Topsites
top1top2top3



 

Partagez | 
 

 to hell and back (gal'aad x echo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Maître Jedi
Avatar : Gal Gadot.
Holopad : + couleur : #008080

Messages : 398
Date d'inscription : 24/12/2016

Message to hell and back (gal'aad x echo)    • Dim 12 Fév - 22:06    

Echo laisse ses doigts taper de manière répétitive sur son tableau de commande. Une nouvelle fois, elle ne sait pas ce qu’elle fait ici. Une nouvelle fois, elle se demande si elle a pris la bonne décision. On la considère toujours comme le maître Jedi le plus réfléchi et le plus posé, mais sa tendance à prendre des décisions sur un coup de tête devient de plus en plus grande… à son plus grand malheur. Cela l’amène à se poser des centaines, si ce n’est des milliers, de questions sur ce qu’elle doit faire, ce qu’elle fait exactement et pourquoi le fait-elle. Comme toujours, Echo sur-analyse ce qui l’entoure, et si c’est une qualité quand c’est nécessaire, cela peut également devenir un fardeau au quotidien. Mais le fait est qu’elle est sur Vanqor et qu’elle soit mal faire demi-tour, de toute manière. Elle se connaît et sait qu’elle ne pourrait pas. Alors elle se contente de soupirer, de secouer la tête et de sortir du cockpit de son appareil. « Reste là C4. Surveille notre vaisseau et alerte-moi au moindre souci. » Son androïde bipe pour lui répondre, et Echo s’éloigne de son chasseur stellaire, tout en vérifiant que la capuche de sa veste en cuir tient bien en place. Les quelques pas qu’elle fait sur Vanqor lui amènent de nombreux souvenirs, et Echo s’agenouille un moment sur le sol, laissant ses doigts caresser le sable noir et ses sens s’ouvrir à la Force. Elle n’a été sur cette planète que très peu de fois, et toutes durant la Guerre des Clones. Il y avait un avant-poste séparatiste placé dessus, Echo et son équipe avaient été chargées de l’éliminer. Le capitaine Hollen et elle-même s’étaient introduits dans les installations, laissant le reste de leur groupe faire diversion. Ils avaient fait tomber l’avant-poste de l’intérieur, avant de charger de toute part avec leur équipe positionnée à l’extérieur. Elle y était déjà allée avant, notamment lorsque maître Obi-Wan, Anakin et elle-même avaient poursuivi Dooku, et y était retournée quelques fois après pour éliminer des poches séparatistes, mais cette fois-ci l’a marquée le plus. Probablement parce qu’elle lui rappelle la 404e Legion, et son squad favori, les Heathens. Elle se déteste, pourtant, elle se déteste d’y repenser et de se rappeler ces souvenirs. Elle se déteste, car elle se fait souffrir volontairement, et elle n’a pas besoin de ça, pas alors que chaque pas dans la Résistance lui rappelle tout ce qu’elle a perdu et toutes les guerres qu’elle a fait. Et si l’Alliance rebelle a été particulière, nécessaire pour renverser l’Empire, la Guerre des Clones est celle qui porte le plus de poids à ses yeux. Sa première guerre. Mais surtout celle où elle n’avait pas encore tout perdu, celle où elle croyait à un possible futur et à un avenir meilleur. Tout a changé désormais.

Forçant ses sens à revenir à la réalité, plutôt que plonger dans des souvenirs trop douloureux, Echo se redresse et accomplit quelques pas de plus. Elle sait que Gal’aad ne tardera pas à la rejoindre, il arrive toujours de longues minutes après elle. Cela l’amène à repenser à cette rencontre, et à quel point elle se maudit de les maintenir. Gal’aad est un chevalier de Ren, ceux qui ont massacré les siens, ceux qui ont détruit l’Ordre à nouveau. Elle les haït, elle les haït tellement qu’elle force sa colère au plus profond d’elle-même, elle force toutes ses émotions négatives à se cacher, pour ne pas s’approcher trop près du côté obscur qui murmure et qui l’appelle. Cependant, Gal’aad est… unique. Gal’aad l’a atteint comme elle pensait que personne ne pourrait l’atteindre, Gal’aad n’est pas ce qu’on attendrait d’un chevalier de Ren. Alors Echo continue de venir le retrouver une fois par mois, elle continue de choisir des planètes isolées et neutres pour qu’ils puissent se voir sans risquer la vie de l’un ou l’autre. Et comme elle s’y attendait, le chevalier de Ren finit par arriver. Echo l’observe, les sens plongés dans la Force afin de vérifier – comme toujours – qu’il ne s’agit pas d’un piège. « Tu as pris ton temps, tu commences à te faire désirer Gal’aad. »
© code par Nostaw.

_________________
one thousand words
'save your tears 'cause i'll come back' ✻ i could hear that you whispered, as you walked through that door. but still i swore to hide that pain when i turn back the pages




Dernière édition par Echo Vijaya le Ven 7 Avr - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 828
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    • Dim 19 Fév - 18:07    

Le mépris, un sentiment complexe, difficile à analyser et pourtant si simple à la fois. On ne pouvait le coupler avec de l'affection, contrairement à tant d'autres: il constituait un refuge protecteur, un bouclier contre les nuances de l'esprit, menant à une haine primaire et facile capable de laver la tête, comme d'enlever les remords. On n'expliquait pas le mépris, on se laissait consumer et on consumait les autres avec, voilà tout.
Quelque chose dans ce sentiment lui paraissait trop simple. Des sentiments, il en éprouvait peu justement Gal'aad, pour ne pas dire aucun. On disait son coeur de pierre, on se trompait. Peut-être. Il ne savait pas l'affection, mais il savait le respect, il en souffrait également car trop peu étaient prêts à en donner. Le respect était l'ennemi du mépris. On attendait de quelqu'un comme lui qu'il ne sache utiliser que ce dernier pourtant, mais Gal'aad s'y refusait. L'inaccessible possédait quelque chose de fascinant, alors il jouait à cet inaccessible et cherchait envers les autres de quoi éprouver du respect. Une manière de ne pas se perdre soi-même.
De connaître son ennemi aussi.
Et connaître son ennemi c'était parfois s'en découvrir d'autres. L'ami de mon ennemi est mon ennemi, mais l'ami de mon ennemi peut-il être mon profeseur aussi?
Un jedi l'avait défait, mutilé, un jedi l'avait exposé à une colère et des ténèbres qu'aujourd'hui encore Gal'aad ne savait nommer. Des ténèbres ne lui appartenant pas, pourtant... Alors il avait fallu considérer cet ennemi comme un homme et trouver l'histoire de cet homme pour en trouver les ténèbres ensuite. Comprendre ce qui l'avait frappé, pour quelles raisons profondes son bras lui avait été arraché, car un jedi n'aurait jamais eu à maîtriser de telles choses obscurs face à un quelconque adversaire, sinon il ne méritait plus son nom.
Du jedi, il avait trouvé le maître, au maître il avait réussi à faire face également. S'étaient-ils entretués? Non, car Gal'aad, se surprenant lui-même, avait humblement demandé à ce qu'elle aide son ancien élève à combattre ses démons. Qu'au prochain affrontement il combatte Gal'aad en tant que jedi enfin, et que la balance soit respectée. Le noir contre le blanc.

Il l'avait expliqué à Echo dans leurs conversations ultérieures par la suite : affronte-moi avec le côté obscur qui est mien également, alors tu affrontes ton frère d'arme et de coeur que l'on te demanderait d'aimer pourtant, fait-le avec la lumière, alors tu es mon adversaire, celui que je me dois de vaincre et de respecter tout à la fois, car l'honneur est mien.

Parce que oui, il l'avait revu, il l'appelait Maître aussi. Maître Jedi, tout comme elle le nommait Chevalier, parfois. Rarement. Mais n'était-il pas normal de nommer quelqu'un par sa fonction? Comment reconnaître les limites de la décence à celles de la traîtrise?
Il ne savait pas.
Il n'était pas l'élève d'Echo bien sûr, ne le serai jamais. Il voulait apprendre d'elle, aspirer chacune de ses connaissances comme il le ferait du sang de ses blessures avec pour seul et unique but de l'affaiblir encore et encore. Elle le savait, il ne s'en cachait pas, mais la femme en profitait également pour poser une main sur sa conscience à lui et peser dans cet esprit retors.
Le chevalier ne pouvait sortir indemne de leurs rencontres, cela était impossible. Il ne comprenait toujours pas les jedis, par trop différents des contes et légendes qu'il connaissait, et cela le terrifiait. Comment connaître son ennemi s'il ne correspondait pas à ce qu'il devait être?
L'obscur pouvait-il être lumineux alors, et le lumineux être l'obscur?
Retrouver foi envers les Ténèbres, voilà ce à quoi chaque rencontre avec Echo le menait, du moins le croyait-il.
Elle décidait toujours du lieu de rendez-vous et il obéissait. Comme un élève.
Un élève qu'il n'était pas.

Aujourd'hui, alors que l'odeur du sable lui faisait tourner la tête, Gal'aad pensa à tous les déserts qui hantait ses rêves parfois. Il aimait les dunes et leurs secrets, il aimait le soleil implacable et la chaleur, la danse des dunes, les corps toujours en mouvements irréguliers pour adopter la démarche du désert, se couler entre chaque grain de sable pour ne pas se faire dévorer.
Sombre était ce sable ici, et cela lui déplaisait. Alors, Gal'aad le méprisa des yeux et du coeur, car il n'y avait aucun piège à le faire de cet ennemi là. Il réfléchissait au péris, les yeux vers l'horizon et le sable omniprésent -noir, si noir- comme un autre avant lui, les yeux perdus dans l'ocre du désert, avait songé à la nature exacte de la compassion. Et le même sang coulait en leurs veines, ces deux hommes que tant de générations séparaient. Ces deux hommes qu'Echo connaissait.
Il la rejoignit rapidement, la démarche souple.

”Mon temps, un choix de mots judicieux, maître jedi. J'ai pris mon temps, non le vôtre, et mon temps m'appartient. Quant à me faire désirer, contrairement à bon nombre de vos semblables, inspirer une telle chose m'est complètement égal”

Il y avait quelque chose de moqueur dans sa voix, de railleur, sans méchanceté pourtant, juste la ruse d'un enfant. Mais la tension entre les deux guerriers était là aussi, comme à chacune de leurs rencontres. Un mot de trop et le combat s'intallerait, l'un comme l'autre ils le savaient.

”Votre message m'a surpris, notre dernière rencontre me semble peu éloignée pourtant...”

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Maître Jedi
Avatar : Gal Gadot.
Holopad : + couleur : #008080

Messages : 398
Date d'inscription : 24/12/2016

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    • Mer 29 Mar - 22:04    

Les mots passent la barrière de la bouche de Gal’aad et Echo sent déjà le regret venir s’infiltrer en elle. Elle n’aurait jamais dû venir. Sa lassitude se fait grande, et la bataille au sein d’elle-même à chaque fois qu’elle vient le retrouver la fatigue grandement. Peut-être devrait-elle arrêter tout simplement. Cela serait plus simple. Malheureusement pour elle, Echo n’a jamais été du genre à choisir la simplicité. Si elle ne fonce pas tête baissée dans le danger, cela ne veut pas dire qu’elle le fuit non plus. Elle prend son temps pour observer la situation, pour la comprendre, et pouvoir agir de manière accordée. C’est ce qu’elle fait avec Gal’aad. Elle ressent quelque chose venant de lui, une étrange sensation qui émane de sa personne depuis qu’elle l’a rencontré. Il lui fait étrangement penser à des amis aujourd’hui disparus. En lui, elle voit Anakin et Luke Skywalker. Echo ne comprend pas comment cela peut être possible. Anakin n’a eu que deux enfants, Luke et Leïa. Leïa n’a eu que Ben, et Luke n’a jamais eu d’enfants. Il est évidemment possible qu’il existe des enfants dont elle ne connaît pas l’existence, mais Echo en doute. En tout cas, elle en doutait jusqu’à ce que son chemin croise celui de Gal’aad la première fois. C’est ce mystère, qu’elle n’a toujours pas résolu, qui la fait rester. Elle veut comprendre. Elle veut le comprendre. Sans parler uniquement de cette étrange aura qu’il dégage, Gal’aad n’est pas comme les autres chevaliers de Ren. Echo en a rencontré beaucoup, s’est battue autant de fois contre eux. Ils se complaisent dans le côté obscur, tout comme les Sith. Il est possible de percevoir chez eux l’héritage de l’Empire. Gal’aad est différent. Le fait qu’il continue de la fréquenter en est la preuve même.

« En prenant ton temps, tu me fais perdre le mien. » Echo ne rentre pas plus que cela dans son jeu. Elle sait qu’il cherche à susciter une réaction chez elle, mais cela ne marchera pas. Elle le connaît bien trop pour se faire avoir par ses jeux de mots. Elle n’est ni une padawan, ni un jeune chevalier, et elle a depuis longtemps appris à faire du calme son maître mot. « Tu sembles perdre la notion du temps, Gal’aad. Notre dernière rencontre était un mois auparavant, comme chacune des autres avant elle. » Le regard porté sur l’étendue de sable face à elle, Echo tourne le dos à Gal’aad. Cela pourrait être considéré comme de la folie, mais tous ses sens sont ouverts à la Force. Son sabre laser à double lames est tenu dans le harnais sur son dos, et elle pourra le saisir en une seconde. Surtout, elle ne craint pas Gal’aad. Pas parce qu’elle pense qu’il ne s’en prendra pas à elle, mais parce qu’elle a confiance en son expérience. Elle a pratiquement cinquante ans de plus que lui. « Il est néanmoins surprenant que tu sois présent aujourd’hui. Tu manques nos rencontres lorsque les Chevaliers de Ren se préparent en vue d’une nouvelle mission. » Echo sait tout le sous-entendu que ses mots portent. Elle a des contacts au sein du Premier Ordre, et on lui transmet autant d’informations qu’il est possible de le faire. Elle connaît une partie des mouvements des Chevaliers de Ren. Le Premier Ordre prépare quelque chose, de cela il est certain. « Ressens-tu déjà l’ennui avec tes camarades ? »
© code par Nostaw.

_________________
one thousand words
'save your tears 'cause i'll come back' ✻ i could hear that you whispered, as you walked through that door. but still i swore to hide that pain when i turn back the pages




Dernière édition par Echo Vijaya le Ven 7 Avr - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 828
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    • Ven 31 Mar - 15:42    

”Vous perdez le vôtre car vous ne savez pas l'organiser, la chose est aussi simple”

De fait, bien des choses pouvaient peupler une attente : la méditation, la lecture, l'analyse et contre-analyse des plans que l'on souhaitait mettre en place...Le temps n'était perdu que lorsqu'il fallait se répéter encore et encore, ainsi songeait le chevalier.
Il sentait toute la défiance de la jeune femme bien sûr, mais être détesté, être haï, Gal'aad ne le craignait pas.
Un honneur sombre et mystérieux se collait à sa peau, à son coeur, à son sabre. Attaquerait-il la femme dans le dos? Non, à dire vrai, il n'y pensait même pas. Sa personnalité était lourde, complexe, trop peut-être, car lui-même ne pouvait en saisir tous les morceaux, néanmoins Gal'aad avait appris à ne pas se trahir lui-même. Du coin de l'oeil, il pouvait voir qu'Echo préparait certains de ses muscles à une riposte possible.
Pensait-elle tout le temps aux coups qu'on pouvait lui asséner par simple traitrise? Cela devait être épuisant. Gal'aad ne connaissait pas cela, lui, il donnait sa confiance aux autres, à leur honneur à eux, à leur intelligence, pour agir comme lui le ferait.
Face à un jedi, cette erreur lui avait coûté un bras.
Un jedi qu'Echo connaissait. Qu'elle avait formé. Pour lui-même, Gal'aad acquiesça face à la logique des choses.
Il se pencha, prit une poignée de sable dans sa main, la regarda s'écouler, pensif.

”Un mois c'est fort peu, nos réunions n'ont pas à être hebdomadaire.”

Et la phrase d'Echo claqua alors, maladroite, si maladroite qu'un grand rire secoua soudain le chevalier. Toute l'innocence de ce coeur noir éclatait alors, de sa gorge à ses lèvres, le rire de Gal'aad était celui d'un enfant fougueux, d'un adolescent bougon, d'un adulte rêveur tout à la fois. Un autre aurait pu rire comme lui, malgré le sabre, ce sable qu'il détestait.
Le sable, lui, Gal'aad l'adorait.

”Vous ne savez rien des chevaliers, allons. Inutile de jouer à ce jeu....”

Ils ne répondaient pas de l'organisation des siths, encore moins des jedis. Certains se complaisaient dans l'obscur, cela était vrai, d'autres dansaient sur des frontières bien plus douloureuses de nuit et de lumière. Chacun allait et venait selon ses désirs dans la Force, ils étaients les Sept, et parfois la destruction était leur, rage des batailles, cris des agonisants, parfois.
Ils étaient libres surtout, l'étendart du Premier Ordre flottait dans leur dos, les genoux se ployaient devant Snoke, devant certains de ses plus grands amiraux aussi, mais les généraux, les autres, parfois c'étaient à eux de lever le regard pour affronter les chevaliers...

”Ainsi, vous pensez avoir des moyens de nous espionner... Cela n'est pas surprenant, nous sommes en guerre, toute information n'est pas obligatoirement véridique pour autant. Comment pensez-vous comprendre cependant, si vous vous laissez aveugler par votre méconnaissance et votre dédain? Je ne sais rien des jedis, ou fort peu, nous sommes ennemis et pourtant je vous parle avec respect. Quant à votre attitude parfois insultante, ma foi je la souffre en silence... Cessez de vous inquiétez en me tournant le dos, nous avons un honneur tous les deux.”

Et l'enfant joueur était parti de son rire, était parti de son regard. C'était l'adulte qui faisait face à la présence d'Echo désormais, l'adulte capable de se battre peut-être, capable d'analyser surtout

”Alors, vous vouliez simplement espionner? Que je vous parle de nos prochaines missions? Ou bien espérez vous autre chose de moi pour cette rencontre?”

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Maître Jedi
Avatar : Gal Gadot.
Holopad : + couleur : #008080

Messages : 398
Date d'inscription : 24/12/2016

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    • Ven 7 Avr - 9:52    

Echo connaît assez Gal’aad pour savoir qu’il cherche à la provoquer. Elle a l’habitude, des années à le fréquenter, à l’écouter, à le voir agir et réagir. Pas psychopathe. Elle n’aurait pas pu supporter, peu importe son expérience, peu importe sa retenue. Un Chevalier de Ren psychopathe aurait été de trop, de trop pour ses émotions, de trop pour sa colère contenue, de trop pour ses souvenirs. Il ne l’est pas, heureusement. Sociopathe. Pas de sentiments, pas d’émotions. Pas d’empathie. Il ne ressent rien, encore moins pour les autres. Elle ne peut pas se détendre en sa présence. Peu importe l’honneur, peu importe la confiance. Elle joue à un jeu dont elle a conscience, chacun de ses instincts lui hurlent la méfiance. C’est aller contre elle-même de continuer à le voir. Elle se maudit, elle se maudit de tout son être, et si elle pouvait, elle se maudirait encore plus. L’âge ne l’a pas assagie, bien au contraire, alors qu’elle semble prendre toujours plus de risques inconsidérés. Heureusement, sa patience ne s’érode pas au fil des années, semble au contraire s’affirmer. Elle en a besoin, bien plus que de ses autres sens, elle en a toujours besoin avec l’homme enfant. « Comme tu dis, nos réunions n’ont pas à être hebdomaires. C’est bien pour cela qu’elles sont mensuelles. » Echo sait qu’elle joue sur les mots, qu’elle entre dans un jeu auquel elle ne veut pas prendre part. Ce n’est ni digne d’elle, ni digne de l’enseignement qu’elle a reçu. Il semble, de toute évidence, qu’elle a bien trop fréquenté les Résistants. Leur humour passable, voire même carrément nul, semble l’avoir atteinte. Elle en est désespérée.

Le rire de Gal’aad ne l’agace pas. C’est un sentiment qu’elle a renié, qu’elle a refusé d’accepter. Elle peut le ressentir au quotidien, un petit pincement d’impatience face à l’incompétence de certains de ses subordonnés, mais il s’agit alors d’un sentiment bénin. Cela n’est plus le cas lorsqu’elle se trouve face à un Chevalier de Ren. Elle ne peut pas se permettre de puiser dans cette colère qu’elle garde enfouie en elle depuis si longtemps déjà. Tant d’efforts, elle n’est pas prête à les ruiner. Elle inspire profondément, appelle à elle tout le calme que sa méditation précédente a pu lui amener. « Je ne joue pas à un jeu. Crois ce que tu veux, toi et moi savons que nos pensées ne déforment pas la réalité. » Echo se retourne vers lui, le visage aussi inexpressif que d’ordinaire, le regard ancré sur l’homme face à elle. « Tu parles de dédain et d’insulte, alors que ni l’un ni l’autre n’ont été provoqués. Je suis désolée, mais je le suis pour toi Gal’aad. Tu ne peux rien ressentir, n’essaye pas d’interpréter des émotions humaines. Je n’en manque pas, de cela il est certain, mais elles ne sont pas ce que tu sembles y voir. Je ne t’ai jamais manqué de respect. Ne prête pas à ma position ce qu’il n’y a pas. Si vraiment je m’inquiétais, je t’aurais accueilli de face, les yeux toujours rivés sur toi. » Les discussions avec le jeune homme lui semblent toujours surréelles, irréelles. Elle ne sait pas vraiment comment les caractériser, se force à ne pas penser. Réfléchir, c’est se perdre, c’est s’obliger à reculer. « Ma méfiance sera toujours là, elle fait partie de moi. Elle ne t’est pas uniquement réservée. »

Echo secoue légèrement la tête, ses dernières paroles ne font qu’accentuer sa fatigue. T’ra Saa avait raison, l’âge amène la remise en question, le questionnement, l’épuisement. « Allons Gal’aad. Toi et moi savons que si j’avais voulu espionner, cela aura été tenté depuis bien longtemps. Je n’aurais pas continué la mascarade en venant voir un homme, dont les soldats ont massacré les miens. » Le sourire sur ses lèvres est présent, mais terriblement triste. Sa phrase n’est pas prononcée pour susciter de la pitié, elle sait que Gal’aad en est incapable. Elle ne fait qu’énoncer les faits, raconter la vérité. Si elle avait simplement voulu se renseigner sur les Ren, elle aurait trouvé d’autres moyens, plutôt que de fréquenter l’un des chevaliers pendant si longtemps.

© code par Nostaw.

_________________
one thousand words
'save your tears 'cause i'll come back' ✻ i could hear that you whispered, as you walked through that door. but still i swore to hide that pain when i turn back the pages


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 828
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    • Dim 9 Avr - 23:28    

Ce ne fut pas un instant, juste une douleur. Celle d'un coeur vide, celle d'un coeur béant que plus aucun nom ne venait remplir, et après? Il y eut un soupir, un seul, il y eut une souffrance dans ses yeux aussi. Sincère. Les douleurs l'étaient toutes pour le jeune homme. Il était jeune, oui, plus que Kylo Ren, plus que certains de ses chevaliers aussi, il était jeune, sans coeur et sans foyer.
Un enfant.
Quelque chose dans son visage, quelque chose dans son regard, un peu plus de bleu, comme un ciel nouveau, aucun sourire aussi. Ce n'était plus la peine de mimer. L'écho d'une voix qu'il avait pu avoir, d'un rire, d'un amour, toutes ces choses qu'il copiait pour la satisfaction d'autrui.
Cela ne satisfiait pas la jedi.

”Beaucoup préfèrent que j'ai de fausses émotions, ils pensent pouvoir me comprendre un peu mieux ou me changer... “

Et dans les yeux, quelque chose brillait aussi, brillait trop. Un chagrin lourd, un chagrin sourd, au delà des mots et des perceptions, au delà de la moindre idée de temps, d'affection, d'humanité. Gal'aad avait ses souvenirs, voilà tout, souvenir d'un genou ployé, d'un homme qu'il désirait suivre plus que tout...
Souvenirs des ténèbres, jamais de la lumière.
Avait-il seulement eu un jour quelque chose de bon en lui?
Il n'était qu'un masque, lui qui craignait pourtant de porter le sien. Car qu'était un masque par dessus un autre après tout?
La dernière phrase d'Echo lui fit pencher la tête légèrement, une mèche brune lui balaya le visage un peu plus, indisciplinée, dans ses yeux, de la concentration.
Les Rens n'avaient pas été ses soldats à lui pour le massacre des jedis, à cette époque bien que bon, Gal'aad était cependant encore loin du niveau de puissance qu'il pouvait avoir. Et puis on ne l'y avait pas envoyé, une chose qu'il avait pris comme une blessure à l'époque. Une solitude. Pour cette bataille, ils ne seraient pas frères.
Être frères dans un combat, cela revenait à en partager le fardeau de chaque mort, de chaque disgrâce aussi. Une communion triste, indispensable cependant, quelque chose pour survivre dans la noirceau et les ténèbres.
Les ténèbres qu'ils ne craignaient pas.
Cela était triste qu'Echo ne le comprenne pas, il le ressentit comme un pincement amer, une douleur sourde, que l'on ressent sans la ressentir vraiment. Quelque chose qui ne partait pas. Qui ne partirait jamais.
Sentiments, émotions, en avait-il? Il possédait quelque chose, et cela semblait toujours se résumer à la tristesse la plus pure. Et de la tristesse naissait ses colères et ses passions, au delà rien n'existait.
Il ne pleurait jamais pour lui cependant, d'ne certaine façon ses perceptions étaient au delà. L'échelle humaine, il la dépassait, lui capable de tuer jusqu'à une personne qu'on lui aurait dit d'aimer.

”Si je ne dois plus mentir et faire semblant, alors je suppose que je dois compenser en disant une chose vraie...”

Balance et équilibre, des notions avec lesquelles il avait grandit malgré tout, lui devant apprendre de la Force pour survivre.
Il survivait.
Pensif, le jeune homme traça une ligne du bout de sa botte dans le sable sombre. Il aurait préféré un autre désert, un vrai désert, quelque chose en lui appelait de tels lieux. Aujourd'hui encore il ne comprenait toujours pourquoi..

”Je déteste ce sable, je le hais..”

La seule chose véritable qui lui semblait sensé en cet instant précis, la seule qui existait. Plus que de la colère, il y avait de la mélancolie. A nouveau ses yeux se plantèrent dans ceux de la jedi, Gal'aad estimait avoir réparé sa faute en offrant de lui une chose vraie sur l'instant. Il percevait mal, trop mal, les conduites à adopter vraiment, celle-ci cependant découlait d'une logique froide qu'il avait toujours possédé.
A présent, il était près pour la suite.

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé

Message Re: to hell and back (gal'aad x echo)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
to hell and back (gal'aad x echo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: