Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 L'histoire d'un pilote [En construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Résistant
Avatar : Bill Skarsgård
Holopad :








Messages : 920
Date d'inscription : 21/09/2016

Message L'histoire d'un pilote [En construction]    • Lun 27 Mar - 19:21    

RPS ANCIEN FORUM RESTE A AJUSTER A ICI







Tuiren







Voilà maintenant plusieurs mois qu’il est devenu un membre à part entière des Spectres, l’escadron formé par certains des membres des Rogues. Expert en communication et navigation de son groupe, il vole en duo avec son leader. Il se traine à sa manière, suit le rythme qu’il s’impose. Il est néanmoins bon pilote. Les Spectres sont efficaces sur le terrain. Derrière leur réputation de cassos, il y a tout de même l’équipe soudée qui sert la Nouvelle République avec ferveur. Ils enchainent les missions avec brio, résultats qui ne parviennent pas à redorer leur image. Chose qui ne les dérange guère, malgré les ennuis que cela leur rapporte. Tuiren suit le mouvement, car à défaut d’être totalement un mauvais élément, il se révèle un soldat dénué de toute ambition, et bien plus adepte de la farniente que du travail acharné. Le résultat s’esquisse sur son dossier peu reluisant. Et seul son leader parvient à le motiver suffisamment, parvenant à le recadrer. Entrainé par les meilleurs mais pas forcément destiné à suivre leurs traces. Il passe plus qu’inaperçu mais semble en être satisfait.



De Coruscant à D’Qar



L’attentat de Yavin a mis le feu aux poudres et la générale Leia a décidé de réagir. Quand la résistance se forme, ils n’hésitent pas un seul instant. Partant pour D’Qar ils sont parmi les premiers convois à rejoindre la planète. Les missions se modifient légèrement, le retour à la prudence pour éviter de trahir la résistance est de rigueur. Même le retour sur Coruscant, sa propre planète au demeurant, revenir devient synonyme de difficultés, et d’ailleurs il n’y remet pas les pieds durant plusieurs semaines. La base a elle un goût de rudesse et médiocrité, car ce sont les ressources qui manquent. Les résistants s’en contentent.


Les naufragés de Dathomir


Une mission de bleus


C’est peut-être pour lui mettre un peu de plomb dans la cervelle qu’on l’a envoyé sur cette mission. Il y a cette recrue fraichement débarquée sur D’Qar, avec qui il a eu un accrochage. Ou plus précisément il est venu pour parler de travail, envoyé par ses supérieurs, et quand il s’est rapproché d’elle, elle a pris peur et l’a attaqué. Autant dire qu’il l’a évitée les jours suivants. C’est pourtant cette fille qui doit aller avec lui sur Taanab, et la mission consiste à tout simplement récupérer du matériel pour D’Qar. Il a été choisi, explique-t-on, pour sa connaissance de l’endroit et les contacts qu’il y possède.


Just another normal flight


Certains éléments de la hiérarchie ne sont pas satisfaits du comportement de Tuiren. Un exemple est la capitaine Grayson qui l’a coincé au détour d’un couloir pour un remontage de bretelles. Reconnaissant le potentiel du pilote, elle tente de lui faire comprendre qu’il doit faire plus ‘efforts. Le message ne passe pas vraiment, Tuiren pense plus qu’elle l’a dans le collimateur. Avec la complicité de son leader, elle profite que le Spectre soir à Coruscant quelques jours pour le soumettre à un nouvel ordre de mission très particulier. Un maitre jedi doit se rendre sur D’Qar, et Tuiren est chargé de le conduire. L’objectif est d’être formé aux protocoles du transport qu’implique cette visite officielle. A Coruscant le pilote rencontre le miralian Ronas Dewan et le garde du corps qui l’escorte, Darell Thrawkos. Le courant passe vite avec ce dernier et rend supportable le mauvais caractère de Ronas. Tuiren fait des erreurs mais finit par rejoindre la planète où se trouve la Résistance. Et quand il pense que la mission est finie, et qu’il ne s’en est pas trop mal sorti, l’intervention de sa collègue Spectre, fait terminer la journée sur une mauvaise note. Il file de là avec Darell et l’invite à le rejoindre pour un verre.


Un pour tous, tous bourrés


Darell et Tuiren ont rejoint quelques potes au pilote pour la soirée, quelques heure après avoir laissé Ronas et Caliio. Sur D’Qar il y a également Elyas, dont la venue n’a pas été rendue publique mais qui a fini par parvenir aux oreilles du pilote, et c’est tout naturellement qu’il envoie un message au jedi. Les amis se retrouvent avant que le jedi ne doive s’en aller. Darell a subi les foudres de l’officier Karlson, à bord lors du vol avec eux, et le voilà qui a besoin de prendre l’air, ce que Tuiren remarque. Proposant de sortir dehors, il l’entraine jusqu’au toit de la base où ils commencent à discuter, ce tout en buvant. Les voilà qui commencent à faire connaissance, parlent de leurs passé et de leurs envies futures. De convictions et de filles. Le tout en regardant la galaxie, un moment de calme au milieu de la guerre.


When the man comes around




Tuiren est de retour à Coruscant pour une mission, à nouveau tout seul. Il doit récupérer des informations d’un contact de la Résistance, caché à l’écart dans le district de The Works. L’usine desafectée où il se rend à la nuit tombée est l’endroit idéal pour rencontrer quelqu’un en toute discrétion. Mais l’homme a été repéré par un chasseur de prime, mandaté par les Vestiges. Déboulant sans crier gare, il se débarrasse de l’homme et prend Tuiren pour cible Ce dernier parvient à s’en sortir mais encore en mauvaise position, ne doit son salut qu’au soudain retournement de situation. Le chasseur décide de lui laisser la vie sauve. Tuiren n’écarte pas pour autant sa méfiance, mais le dialogue qui s’installe lui montre un être aux multiples facettes. Toute plus étranges les unes que les autres. Voilà comment il rencontre Seth Onoria. Il parvient à repartir avec sa disquette mais non sans une bonne leçon. La rencontre se termine par Seth lui décochant un coup de poing. Tuiren s’enfuit, plantant là le chasseur, et part avec une impression mitigée, où la honte de ne pas avoir été à la hauteur s’entremêle avec un intérêt pour un homme mystérieux. Sans aucun doute n’est-il prêt d’oublier cette rencontre avec Seth.


The fast and the furious


Comment perdre ses crédits?


Volontaire désigné, rebelle coincé


Quand la galaxie dort


La course des audacieux


© TITANIA

_________________


Tui par DK-7 *__*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire d'un pilote [En construction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Tous sur Brown GP
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: The garbage will do :: Constellations :: Répertoires à rps-
Sauter vers: