Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 (steels) we gotta show them what we're made of

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1146
Date d'inscription : 23/12/2016

Message (steels) we gotta show them what we're made of    • Ven 3 Fév - 14:14    

we gotta show them what we're made of
commando steel
La mission approche à grands pas. C’est la dernière journée de repos avant de passer au plan d’attaque et Lyana ne dort plus. Elle est beaucoup trop concentrée sur la stratégie qu’il va falloir employer au moment donné. Si on lui a fait parvenir les plans de la ville de Theed, elle connaît très mal la planète. S’ils en viennent à devoir sortir de la ville, ça risque d’être un peu plus compliqué. Mais si elle envisage cette possibilité, elle tente de se focaliser sur ce qu’elle a déjà étudié, à savoir Theed. Elle est très étonnée de voir que la trêve a été à peu près correctement respectée, en dehors de cette attaque éclaire menée sur Bandomeer. Mission qui a été un échec dans le sens où un de ses meilleurs hommes avait perdu la vie. Ça arrive, ça fait partie du métier et Lyana n’arrive plus à pleurer les pertes tant elle en a vu tomber. Mais perdre Steel 12 risquait d’affecter Mackenzie et ça, c’était un risque que Lyana ne voulait pas prendre. De plus, il avait fallu trouver quelqu’un pour remplacer Steel 12 de manière provisoire, quelqu’un qui ferait le poids, et ça, ce n’était pas gagné. On ne trouve pas un résistant digne du commando Steel en un claquement de doigts.

La commandante a donc donné rendez-vous à ses collègues dans une tente du campement dans lequel ils venaient de passer deux semaines. Elle espérait qu’ils ne s’étaient pas ramollis. En dehors des missions, elle ne pouvait être constamment sur leur dos et elle préférait s’entraîner seule quand elle le pouvait. Depuis le retour de Bandomeer plus particulièrement. Une perte dans une petite mission et juste avant quelque chose d’aussi gros que ce qui s’apprête à se passer sur Naboo, c’est un véritable échec pour la jeune femme. Elle tentait de ne pas y penser plus que ça et elle ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie pendant la réunion qu’elle prévoyait. Elle était d’ailleurs la première arrivée, comme à son habitude, toujours en avance. Elle s’était installée sur une caisse qui traînait là, laissant les chaises à ses collègues.

Elle n’attendit pas si longtemps que ça l’arrivée des premiers Steels. Et une fois chacun présent et en place, elle se lève, reprenant son air sérieux qu’on lui connaît si bien. Si elle peut être sympathique avec ses collègues lors de soirées à boire ou simplement pendant les repas, lorsqu’il s’agit du boulot, elle est encore différente. Elle s’avance devant tout le monde. « Bonjour tout le monde. Je pense que vous savez très bien pourquoi je vous ai demandé de venir. Demain nous serons en mission très importante et nous devons absolument revoir les stratégies afin d’éviter un drame semblable à celui de Bandomeer. » Elle ne s’étale pas plus sur le drame en question, le visage toujours aussi neutre, voire froid. « Avant toute chose, il y a deux points à propos desquels j’aimerais vous parler. Dans un premier temps, suite à la perte de Steel 12 lors de notre dernière mission, j’ai dû nous trouver quelqu’un qui nous filera un coup de main sur Naboo. J’aimerais vous le présenter. » Lyana avait fait confiance aux conseils de ses supérieurs, ils avaient recommandé Viktor. Si elle restait perplexe, elle avait toutes les raisons de lui faire relativement confiance. Elle se tourne donc vers l’ancien chasseur de primes. « Viktor Vizla, je vous laisse vous présenter. » Elle s’écarte un peu, laissant la recrue provisoire parler un peu de lui. Elle sait certains de ses collègues méfiants et ils ont raison. C’est à lui de leur montrer qu’il a sa place aux côtés des Steels le temps de cette mission. Pour la commandante, c’est également un test. S’il fait ses preuves, autant le garder dans les rangs.
Nymeria. ♕ gif de google ♕ 635 mots.


Spoiler:
 

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Ven 3 Fév - 19:01    




we gotta show them what we're made of

Mois 3 - Semaine 5

La vie n’avait plus véritablement de sens pour le Mandalorien depuis quelques jours. Depuis que son monde c’était écroulé, il était même parti dans une grande explosion. L’Omega n’était plus. Le vaisseau comme le groupe. Dissout de force, explosé pour sauver les deux derniers survivants qu’étaient Gwen Yesmeth et Viktor Vizla. En tant que Capitaine, il n’avait pas eu d’autres choix que de… dissoudre l’équipage. Il n’avait plus confiance en lui pour mener son équipage, il avait échoué une nouvelle fois. Du coup, il allait tout de même rester dans la Résistance avec la jeune femme pour se venger, mais chacun de leur côté. Il ne voulait pas qu’elle puisse mourir à cause de lui, plus personne ne mourrait à cause de ses erreurs. Il en avait longuement discuté avec Tuiren, mais également avec la Commandante Bradburry afin de voir comment il pouvait se rendre utile à la Résistance. Il n’était pas simple pour un ancien chasseur de Prime que de se reconvertir en soldat. Il avait sa liberté d’agir de son propre chef… Ca ne serait pas simple, surtout qu’il avait sa fierté de Mandalorien. Un cocktail plutôt explosif qui pourrait faire de sacré dégât dans une équipe.

Une équipe… Pouvait-il véritable en faire partit avec son côté rebelle ? Même s’il était dans la Résistance, il avait tout de même de trop mauvaises habitudes. Finalement, on lui proposa de rejoindre un groupe, un commando qui pourrait avoir besoin de ses talents. Le Commando Steel. Il était sur terre, ce qu’était dans les cieux l’Escadron Rogue. De ce qu’on lui avait dit, ils venaient de perdre un membre important du groupe, juste avant Naboo, ce n’était pas une bonne chose et la chef du Commando lui demanda de venir les épauler, combler le trou laissé vide par le mort. C’était une occasion pour Viktor d’intégrer un groupe qui avait de très bons états de service et Mara pensait également que c’était la meilleure solution pour lui. Il accepta donc de se rendre à la réunion de préparation pour Naboo et donc se présenter à ce groupe. Il était légèrement nerveux, un peu alcoolisé encore, mais rien de bien grave, il pouvait assurer ce genre de soucis technique. Il avait donc délaissé son armure pour une tenue de résistant lambda, il avait laissé la sienne en réparation. Il allait surement devoir en prendre une plus… réglementaire ?

Sous la tente de la réunion, il remarqua rapidement la Leader, elle avait un regard qui lui plaisait énormément. Non pas pour un quelconque charme, mais plus pour sa détermination, elle inspirait le respect, elle lui faisait légèrement penser à Mara. Il eut un sourire, qui s’élargie lorsqu’il croisa le regard de la mandalorienne qu’il avait rencontré dans un bar, quelques heures plus tôt. Il lui fit un signe de tête et laissa la chef parler jusqu’au moment ou c’était à lui de se présenter. Droit devant l’assemblé, il avait les mains dans le dos, tel un soldat. Il avait au moins la démarche droite de ces derniers. « Je ne prétends pas pouvoir remplacer celui que vous avez perdu. Il avait une place particulière dans votre équipe, mais je ferais de mon mieux pour palier à cette regrettable perte. » Il avait bien compris que ce Steel 12 était plus qu’un simple membre pour certaines personnes ici. « Certains ont eu connaissance de l’Equipage de l’Omega que je dirigeais, du coup vous pouvez me faire confiance, le travail d’équipe est quelque chose d’important pour moi. » Il ne laissait pas les siens derrière en tout cas.

« Si vous avez des questions, je suis à votre écoute, je pense qu’un long discours n’est pas forcément utile vu le temps impartit qu’il nous reste… Vous avez déjà une Mandalorienne parmi vous, notre éducation est donc semblable et notre code de l'honneur tout autant. »



BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Ven 3 Fév - 20:27    


l'horizon qui se dégage après la tempête
l'annonce du renouveau

Rendez-vous sur le front, celui beaucoup plus abrupt que ce qui les attendait par la suite. Mackenzie déglutit, elle savait pertinemment de quoi il retournait et c’est le cœur meurtri qu’elle avança en direction du point de chute, l’apothéose allait être funèbre, au sens littéral du terme. Les yeux voilés par une teinte peu clémente, l’angoisse oppressant son cœur et les frissons rôdant sur son corps, elle avançait et prit place sur la chaise la plus proche de Lyana, comme ce soutien invisible dont elle avait inébranlablement besoin. Pourtant, c’est debout qu’elle était venue et non à quatre pattes en implorant, il n’aurait désiré cet état de fait et l’aurait même giflé pour agir de pareille manière. Il l’avait toujours hissé sur ce piédestal qu’elle ne pensait mériter. Ses mots bien choisis lui manquer, jamais il ne faiblissait et elle devait suivre le pli.

Mack n’avait qu’une envie, crier sa rage lorsque sa commandante annonça les faits dont tous pouvaient témoigner en observant le siège vide à ses côtés mais elle se tut, emportée par le respect dont elle faisait preuve à l’encontre de Lyana et pour ses co-équipiers. Se plaindre ne ramènerait pas Steel 12 mais rappelait à chacun que la vie est fugace. Le nouveau venu intégra donc les rangs et la donzelle manqua de s’étouffer en observant sa carrure, il était celui qu’elle avait défié gaillardement la veille, dans ce bar pour tromper son chagrin et ennui. Elle l’avait toisé, lui avait tenu tête comme une pouliche marque un territoire qui se résume à des pintes d’alcool et quelques goguenards damoiseaux au regard désabusé, son terrain de chasse n’avait rien de bien glorieux et elle s’exposait désormais au ridicule, cependant, elle soutint son regard lorsqu’il leur fit face.

« Il n’y a plus d’honneur lorsqu’on me vole ce que j’ai de plus cher, ce que nous avions de plus cher. » ajouta-t-elle en accordant un regard neutre à ses compagnons d’arme. « Je sais que je n’ai pas la langue dans ma poche, mais qu’est-ce que tu comptes apporter à notre équipe car ce qui s’est passé n’est pas regrettable…c’est une tragédie. » Mackenzie baissa les yeux un instant, serrant les poings. Non, elle ne pouvait se comporter comme une sotte alors, elle se força à se montrer bienveillante et quelque peu accueillante. « Il n’aurait pas aimé que je traite mal les nouveaux. Bienvenue parmi nous partenaire d’armes, je te souhaite d’être plus chanceux que lui mais nous couvrirons tes arrières. » ne put-elle s’empêcher d’ajouter, sur le ton de la raillerie et que la force soit avec toi pour que Mackenzie parvienne à enrayer sa soif de vengeance et sa haine et à accorder à sa juste valeur sa nouvelle place en tant que membre à part entière et non pas comme simple remplaçant à ce Vizla.

made by black arrowi>
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Sam 4 Fév - 10:36    

Deux longues semaines sans la moindre opération, cela faisait très long pour Jared. Bien sûr, il s’était entraîné chaque jour depuis Bandomeer mais bon, sans un véritable adversaire à vaincre, cela était nettement moins amusant. Pour compenser, il avait été boire de nombreuses fois avec Ulfric et d’autres, provoquant par moment quelques bagarres sans vraiment de raison. Il était important de savoir s’amuser un peu dans la vie et comme toujours, il était le premier à trouver un moyen de passer le temps que cela soit par la violence ou par le fait de draguer des femmes avec une approche pour le moins impossible. Quoiqu’il en soit, le réveil fut des plus difficiles pour le membre des Steel vu la beuverie de la veille. La réunion approchait à grand pas et il était encore à poil dans son lit, puant la bière. Il se leva péniblement lorsque l’alarme lui rappela la convocation de Lyana, se dirigeant vers son petit lavabo pour se rincer le visage. Mal rasé et le regard alcoolisé, il se fit une beauté en mettant un coup de déodorant, considéré par beaucoup comme la douche du pauvre, et s’habilla.

En sortant de sa tente, il prit ses armes, souhaitant toujours être prêt pour toute éventualité. Jared n’était certainement pas le seul mais bon, son canon blaster, répondant au doux nom de Kya, n’était pas vraiment une chose qui passait inaperçu accroché à son dos. Il chancelait encore sous les effets de l’alcool mais bon, il ne comptait pas vraiment se lancer dans de longs discours lors de cette réunion des Steel. Sa présence, même dans cet état, était donc largement suffisante. Il pénétra sous la tente et salua la commandante et les autres Steel présents. Evitant de s’approcher trop de Lyana pour ne pas qu’elle sente son haleine de bière fermentée. Il s’installa par terre dans un coin, loin du soldat strict et maniéré dont certains avaient l’allure. Evidemment, son entrée dût très certainement mettre la puce à l’oreille concernant son état, son mutisme étant bien souvent le reflet de son alcoolémie.

Lorsque tout le monde fut présent, la commandante commença à évoquer les raisons de leur présence ici et évidemment, la perte de Steel 12. Un poids sembla tomber sur l’estomac de Jared mais bon, il fit mine de rien, comme si cette mort ne l’avait pas affecté plus que cela. Après tout, il y aurait d’autres morts et d’autres soldats, jusqu’à ce qu’il parte lui-même rejoindre ceux tombés avant lui. C’était le cycle normal d’une guerre. Il écouta donc les paroles de Lyana qui présenta le potentiel remplaçant de son ancien ami. Ce boyscout était d’un rigide à souhait. A le voir, on aurait dit qu’il s’était coincé un balai dans le cul. Ne semblant pas trop s’intéresser aux belles paroles du nouveau et à ses origines mandaloriennes, il soupira en l’entendant parler de code d’honneur.

Sa pensée fut fort bien traduite par Mack et il jeta un coup d’œil afin d’apprécier les réactions de chacun. Ecoutant un peu plus attentivement l’intervention de sa camarade, il se montra toutefois moins enclin à accueillir ce nouveau aussi facilement qu’elle. Restant dans son coin, il leva simplement la tête pour donner son avis, chose dont il aurait peut-être dû s’abstenir vu son état.

« Qu’est-ce que tu nous as trouvé là Commandante ? Un boyscout qui croit encore que le Premier Ordre l’honorera d’une mort digne ? En plus, je préfère couvrir les arrières d’une femme, c’est plus agréable à regarder. Tu imagines si je meurs en ayant pour dernière vision son cul ? Pfffff, j’ai la nausée rien que d’y penser. Espérons qu’il ne crève pas dès la première mission, on aurait juste perdu notre temps aujourd’hui. »

Pas très amical de prime abord, l’artilleur lourd des Steel ne mâchait pas ses mots. En même temps, la présentation d’un nouveau ne faisait que lui rappeler que cette unité n’avait pas été assez forte que pour ramener tous ses membres à la maison. Il fallait donc gagner son respect, ne le donnant pas si facilement. Certains ici même n’étaient pas encore parvenus à le gagner, c’est dire comme il s’agissait d’un homme compliqué.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
STEEL 5
Avatar : Cillian Murphy
Holopad :


¤ ¤ ¤


Messages : 428
Date d'inscription : 16/01/2017

Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Mar 7 Fév - 1:29    



steel&Ulfric

Seltos
  
Il arrivait, de manière totalement aléatoire, qu'Ulfric connaisse des nuits semblables à celle de ses homologues mortels. De huit heures environs et surtout la nuit. Il avait donc toutes les cartes en main pour se rendre de manière ponctuelle et avec l'ensemble de ses capacités à la réunion qui avait été fixée par Lyana. L'ingénieur n'était pas un grand fan de la stratégie. Nombre d'éléments n'étaient visible que sur place, qu'ils soient bénéfique ou non, les tactiques de l'ennemi mettait toujours à mal la plus fine des préparations. Il s'agissait là d'un argumentaire bien faible pour une personne soutenant une idée aussi stupide que celle de se jeter la tête la première. Peu en importait au final, il n'avait pas d'autorité, ni de force de commandement, son avis n'avait donc aucune importance au final. Il était de la chair à canon au final, mais une chaire à canon de première qualité.

Parfaitement dans les temps, Ulfric prit tout son temps pour se rendre au point de rendez-vous. Une fois dehors, il passa quelques instants à profiter de la lumière de Seltos, qui sait quel temps il ferait dans quelques jours lors de leur opération. Passant sa main sur la peau fraîchement rasée de son visage il se mit en route. A force d'arpenter la base rebelle, il connaissait cette dernière comme sa poche. Il ne tarda pas à entrer dans la tente de commandement. Saluant l'assemblée d'un bref geste de tête sans vraiment y prendre garde, il prit une chaise en vitesse se plaçant au premier rang.

Finalement leur sympathique comité de têtes brûlées anonyme commença. Ce fut Lyana qui lança les hostilités, annonçant les thèmes qui serait abordé ce jour là. Ulfric se sentait assez trahis et contrarié, bien qu'il n'en montrait absolument aucun signe, conservant son ton neutre. Oubliant les autres titres il se concentra sur ce qui l'avait interpellé. Il connaissait sa supérieur de longue date, et il devait bien avouer que cette décision le surprenait. Pourquoi intégrer un membre au tout dernier moment ? Les habitudes de combats étaient déjà bien en place malgré leur imprévisibilité. Obliger un commando à faire rentrer un nouveau soldat dans ses rangs n'était certainement pas la meilleur chose à faire. Les remarques fusèrent, attendant son heure, le trentenaire se décida à prendre la parole, s'adressant tout d'abord à sa supérieur. "Si je fais parti des Steels, c'est pour me battre au côté des meilleurs. On ne recrute pas les meilleurs à la veille d'une opération, en désespoirs de cause. On ne sait même pas ce qu'il sait faire, de quoi il est capable." Dans un calme certain avec des mouvements plus lents qu'à l'accoutumé, et qui témoignait de son mécontentement, il se leva de sa chaise; avançant de quelques pas jusqu'au nouveau venu. Il ne s'arrêta qu'à un demi-mètre de lui. Dix centimètres les séparaient, mais le regard glaciale du soldat qui se posa sur son semblable en disait long sur l'importance qu'Ulfric témoignait au physique de ses adversaires. "On t'a certainement mal renseigné, ici on est pas des guides touristiques. Alors va jouer ailleurs et laisse donc les professionnels faire leur travail. Touriste." Il n'y avait aucune animosité dans sa voix, aucune colère, aucune menace. Mais son ton était sans appel, il ne l'acceptait pas. Campé sur ses positions, il n'était absolument pas prêt de baisser le regard ou encore moins de reculer devant une demande de son interlocuteur. C'était un combat de chiens et il était important de marquer son territoire. Il se doutait bien que faire pareil accueil ne changerait rien à la situation, on ne crachait jamais sur des effectifs plus élevés. Mais il faudrait au minimum un ordre direct de la part de sa commandante pour tourner les talons.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
STEEL 5

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1146
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Lun 20 Fév - 15:19    

we gotta show them what we're made of
commando steel
C’était prévisible que certains des hommes de Lyana réagiraient de la sorte. Elle s’y était préparée, mais pas suffisamment apparemment. Elle était en train de bouillir à l’intérieur d’elle, tentant de se contenir du mieux qu’elle pouvait. Quelle image ils donnaient au commando dit d’élite de la Résistance. Elle-même avait des difficultés à faire confiance, elle n’était pas du genre à accueillir les bras grands ouverts les petits nouveaux. Mais elle savait se tenir de par son rang de commandante, et justement, ce rang lui donnait le droit d’exprimer son désaccord publiquement plus facilement. Quant à ses hommes – plus particulièrement Ulfric et Jared – ils n’étaient pas sans savoir qu’elle ne supportait pas ce genre de réaction. Ce n’était pas faute de les avoir mis en garde.

Il fallait également tenir compte que Viktor allait faire de l’intérim. Il n’était actuellement pas encore question de l’intégrer à part entière au commando et de ce fait, elle ne comptait pas l’appeler Steel 12 même si dans les faits c’est ce poste qu’il allait pourvoir. De plus, même si Lyana ne connaissait pas personnellement Viktor, elle savait ce qu’il avait fait pour la communauté résistante et aussi, elle savait quels sacrifices il avait fait. Si pour cela, la plupart des Steels n’étaient probablement au courant, elle ne manquerait pas de leur faire savoir. Une bombe dans la tête, il n’y a pas plus grande preuve de confiance selon la commandante, même si elle-même ne serait pas allée jusque-là pour faire ses preuves.

La réaction de Mackenzie était compréhensible et même si Lyana lui lança un regard à ses premiers mots, elle resta muette tentant de comprendre que tous n’avaient pas la même faculté à relativiser les pertes. Surtout ce genre de perte pour Mackenzie, c’était douloureux. Mais l’aînée se rattrapa, ce qui ne surprit pas la commandante qui avait une certaine confiance et affection pour la mandalorienne. Mais la réaction de Jared fut tout autre et c’est là que Lyana tenta de réellement garder son calme. Si elle gardait Jared au sein du commando aujourd’hui c’était vraiment pour ses capacités dont elle aurait probablement du mal à se passer. Mais son insubordination et sa tendance à toujours être au-delà des conventions ont tendance à énerver l’originaire d’Onderon. Elle serre les poings si forts que ses ongles pourtant absents s’enfoncent déjà dans les paumes de ses mains. Elle ne doit pas craquer, pas maintenant. Le lendemain risque d’être difficile, elle ne peut faire un écart là, maintenant. Ses remarques machistes n’ont rien à faire là et elle l’a rappelé à l’ordre un bon nombre de fois, en vain. Comment ne pas craquer ? Impossible étant donné la réaction d’Ulfric qui enchaîne celle de Jared sans transition. Cette remise en question des capacités de Lyana à choisir quelqu’un pour filer un coup de main, c’était de trop et son affront face à Viktor, c’était la goutte d’eau en trop.

La commandante attrapa l’arbalète qu’elle avait laissée juste derrière elle, la chargea rapidement et tira vers le fond de la tente tout en faisant en sorte que son tir frôle la tête de Jared. Si ça pouvait lui donner une coupe réglementaire au passage, elle ne serait pas contre. L’assemblée se tût tout aussitôt. Lyana était dans une rage pas possible. « On va remettre les choses au clair Jared et Ulfric. Ici, c’est moi qui commande. Si j’ai pris la décision que Viktor se joindra à nous pour la mission de demain, il n’y a rien à discuter, c’est comme ça et pas autrement. J’aurais pu vous l’imposer dès demain et vous auriez fait avec. Viktor ne vient pas de nulle part, il travaille pour la Résistance depuis quelques temps déjà. Je ne choisis pas un remplaçant sans y avoir réfléchi et sans m’être un minimum renseigné sur lui avant, Ulfric Aubo. Je n’apprécie pas cette remise en question de mes décisions, je suis ta commandante avant d’être ton amie, tu ferais mieux de t’en rappeler. Quant à toi Jared, c’est mon cul que tu risques d’avoir comme dernière vision avant de mourir et crois-moi ; ça risque de ne pas te plaire. » Elle n’aime pas s’emporter, mais là c’était trop. Si la majorité de ses hommes a tendance à être respectueux, elle a toujours eu du mal à contenir ces deux cas, et pourtant, elle apprécie énormément l’un de par leur passé commun dans la Nouvelle République.

Elle tente de se reprendre. « Je tiens à vous rappeler également qu’à aucun moment je n’ai dit que Viktor ferait partie des Steels. Et il me semble que n’importe quel autre soldat de la Résistance ne vous aurait pas posé de problème en tant que support pour la mission. Sachez qu’à l’heure actuelle, Viktor Vizla est le meilleur, il n’y a pas à en discuter et ce peu importe le passé que vous lui connaissez ou peu importe l’idée qu’il vous renvoie. Je ne veux pas avoir à hausser la voix de nouveau ce soir, on a une stratégie à mettre en place et il serait temps de se mettre au travail. » Elle retourna s’asseoir sur sa caisse, vidée de tout ce qu’elle avait tenté de contenir. Les deux risquaient gros avec ce comportement. Une fois la mission terminée, ça ne restera pas impuni et les supérieurs en entendront parler.
Nymeria. ♕ gif de google ♕ 886 mots.

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Jeu 23 Fév - 10:14    




we gotta show them what we're made of

Mois 3 - Semaine 5

Il savait que ça n'allait pas être facile d'être accepté parmi les STEEL. Il ne désirait pas non plus un poste régulier, il avait été recommandé et surtout appelé par la Commandante Kira pour rejoindre et combler un vide dans son unité de choc. Retrouver Mackenzie fut pour le moins déroutant, mais n'empêcha pas Viktor de faire son petit speech avant qu'elle ne prenne la parole. Elle lui demanda concrètement ce qu'il pourrait apporter à l'équipe et qu'elle espérait qu'il aurait plus de chance que l'ancien STEEL 12, ce même homme qui avait été le sien et qui n'aurait pas apprécié que l'on accueil un nouveau de la mauvaise façon. Elle fut en un sens... La seule membre du commando qui lui parla correctement. Un autre ne tarda pas à prendre la parole. Les mains dans le dos, il resserra sa poigne sur son poignet alors que boucle d'or était en train de le traiter de boy scout. Il était sérieux ? Il préférait mater des culs plutôt que de se concentrer sur sa mission ? Viktor se força à ne pas l'ouvrir, histoire de ne pas envenimer les choses, mais déjà un autre venait à la rescousse de son coéquipier pour enfoncer un peu plus le cloue. Celui-la, il était clairement d'un autre niveau et n'hésita pas à venir s'adresser à quelques centimètres du visage de Viktor pour gentiment lui cracher en visage, enfin, façon de parler. Il savait... Il le savait que ça ne serait pas une chose aisée que de se faire accepter, ne serait-ce que pour une seule mission, mais la, s'en était presque trop. Il ne détourna pas le regard, le soutenant même, cherchant à ne pas perdre le contrôle et commencer une bagarre générale, mais ce fut la Commandante qui calma le jeu, avec un tire d’arbalète laser qui fit fort impression, qui ne fit pas détourner le regard de Viktor.

Comme toute bonne commandante, elle remit les choses en place et surtout ses soldats, ses subordonnés bien insubordonnés ! C'était une bonne chose qu'elle remette les choses en place, qu'elle face comprendre qu'il n'était la que pour cette mission et qu'ils n'avaient pas à donner leur avis sur ses possibles ou non capacités. Son petit speech terminé, elle alla s’asseoir de nouveau. Oui, il y avait du travail, un plan de bataille à concevoir et ça n'allait pas être une chose aisée à faire. « Merci Commandante. » Dit il tout en se retournant vers elle. Elle venait de calmer les esprits et il pouvait peu être parler un peu avant de parler stratégie. « Comme la Commandante le sait, je suis... polyvalent. Habitué au travail d'équipe, j'étais cependant souvent le seul qui allait sur le terrain. Je peux donc me débrouiller seul suivant les situations et n'ait pas spécialement besoin d'une personne collée derrière mes fesses pour me protéger et me couvrir. » Une petite pique à peine dissimulée pour boucle d'or. Il resterait dans les cloues pour le moment et s'ils devaient s'expliquer, ils le feraient à l'extérieur et pas devant la Commandante. « Corps à Corps, Blaster, Explosifs, je m'adapte en fonction de la situation, mais également de mon environnement. Étant un Chasseur de Prime de base, j'ai pas mal voyagé et baroudé sur différentes planètes, notamment Naboo, ce qui fait que je connais un peu notre prochain terrain de jeux. Faire du tourisme me permettait de voir les meilleurs points d'accès et de fuite si... ça dégénérait, du coup, je pourrais peu être donner deux trois idées. » Une petite pique pour le deuxième gus avant qu'il ne se rapproche de la Leader et des plans de Theed qu'ils avaient.

« Je me permet. » Il s'approcha de la carte et avec ses doigts, il délimita une zone assez vaste de Theed. « Ce que ne dise pas les guides touristiques, c'est que Theed a été construite par dessus l'ancienne Theed, ce qui fait qu'il y a de nombreuses catacombes plutôt hautes et surtout inhabitée. Je pense que ce plan pourrait être utilisé en dernier recourt, mais si on place assez d'explosifs, on peut tout faire s'écrouler dans la limite du possible, mais ça causerait pas mal de dégâts à la ville en elle même. Ou alors préparer des pièges rapidement après l'arrivée du Premier Ordre, tenter de les faire passer au bon endroit, comme par exemple se replier rapidement pour leur faire croire qu'ils ont l'avantage. » C'était une idée comme une autre et ça demanderait énormément d'explosifs, ce qu'ils n'avaient pas forcément.


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Jeu 16 Mar - 14:12    

On pouvait dire que la situation était tendue et pour cause, l’ajout même temporaire au groupe d’un nouvel élément ne manquait pas d’échauffer un peu les esprits. Du côté de Jared, il s’agissait plus d’une sorte de mécontentement due à la mort de son ami et comme il était particulièrement inapte à exprimer ses sentiments autrement que par la provocation et l’ironie, il ne manqua pas de s’attirer les foudres de la commandante. Terminant sa petite intervention particulièrement désinvolte, il put apprécier le regard noir de Lyana qui semblait vouloir le tuer sur place. Histoire d’en rajouter une couche, Ulfric en rajouta une sacrée couche, ne manquant pas d’en venir à la provocation. A la place du boy-scout, le mitrailleur des Steel n’aurait pas hésité une seconde à lui coller son poing dans la figure s’il lui avait fait le même cinéma. Bien sûr, en voyant cela de l’extérieur, la situation était assez amusante. Jared alla même jusqu’à esquisser un petit sourire en écoutant les paroles de son ami. On pouvait dire qu’il ne mâchait pas ses mots mais bon, c’était un peu prétentieux de croire que les Steel étaient les seules unités efficaces de la Résistance.

Finalement, tout ce cinéma prit fin en un instant, le tir d’arbalète frôlant de justesse la chevelure blonde de Jared. Loin de s’affoler comme on aurait pu le croire, il ne fit que tourner la tête en direction de sa commandante, responsable de ce tir. On pouvait dire qu’elle avait réussi à captiver son attention, même si depuis le temps, elle devait avoir deviner que la mort n’était pas une chose qui rentrer dans les peurs de son compagnon d’arme. A plusieurs reprises, il avait déjà montré une certaine envie d’aller à son encontre, peu de chose le retenant encore dans cette vie depuis la mort de sa femme et de sa fille. Quoiqu’il en soit, Lyana ne manqua pas de lui remonter les bretelles un bon coup, tout comme à Ulfric. Il était clair que la belle était énervée à souhait et les deux Steel en prirent pour leur grade. Jared haussa un sourcil à l’écoute des mots de sa commandante car bon, il voyait assez mal comment voir son cul avant de mourir pour ne pas lui plaire. A moins que … non il ne fallait pas penser à ce genre de chose, une femme doit rester un mythe de la beauté que rien ne salit.

Quoiqu’il en soit, elle poursuivit en expliquant l’expérience du boy-scout et son passif au sein de la Résistance. En fait, il était un peu comme chacun d’eux avant d’intégrer les Steel et d’ailleurs, même s’il ne comptait pas l’avouer, Jared avait déjà entendu parler de lui par plusieurs de ses potes. Finalement, Viktor reprit la parole en poussant un peu plus loin sa présentation, ne manquant pas de lancer une petite pique au blond qui restait tranquillement assis au fond de la tente, ne sembla pas vouloir relever plus que ça. Il resta silencieux en écoutant la nouvelle recrue émettre son avis sur le plan de la prochaine bataille. A l’écoute de ce dernier, Jared ne put s’empêcher de soupirer. Il se leva lentement, comme s’il n’était pas encore bien réveillé et s’étira longuement avant de s’approcher de la table. Il jeta un coup d’œil à Viktor, avant de reluquer la commandant des pieds à la tête, se remémorant ses mots sur la dernière vision qu’il aurait avant sa mort.

« Détruire la ville est stupide car on ne vaudrait pas mieux que le Premier Ordre. Par contre, on peut utiliser les catacombes de façon plus ciblées. Si notre puissance de feu est suffisante, on peut prédire avec précision où l’ennemi se protégera le temps de réfléchir à une solution pour nous contourner. On a juste à faire exploser cet endroit à ce moment précis. Donner-moi quelques canons blaster contrôlables à distance et je me charge de les pousser dans la réflexion. Enfin bon, pour ce que j’en dis. Je suivrai les ordres comme toujours Commandante, même si la vue n’est pas toujours magnifique. »

Il retourna s’asseoir non sans mal, sa migraine ne semblant pas vouloir le laisser tranquille. Jared comptait bien faire comme toujours en mission et donner le meilleur de lui. Il n’était pas du genre à être impressionné et même seul devant une centaine d’ennemis, il garderait le sourire du moment que sa fidèle mitrailleuse était dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
STEEL 5
Avatar : Cillian Murphy
Holopad :


¤ ¤ ¤


Messages : 428
Date d'inscription : 16/01/2017

Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Lun 20 Mar - 22:25    



steel&Ulfric

Seltos
  
Le tir d'arbalète ne perturba pas le moindre du monde Steel 5. De toutes façons il ne lui était pas destiné alors à quoi bon s'en occuper ? Ulfric préférait se concentrer sur ce qui l'intéressait véritablement. Lyana était folle de rage, ce n'était ni une prouesse ni la dernière fois que cela risquait d'arriver. Pourtant la provocation n'en était qu'à ses balbutiements. Penchant la tête sur le côté il lui lança un regard dépourvu de toutes émotions, avec cependant une pointe de suffisance. Juste de quoi la faire sortir de ses gonds en quelques sortes. Le temps que passaient certaine personnes à s'emporter, l'ingénieur préférait l'utiliser pour réfléchir, et contre attaquer. Il ne frappait pas en force, préférant largement la précision, attaquer là où cela faisait mal. "Il n'y a que les tyrans et les personnes que nous combattons qui refusent que l'on remette en question leurs décision. Il va falloir s'y prendre autrement si tu veux me condamner au silence. Les gens ne changent pas, c'est un chasseur de tête. Il y a un problème actuellement et crois le ou non mais cela me désole grandement. Cependant tu ne peux pas te permettre de l'occulter parce que tu ne supportes pas qu'on discute tes choix, l'abcès se doit d'être percé. -un temps- Il vit du malheur des autres certainement pas pour rendre leur quotidien meilleur. N'y a-t-il pas un minimum d’éthique au sein de la résistance ?" Fit-il sur un ton au combien accusateur mais posé. Il avait un certain côté théâtrale malgré tout et pour le bien de sa démonstration il espérait réussir à convaincre ses pairs.

Se tournant vers sa place il s'arrêta en cours de chemin, levant les bras bien haut avant de les laisser retomber contre son corps, dans un mouvement qu'il voulait au combien pathétique. "Un spécialiste en absolument tout, voilà qui nous fait une belle jambe. Je me demande presque à quoi je sers dans tout ça moi. Dit moi Vektor, tu sais pourquoi chacun d'entre nous se spécialise dans un domaine ? Pourquoi Jared ne donne pas d'ordre ? Pourquoi je ne me bat pas au corps à corps ? Pourquoi Lyana ne fait pas usage de mon lance fléchette ? C'est parce que se concentrer sur notre domaine de prédilection respectif nous permet de l'exploiter dans sa totalité sans avoir à craindre pour nos faiblesses personnelles. Alors je ne doute pas que tu sois très compétent dans tous ses domaines, mais ne me dis pas à moi que t'y connais en explosif. Je pense que tu vas amener le déséquilibre plus qu'autre chose." Cette fois il alla jusqu'au bout de son action, et alla s'assoir sur sa chaise au combien inconfortable. "Mais le pire dans tout ça, c'est que ce ne sont même pas ces raisons que je te dresse pareil procès. Je serai prêt à me sacrifier pour toutes les personnes de ce commando, Lyana pourrait m'ordonner de sauter d'un précipice que je m'exécuterai les yeux fermés. Tout ça parce que je sais que dans une situation où je risquerai ma vie ils feraient de même pour moi. J'en viens donc à une question au combien simple. Est-ce que tu mourrais pour moi ?"

Utilisant un peu plus son dossier, l'expression sur le visage d'Ulfric changea du tout au tout. Si elle était toujours aussi calme, elle était cependant beaucoup moins tendu. On parlait là de faire exploser quelque chose et rien ne pouvait l'intéresser plus que cela. "Ce qui importe ce n'est pas la quantité d'explosif, c'est où cette dernière est placée et de quel type d'explosif on parle. On peut se contenter de faire exploser leur couverture, de les tuer directement, ou bien de faire céder le plafond qui, de leur point de vue, n'est autre que le sol." Fit-il en croisant les bras sur son torse.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
STEEL 5

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Résistant
Avatar : Margot Robbie
Messages : 333
Date d'inscription : 08/03/2017

Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    • Mer 22 Mar - 1:41    



We gotta show them what we're made of

Steels Briefing

Seltos
Juste que là, Sÿnn n'avait rien dit. Elle n'avait rien dit parce que, déjà, elle n'était pas forcément arrivée la première au lieu de rendez-vous fixé par Lyana. Cependant, elle s'était bien gardée de ne pas être présente à l'heure dite. Si ses défauts étaient multiples, au moins la jeune femme pouvait se targuer de ne pas y voir figurer le fait d'être une éternelle retardataire. Alors, non, elle n'avait pas cherché à se faire toute petite, ni même à se faire oublier. Elle n'en voyait pas l'intérêt et puis, elle avait tout autant sa place ici, en ces lieux, que les autres. Elle avait toute légitimité à assister à ce briefing, bien que celui-ci n'était pas exactement entièrement celui auquel elle s'attendait. Dans le fond, peut-être que tout ceci ne pouvait être perçu que comme une nouvelle variable à prendre en considération, et autour de laquelle s'adapter ? Parce que s'adapter, elle connaissait, Sÿnn. Elle connaissait même très bien. Pour ainsi dire, elle faisait ça depuis toujours ...

Et bien qu'elle puisse comprendre que ses facultés d'adaptation n'étaient pas données à toutes et à tous, elle trouvait quand même que Jared et Ulfric y allaient un peu fort. Pas qu'elle ait une sensibilité particulière à toutes ces situations au sein desquelles quelqu'un n'est pas initialement le bienvenue, mais, être chahutée, elle connaissait quand même très bien ! Après tout, visuellement, et si on ne la connaissait pas, elle pouvait détonner, de par ses capacités et la place qu'elle occupait au sein de l'escadron Steel. Encore aujourd'hui, elle devait continuer de coller deux ou trois droites assez régulièrement, histoire de remettre les choses à leur place et de faire taire certains prétentieux versant en plus assez souvent dans la misogynie et le sexisme. Le genre de combo qui ne la ravissait jamais. Et qui la faisait souvent enrager de ne pas toujours pouvoir briser des poignets, casser des tibia et briser des mâchoires : un résistant, même très con, c'est précieux ... Alors Sÿnn soupira. Elle soupira et elle se rapprocha un peu de la scène, quittant l'empilement de caisses contre lequel elle s'était adossée, en se tenant aussi partiellement en équilibre sur une jambe. Elle soupira, étendit ses deux bras joints droit devant elle pour en faire craquer les jointures, et puis, elle prit finalement la parole.
    ⚔ Et vous, vous seriez prêts à mourir pour lui ? ... Les gars, je n'en peux plus là ! Tant de testostérone en un seul endroit, je crois que je vais m'évanouir ! Sérieusement Ulfric, les gens ne changent pas ? Heureusement que si, sinon, je continuerais à passer mon temps à être cernée de gros cons ! Et je ne parle pas pour vous les gars ... Bon, après, peut-être que les gens changent d'attitude avec moi pour préserver leurs bijoux de famille, c'est tout à fait plausible ... ⚔ Elle haussa les épaules, adressa un rapide regard à Lyana, avant de finalement accorder une réelle attention à la dernière recrue. Ou plutôt à celui qui, faute de mieux et faute de temps, allait boucher le vide vacant dans l'escadron. Elle lui tendit alors la main. ⚔ Je m'appelle Sÿnn. Ou Steel 6, ou Lieutenant Bator'yaan, c'est comme tu veux. J'ai rien contre toi, je ne te connais pas, et pour l'instant, ce que tu as fais avant, j'en ai strictement rien à foutre, tant que t'as pas deux mains gauches, que tu te mets pas dans mes pattes inutilement, et que tu ne marches pas sur mes plates bandes. Oh, et, aussi, tant que tu fais pas en sorte que la face de Jared soit pas le dernier truc que j'vois ... ⚔
Elle estimait avoir été suffisamment claire pour que chacun comprenne bien son point de vue sur la question et sur la situation. Mais si jamais elle avait besoin d'être plus explicite, ou de mieux tout expliquer, elle était carrément partante. Sauf qu'elle estimait que ce genre de débat n'avait pas foncièrement sa place dans la conversation pendant encore des plombes. Si ce gars venait à crever dès sa première mission, cela ne serait pas du tout une grosse perte pour Sÿnn, étant donné que, une fois de plus, elle ne le connaissait pas, ce type. Et puis, de toute façon, a-t-on vraiment le temps et le luxe de s'épancher dans les deuils, lorsqu'on était membre de la Résistance ? Lyana s'en doutait sûrement, la connaissant suffisamment bien pour avoir compris ça depuis longtemps, mais l'échec sur Bandomeer et la perte de Steel 12 restaient encore grave en travers de la gorge de la Majestrisëd, qui ne supportait simplement pas l'échec, aussi minime soit-il. Il lui fallait remonter à cru, comme on dit, se remettre en selle et aller de l'avant. Pas pour oublier, mais pour terrasser l'échec par une réussite. Quelque chose comme ça. Que la conversation dérive sur la tactique à adopter pour la mission si prochaine ne lui déplut donc absolument pas, bien au contraire. Elle écoutait, elle restait attentive, mais concernant les explosifs, elle ne se prononçait pas : ce n'était pas forcément son rayon d'excellence, et Ulfric était bien mieux placé pour tout ça. Mais elle avait quand même son avis, il ne fallait pas croire !
    ⚔ Je pense aussi que le but recherché, c'est pas exactement de faire péter toute la ville et de se retrouver avec une population qui nous en veut sur le dos, bien qu'elle serait dans son bon droit ! Par contre, les piéger, j'aurais rien contre. Au jeu du chat et de la souris, je me débrouille plutôt bien. Ils croient toujours qu'ils sont plus rapides et plus agiles que moi, alors qu'ils me voient si souvent arriver au dernier moment quand je les ai grillés depuis longtemps ... ⚔ Se tournant vers Lyana, Sÿnn lui adressa un regard lourd de sens et de sous-entendu. Elle l'écoutait, et la suivrait dans sa décision, si celle-ci lui semblait être la plus pertinente. Ou si la majorité était d'accord avec Steel Leader. ⚔ Commandante, tu as déjà pensé à un plan ? ⚔

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
As we seek out the Light,

Darkness gathers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: (steels) we gotta show them what we're made of    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
(steels) we gotta show them what we're made of
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: