Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Like a slow burn ▻ PV Lyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Hors la Loi
Avatar : Diego Luna
Holopad :



Messages : 89
Date d'inscription : 18/12/2016

Localisation : Sur le Gambler V
Message Like a slow burn ▻ PV Lyana    • Ven 20 Jan - 20:04    

LIKE A SLOW BURN LYANA & IAN;
ian ecken

   
     
lyana kira

Ruelles sombres et sable qui s'infiltre dans ses bottes.

Ian déteste cette maudite planète. L'atmosphère y est pesante, lourde. Les grains dorés glissent lentement sous ses pas, inlassablement. Le temps semble s'écouler à une allure anormale. Torpeur qui s'installe. Les soleils tapent sur le haut de son crâne. Il n'aime pas cette chaleur étouffante qui le harcèle depuis qu'ils sont arrivés sur Tatooine.

Un simple sac d'un cuir usé sur les épaules, Ian parcourt seul les rues étroites du spatioport, se rappelant les derniers échanges avec son ami avant qu'il  ne sorte du Gambler. Le duo avait reçu un message qui parlait de transport d'armes, avec à la clé, une belle somme en récompense. Ian s'était empressé de fixer un rendez-vous. Les crédits n'attendent pas. Si ils ne prenaient pas la cargaison, quelqu'un d'autre le ferait à leur place. Mais DK n'avait pas l'air réceptif. Pas du tout, même.

Non.

Simple. Efficace. Ian n'avait pas insisté. Il avait pourtant observé DK-7 en sortant de leur vaisseau. Il était comme ça DK. Comme un enfant boudeur. Comme un enfant râleur qui tourne le dos brusquement à son interlocuteur, les bras croisés. Il semblait ne pas vouloir subir une fois de plus un nettoyage complet, dû au dégâts causés par le sable. Où c'était autre quelque chose d'autre. Parfois DK avait des sautes d'humeurs étranges. Le contrebandier s'était fait depuis longtemps au caractère de son ami. Alors Ian était sorti, sans oublier son blaster accroché à sa ceinture, un sourire adressé à DK, déjà occupé à mettre ses mains dans les câbles de leur appareils.


Décor sans vie. Structures qui se fondent dans le paysage. Ian ne se fait pas à Tatooine. Nar Shaddaa lui manque, terriblement. Avec ses lumières aveuglantes, ses parties de cartes où tout se finit dans un bain de sang, l'ambiance  survoltée des cantinas, sans oublier les courses de speeder qui tiennent une place importante dans le business.

Décidément, la lune des contrebandier lui manque terriblement.

Les rues du spatioport sont bondées. Marchands, voleurs, assassins, contrebandiers et créatures fourmillent dans tous les coin. Quand quelqu'un veut vous vendre quelque chose, un autre loue vos services.  Ian surveille ses arrières. Rien n'est bien paisible dans la bordure extérieure. Sous les tentures rouges accolées aux bâtiments, le contrebandier profite de quelques minutes passées à l'ombre. Il s'arrête quelques instant devant un jeune enfant assis à même le sol. Devant ce dernier, plusieurs objets. Des poupées faites d'un tissus tout effiloché, des pièces usées  ou même brûlées de droïdes, des branches sèches d'une plante inconnue.
Il lui laisse une pièce au  creux de ses mains. Ce bout de bois aux reflets dorés fera sans doute plaisir à DK. Non loin de là, l'enceinte lumineuse de la cantina où il doit discuter affaires avec son contact, se fait enfin voir.

Ian pénètre dans les lieux aux néons clignotants, fébriles. L'ambiance y est tamisée, en contraste avec les cantinas de Nar Shaddaa qu'il a l'habitude de fréquenter. Mais la musique y est forte, entraînante. Les créatures élèvent leurs voix dans un dialecte incompréhensible, tandis que d'autres lèvent leurs verres et trinquent en poussant de grands cris. Ou plutôt un rire. Impossible de savoir réellement. Plus loin, le bar occupe le plus grand  de l'espace, là où barman et serveurs bougent dans tous les sens pour  répondre aux désirs de la clientèle. Au fond de la pièce, une salle de jeux où chacun mise et pari tandis que des twi'lek dansent sur leurs podiums, entourées des instrumentistes qui se balancent de gauche à droite en rythme.

Des petites créatures encapuchonnées aux yeux luisants le bouscule légèrement à l'entrée des lieux, avant de rejoindre leurs amis à une table plus loin. Cette ambiance plaît étrangement à Ian. Un peu trop même. Femmes, jeux et alcool, que demander de mieux ?
Il se dirige d'un pas décidé vers un siège de libre à une table ronde dans un coin de la salle.  Il fait rapidement un signe à une serveuse qui termine de distribuer les boissons qui sont présentes sur son plateau. Enfin, elle daigne avancer vers Ian. Elle passe une main dans ses cheveux bruns avant d'ajouter un sourire à son visage, posant en même temps son plateau froid sur la table du contrebandier.

Bienvenue, vous désirez commander quelque chose ?

Ian hoche la tête lentement, accompagné d'un sourire charmeur.


Quelque chose de léger, j'attends quelqu'un. Sa voix est rauque, quelque peu fatiguée. Je compte sur vous pour me le faire savoir.

Il ajoute un clin d’œil à l'intention de la serveuse, en posant un crédit sur le plateau devant lui. Elle reprends ce dernier avant de lui adresser la parole à nouveau.

Votre nom ?

Ecken.

Ian passe ses mains derrière sa tête, se laissant absorber par l'ambiance festive de la cantina, tandis que la serveuse tourne les talons.

Finalement, Tatooine n'a pas que des mauvais côtés.
 

     
code by lizzou × gifs by tumblr

     

_________________


I'm the space invader, I'll be a rock 'n' rollin' bitch for you, Keep your mouth shut, and I'm busting up my brains for the words. Keep your 'lectric eye on me babe, put your ray gun to my head. Press your space face close to mine, love ▻ ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1125
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Like a slow burn ▻ PV Lyana    • Sam 21 Jan - 21:40    

like a slow burn
ian et lyana
La mission se rapproche. Les stratégies se mettent en place de plus en plus précisément chaque jour et, si tout le monde s’est récemment retrouvé à faire la fête dans une cantina de Sommin City, pour la commandante des Steels, il est presque impossible de fermer l’œil depuis quelques jours. Elle ne cesse de penser à cette mission à venir, elle sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur. Avoir une nouvelle recrue dans les rangs n’arrange pas du tout l’organisation et facilite encore moins le sommeil de Lyana. Mais elle doit faire avec, elle doit apprendre à connaître, faire confiance et travailler avec Steel 12. Elle aurait préféré avoir une marge plus importante pour ce faire, mais le temps presse et elle sait bien que le temps est un luxe qu’elle ne peut se payer.

Qui dit mission, dit armes, et malheureusement, les Steels sont un peu à court d’armes et de munitions depuis leur dernière mission. Même si ce qu’il leur reste pourrait sembler suffisant, Lyana ne veut pas prendre le risque de mettre en danger son commando ainsi que les civils à cause d’une simple erreur de provision en armement. Elle connaissait un bon fournisseur d’armes sur une petite planète de la bordure extérieur, Agamar. Mais le problème était toujours le même, les mégacorporations et leurs tarifs étaient trop élevés pour la résistance et rien ne garantissait qu’ils ne soient pas à la botte du Premier Ordre. La solution était évidente, la commandante avait dû réfléchir à faire appel à un contrebandier. Elle connaissait bien Norin, mais il n’avait pu répondre à sa demande au moment où elle le demandait mais il lui donna quelques noms et quelques contacts pour qu’elle puisse trouver l’homme – ou la femme – de la situation.

C’est après de nombreuses heures de recherche, passant d’un informateur à un autre qu’elle fut mise en contact avec un contrebandier répondant au nom d’Ecken. Il allait apparemment pouvoir répondre à sa demande, mais elle devait le rencontrer d’abord avant de lui confier la mission. S’il se montre trop curieux quant à l’utilisation des armes qu’il accepterait de transporterait, Lyana pourrait être amenée à se débarrasser de lui. Elle ne peut évoquer la Résistance, la rumeur sur leur attaque risquerait de s’ébruiter, et c’est à éviter à tout prix. Si un contrebandier a généralement tendance à être neutre, elle ne leur fait généralement pas confiance. Reprendre son nom de code utilisé à son entrée à la Résistance va lui faire bizarre. Plus personne ne l’appelle Nebula aujourd’hui et ne sachant pas où est son père, s’il est en vie, rien que d’y penser, ça lui fait un pincement au cœur.

Le rendez-vous était fixé sur Taooine, une planète que Lyana connaissait bien car ce fut le lieu de nombreux échanges lorsqu’elle voyageait avec ses parents. Elle n’y avait pas remis les pieds depuis une éternité cela dit. Elle débarqua au spatioport de Mos Espa, c’était dans une des cantinas les plus réputées de la ville qu’elle devait se rendre. Si les cantinas étaient les endroits les plus fréquentés et les moins discrets, c’était pourtant dans ces lieux de débauche qu’avaient lieux les négociations les plus dangereuses ou les plus loufoques. Lyana n’avait pas discuté plus longtemps quant au lieu, elle s’en fichait complètement. Si elle devait éliminer son contact, les cantinas étaient habituées à ce genre d’incident, même si ça valait la plupart du temps un bannissement de l’établissement. Mais elle espérait ne pas avoir à en arriver jusque-là et pouvoir arriver un accord satisfaisant avec le fameux Ecken. Elle ne voulait pas encore devoir chercher quelqu’un, la mission était beaucoup trop proche pour qu’elle se le permette. Elle sortit alors de la navette qui l’avait déposée sur la planète au climat aride, il y avait beaucoup de vent et elle soupçonnait l’approche d’une tempête de sable. Mais elle ne perdit pas de temps et s’empressa d’aller en centre-ville pour se réfugier dans la cantina en question. Elle avait déjà du sable partout dans ses bottes, cette sensation était à la fois désagréable et apaisante. Elle avait tant de souvenirs dans ce sable si embêtant.

Elle poussa les portes de la cantina, c’était bondé. La musique est forte, mais Lyana aime bien, elle a toujours aimé ce genre de musique, c’est ce qui la fait retourner dans ces lieux bien souvent. Elle aime se retrouver seule et elle sait que c’est le dernier endroit où on irait la chercher. Mais cette fois-ci, elle ne serait pas seule, seulement elle n’a aucune idée de la façon dont elle va reconnaître son contact. Elle sait juste qu’il est humain et que c’est un homme, elle connaît également son nom, Ecken. Elle se dirige vers une table vide et isolée, la serveuse lui demande ce qu’elle compte prendre. « Un verre de Boga Noga. » Si Lyana n’a jamais été une grosse buveuse question quantité, elle a toujours apprécié les alcools les plus forts. Elle considère que l’alcool n’a aucun intérêt s’il ne fait pas d’effet et Tatooine étant majoritairement influencée par les Hutts, c’était l’occasion de goûter une de leur bière. La serveuse revint rapidement avec la boisson que Lyana avait demandée et la résistante la paya aussitôt. Entre temps, elle aperçut un homme, un des rares humains présents dans la cantina, s’asseoir à la table voisine. Elle l’observait de loin, son allure faisant son petit effet auprès de la commandante. Elle but son Boga Noga d’une traite, cette boisson était connue pour devoir être bue très rapidement. Mais elle garda son attention portée vers l’homme et elle faisait bien d’avoir gardé un œil sur lui car la serveuse demanda son nom et il répondit : Ecken. C’était lui, c’était son contact.

Lyana se leva de sa table, interceptant la serveuse une nouvelle fois pour cette fois-ci lui demander une bière Jawa. Puis, elle alla s’installer,  tout en gardant son air neutre à la table de son contact. Elle le regarda, sans rien dire dans un premier temps, puis elle l’interrogea du regard. « Ecken ? » Elle voulait s’assurer qu’il s’agissait de lui, même si ça ne faisait aucun doute. Le hasard était trop grand. La serveuse revint avec la bière et lorsqu’elle fut suffisamment loin, elle se présenta. « Je suis Nebula. » S’il ne voyait pas de quoi elle parlait, c’est qu’elle avait fait fausse route.
Nymeria. ♕ gif de tumblr ♕ 1060 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hors la Loi
Avatar : Diego Luna
Holopad :



Messages : 89
Date d'inscription : 18/12/2016

Localisation : Sur le Gambler V
Message Re: Like a slow burn ▻ PV Lyana    • Dim 12 Mar - 22:02    

LIKE A SLOW BURN LYANA & IAN;
ian ecken

 
   
lyana kira

Musique rythmée et alcool qui coule à flot.

Les minutes passent lentement, pour ceux qui ne sont pas assis aux tables de jeux. Le regard du contrebandier s'éloigne vers le fond de la cantina, là où cartes et paris fusent. Il ne serait pas contre une petite partie de pazaak. Il pose sa main droite sur le haut du canapé en demi-cercle. Ce dernier est recouvert d'un vieux cuir marron troués par endroit, à l'odeur plus qu'indélicate. Mais après tout, Ian a l'habitude. Il a presque l'impression de se sentir chez lui.

En face de sa table, l'imposant bar aux lumières colorées accueille myriade de clients. Ian reconnaît facilement les hors-la-loi d'un simple coup d’œil. Pas besoin d'être devin pour deviner que les deux zabrak lourdement armés à la ceinture ne sont pas des enfants de chœur. Son regard se pose plus loin sur    un serveur au regard froid qui semble mécontent d'être de service, puis sur une silhouette féminine dont il ne voit que le dos. Cette dernière arrête la serveuse avant de tourner sa tête vers lui.

Elle finit par se diriger d'un pas énergique vers lui, croisant pour la première fois son regard. Elle semblait en avoir dans le pantalon, cette demoiselle. Le contrebandier croise les jambes, affichant un sourire charmeur quand son contact s’assoit à sa table, avant de prononcer son nom, sur un ton interrogateur. Il acquiesce. La serveuse passe un instant à côté d'eux, posant la commande du contact.

−  Je suis Nebula.

Très joli nom. Sans doute un faux. Il n'y a que Ian pour être assez idiot et crier son nom à la galaxie. Il engloutit le reste de son verre d'une traite, reposant la chope avec grand bruit sur la table de métal.

Ian Ecken, à votre service.

Il esquisse un sourire en coin, poussant la bière vide vers le centre du plateau. Dans la cantina, le mouvement se fait plus intense. Plusieurs groupes rentrent, la voix forte en prenant soin de se bousculer. Il aime diablement cette cantina tout à coup. Cette forte odeur d'alcool mêlée à l'amertume du tabac local enivre le contrebandier avec aisance.

Je peux vous offrir quelque chose ? Ils paraît qu'ils font un très bon Red Dwarf par ici.

Et sans attendre de réponse -arrogant comme il est-, fait un signe à la serveuse près du bar. Finissant de nettoyer son plateau sale, elle se dirige enfin vers leur table, posant une main sur les hanches une fois arrivée.

Deux Red Dwarf s'il-vous plaît. Il ajoute un clin d'oeil à l'attention de la serveuse, tout en jetant quelques crédits de plus à la note. La jeune femme tourne les talons, remuant son fessier jusqu'au bar de plus en plus bondé. Finalement, Ian se retourne vers elle, passant son autre bras sur le haut du canapé. Toujours avec sa tête d'insupportable dragueur, il ne peut s'empêcher de mettre son sourire aguicheur sur son visage.  En face de lui, son contact lui semble nerveux. Une jolie brune au regard froid qui ne présage rien de bon. Mais Ian aime le risque. Puis si il peut joindre l'utile à l'agréable c'est toujours mieux. Il l'observe pendant quelques secondes, étudiant ses réactions.

Dans l'allée, un trandoshan ivre titube, finissant par s'échouer contre elle, agrippant à son bras. Ian se redresse, empoignant fermement le col du client, avant de le pousser violemment au sol. Enfin, il finit par chuter définitivement, avec de la chance, il ne se relèvera pas avant très longtemps. Et avec un mal de crâne insoutenable. Sans rien ajouter, le contrebandier s'assoit à nouveau, reprenant sa posture initiale. Ce genre de scènes le font toujours rire. Il faut toujours qu'un mec bourré finisse par lui tomber dessus, souvent pour chercher la bagarre, sachant que souvent, on ne lui répète pas deux fois. Il aime la baston, c'est comme ça.  Ian n'est pas bien grand ni costaud. C'est l'expérience. Et la chance. Un peu beaucoup.

Il sourit à nouveau. A quelques mètres de la table, la serveuse approche à grand pas, s'arrêtant quelques instants pour observer la personne qui gît au sol.

Et deux Red Dwarf.

Ian ajoute un signe de la tête, avant de se retourner à nouveau contre son contact.

Et si on parlait affaire ?

   
code by lizzou × gifs by tumblr

   

_________________


I'm the space invader, I'll be a rock 'n' rollin' bitch for you, Keep your mouth shut, and I'm busting up my brains for the words. Keep your 'lectric eye on me babe, put your ray gun to my head. Press your space face close to mine, love ▻ ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1125
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Like a slow burn ▻ PV Lyana    • Mer 29 Mar - 8:33    

like a slow burn
ian et lyana
La commandante détestait devoir aller négocier des armes. Elle maudissait ses supérieurs de ne pas avoir fait le nécessaire pour que son commando ait ce qu’il faut pour cette bataille. Deux semaines et personne n’avait daigné se bougé et encore une fois, Lyana devait se débrouiller seule. Après tout, on ne l’avait pas désignée commandante pour rien, pourtant la négociation n’avait jamais été son fort, seul son caractère avait réussi à lui faire obtenir ce qu’elle voulait, ou peut-être encore son arbalète. Mais à présent, il n’était pas question de faire demi-tour, elle était là, sur Tatooine, cette planète sur laquelle elle finissait toujours par se retrouver les bottes pleines des sable.

Après un verre de Boga Noga pour se mettre en condition sans non plus trop perdre ses facultés de réflexion et de négociation, elle avait alors repéré celui qui semblait être son contact pour faire la livraison. Un certain Ecken, un nom qu’on lui avait donné sans même qu’elle ne sache à qui s’attendre. Elle savait juste qu’il était humain, ce qui allait faciliter la chose, elle avait toujours eu du mal à s’entendre avec les contrebandiers d’autres espèces. Tout en commandant une bière, elle s’était dirigée vers la table du jeune homme. Restant l’air impassible elle s’était présentée sous son vieux pseudo. Le nom que son père lui donnait, Nebula. Ce nom qui lui avait causé du souci au sein de la Résistance lorsqu’elle fut obligée d’avouer sa véritable identité. Nebula n’était qu’un personnage, une identité secrète, une couverture.

La bière Jawa arriva presque aussitôt qu’elle eut posé son postérieur sur sa chaise, juste après avoir dit son nom, comme si tout était calculé à millième près. C’était bien lui, Ian Ecken. Un nom simple, méconnu de la jeune femme. Ce n’était pas vraiment un nom des plus courants, ce qui semblait signifier qu’il ne s’agissait pas d’un pseudonyme, il y avait peu de chance. Lui faisait-il confiance ? Ce n’était pas ça. Il se faisait probablement confiance à lui-même et c’était en quelque sorte admirable. Il proposa alors à Lyana de lui offrir quelque chose et elle ne savait pas trop dire non, ça faisait bien trop longtemps qu’on ne lui avait pas offert quoique ce soit, et cet Ecken n’était pas du tout désagréable. « Volontiers. Va pour un Red Dwarf alors, je vous fais confiance. » C’était une façon de parler. Elle ne lui faisait pas confiance, en dehors du choix des boissons. Mais ça, ce n’était pas vraiment contre lui. Un nouveau petit verre afin de se faire plaisir en ces temps de guerre. Un peu plus et elle allait finir complètement saoule avant même d’avoir commencé à parler affaire.

Il passa commande et la commandante des Steels l’observait dans ses gestes, ses manies. Il avait l’air d’être le genre charmeur, celui qui plaît aux femmes. Lyana n’allait donc pas se laisser avoir, ce n’était pas son genre. Elle était là pour le boulot et ça, elle le gardait bien dans un coin de sa tête. Il en faut beaucoup pour qu’elle dévie de son objectif initial. Une personne ivre vient alors perturber ses pensées, mais elle n’a pas le temps de réagir que son contact est déjà debout pour s’occuper de lui. Toujours aussi impassible, Lyana observe la scène. Elle ne s’en serait probablement pas occupé de cette manière s’il n’était pas intervenu, mais elle ne disait rien et ne réagissait pas. Un simple signe de tête en guise de reconnaissance. Les deux boissons finissent par arriver, sous le regard étonné de la serveuse, ne comprenant visiblement pas ce qui s’est passé tout en gardant un air montrant bien qu’elle était habituée à ce genre de situations.

Lyana leva brièvement son verre et pendant que son contact proposait de parler affaires à présent, la commandante avait déjà englouti cul-sec sa boisson. Non pas qu’elle eut envie de se saouler mais l’air de Tatooine lui donnait envie de boire comme si sa vie en dépendait, que ce soit de l’alcool ou autre, elle ne faisait alors plus la différence, il fallait étancher cette soif. « Très bonne idée. C’est d’ailleurs pour cela que je suis venue. Croyez-moi que je ne suis pas sur Tatooine pour faire du tourisme. » Cette sensation de soif était toujours là. Mais elle devait prendre sur elle. « On dit de vous que vous êtes le meilleur pour transporter de la marchandise. Comment en être certaine ? Ce que je cherche à transporter n’est pas à prendre à la légère et il est impératif que la livraison soit faite au plus vite sans encombre et en toute discrétion. » Rien d’original, certes, mais il était important pour Lyana de le préciser. Elle serait intransigeante sur le bon déroulement de la livraison. Ces armes sont importantes. « Vous utilisez quel type de véhicule ? Vous pouvez transporter combien de marchandise ? » Avant de parler de tarif, il fallait d’abord voir s’il était capable de répondre à la demande. Lyana fit signe à la serveuse de remettre la même chose. Cette soif décidément…
Nymeria. ♕ gif de tumblr ♕ 844 mots.

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Like a slow burn ▻ PV Lyana    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Like a slow burn ▻ PV Lyana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le topic du slow qui tue
» Lyana 30 octobre
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» All my friends are heathens, take it slow... ☠ Dante Boogeyman
» (ryder) baby slow down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Tatooine :: Le Reste de la Planète-
Sauter vers: