Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Holding the time tonight [Kath]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Message Holding the time tonight [Kath]    • Lun 16 Jan - 23:35    

Le drap glisse en silence, il sent juste l'étoffe qui court sur sa peau, et se retourne au même instant, en murmurant un "reste" presque inintelligible. Il ne sait même pas si elle s'en va vraiment. A moitié endormi encore, il ne distingue pas encore ce qu'il se passe. Il se retourne et se colle à elle, le visage dans le creux de sa nuque, et son souffle caresse sa peau. Leurs corps se rapprochent.

Ce n'est pas la première nuit qu'ils passent ensemble. Cela fait même longtemps qu'ils partagent le même lit, dans une relation en pointillés. Mais c'est sans histoire, sans problèmes, sans haine, sans disputes. La chaleur qu'ils partagent efface le froid de leur existence, parfois trop difficile à supporter. Seuls au monde dansle silence, ils mélangent leurs corps.

Les minutes s'égrènent lentement.

Tuiren sort doucement de son sommeil, réveillé par la présence enivrante de sa collègue.  Lentement il sort de sa torpeur. Ses yeux s'entrouvent.  Sa main vient se loger sur son sein, et il s'enroule contre elle, et glissant sa jambe entre les siennes, Rogue Leader se colle à Rogue 7.

"Est-ce que tu dors?"

De sa voix pateuse, il cherche à entamer la conversation. La nuit n'a pas été longue mais il se sent pourtant reposé. Dans pas longtemps il leur faudra se lever et rejoindre le reste. Se mettre au travail. En attendant ils profitent du moment de calme et de l'intimité que leur donnent ses quartiers privés.

Le lit n'est pas tellement grand, mais il reste possible d'y mettre plus d'une personne. Privilège de ses galons, dont il fait profiter sa collègue et confidente, amante de quelques fois. Le reste des Rogues a libre accès à cet espace, mais pas quand elle est là. Cela va sans dire.

Dans l'intimité le résistant parvient à laisser tomber le masque. S'envolent pour quelques heures les responsabilités, les peines, les problèmes, les missions. Il n'est plus commandant. Elle n'est plus pilote.

Il voudrait revenir sur Taanab et y goûter l'air pur. Tant qu'à faire se coller au putain de cliché de vie tranquille. Devenir fermier serait quelque chose qu'il pourrait même entrevoir comme un futur possible. Il se verrait même accompagné de Kathleen si elle le lui demandait. La tendresse qu'il éprouve pour elle le rapproche. Et de la même facon, il sait avec une désarmante lucidité, que la guerre ne se finira pas demain, et que probablement ces rêves devront être repoussés durant longtemps.

Parfois il se demande quels sont ses rêves à elle, quand il la tient enlacée nue contre lui.

C'est une fille comme on en fait plus.

Il se rappelle de ce jour où son vaisseau était en train de s'écraser, la moitié des systèmes en rade, un contrôle lamentable sur son vaisseau, un crash en pespective, et elle venue de nulle part lui a sauvé la mise.

Il sait qu'il a volé sa vie le jour où il l'a ramenée dans la résistance, et pourtant une partie égoiste de lui ne s'en veut pas.

Ses doigts caressent la peau nue et dessinent des courbes.

Ils suspendent le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: Holding the time tonight [Kath]    • Mer 18 Jan - 17:44    


Holding the time tonight

Tuiren & Kath


Il n’y avait que le bruit de leurs respirations dans la chambre. Un calme apaisant y régnait. Elle appréciait ces moments d’intimité avec lui, il n’y avait pas de complication, seulement de petits instants de complicité. C’était simple entre eux. Ni prises de tête, ni disputes, ni rancœur.  Ils pouvaient discuter toute la nuit, se rapprocher et ne pas dormir, ils pouvaient ne rien dire aussi, rester silencieux dans la pénombre. Qu’ils partagent des moments intimes n’avaient jamais entachés leur amitié, cela les avait rapproché dans un sens, elle connaissait l’homme derrière le commandant et le pilote. Rassurant, c’est ce qu’il était pour elle. Elle le regardait lâcher prise, oublier quelques heures les tâches qu’ils avaient à remplir, elle en faisait de même. Dans quelques heures, peut-être même dans la minute suivantes, ils pourraient être appeler en mission, risquer leur vie. Ils étaient d’accord avec ça, des risques ils en prenaient à chaque mission, elle appréciait d’autant plus ces instants passés à ses côtés. Allongé aux côtés de Tuiren, les yeux ouverts la jeune ne dort pas, elle voulait profiter de ce calme qui ne durerait pas, bougeant légèrement un sourire se dessine sur son visage en entendant Tuiren émettre un son qui ressemblait à quelque comme un reste. Elle n’avait pas l’intention de partir. Amant, ami, commandant, il était beaucoup de choses, il lui en avait fait traverser des épreuves, elle était passé par la colère, l’amitié, la tristesse aussi. Mais finalement c’est la complicité qui l’avait emporté et elle était ainsi à ses côtés malgré les années. S’il n’avait pas débarqué il y a neuf ans déjà dans le ciel de Taanab, au-dessus de la ferme familiale, le vaisseau mal en point, elle n’aurait jamais rencontré cette famille qu’était devenue la résistance pour elle, elle n’aurait jamais connu les Rogues et si un temps elle avait voulu retourner à son ancienne vie loin de la guerre, il n’en était plus question aujourd’hui. Il lui arrivait d’être nostalgique de cette période mais elle ne regrettait pas.

Elle ferme brièvement les yeux en sentant son souffle sur sa peau, ses mains parcourir sa peau. Elle se laisse baigner par cette impression qu’il n’y a plus qu’eux qui compte, ils sont seuls dans leur monde. Ils ne dormaient sans jamais vraiment beaucoup lors de ces nuits passées ensemble, ces instants valaient bien quelques heures de sommeil en moins. Les combats avaient laissé des traces indélébiles dans leur cœur et cette tendresse…cette affection qu’elle éprouvait pour lui était là pour lui rappeler qu’elle pouvait encore ressentir ces sentiments. Et pour cela, elle lui était reconnaissante. Elle se tourne lorsque sa voix résonne. « Non » dit-elle. Sa voix qui brise le silence se fait douce. Elle se rapproche alors que les doigts du Rogue parcourent son corps, se collant un peu plus à lui, voulant profiter encore de ces quelques instants de la chaleur de ses bras. Elle se retourne pour lui faire face et à son tour laisse ses mains passer sur son corps, effleurant ses bras, son torse, remontant finalement vers son visage, s'attardant sur celui-ci. Il n'était plus le même homme que celui qu'elle avait rencontré, plus sombre, dans ces heures qu'ils passaient l'un avec l'autre, elle un peu de l'ancien Tuiren, elle n'oublie pas pourtant qu'après toutes ces batailles, il était encore là, à ses côtés. « A quoi penses-tu? » souffle-t-elle après quelques minutes, son regard se redressant vers le sien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: Holding the time tonight [Kath]    • Sam 28 Jan - 23:58    

Ses mains glissent sur le corps avec cette délicatesse qu’ont ceux qui aiment, et caressent des courbes qu’il connait déjà. La distance entre eux se fait encore plus ténue. Son visage dans le creux de sa nuque. Le souffle sur sa peau. Puis elle se retourne et il fait de la place. Fermant les yeux il se laisse aller à la sensation des caresses de Kathleen sur sa peau. Elle est près de lui, et c’est tout ce qui compte.
Elle lui demande à quoi il pense.

A elle. A leur existence rythmée par la guerre et la mort. Il n’y pense pas vraiment, pas le reste du temps en tout cas. Et parfois quand le calme revient, quand le silence laisse le temps à la réflexion, il s’interroge sur ce qu’il fait, sur ce que sera demain. L’avenir c’est la guerre qui sévit, et eux en pleine tempête sur un vaisseau qui tangue. Et il rêve de laisser cette embarcation pour rejoindre le rivage, plus calme que leurs existences qui menacent à tout instant de les entrainer vers le fond. Il rêve de ce qui sera ensuite, s’ils survivent à ce conflit.

« Je pense à Taanab. »

Il lâche cette réponse dans un souffle. Ce monde qui représente tout aux yeux de Kathleen. Taanab un endroit tranquille où il fait bon vivre. Il a souvent foulé cette terre, principalement pour visiter son mentor. Wes Janson c’est l’un des héros de ce pays, et c’est lui qui lui a donné le goût de Taanab, à son élève tout citadin.

« Je pense à toi également. »

Sa main glisse sur sa joue. Tout ce temps qu’il lui a volé lui revient en mémoire, effacés par ces moments qu’ils chérissent. Il lui doit bien ca. De la tendresse dans les moments qu’ils se donnent l’un à l’autre.

« Comment tu vas toi ? »

Tuiren s’inquiète pour elle, comme un ami et comme un commandant le ferait. C’est à lui que revient cette tâche d’être prêt de ses hommes certes, mais il n’y a pas que ca. Les missions à répétition. Le retranchement sur Fenves. Et Kathleen qui ne perd jamais le sourire, qui ne perd jamais sa motivation. Il sait néanmoins que derrière son visage joyeux, elle a connu la peine. Il se demande par exemple comment elle a accueilli le retour du général, marqué de facon ignoble sur la peau et le mental. Des cicatrices qui ne s’effaceront sans doute jamais, et l’homme revenu n’est plus que la pâle imitation de lui-même. Tuiren sait qu’il a compté pour sa coéquipière. C’était avant eux néanmoins, et s’il n’y pense pas quand elle est dans son lit, il fait une entorse cette fois-ci, songeant à la douleur de voir un être que l’on aime revenir dans un état que l’on ne reconnait pas.

Les derniers jours éprouvants sur Naboo n’ont pas du être de tout repos.

« Tu peux me parler si tu veux. »

Elle est son amante, sa confidente. Elle ne nécessite pas qu’il lui rappelle que son cœur l’écoute quand elle le veut, qu’il est là pour elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: Holding the time tonight [Kath]    • Dim 12 Mar - 16:24    


Holding the time tonight

Tuiren & Kath


Souvent, lorsqu'elle partageait ces moments avec Tuiren, il lui arrivait de vouloir qu'il ne s'arrête pas. Il était son amant, son chef sur le terrain mais il restait avant tout cet ami à qui elle pouvait parler. Elle se sent bien à cet instant. Loin de tout le reste, de la Galaxie, des combats. Dans leur silence, elle se sent apaisé. Ses mains caressant le corps du résistant. Ils partageaient maintenant leur lit depuis assez de temps pour bien se connaître. Ils arrêtaient bien évidemment lorsque l'un d'eux avait quelqu'un dans sa vie mais ces périodes n'enlevaient rien à leur amitié, parce que c'est leur amitié qui primait. Elle lui demande à quoi il pense. Tuiren avait changé avec les années tout comme ils l'avaient surement tous fait. Les combats ne laissaient pas indifférent. Tuer. Voir des amis mourir. Remonter chaque jour dans son vaisseau et continuer le combat. Ce n'était pas seulement pour eux qu'il faisait cela, pour que leur noms soient connus à travers la galaxie. C'était pour tout ceux qu'ils avaient perdus. Elle avait pensé à abandonner une fois, quand ça devenait trop dure. Elle aurait pu retourner sur Taanab. Elle aurait reprit le chemin des champs avec ses parents comme si rien n'avait changé. Après tout personne ne lui avait demandé de prendre les armes. Elle était restée finalement, pour la Résistance, pour ses compagnons d'armes aussi. Et elle n'avait jamais regretté ce choix.

Sa réponse dessine un sourire sur son visage. Taanab. Cette planète qui voulait dire tant de choses pour eux. C'est là qu'elle avait vécu, c'était là aussi qu'ils s'étaient rencontrés après que le vaisseau du résistant soit apparu fumant dans le ciel. Cette planète était comme son coin de paradis. Elle y retournerait un jour peut-être. Une fois que cette guerre serait finie...mais ce n'était qu'un simple rêve pour le moment qui ne se réalisera pas avant un long moment. Jamais peut-être, qui était l’hypothèse la plus probable. Cette guerre ne semblait pas se finir, et malgré la fatigue elle se sentait encore la force de combattre. Ils ne pouvaient baisser les bras maintenant, même si cela signifiait de perdre encore des amis...et de mourir aussi.

Elle relève les yeux lorsqu'il lui dit qu'il pense à elle aussi. Ses mains continuent de parcourir sa peau, remontant vers son visage. Elle reste un moment silencieuse. Elle pouvait lui répondre que tout allait bien. Kathleen se sentait bien allongé dans ce lit, Tuiren à ses côtés mais elle savait tout aussi bien que ce n'est pas de cela dont il voulait parler. Physiquement, il y avait la fatigue mais nulle blessure. Pour son esprit c'était différent. "Je ne sais pas". Ce n'est qu'un murmure qui brise le calme de la chambre de Rogue Leader. Il n'y avait rien de plus vrai que ces mots. La Rogue avait parfois cette impression de se perdre dans cette guerre, d'étouffer face à l'idée que quoiqu'elle fasse cette guerre était bien trop grande pour se terminer un jour. Comment pouvait-on aller bien quand il y avait tout ça autour d'eux. Le retour de Ray n'avait rien arrangé, il lui donnait un peu plus de force, pour faire en sorte que plus jamais un de leur ne revienne dans cet état. "Après tout ces combats, on aurait le droit d'aller mal non? Il n'y aurait peut-être pas de chose de plus normal. " Ils restaient tous humains après tout. Si la guerre ne les abîmaient pas, ils ne seraient plus que des monstres sans coeur et elle ne voulait pas devenir cette personne. "Mais on ne peut se permettre d'aller mal...pas maintenant" Sa voix se brise sur ces derniers mots. Tout comme elle, il savait que les jours qui venaient de passer avaient été compliqués, les suivants le seraient tout autant. Elle se rapproche un peu plus de lui, posant sa tête contre son épaule nue, cherchant sa présence rassurante.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Re: Holding the time tonight [Kath]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Holding the time tonight [Kath]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: