qu’ils étaient dans les secrets de la rébellion depuis longtemps. C’était sans doute pour cela que Tuiren savait également, et à la fois parce qu’il s’entendait bien avec la maitre.

Il croisa le regard d’Angharad qui lui souriait et il fit de même en retour. Ses traits radoucis par le retour de Naboo. Il était fatigué et avait sur son visage les sillons marqués par la tension. Et quand on le regardait maintenant, on ne pouvait s’empêcher de remarquer la ressemblance avec les hommes autour de lui, plus vieux et néanmoins. Ils avaient la même dureté, même derrière les rires. Ils savaient être sérieux. Angharad qui avait trouvé difficile l’entrainement de Tuiren aurait eu l’existence tout aussi difficile avec eux, et même avec Hobbie. Surtout avec Hobbie en fait. Comme Tuiren elle n’était plus un enfant. Mais en ce moment ils pouvaient se permettre de se laisser aller.

Quelqu’un évoquait d’ailleurs Biggs et la relation que la jeune femme entretenait avec lui lorsqu’ils n’étaient pas bien grands.

Une voix s’éleva disant que Biggs n’avait pas beaucoup changé. C’était peut-être même son propre père qui avait dit ca, ce qui fit sourire l’assemblée, et Tuiren également ne put s’en empêcher. De tous ceux autour de la table, il était sans doute celui qui avait le plus de folies avec Biggs. Une expression malicieuse sur les traits il confirma que c’était exact et que rien n’avait vraiment changé, sans toutefois en dire plus.

« Alors qu’as-tu fait durant les dernières années ? »

La question était posée avec tranquillité par Tycho, avec une sorte de prudence dans la voix. La disparition durant toutes ces années n’était pas un bon signe, et Hobbie et un sourire maladroit, les lèvres plissées.

« On en parlera plus tard. »

Les hommes n’insistèrent pas et l’atmosphère de quiétude se dissipa au bout de brèves secondes, avant que la conversation ne reprenne, virant rapidement vers le futur. Une nouvelle tournée fut servie. Tuiren but son verre assez rapidement. Ca faisait du bien. Les conversations s’orientèrent sur les actions de la résistance durant un moment. L’heure était à la reconstruction et malgré l’aspect désolant de la bataille, ils savaient en parler avec optimisme.

« Quel est le prochain pas du commandant Yesmeth ? »

Tuiren haussa les épaules.

« Guérir les blessures, reformer les troupes, récupérer du matériel, prendre des vacances.
- Les vacances ca sonne pas mal.
- N’est-ce pas ?
- Tu pourrais amener Angie ? »

Tuiren s’était tourné vers Hobbie.

« Je rentre à la maison, je doute qu’elle y trouve de quoi s’amuser. »

Il lanca un sourire d’excuse à Angie. Pas qu’il n’ait pas envie d’aller avec elle, mais de là à l’amener dans sa famille, il y avait tout de même une marge, qu’il n’était peut-être pas prêt à franchir, et sans doute elle encore moins.
« Je ne sais pas Angie a toujours eu envie d’aller sur Coruscant non…. ?

Au ton employé par Hobbie le résistant sut qu’il venait de se faire avoir. Sans doute allait-il l’amener. Ce n’était pas une mauvaise idée en soi. Il allait sans doute y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
kindness and hope
kindness and hope
Avatar : odette annable
Holopad :





Messages : 691
Date d'inscription : 09/07/2016

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Jeu 20 Avr - 21:59    

moving on | Tuiren & Angharad

Tout semblait irréel. Et pourtant si authentique. Il y avait dans l'apparence de ces hommes autour d'elle comme un goût de déjà vu qui la ramenait à une époque dont elle n'avait conservé que des bribes de souvenirs. Des souvenirs pleins de vestes en cuir, de repas interminables où elle finissait la soirée assise sur les genoux de sa mère à moitié endormie. De ces moments là, elle n'a gardé que des images brèves, floues, si lointaines qu'elle s'était longtemps demandé s'il s'agissait de rêves ou de bouts de son passé. Et les carrures des pilotes, leurs voix, leurs tics verbaux la ramenaient en arrière tout en la tirant en avant. Une nouvelle page se tournait. Angharad se sentait presque chez elle. Pour la première fois depuis des mois, enfin. Elle se laisse porter par la conversation qui tourne maintenant autour de Biggs, lui arrachant un sourire espiègle alors qu'on ressasse ce qu'elle avait visiblement fait en sa compagnie, riant par moment à la stupidité de leurs actes. Doucement, sa tête tombe sur l'épaule de son oncle à qui elle serre tendrement le bras alors que son autre main reste non loin de son verre d'alcool déjà presque vide. Elle sent le liquide lui réchauffer les pommettes sans s'en soucier.

« Alors qu’as-tu fait durant les dernières années ? » Tycho décida de réorienter la conservation vers Angharad qui était le pourquoi ils avaient à présent tous un verre à la main. Sans s'en rendre compte, elle resserre sa poigne autour du bras de son oncle qui sent alors son malaise. Ces dernières années, elle ne veut pas en parler et après s'être figée un instant, elle s'apprête à prendre la parole mais son oncle la devance avec les bons mots. « On en parlera plus tard. ». Et comme si tous avaient compris le message, la conversation reprit de plus belle cette fois-ci tournée vers le futur. Une conversation à laquelle Angharad prenait rarement part, se contentant de boire son verre, commenter quelques paroles. Elle ne s'y connaissait pas suffisamment pour y tenir les mêmes propos engagés et spécifiques que son oncle et les autres pilotes. Alors elle observait, souvent silencieuse, souriant à leurs remarques qui parfois la surprenaient tant elles étaient optimistes. Son regard se posait parfois sur Tuiren qu'elle découvrait à présent entourés de ceux qui semblaient être sa seconde famille vu la manière avec laquelle les autres rogues lui parlaient, et celle qu'il avait de leur répondre. Il avait l'air plus à l'aise, loin des protocoles et autres barrières imposées par la résistance et le regard des autres. Et c'était... étrange. Lorsqu'elle croisa son regard, elle lui lança un sourire avant de se détacher du sien pour observer le rogue qui venait de prendre la parole. « Quel est le prochain pas du commandant Yesmeth ? » il s'agissait de Wedge. Angharad qui s'était jusque là laissée portée par les voix apaisantes des hommes autour d'elle, la tête posée sur l'épaule de son oncle qui l'entourait d'un bras prêta une oreille plus attentive à la suite. Curieuse. « Guérir les blessures, reformer les troupes, récupérer du matériel, prendre des vacances. » elle savait qu'il avait perdu des hommes, son coeur se serra à l'idée de la difficulté des tâches qu'il était obligé d'accomplir. Reformer ses troupes juste après les avoir perdues devait être plus que compliqué, dur. Mais Wes décida de s'attarder sur un point plus brillant du planning bien rempli de Tuiren. « Les vacances ca sonne pas mal. » Ce qui la fit sourire, il avait raison. Elle en prendrait bien, elle aussi. Mais ne savait pas si cela était possible ou même envisageable après la déclaration de guerre qu'ils venaient de subir de plein fouet. Hobbie la tira de ses pensées brutalement. « Tu pourrais amener Angie ? » Tuiren s'était tourné vers son oncle, Angharad aussi se redressant par la même occasion elle qui avait passé le plus clair de la conversation dans les bras de ce dernier. Que pouvait-il se passer dans sa tête pour qu'il puisse penser une telle chose ? Elle le regarda étonnée, presque gênée également qu'il puisse demander cela à Tuiren qu'elle ne connaissait évidemment pas suffisamment pour pouvoir partir en vacances avec lui. C'était ridicule. « Je rentre à la maison, je doute qu’elle y trouve de quoi s’amuser. » et le sourire désolée qu'il lui lança, elle le dupliqua et le lui renvoya, gênée de se retrouver dans une telle situation et de le mettre dans une telle position.

« Je ne sais pas Angie a toujours eu envie d’aller sur Coruscant non…. ?» Hobbie s'était retourné vers elle, cherchant dans son regard la réponse à sa question. Qu'il connaissait déjà. "Tu t'en souviens ?" lui demanda-t-elle dans un demi-rire étonné, d'abord surprise qu'il puisse se souvenir d'une telle chose. Elle l'avait souvent tanné, petite, pour qu'il l'emmène sur cette planète dont elle ne faisait qu'entendre parler sur l'holonet et à l'école. Coruscant, planète lumière. Mais elle se reprise le coupant alors qu'il allait renchérir. "Tonton." en premier, pour avoir la parole. "Ecoute, c'est gentil mais Tuiren a raison, il rentre voir sa famille." elle sourit à ce dernier, désolée à son tour mais s'adressa à son oncle à nouveau. "Et je n'veux pas m'imposer de toute façon." puis elle se tourna vers Tuiren. "Je suis sûre qu'il préfère passer ses vacances en famille, n'est-ce pas ?" mais avant qu'il ne réponde, elle s'empressa de rajouter. "De toute façon, je ne veux pas déranger, il doit y avoir des navettes. Ou des vaisseaux, je sais piloter." Elle refusait une invitation qui n'existait pas encore mais que son oncle avait fait germer malgré lui. Difficile de refuser la proposition d'un ancien rogue de cette importance et elle ne voulait pas que Tuiren se sente obligé de l'y emmener.

Elle grimaça après réflexion. "Je ne suis pas une Klivian sur ce point là par contre, les atterrissages sont encore brusques." Tycho ricana à sa remarque. "Tu as toute une flopée de pilotes à ta disposition si tu veux prendre des cours" dit-il en pointant l'ensemble des personnes autour de la table.


Hobbie : #cc6600
Wes : #999933
Wedge : #cc3333
Tycho : #996666
Angie : #996699
Tuiren : #006699
 
ad_libitum | gifs @tumblr


_________________

It's really a wonder that I haven't dropped all my ideals, because they seem so absurd and impossible to carry out. Yet I keep them, because in spite of everything, I still believe that people are really good at heart. × by lizzou.

Pour tout rp avec moi, merci de consulter ma chronologie avant    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Dim 23 Avr - 19:22    

Tuiren ne s’était pas attendu à cela, et il voyait dans le regard de son ami qu’il ne pourrait plus trop s’échapper de cette situation. Pas que cela l’embêtait. Juste que ca rendait le moment étrange. On ne proposait pas comme vacances à une quasi inconnue, quoique plus tellement inconnue désormais, un tour en famille. Maintenant son ami semblait avoir repérer le détail qui modifiait la donne. Il connaissait ses goûts en matière de fille. Certes ils étaient très éclectiques. Tuiren s’arrêtait rarement à des détails mais au fil des années il s’était défini un style de femme dans lequel Angie pouvait aisément s’inscrire. Et ce n’était pas tout. Il savait également qui était Tuiren. Quel homme il cachait derrière le militaire.

Oh les gens ne s’en doutaient pas à le voir ainsi, avec ses tenues de pilote, que lorsqu’il rentrait voir les siens, il se transformait totalement Et l’image était saisissante pour ceux qui n’étaient pas habitués. Hobbie devait se douter que c’était ce qu’il fallait à Angie.

« Moi ca me dérange pas hein…. »

Après tout l’idée n’était pas ennuyante, et probablement que sa famille voudrait bien l’accueillir. Ils étaient des gens qui ne fermaient pas la porte aux autres.

« Tu es la bienvenue si tu ne veux pas t’embêter à prendre une navette. »

Il sourit à son envie d’apprendre à améliorer ses atterrissages. Sûr que l’héritage familial était un avantage si elle voulait devenir excellente. Il n’aurait pas fait un mauvais enseignant. Sans la pression de la guerre imminente, il serait bien plus patient. Nettement moins militaire que ce qu’il avait été. Pas sûr qu’elle veuille en revanche être son élève. D’ailleurs il faudrait qu’il lui en parle à un moment donné. Il avait été son entraineur durant ces derniers jours mais désormais ce n’était plus son rôle. Il faudrait qu’elle soit formée par une personne plus à même que lui de le faire et à ce sujet le résistant avait déjà sa petite idée. Sehrin serait l’homme parfait pour l’entrainer. Il savait y faire.

« Mes parents tiennent une boutique d’électronique. J’y ai vécu avec ma sœur, il me semble que tu lui as déjà parlé. Elle s’appelle Gwen. »

Il n’était pas certain qu’elle la connaisse, ne s’étant pas tellement arrêté à savoir qui avait fait nouer des liens d’amitié ou pas durant les derniers temps.

« Comment ca se passe pour elle ? »

Hobbie s’était tourné vers lui.

« Ca ne va pas très bien mais elle s’accroche comme d’habitude. »

Il ne se faisait pas de soucis quant au fait qu’elle trouverait sa place et il serait là pour la soutenir.

« Peut-être qu’elle se joindra à nous pour les vacances. »

On verrait bien ce qui se passerait. Des fois Gwen le rejoignait. Des fois il y allait tout seul. Et quand il y était, il en profitait pour voir ses amis et sortir dans les bras. Il passait du temps avec sa famille et retrouvait avec joie ses affaires, laissant de côté l’espace d’un moment son X-wing. Il redevenait un gars très normal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
kindness and hope
kindness and hope
Avatar : odette annable
Holopad :





Messages : 691
Date d'inscription : 09/07/2016

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Lun 24 Avr - 17:01    

moving on | Tuiren & Angharad

"Une Klivian qui ne vole pas n'est pas une Klivian..." plaisanta Wes, s'attirant un regard faussement mécontent de la part de Hobbie qui lui lança par la suite un sourire. "Je sais, je vais essayer d'y remédier." lui répondit-elle simplement, le ton léger et un sourire aux lèvres elle aussi. Elle se sentait bien, là. L'atmosphère était chaleureuse, les rogues bienveillants. Quoiqu'ils disent, elle avait l'impression que ce ne serait jamais quelque chose de blessant et la bataille de Naboo semblait bien lointaine maintenant. Depuis son retour, ce qu'elle y avait vu et vécu ne la quittait pas et pour une fois elle n'y pensait pas. Comme si se trouver ici effaçait un temps ses maux et ses inquiétudes.

« Moi ca me dérange pas hein…. » elle reporta soudainement son attention sur Tuiren, ne s'attendant pas à une telle réponse de sa part. Ils n'étaient pas proches, pas à ce point mais visiblement ça ne l'empêchait pas de lui tendre la main une énième fois. « Tu es la bienvenue si tu ne veux pas t’embêter à prendre une navette. » cette fois-ci c'était clair. L'invitation que Hobbie avait fait germer venait d'éclore et il lui proposait clairement de le rejoindre sur Coruscant. Angharad soupira légèrement en souriant, touchée -un peu- par sa proposition. "C'est gentil, vraiment." puis un léger rire lui échappa. "Qui l'aurait cru hein ?" elle apporta son verre à ses lèvres et s'adressa à Tuiren avant de prendre une gorgée. "Je t'en devrais une." plaisanta-t-elle à moitié, finissant par la suite le reste d'alcool qui se trouvait dans son verre d'une traite. Le liquide lui brûla la gorge mais elle tenta de ne pas le laisser paraître. « Mes parents tiennent une boutique d’électronique. J’y ai vécu avec ma sœur, il me semble que tu lui as déjà parlé. Elle s’appelle Gwen. » elle écouta attentivement, alors que Hobbie passait un bras sur ses épaules. Gwen lui avait déjà dit ça, mais elle n'osa pas le couper par politesse. Et puis surtout parce qu'il s'ouvrait et qu'elle ne voulait pas l'interrompre, Angharad hocha simplement la tête pour acquiescer. "Oui je la connais, on s'entend bien, c'est souvent moi qui m'occupe d'elle à l'infirmerie en fait." expliqua-t-elle à son tour. Gwen était quelqu'un de bien. Une tête brûlée, certes, mais quelqu'un de bien avant tout. Elle avait été une des premières personnes à l'avoir vraiment accueillie dans la résistance et elle était loin de celles qui lui avaient fait froidement comprendre qu'elle n'avait pas sa place ici. Au contraire. Elle était arrivé peu de temps avant elle mais avait eu moins de mal à se faire accepter... même si elle était constamment sous la menace de se faire exploser le crâne. Une décision de la part de la résistance qu'elle ne comprenait absolument pas. Gwen ne le méritait pas. Elle n'était pas une inconnue après tout et la traiter comme une délinquante était quelque chose d'inconcevable. Angie en avait parlé à Ray, espérant qu'il puisse faire quelque chose, en vain. « Comment ça se passe pour elle ? » Hobbie serra un peu plus fort Angie contre lui, lui arrachant un sourire qui disparu lorsque Tuiren prit la parole. « Ça ne va pas très bien mais elle s’accroche comme d’habitude. » Elle se sentie désolée pour son amie un instant mais Tuiren semblait loin de s'inquiéter pour elle. "Elle tient de son frère, hein ?" tenta de plaisanter Wes pour détendre l'atmosphère. Wedge et Tycho renchérirent et l'un d'eux tapa amicalement sur l'épaule de Tuiren. L'amitié qui les unissait tous était plus que touchante et Angharad se surprise à vouloir elle aussi être un jour aussi proche de quelqu'un. Même si, finalement, elle avait l'avantage d'avoir grandie entourée de ces visages. C'était il y a longtemps, mais aucun ne semblait l'avoir oublié.

« Peut-être qu’elle se joindra à nous pour les vacances. » c'était étrange que l'entendre parler d'eux comme ça, dans la bouche d'une autre personne on aurait presque pu penser qu'ils étaient proches. Plus que proches. Elle lui lança un sourire amusé. "C'est vous le chef, commandant." Les réactions ne se firent pas attendre, autres que celles auxquelles elle aurait pu s'attendre. "En parlant de grade, tu comptes obtenir lequel ?" rebondit Wedge. Angharad réfléchit un instant, n'y connaissant pas grand chose. Elle ne s'y était jamais vraiment intéressée. Chez le premier ordre, elle se savait en bas de l'échelle et n'était pas sincèrement ambitieuse. Ici, cela pouvait changer. Mais elle n'y avait pas vraiment réfléchit. N'en avait pas eu le temps. "Je... Je ne sais pas." commença-t-elle en passant sa main libre dans ses cheveux. "Je voulais travailler dans un hôpital à la base, pas dans la résistance ou dans un univers militaire tu sais. Donc les grades, tout ça..." elle hésita, puis décida qu'elle pouvait dire ce qu'elle pensait et qu'on ne lui en voudrait pas. "Ça me passe un peu au dessus..." dit-elle plus bas dans un sourire gêné. Cela provoqua des rires sincères, surpris aussi. "Oh moins, ça a le mérite d'être honnête !" s'exclama son oncle en levant son verre, les autres l'imitèrent. "Mais" commença Angie pour reprendre la parole. "Je vais y remédier. Qui sait combien de temps ça va durer... Peut-être... lieutenant ?" demanda-t-elle hésitante, presque sûre de dire une bêtise. "Lieutenant Dre'qoria, ça sonne bien non ?" Hobbie prit la parole, espiègle. "Lieutenant Klivian ?" Angharad se tourna vers son oncle, surprise mais amusée. "Les deux ?" Tycho les coupa. "Désolé de vous interrompre mais je crois voir des verres vides à cette table..." dit-il faussement gravement. Angharad avait terminé le sien et sentait -de part le degré d'alcool qu'il devait y avoir dans la boisson- que ce serait son dernier verre. Elle ne voulait pas être saoule en pleine journée et n'avait pas beaucoup mangé, un duo menaçant quand on savait à quel point elle tenait mal l'alcool. "Ce sera mon dernier alors, j'n'ai pas encore mangé et je n'voudrais pas qu'on me voit tituber dans les couloirs..." plaisanta-t-elle avant de rire.  

Hobbie : #cc6600
Wes : #999933
Wedge : #cc3333
Tycho : #996666
Angie : #996699
Tuiren : #006699
 
ad_libitum | gifs @tumblr


_________________

It's really a wonder that I haven't dropped all my ideals, because they seem so absurd and impossible to carry out. Yet I keep them, because in spite of everything, I still believe that people are really good at heart. × by lizzou.

Pour tout rp avec moi, merci de consulter ma chronologie avant    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rogue 4
Avatar : gaspard ulliel
Holopad :




my color : #999966



Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2017

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Lun 8 Mai - 22:11    



moving on

tuiren, angharad & others

Les jours avaient passé. S'enchaînant les uns après les autres, inlassablement. Depuis ce terrible jour. Cette bataille qui avait vu tomber bon nombre des nôtres. Cette bataille qui avait blessé amis, ennemis, connaissances, collègues. Autour de moi, tous avançaient, ou semblaient avancer. Plus ou moins bien. Mais ils avançaient. Quant à moi, je me sentais cloué au sol. Stagnant, comme j'avais stagné à bord du mon fidèle x-wing. Mes sens happés par ma peur. Jusqu'à ce que la seule émotion qui me permis d'agir fut ma peur. Peur que je ressens encore aujourd'hui, quand les cauchemars viennent hanter mes nuits. Quand les bruits, les odeurs et les sensations de ces moments viennent me sortir de mon sommeil, et me forcer à rester éveillé. C'est ainsi que j'étais sorti de ma chambre, la matinée bien entamée. Je resserrais l'attelle qui maintenait mon bras, brisé lors de ma chute. Grimaçant sous la vive douleur qui en ressorti. La chute de mon vaisseau avait laissé ses séquelles : un bras et trois côtés cassées, le dos brulé, de nombreux bleus, une cheville foulée et un vaisseau en miette. La cheville et les bleus s'étaient soignés, le vaisseau serait remplacé et les autres blessures se remettaient doucement, bien que certaines laisseraient des cicatrices. Bref, physiquement j'allais mieux. Bien que mon bras en écharpe m'empêchait de piloter et que mon magnifique dos musclé arborait maintenant une large cicatrice brillante. Qui - je l'espérais - attirerait les femmes. Et j'espérais trouver repos et quiétude ici, sur Fenves dans une base résistante. En compagnie de Tuiren ou encore d'Angharad, avec laquelle nous avions beaucoup échangé lors de nos convalescences. Et je lui devais surement d'éspérer pourvoir retrouver l'usage de mon bras un jour, quand l'attelle qui la retenait aurait fini de faire son travail.

Nous avions trouvé ici un refuge, entre nous. C'était en tout cas ce que j'espérais. Néanmoins, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer ce que pouvais penser les autres en me regardant. Pilote prodige. Fils d'un pile d'exception. Membre de l'escadron le plus prestigieux qui soit. Meilleur ami de l'un des commandants les plus jeunes qui n'eut jamais dirigé les rogues. En bref, un CV impeccable. Pourtant, malgré tout ce patrimoine génétique, j'avais échoué, lamentablement. J'avais paniqué. Et j'avais fui. Moi, Biggs Antilles. j'avais fui, comme un lâche. Comme un putain de lâche. J'avais fui, et je m'étais écrasé comme une merde car dans ma lâcheté je n'ai même pas été foutu de faire atterrir mon vaisseau. J'avais tout foiré. Au lieu d'aider Moira, mon amie ou encore Oz mon compagnon de vol, j'avais fui comme un couard. Ce n'était pas digne de mon nom ni de mon grade. Ce n'était pas digne d'un rogue.

Muscles endoloris par une nuit agitée, je me décidais à rejoindre Tuiren. La seule personne qui parvenait à m'apaiser. Parcourant le bâtiment, je décidais finalement de demander à un jeune stagiaire s'il avait vu le commandant. Dans la salle de repos des hauts gradés, évidemment. La bataille avait été rude pour lui, et mon ami avait également besoin de repos pour reprendre confiance en lui. En ses capacités et en ce qu'il était. Je n'étais sans doute pas assez gradé pour y pénétrer mais tant pis. Je n'avais jamais été très "règles" de toute manière. J'ouvris la porte de ma main gauche, avec fracas tant je ne contrôlais pas ce bras faible comparé au droit. Me retrouvant face à médailles et souvenirs. Les rogues tels qu'ils étaient à leur âge d'or. Wes, Hobbie, Tycho et ...

« Papa ! Quelle surprise ! » M'exclamais-je. Je n'avais pas revu mon père depuis la bataille. Volontairement à vrai dire. Mon père avait toujours été ma fierté,
mon roc, mon modèle. Et me présenter à lui après avoir agi comme un couard était totalement contre mes principes. Je me raclais la gorge, tentant de me rattraper. J'avais grandi avec ces pilotes prodigieux. Ils avaient été mes modèles. Et je fus leur fierté. Je me raccrochais au regard de Tuiren. « A vrai dire, je cherchais Tuiren ... Mais, Angie ? Que fais-tu là ? » C'est alors que je vis les verres à la table, vides pour la plupart. « Attention Angie, on sait tous ce qui arrive quand tu bois trop. » L'humour comme défense. Toujours.

 pour May the Force

_________________
I, I will be king, and you, you will be queen. We can be Heroes, just for one day. We can be us, just for one day


Dernière édition par Biggs Antilles le Dim 14 Mai - 11:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Dim 14 Mai - 11:08    

Dans le regard de Biggs, Tuiren avait lu sans problème l’envie de parler et la détresse d’un trop lourd poids. Il se promit de le faire ensuite. Ils avaient peu discuté durant les derniers jours. Tuiren avait fait de son mieux pour être auprès de son meilleur ami sans toutefois avoir suffisamment de temps pour lui remonter le moral. Alors il se rattraperait ensuite. Il passerai plus de temps avec lui. En attendant Biggs semblait surpris de voir tout le monde. Mais plus particulièrement son père. Le résistant pouvait comprendre l’hésitation de l’homme en voyant Wedge. Un homme avec un palmarès pareil forcément ca mettait le niveau très haut. Néanmoins de l’avis de Tuiren il n’avait pas à baisser le regard face à lui. Il en était sûr. Wedge était fier de son fils.

« Bien entendu que je suis là fiston. »

Le regard de Wedge s’était fait doux alors qu’il se poussait pour faire de la place. La remarque de Biggs sur les facultés moindres d’Angie à supporter l’alcool fit sourire Tuiren. Etait-ce là une nouvelle technique de drague ou l’envie de dévier la discussion et de dissimuler sa gêne ? Le résistant glissa à son tour sur le siège pour lui faire de la place. Devançant n’importe quelle remarque de l’assemblée il prit la parole.

« Allez viens prendre un verre toi aussi. »

Et il s’empara de la bouteille. Un verre vide lui fut apporté. Ce dernier fut vite rempli et Tuiren déposa le verre avec l’alcool face à Biggs. Puis il jeta un regard à Wedge. Celui-ci semblait vouloir agir assez normalement et ne pas étaler les éventuels soucis devant tout le monde. Même devant ses meilleurs amis. Ce qui était normal. Il y avait des choses qui devaient rester entre fils et père. Tant mieux puisque l’heure était à la fête. Néanmoins Tuiren regardait le bras en écharpe de son ami, loin d’être la première blessure qu’il s’infligeait. Leur boulot n’était pas facile. Ils revenaient souvent en vrac. Les fractures et autres devenaient monnaie courante.


« Comment va le bras ? »

Il leva son verre pour trinquer puis lorsque ce fut fait, il enchaina avec la grande nouvelle du jour, qui sans le moindre doute saurait changer les idées de Biggs.
« Nous disions donc que Angie a découvert que Hobbie est son oncle et que toi et elle étaient en train de faire des conneries tout le temps. Et moi bien entendu j’ai dit que tu n’avais pas changé, que tu aimais bien embêter les filles. Enfin je veux dire…. »

Le sourire goguenard du commandant s’était muet en une sorte de rire étouffé en repensant à la facon que Biggs avait d’aborder les femmes.

« Bref tout ca pour dire que c’est fou. »

Tout le monde hochait la tête autour de la table face à l’histoire assez incroyable et Tuiren pouvait voir dans le regard d’Hobbie cette lueur de joie qui disait « je ne suis plus seul ». Evidemment Hobbie ne l’était pas. Ils étaient tous là pour lui et étaient comme une famille. Cela n’enlevait néanmoins rien au bonheur que de retrouver la famille de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
kindness and hope
kindness and hope
Avatar : odette annable
Holopad :





Messages : 691
Date d'inscription : 09/07/2016

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    • Dim 28 Mai - 18:55    

moving on | Tuiren & Angharad

Le rire d'Angharad est coupé tandis que quelqu'un ouvre la porte avec fracas, si bien qu'elle en sursaute et fait volte face. Tous les regards sont rapidement tournés vers la porte et la personne qui vient de l'ouvrir si subitement. C'est alors que son visage s'illumine d'un énième sourire à la vue de Biggs, bien que celui-ci ne porte que la fatigue sur son visage. Un petit "Biggs !" lui échappe tandis qu'il s'approche de la table lentement, presque nerveusement. Angharad le remarque mais ne dit rien, tous avaient souffert pendant la bataille de Naboo. Elle en gardait encore les marques malgré les apparences et ses nuits étaient de plus en plus agitées et ingérables alors elle ne pouvait qu'à peine imaginer ce que Biggs devait vivre. Mais l'heure n'était pas à la lamentation et jusqu'ici les conversations s'étaient tournées vers le futur, se détournant fatalement du sujet qui trop frais pouvait fâcher. « A vrai dire, je cherchais Tuiren ... Mais, Angie ? Que fais-tu là ? Attention Angie, on sait tous ce qui arrive quand tu bois trop. » Elle fait mine d'être vexée d'un signe de main, l'expression sur son visage n'est pourtant qu'amusée et elle lui répond naturellement d'une voix douce, heureuse qu'il semble essayer -au moins- de plaisanter et d'aller de l'avant. "Je danse merveilleusement bien, je sais" Angharad et le reste de l'assemblée rièrent gentiment à cet échange de tacles enfantins et Tuiren invita Biggs à s'assoir avec eux, remplissant immédiatement un verre. Tout le monde trinqua à sa santé d'un commun accord et si chacun bu une gorgée, Angharad s'abstint pour ce tour. « Comment va le bras ? » s'inquiéta Tuiren, ce à quoi l'infirmière se sentait obligée de renchérir d'un "Si besoin tu sais où est mon bureau" après lequel elle lui lança un clin d'oeil amical et bu enfin une gorgée. Ce petit verre en souvenir du bon vieux temps se transformait petit à petit en véritable apéritif, Angharad n'en était pas malheureuse pour autant. Le bras de son oncle nonchalamment posé sur le bord du banc derrière elle lui donnait un sentiment de sécurité et voir tous ces hommes agir en famille lui donnait du baume au coeur. Elle se sentait bien, et c'était le principal. Son sourire ne la quitta pas d'une seconde alors que Tuiren expliquait rapidement leur conversation et elle posa sa tête quelques instants sur l'épaule de son oncle comme pour souligner plus encore qu'il s'agissait bien de sa famille. "C'est fou, hein ? Le monde est bien fait... " Hobbie acquiesça d'un signe de tête silencieux et d'un sourire qui ne le quittait plus non plus.

"Et on parlait de Coruscant aussi..." commença Angie en lançant un rapide regard à Tuiren avant de reporter son attention sur Biggs. "Tu y es déjà allé non ?" Elle se doutait que la réponse était positive, un type comme lui qui aimait s'amuser devait y trouver son compte sans grand mal. C'était un bel homme et Coruscant devait regorger de belles femmes.

Hobbie : #cc6600
Wes : #999933
Wedge : #cc3333
Tycho : #996666
Angie : #996699
Tuiren : #006699
 
ad_libitum | gifs @tumblr



Spoiler:
 

_________________

It's really a wonder that I haven't dropped all my ideals, because they seem so absurd and impossible to carry out. Yet I keep them, because in spite of everything, I still believe that people are really good at heart. × by lizzou.

Pour tout rp avec moi, merci de consulter ma chronologie avant    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: moving on (tuiren & biggs)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
moving on (tuiren & biggs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fanmi Lavalas mete Yvon Neptune deyo
» I am a train moving too fast {Feat. Kaylee}
» [Event&Libre] First celebrations in Kanto
» Triple H Vs Undertaker
» (m) | JASON MOMOA | négociable + keep moving

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: