Topsites
top1top2top3



 

Partagez | 
 

 L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Seigneur Sith
Avatar : Ben Affleck
Messages : 234
Date d'inscription : 07/09/2017

Localisation : Korriban
Message L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Sam 23 Déc - 21:11    

La rencontre avec Darth Millenial avait été des plus claires et son Maître refusait tout compromis face à l’éternel ennemi des Siths. Désormais, même s’il s’agissait de sa fille, Zeon se devait d’être implacable et surtout, il devait accepter qu’il l’avait définitivement perdu lorsqu’elle était devenue une Jedi. Il était naïf de penser qu’il serait parvenu à la retourner contre les ceux qui l’avaient endoctrinés toutes ces années. Il allait devoir régler cette histoire lui-même et pour se faire, il devait d’abord commencer par conduire sa fille loin d’ici, sans que personne ne la voit et surtout, sans qu’elle ne sache où elle se trouvait. Le Seigneur Noir avait laissé le danger aux portes de l’Ordre et tout cela pour une chose aussi futile que les sentiments. Il se devait de redevenir l’homme sombre et puissant qu’il avait toujours été, celui qui avait tué ses parents, ainsi que la mère de ses enfants sans le moindre scrupule. Il devait redevenir lui-même et cela commençait par la mort de sa fille.

Il convoqua les soldats les plus fidèles qu’il avait sous ses ordres et les informa de la suite des événements. Ils allaient escorter la jeune Jedi jusqu’à la navette et faire en sorte que personne ne la voit. Bien sûr, il comptait passer par les zones les moins fréquentées mais bon, il devait également faire en sorte que Meetra ne puisse pas se douter de la planète où elle se trouvait. C’est donc avec une petite équipe de six hommes que le Sith arriva dans son bureau où l’attendait sa fille. Ses blessures devaient être totalement guéries ou presque vu les soins qu’il lui avait prodigué. C’était d’ailleurs assez paradoxale vu qu’il comptait désormais la tuer mais bon, il devait obéir à son Maître et ce dernier avait déjà été assez clément suite à ses erreurs. Il entra donc seul dans la pièce et s’approcha de sa progéniture.

« Mera, nous allons devoir partir rapidement. Tu n’es plus en sécurité ici. Suis-moi, nous partons dès maintenant. »

Il lui laissa le temps de rassembler ses affaires, ce qui ne devait pas prendre longtemps vu l’imprévu de cette situation. Elle put voir les six soldats les encadrer, rendant déjà un peu plus difficile l’opportunité de contempler le paysage vu leur taille et leur carrure. Alors qu’ils empruntaient des tunnels sous-terrain, Zeon évoqua les quelques moments qu’ils avaient passé ensemble, bien loin de la finalité qu’il envisageait à toute cette histoire.

« Sache que je suis très content de t’avoir rencontré. Si les circonstances étaient différentes, j’aurais aimé que tu restes avec moi. Peut-être aurons-nous l’occasion de nous connaître mieux un jour. »

Le petit groupe continua pendant de longues minutes jusqu’à arriver dans un hangar reculé de tout. Une navette les attendait et après une dernière vérification que personne n’était dans les parages, ils embarquèrent. Zeon fit en sorte que Meetra ne puisse rien voir des coordonnées ou même de l’extérieur de la planète lors du décollage, la prenant avec lui dans sa cabine privée. Durant tout ce moment, il montra une façade gentille et à l’opposé de l’atrocité qu’il se préparait à commettre. Peut-être que finalement, un part de lui voulait juste se dire que ce n’était qu’un mauvais rêve et qu’une issue était possible. Ces années passées à la recherche de ses enfants l’avaient visiblement ramolli mais bon, peut-être que la mort de sa fille lui rendrait sa puissance qui sait. En attendant, la navette se mit en route pour la planète Stoga. Cet endroit reculé de tout, au climat sec et chaud était parfait pour l’ultime demeure de sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4467
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mar 26 Déc - 19:14    




it's over

meetra & zeon
Il s'était passé quelques heures depuis que son père était parti. Et Meetra ... oui, ça l'inquiétait un peu. Et c'était tout à fait normal d'ailleurs. Elle était en territoire ennemi. Où précisément ? Elle n'en savait rien. Mais cette planète ... ne lui convenait pas. Elle sentait la Force. Des perturbations dans cette dernière. Le pouvoir obscur. Meetra n'était pas dupe. Elle ne savait pas où elle était. Mais elle savait que ce n'était pas une planète pour elle. Que si elle sortait, seule, elle serait parmi les loups et ils ne feraient qu'une bouchée d'eux. Ouais. Déjà, elle pouvait se rassurer un peu. Sa blessure allait mieux. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle avait totalement cicatrisé. Mais ça lui faisait moins mal. Bien moins mal. Le jus de chaussettes que son père lui avait demandé de boire ... était efficace. Elle ne savait pas ce qu'il y avait dedans. Et elle ne voulait pas lui demander d'ailleurs. Non. Non pas que ça serait encore plus efficace si ... Si elle savait ce qu'il y avait dedans. Mais elle préférait ne pas y penser. Non. Du tout.

En tout cas, la jeune femme était pensive. Très pensive. Elle avait fait ce rêve. Enfin, elle avait l'impression que c'était pas un rêve. Elle ne savait pas trop comment le qualifier d'ailleurs. Mais elle avait vu Ralkorb dans ses songes. Et elle ne savait pas ... C'était si réel. Du moins, ça semblait si bizarre ... Ouais. Et pas qu'un peu. M'enfin, elle essayait de ne pas trop y penser. Et puis, de toute manière, ça aurait été vraiment trop bizarre que Ralkorb pleurniche de la sorte. Ou alors, les nouveaux Sith étaient du genre à pleurnicher pour un oui ou pour un non. Qui sait ? C'était possible. Enfin, passons. Elle avait bougé un peu. Elle ne dirait pas qu'elle était en totale forme. Mais ça allait mieux qu'au tout début mine de rien. Ouais. Ca allait bien mieux. La porte s'ouvrit finalement et son père apparut. Il semblait ... pas très serein. Du moins, quand il était parti, déjà, elle avait senti que c'était pas la joie. Mais là ... En revenant, c'était ... pire ... Ouais. On aurait presque l'impression qu'on lui avait écrasé les roubignoles. Façon de parler, bien sûr. Mais il était clair qu'il était ... En fait, si ça se trouvait, il était comme ça tout le temps. Après tout, son père, elle ne le connaissait pas. Elle avait parlé avec lui dans cette cantina, ce jour là. Ils s'étaient vus aujourd'hui. C'était pas comme s'ils étaient copains comme cochons. "Ca a un rapport ... avec le message que tu as reçu tout à l'heure ?" Elle avait froncé un peu des sourcils. Ca ne pouvait être que ça. Il était si doux et si avenant. Maintenant, tout n'était que fraîcheur. Enfin, il était froid quoi. Quelque chose s'était passé. Quoi, elle ne savait pas. Mais quelque chose s'était produit. Oui.

Elle avait récupéré ses affaires. Elle ne s'était pas trop éparpillée de toute manière. Parce que elle-même n'avait pas forcément pensé réellement s'attarder dans les environs. Dès qu'elle s'était réveillée, elle avait cherché à s'enfuir. Manque de chance pour elle, elle était bloquée. Et elle allait le regretter. Et pas qu'un peu. Elle sortit du laboratoire. Son père à ses côtés. Ils n'étaient pas seuls. Il y avait des gardes. L'ambiance était ... ténébreuse. Et Zeon lui faisait la causette. Il lui parlait ... de manière ... elle ne savait pas trop. C'était bizarre la manière dont il lui parlait. "Ca sonne comme un adieu." Mais peut-être que c'était le cas. Peut-être qu'ils se disaient au revoir. Il disait qu'ils auraient l'occasion de se connaître mieux un jour. Mais elle doutait de sa bonne foi. Ils avaient embarqué dans un vaisseau. Elle ne savait pas où ils allaient. Elle ne savait pas où il l'emmenait. Il ne savait pas ... ce qu'il allait faire d'elle. Elle était face à lui. Dans sa cabine. Il ne l'avait pas laissée seule. Pas une seule seconde. "Tu vas faire quoi de moi ?" Elle le regardait. Les yeux dans les yeux. Ils étaient dans des camps opposés. Meetra savait très bien ce qu'il allait faire d'elle. Mais elle voulait en avoir le coeur net. Elle voulait l'entendre dire. "Tu vas me tuer ?" Elle l'observait. "Comme tu l'as tuée elle ?" Elle ? Sa mère. Galen lui avait dit que c'était un utilisateur de la Force, un Sith probablement, qui avait tué sa mère. Il ne savait pas si cet homme était également son père ou bien une tierce personne. Mais avec ce que Zeon avait dit, les incohérences et tout ça, elle était plus prompte à croire Galen que Zeon d'ailleurs. Parce que Galen, elle le connaissait depuis toujours. Quant à son père, elle ne connaissait rien de lui. Ou presque rien de lui. "Si tu comptes me tuer, j'aimerais te l'entendre dire. Et j'aimerais savoir aussi comment tu t'appelles." Parce qu'il ne s'était jamais présenté. Elle ne connaissait même pas son prénom. Elle ne savait même pas son nom non plus. Non. Elle ne savait rien de lui.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise




Dernière édition par Meetra Thek le Dim 7 Jan - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Seigneur Sith
Avatar : Ben Affleck
Messages : 234
Date d'inscription : 07/09/2017

Localisation : Korriban
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Sam 30 Déc - 22:57    

Il est clair que la situation était conflictuelle dans son esprit et pourtant, la décision sur la suite à donner à leurs retrouvailles était limpide dans sa tête. Il ne pouvait sacrifier tout ce que son Maître et lui avaient créé pour une fille devenue Jedi et dont finalement, il ne connaissait rien. S’il avait été moins émotionnel lorsqu’il la vit blessée, les choses se seraient certainement déroulées autrement mais bon, ce choix allait écrire leurs destinés et il ne pouvait plus rien faire. Son impulsivité avait déjà été très critiqué lors du combat sur Tatooine et s’il commettait une autre erreur, cela ne lui serait certainement plus pardonné. Quoiqu’il en soit, Meetra sentait bien le doute dans son cœur et elle ne manqua pas de le questionner sur la raison de ce départ précipité.

« En effet, ce message m’informait que tu n’étais plus en sécurité ici. Il faut donc qu’on parte au plus vite. »

Il ne s’attarda pas sur ce qui la menaçait ou même qui, préférant hâter le pas pour rejoindre au plus vite la navette. Evidemment, intelligente comme sa mère, elle ne manqua pas de déceler la vérité derrière ses mots et surtout sur le manque de probabilité qu’ils se revoient un jour. Pourtant, Zeon ne releva pas cette remarque, préférant continuer leur route jusqu’à la navette. Il ne servait à rien de lui mentir davantage vu que bientôt, ils seraient partis de Korriban. Une fois dans l’espace, peut-être pourrait-il lui expliquer plus amplement les choses mais bon, ce n’était pas prudent vu son statut de Jedi. Si elle sentait le danger, elle pourrait très bien détruire le vaisseau et tous les tuer avec elle, ce qu’il valait mieux éviter à tout prix.

Une fois à l’intérieur et dans la cabine du Sith, les questions ne manquèrent pas et évidemment, sa déduction toucha au mille. Alors qu’elle lui demandait clairement s’il allait la tuer comme il avait tué sa mère, Zeon ne put s’empêcher d’afficher une certaine tristesse sur son visage, avant de se lever pour lui tourner le dos. Il ne servait à rien de lui exposer ses faiblesses vu la finalité qui les attendait. Toutefois, il lui devait une explication et il comptait bien la lui donner. C’est donc d’une voix calme et posé qu’il expliqua en détails ce qui s’était passé ce fameux jour.

« Ta mère est la seule femme que j’ai aimé. Je peux même dire que c’est la seule personne qui a compté pour moi, jusqu’à notre rencontre. Si tu veux savoir ce qu’il s’est passé, je peux te le dire. »

Il se retourna vers sa fille, posant son regard froid sur elle.

« Je m’étais arrangé pour vous faire venir tous les trois par un transporteur du Premier Ordre, afin de ne pas éveiller les soupçons. Malheureusement, juste avant le point de rendez-vous, il a été attaqué par les rebelles. Lorsque je suis arrivé, j’ai éliminé la plupart des combattants que j’ai croisé, jusqu’à tomber sur un Jedi qui brandissait son sabre devant ta mère qui vous protégeait tous les deux. La rage, la colère et la haine se sont emparées de moi et je l’ai attaqué. Il ne me restait plus qu’à l’achever pour vous ramener tous avec moi, mais ta mère en a décidé autrement. Je ne sais toujours pas pourquoi, mais elle s’est interposée entre le Jedi et moi. Je n’y ai vu que sa trahison et je l’ai tué. Elle avait trahi notre amour et elle m’avait abandonné. Le Jedi, Galen Kale, en a profité pour me blesser grièvement et il est parti en vous emmenant. »

Désormais, elle connaissait la stricte vérité sur ce qu’il s’était passé à l’époque mais bon, une chose restait encore secrète et c’est donc par cela qu’il termina cette histoire.

« Le transporteur a explosé quelques minutes après votre départ, mais j’ai réussi à m’enfuir … en emportant le corps de Lorena. Je ne pouvais pas la laisser là, malgré sa trahison. »

Pour le moment, Meetra n’avait pas besoin d’en savoir plus et sans doute pensait-elle que sa mère était enterrée quelque part mais bon, il était sans doute préférable que cela reste comme cela actuellement. Quoiqu’il en soit, le Sith préféra prendre les devants avant de lui annoncer la suite et d’un simple mouvement de main, le sabre laser de Meetra lui arriva dans la main. Se retrouver face à une Jedi armée dans un navette, n’était certainement pas la meilleure idée pour rester en vie. Il soupira légèrement, avant de la regarder à nouveau dans les yeux. Il n’y avait ni haine, ni colère dans son regard, juste l’absence de sentiment.

« Ton sort n’est pas encore scellé mais en effet, la mort est l’une des issues possibles. Tu ne sais pas à quel point je regrette que tu sois une Jedi. J’aurai pu te former au côté obscur, tu aurais pu devenir tellement plus … Nous nous rendons sur Stoga où nous débarquerons, le reste dépendra de toi. Pour ce qui est de mon nom, je l’ai abandonné depuis longtemps. Si longtemps, que je n’en ai aucun souvenir. Je ne me souviens que de mon prénom … Peros. Mais ne t’attarde pas sur ce genre de détail, Mera. Comme tu le sais, un nom n’est rien sans les actes qui sont derrières. »

Le Sith se leva et servit deux verres de Brandy Corellien. Il en tendit un à sa fille, histoire de boire un dernier verre avant qu’ils ne deviennent ennemis à nouveau.

« Si te retrouver m’a obsédé durant 20 ans, te perdre me hantera jusqu’à ma mort ! »

Une petite demi-heure après cela, le Capitaine de sa garde personnelle lui communiqua qu’ils étaient arrivés sur Stoga et que l’atterrissage était imminent.

« Il est temps Mera. Suis-moi s’il-te-plait … »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4467
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Dim 31 Déc - 22:57    




it's over

meetra & zeon
Ils étaient partis. Tels des voleurs. Que Meetra ne soit pas en sécurité, c'était une chose. Qu'ils prennent une navette avec plein d'hommes, c'en était une autre. S'il avait vraiment voulu la mettre en sécurité, il l'aurait fait. Seul. Avec personne. Mais non. Il impliquait d'autres personnes. Alors, forcément, quelque chose clochait. Quelque chose avait commencé à déconner au moment même où elle avait mis les pieds sur cette planète. Et maintenant, ça prenait tout son sens. Elle était dans cette navette, avec son père. Elle n'était pas dupe. Elle n'était pas stupide. Soit il cherchait à la faire disparaître, qu'elle ne soit plus dans le collimateur. Soit il cherchait à la faire disparaître ... définitivement. Qu'elle ne puisse plus fouler le sol de la galaxie. Qu'elle ne puisse plus lui causer du tort. Et si ... et si elle avait envie de croire que c'était la première option, au fond, elle savait que ça ne serait pas le cas. Que ses heures étaient comptées. Elle en avait l'intime conviction. Comme un murmure. Un écho de la Force qui lui disait. Mourir n'était pas tant le problème. Mourir de sa main, par contre, c'était autre chose. Il lui avait donné la vie. Et peut-être qu'il complotait, là, tout de suite, pour la lui reprendre. "Ne va pas me faire croire qu'il y a des gens qui comptent pour toi." Un rire jaune. Hayden l'avait mise en garde contre les paroles des Sith. Il lui avait dit qu'ils parlaient bien. Qu'ils avaient du charisme. Mais que c'était juste pour embobiner ... les gens. Alors, elle ne pouvait pas croire qu'il puisse ... se préoccuper d'une autre personne que son nombril. Elle ne pouvait pas croire que des gens comptaient pour lui. C'était pas possible. Il s'était tourné. Et avait fini par lui raconter ce qui s'était passé ce jour là. Peut-être une méprise. Il s'était laissé emporté. Il l'avait tué. Son coeur s'était serré face à cette vérité. Galen lui avait raconté la même histoire. Mais comme il n'était pas certain que ça puisse être son père, quand il lui avait dit, c'était passé un peu au dessus de la tête de Meetra. Mais là ... Non ... L'entendre ... de sa propre bouche ... qu'il ait pu la tuer ... "C'est toi qui l'as trahie." Et il allait la trahir, elle, à son tour. "T'as même pas cherché à savoir pourquoi. Tu t'es juste ... contentée de la tuer comme un chien. Comme si elle ne t'avait pas donné deux enfants." Dommage que Galen n'ait pas pu l'achever. Elle ne serait pas là aujourd'hui. Ouais. C'était certain. Elle aurait dû écouter Hayden. Et Galen. Et ne pas se lancer dans cette folie. De laisser tomber. Elle aurait dû rester au temple. "C'est toi le traître ... c'est toi le monstre." Sans doute que personne n'avait dû oser lui parler de la sorte pendant toutes ces années. Elle, elle osait. Qu'est-ce qu'elle risquait ? Qu'il la tue dans un accès de colère ? C'était déjà ce qu'il comptait faire. Alors ... De toute manière, qu'elle l'énerve un peu plus ou qu'elle soit une gentille petite fille, ça ne changerait pas grand chose. Du tout.

Chose étonnante de la part de son père, c'est qu'il avait pris soin ... de ramener la dépouille de sa mère. Lorena ... C'était la première fois qu'il prononçait son prénom. Lorena ... "Dis plutôt que tu voulais t'en servir. Un avertissement pour ceux qui oseraient te la faire à l'envers." Du poison. Ses paroles étaient du poison. Il était un serpent. Avec une langue fourchue. Diable, il parlait bien. Mais il ne réussirait pas à la convaincre. Il avait franchi une ligne. D'un geste, utilisant la Force, il en était venu à lui prendre son sabre laser. Parce qu'il pensait vraiment qu'elle n'avait que ce moyen pour se défendre ? Oh, certes, elle n'était pas l'égale d'Hayden, de Galen ou d'Echo dans l'utilisation de la Force. Mais ça serait la sous-estimer de croire qu'elle ne pouvait se défendre qu'avec son sabre. Il lui avoua ne pas avoir totalement décidé. La vie. Ou la mort. "Désolée que je sois une telle déception pour toi. Ton apprenti savait qui j'étais. Tu aurais mieux fait de me laisser tranquille en l'apprenant." C'était lui qui était venu la chercher. Lui qui s'était bercé d'illusion au final. Elle n'avait rien demandé. Elle avait une vie plutôt sympa. Un père qu'elle adorait, même s'il n'était pas son père. Mais en venant dans sa vie, il avait tout foutu en l'air. Il avait détruit sa vie. Il n'était clairement pas le père de l'année, c'était certain. Il l'emmenait sur Stoga. Il ne se souvenait pas de son nom. Son prénom ... Peros ... Encore un mensonge ? Ou la vérité ? "Ne m'appelle pas Mera. C'est pas mon prénom. Et t'as perdu le droit de m'appeler comme ça." Le pire, c'est qu'il lui avait sauvé la vie en ne la laissant pas sur Onderon en proie aux mercenaires. Et maintenant, il était prêt à la lui enlever, même s'il n'avait pas encore décidé.

Il lui avait tendu un verre. Elle n'avait même pas daigné le prendre et s'était contenté de faire exploser le verre dans la main de son père. Le liquide s'était renversé un peu partout. Et y'avait du verre partout aussi. Mais bon. S'il pensait qu'elle allait boire un dernier verre avec lui, il se foutait le doigt dans l'oeil. Il lui avait dit quelque chose d'autre. Sur le fait que ça allait le hanter ... de la perte. Elle avait tourné la tête, regardant par le hublot. "Ouais, c'est ça. J'vais te croire." Encore des conneries. "Tu vas vite te trouver un ou une apprentie. Quelqu'un que tu formeras. Quelqu'un que tu façonneras à ton image. Et tu m'oublieras vite." Elle, en tout cas, c'est ce qu'elle allait faire. "Mon père est mort sur Eriadu. Quand j'ai su que t'existais ... je sais pas trop ... Mais partir à ta recherche a été la plus grosse erreur de ma vie." Ouais. La plus grosse erreur de sa vie. "Et j'aurais pas cassé la gueule pour rien à ton apprenti." Oh Ralkorb ... le pauvre Ralkorb. Il vivait maintenant avec un respirateur à cause ... de lui. Ca craignait. Beaucoup. "En parlant de lui ..." Elle avait fourré la main dans sa poche afin de récupérer le pendentif qu'il lui avait donné. Lorsqu'ils s'étaient croisés un peu avant. "Tu lui rendras ça." avait-elle dit en le plaquant un peu violemment sur la table qui était face à eux. Et elle ne lui avait plus adressé la parole. Pas durant les trente dernières minutes. Elle s'était contentée de méditer. Sous son nez. Il avait beau essayé de lui parler, de lui dire des choses, elle n'écoutait pas. Elle faisait la sourde oreille. Elle se connectait à la Force. Elle se ressourçait. Elle avait senti la navette qui décélérait quelque peu. Elle s'était redressée. Est-ce qu'elle était sereine ? Pas vraiment. Est-ce qu'elle avait monté un plan ? Peut-être. Est-ce qu'elle allait mourir sur Stoga ? Elle n'en savait rien. Aucune certitude. Tout ce qu'elle savait, néanmoins, c'est que si elle s'en sortait, elle ne le reverrait pas. Jamais. Elle ne prendrait pas le risque de croiser son chemin. Elle resterait loin de lui. Elle resterait loin de Ralkorb. Quitte à rester indéfiniment au temple. A s'occuper uniquement de la formation des jeunes. Ca serait un adieu. Jamais ils ne se recroiseraient.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise




Dernière édition par Meetra Thek le Dim 7 Jan - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Seigneur Sith
Avatar : Ben Affleck
Messages : 234
Date d'inscription : 07/09/2017

Localisation : Korriban
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mar 2 Jan - 16:01    

Comme il s’y attendait, Meetra ne parvenait pas à comprendre pourquoi il n’avait pas retenu son coup face à Lorena. En même temps, le paradoxe voulait que désormais, c’était sa propre fille qui face à la trahison de son père allait vouloir le tuer. Il était donc en soi assez hypocrite de venir s’indigner de la sorte mais bon, elle restait une enfant. Sa colère était palpable et pourtant, cela ne signifiait rien pour le Sith qui se contenta de la regarder sans même chercher à la contredire ou la calmer. Face à une réaction comme celle-là, il suffisait parfois de simplement laisser dire. En plus, ce n’est pas comme s’il n’y avait jamais pensé depuis et pourtant, à chaque fois la même conclusion lui sautait à la figure, sans l’intervention de sa femme, toute sa famille serait arrivée sur Korriban saine et sauve. Ce n’était que logique et pragmatisme mais bon, comme toujours, ce sentiment de noblesse que ressente les gens en défendant les plus faibles, leur faisait se sentir bon et humain. Mais en fait, en y regardant de plus près, auraient-ils agi autrement si l’un des leurs se serait interposé entre eux et l’ennemi ? Sans doute que non mais bon, l’hypocrisie était le maître-mot chez les Jedi.

« Ta mère a compté plus que tout pour moi et quoique tu en penses, cela ne changera jamais. Maintenant, imaginons simplement une situation inverse. Je sais que la fille d’un Maître Jedi a basculé du côté obscur. Qu’aurais-tu fait si après l’avoir combattue, ce dernier serait intervenu pour la sauver, la préférant à toi et risquant ta propre vie pour sauver la sienne ? Aurais-tu vu cela comme une trahison ? Une marque d’amour peut-être ? Mais dans mon cas, s’agissait-il d’une marque d’amour envers un autre homme ? Chaque fois que cet événement vient me hanter, la seule et unique conclusion s’impose à moi et il s’agit de la trahison de ta mère … Ta vision idéale et faussée de la vie ne te permette sans doute plus de distinguer des choses aussi simples et logiques, c’est ce qui poussera les Jedi à leur perte, comme par le passé. »

La jeune femme évoqua également sa rencontre avec Ralkorb mais bon, était-ce une bonne chose pour elle d’en parler vu comment elle l’avait laissé pour mort comme un chien percuté par un speeder ? En tout cas, le Sith ne manqua pas de s’engouffrer dans la brèche ouverte pour encore augmenter le doute chez sa fille. Après tout, la pousser vers le côté obscur la forcerait à s’éloigner des Jedi et c’était sans doute pour le mieux vu l’affrontement qui allait avoir lieu tôt ou tard.

« Mon apprenti savait qui tu étais, tout comme tu savais qu’il venait de ma part. Pourtant, tu l’as laissé agonisant comme un chien et tu viens parler de monstre ? Sans doute tiens-tu plus de moi que tu ne veuilles bien l’admettre … Vu la différence de niveau lors de votre affrontement, tu aurais très bien pu lui faire déposer les armes sans le blesser aussi grièvement, voire mortellement s’il n’avait pas eu un peu de chance. »

A la voir comme ça, on aurait pu croire à une crise d’adolescence tardive qui ne veut rien entendre et surtout, qui voit tout négativement. Son prénom resterait toujours Mera, qu’elle le veuille ou non. Si elle pensait une seconde qu’il allait l’appeler de la façon dont ceux qui l’avait volé à lui l’avait nommé, c’était lourdement se tromper. Il préférait encore lui trancher la tête immédiatement que de leur laisser cette victoire. Il ne manqua pas de lui révéler l’origine de son prénom, histoire qu’elle y voit un sens autre que simplement se raccrocher au passé.

« C’est le prénom que ta mère t’a donné. C’était celui de sa mère décédée lors de l’attaque des rebelles sur Scarif. Il ne faut pas croire que tes amis n’ont jamais tué d’innocents … Quoiqu’il en soit, tu es et resteras Mera pour moi. »

Evidemment, Meetra était en colère et même la dualité qui tourmentait son propre père, elle la remettait en question. Finalement, il est vrai que tout cela était une erreur et qu’en apprenant qu’elle était devenue une Jedi, Zeon aurait dû se montrer nettement plus prudent. Il ne servait plus à rien de ressasser ce qui avait été fait mais bon, il écouta tout de même sa fille qui semblait lui dire que ses mots n’étaient que mensonge et qu’il l’oublierait très rapidement en se focalisant sur une apprentie qu’il pourrait modeler à sa guise. Elle évoqua à nouveau Ralkorb et se faisant, elle lui rendit un pendentif qu’il lui aurait donné. Calmement, le Sith prit le bijou pour le mettre en poche et suivant les événements qui allaient se dérouler, il restait à voir dans quelle condition il le rendrait au jeune Sith.

Le reste du voyage fut assez silencieux, Zeon se contentant de regarder sa fille méditer. Finalement, lorsqu’ils arrivèrent sur Stoga, le Sith invita sa progéniture à le suivre pour sortir du vaisseau. Aucun des soldats ne les accompagna et le vaisseau repartit en orbite afin de laisser le soin au Seigneur Sith de régler cette affaire de famille. Face à face, le moment des adieux semblait se profiler à l’horizon. L’endroit était désert et seul le bruit du vent entre les énormes falaises arides venait troubler cet instant tendu. S’il ne comptait pas s’étendre sur l’obligation qu’il avait de l’éliminer, il comptait pourtant bien lui laisser une chance de se défendre. Il ressortit le sabre laser de Meetra et le lui rendit à l’aide de la Force.

« Je crains que ce ne soit l’heure des adieux Mera. Tu as exposé ma faiblesse et malheureusement, je me dois d’être fort pour ce qui s’annonce. Réglons cela sans attendre et montre à ton père que tu parviendras à survivre dans le monde que les Jedi ont créé ! »


SOS ma famille a besoin d’aide !


Darth Zeon Vs Meetra Thek


Archétype

Inquisiteur Sith


Compétences

Spoiler:
 

Inventaire avec bonus combat

- sabre laser mauve
- sabre laser mauve

- Armure légère sans bonus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4467
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Dim 7 Jan - 10:33    




it's over

meetra & zeon
Son père était une langue de vipère. Une véritable langue de vipère. Il savait bien manier les mots. Et pas qu'un peu. Est-ce que ça faisait douter Meetra ? Elle n'en savait trop rien. Elle ne voulait pas se fier à ce qu'il pouvait lui dire. Parce que si ça se trouvait, il lui disait tout cela uniquement pour la déstabiliser. Elle n'avait pas besoin de ça. Elle avait besoin de rester concentrée. Surtout avec ce qui l'attendait. Elle ne savait pas trop comment ... ça allait se passer. Elle ne savait pas vraiment ce que son père allait faire d'elle. En fait, elle était certaine que ... qu'il ne lui restait plus longtemps à vivre. C'était quand même ... Dingue. Son père la cherchait. Durant tellement d'années. Et maintenant, il était prêt à la tuer. En fait, c'était un bel enfoiré. Et pas qu'un peu. Il était venu la chercher, il avait fait ... il avait tout fait pour la retrouver. Et maintenant, il voulait l'achever. C'était quoi son problème ? N'aurait-il pas pu la laisser tranquille ? N'aurait-il pas pu la laisser sur Onderon, vivre sa vie et tout ça ? S'il voulait tant la mettre à terre, pourquoi tout ce cirque ? Il aurait laissé les mercenaires lui faire sa fête, voilà, ça aurait été terminé. Quand bien même elle avait activé cette balise par mégarde, pourquoi prendre la peine de se déplacer ? Il savait. Elle était certaine qu'il savait que cette histoire leur apporterait des problèmes. A l'un. Comme à l'autre. Et pourtant, il s'était acharné, si on pouvait dire ça ainsi. Non. C'était stupide. C'était très stupide. Et Meetra ne comprenait pas. Et elle espérait que sa mort, si jamais il la tuait, finisse par le hanter. A jamais. Si jamais elle s'en sortait, elle ferait en sorte de retrouver son frère, fusse-t-il en vie, avant lui. Pour le prévenir. Que cet homme était un être ignoble. Et qu'il devait rester loin de lui. Pour sa propre sécurité.

Meetra avait dit ce qu'elle avait à dire. Et depuis ... Et bien, elle n'avait pas dit un mot. Pas soufflé un moment. Non. Elle s'était murée dans son silence, même si son père avait décidé de répondre à certaines des piques qu'elle avait pu lui lancer. Elle n'écoutait pas d'une oreille attentive. De toute manière, elle n'avait plus envie d'entendre ses conneries. Ses justifications. Pour elle, ce n'était que mensonges. Enfin, pas que des mensonges. Il y avait du vrai dans ce qu'il disait. Comme le fait qu'elle ait pu laisser ce pauvre Ralkorb à l'agonie. Et si elle pouvait revenir en arrière, elle n'aurait pas fait comme ça. Elle l'aurait ou aidé. Ou achevé. Mais elle ne l'aurait pas laissé comme ça. Non. Ca ne lui ressemblait pas. Et quand elle en avait parlé à Hayden ... Il ne lui avait rien dit à ce propos. Non. Il ne lui avait pas dit si c'était bien ou mal ce qu'elle avait fait. Mais elle ne voulait pas penser à cela. Pas maintenant. Elle méditait. Elle s'était mise en position. Elle lui avait tourné le dos. Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, elle ne se tournerait pas. Et continuerait à se murer dans ce silence. Et elle s'y plaisait plutôt bien d'ailleurs. Par le biais de la Force, elle avait tenté de rentrer en contact avec @Hayden Horn. Mais peut-être n'était-il pas à l'écoute de la Force. Ou peut-être qu'elle n'avait pas assez médité. Ou peut-être l'avait-il entendu mais n'était pas en possibilité de répondre. C'était possible. Un coup de main lui aurait été bien utile pour se sortir de cette impasse. Mais bon. Ce n'était pas grave. Elle aurait pu prendre son comlink et l'appeler. Mais comme son père était présent, non, elle ne pouvait pas s'en saisir pour appeler l'aide. Et c'était bien dommage d'ailleurs.

Quand le vaisseau décéléra, son coeur ne fit qu'un tour dans sa poitrine. Elle n'aimait pas ... Elle n'aimait pas cette sensation qu'elle éprouvait. Ils avaient quitté le vaisseau, foulant le sol de Stoga. Elle n'avait pas cette oppression qu'elle avait sur la précédente planète. A croire que c'était la planète du mal la précédente. Ou un truc dans le genre. Les soldats étaient restés dans le vaisseau. Les laissant seuls pour résoudre ce différend familial. Si on pouvait dire ça ainsi. Il avait rendu à Meetra son sabre laser. Et il était prêt à en découdre avec la jeune femme. Elle avait écarté les bras. "Si tu veux tant me tuer, vas-y." Elle le regardait. "Tu m'as donné la vie, reprends-la moi." Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, il voulait la tuer. "Autant gagner du temps." Elle lui avait déjà fait perdre assez de temps comme ça. L'inverse était également vrai. "J'dirais pas que je regrette de t'avoir rencontré. Mais presque." Et pas qu'un peu. "On a beau avoir un lien de sang. Pour moi, tu n'as rien d'un père. Mon père, c'est celui qui est mort. Que j'ai enterré après l'avoir découvert gisant sur le sol de notre maison en petits morceaux. C'est lui que je continuerais à pleurer de l'avoir perdu." Zeon, il n'était rien pour elle. "J'pensais pouvoir avoir confiance en toi, malgré tout ce qui a pu être dit à ton encontre. Mais j'me rends compte que j'ai pu être naïve de croire qu'on aurait pu avoir un semblant de relation." Par ses actions, par ses paroles, elle essayait de lui faire comprendre qu'il n'y arriverait pas. Et elle voulait lui montrer qu'elle était meilleure que lui. Quitte à en perdre la vie.



Archétype

JEDI CONSULAIRE


Compétences

Spoiler:
 


Let the battle begin

Lancé de XXX : XXX level XXX
Résultat : XXX : XXX


Spoiler:
 

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Seigneur Sith
Avatar : Ben Affleck
Messages : 234
Date d'inscription : 07/09/2017

Localisation : Korriban
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mar 9 Jan - 21:26    


SOS ma famille a besoin d’aide




Let the battle begin

La situation ne semblait pas pouvoir s’améliorer et même si l’envie de Zeon était de laisser partir sa fille pour sans doute ne jamais la revoir, il ne pouvait pas échapper aux responsabilités de son erreur. Elle représentait sa faiblesse, cet attachement qu’il avait eu pour cette femme qui l’avait trahi. Aujourd’hui, Meetra symbolisait cette trahison dans son pire côté vu que suivant la dernière action de sa mère, elle était une Jedi. Elle avait rejoint les ennemis sans jamais remettre en question ses origines. Toutes ces pensées commençaient à lui embrouiller l’esprit et il transposait la trahison de sa femme à la situation actuelle, ne voyant qu’un prolongement de la souffrance qu’il avait ressenti à l’époque. Les Jedi lui avaient pris sa femme et maintenant sa fille, tout cela était de leur faute et uniquement la leur. Il ne pouvait pas faire autrement que de la combattre car son Maître sentirait certainement sa traîtrise s’il venait à la laisser filer trop facilement. Pourtant, il ne voulait pas non plus la tuer. La rancœur, le dilemme et le sentiment d’être prisonnier de son destin, tout cela ne lui laissait qu’une seule et simple solution …

Face à face avec sa fille, le Sith écoutait avec attention ses propos fatalistes. Il était clair que la situation ne transpirait pas le bonheur mais bon, elle semblait convaincue d’avoir face à elle un monstre qui n’aurait aucune pitié pour elle. Cette idée bien qu’erronée, allait aider Zeon à se défaire de son attachement pour elle et son passé. Il ne comptait pas la ménager durant cet affrontement et si elle venait à succomber, c’est qu’elle n’allait pas survivre à sa prochaine rencontre avec un Sith. Elle parla de son faux père, qui était mort, comme étant sa seule famille et que pour elle, Zeon ne représentait qu’un mauvais souvenir. Que penserait-elle si elle savait que le meurtrier de ce dernier se trouvait devant elle ? Peut-être était-ce la solution pour lui ouvrir la voie vers le côté obscur ? Provoquer une haine telle qu’elle serait incontrôlable jusqu’à ce qu’elle se laisse envahir par celle-ci. C’est donc dans cette idée qu’il provoqua sa fille.

« Atton Thek, l’ami fidèle de Galen Kale. J’ai eu du mal à le trouver. C’est qu’il aimait se terrer comme un rat au fond d’un trou. Malheureusement pour lui, te voir sur l’holonet dans un bar a permis à mes informateurs de le repérer. Veux-tu savoir ce qu’il m’a dit ce soir-là ? Veux-tu savoir jusqu’à quel morceau il est resté conscient en hurlant de douleur ? »

Afin de joindre la parole aux actes, le Sith utilisa ses pouvoirs pour créer des arcs électriques dans ses mains. Il laissa encore quelques secondes pour que ses mots soient parfaitement assimilés par l’esprit de sa progéniture et d’un coup, lorsqu’elle sembla comprendre la portée de ceux-ci, il projeta un éclair de Force sur sa fille.

« Sens-tu la rage, la colère et la haine ? Montre-moi ton vrai visage Mera !!! »


Lancé de dé facile : Projection + niveau 4

Résultat :
Dé Projection (Eclair de Force) : (Grande réussite) L'éclair de Force touche de point fouet Meetra


Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Darth Zeon le Mar 9 Jan - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 2306
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mar 9 Jan - 21:26    

Le membre 'Darth Zeon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Facile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Chevalier Jedi
Avatar : Alycia Debnam-Carey
Holopad :
Messages : 4467
Date d'inscription : 28/12/2016

Localisation : Quelque part dans la galaxie
Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mer 10 Jan - 10:11    




it's over

meetra & zeon
Si elle s'en sortait ... Elle ne savait pas si elle allait s'en sortir. Mais si c'était le cas, elle se tiendrait loin de Zeon. Oh, pour sûr. Sans doute qu'elle ne sortirait plus du temple. La compagne de Chak'Tao était des plus agréables. Et même si IK était un peu pervers sur les bords, au moins, elle serait en sécurité là-bas. Au moins, elle ne risquerait pas de tomber sur son père ... une nouvelle fois. Son père ... Ca faisait bizarre, en y pensant bien. Mais quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, il n'était pas son père. Il ne se comportait pas comme un père. Quand ils avaient eu cette discussion légère, à la cantina, elle avait dit ... Elle avait dit qu'elle essayerait de le comprendre. Elle avait été prête à le faire. Prête à lui accorder une chance. Prête à essayer de ... elle ne savait pas trop à quoi elle était prête. Mais elle n'avait pas fermé son coeur. Elle n'était pas fermée à l'idée qu'elle puisse le voir. Le rencontrer. Apprendre à le connaître. Au final, elle s'était fourrée le doigt dans l'oeil. Naïve. Trop naïve. Galen l'avait mise en garde. Hayden n'avait rien dit. Il avait simplement dit que cette histoire était peut-être fausse, simplement là pour semer le doute dans son coeur. Pourquoi diable ne les avait-elle pas écouté ? Pourquoi diable s'était-elle lancée dans cette folie ? Une pure folie. Ouais. Elle aurait pu ... être accompagnée. Ne pas faire ça seule ... Non. Ses emmerdes. Ses problèmes. Sa famille. Elle avait voulu gérer ça seule. C'était mieux. Ca évitait de mettre en danger d'autres personnes. Et elle n'aurait pas voulu le faire. Enfin.

Quoi qu'elle en dise, quoi qu'il dise, elle ne voulait pas prendre les armes contre lui. Alors, qu'il la tue. Là, maintenant, sur le champ. Qu'il fasse ce qu'on voulait de lui. Qu'il exécute les ordres qu'on lui avait donné. Qu'il soit un bon toutou, fidèle à son maître. Puisque désobéir et la laisser partir tranquillement, c'était pas ... c'était pas ce qu'il allait faire. Non. Elle ne comprenait pas vraiment le but de vouloir en découdre avec elle. Comme si ça allait changer quoi que ce soit mais bon. Ils n'étaient pas sur la même longueur d'ondes. Et elle voulait croire qu'ils ne se comprendraient pas. Jamais. C'était leur fatalité, en quelque sorte. La Force avait décidé qu'ils seraient dans des camps opposés et qu'ils ne se comprendraient jamais. C'était comme ça. Elle pouvait pas lutter contre ça. Non. Du tout. Meetra avait pris une lente inspiration. Prête à ce que son père la tue dans un accès de colère. Par rapport à tout ce qu'elle venait de dire. Sur ses capacités en tant que père. Et que jamais, oh combien jamais elle ne pourrait le considérer comme son père. Il décida d'appuyer ... où ça faisait mal. Et commença à parler de son père. "D'où connais-tu son nom ?" Comment le connaissait-il ? Son coeur ... battait la chamade dans sa poitrine. Comment osait-il parler de son père ? L'inquiétude était présente dans le regard de Meetra quand il en vint à lui dire qu'il avait eu du mal ... à le trouver. Zeon avait réussi à le trouver à cause ... de Naboo. De cette histoire sur Naboo. C'était comme ça, déjà, qu'elle s'était faite repérée par Devon. Elle savait ... Elle savait qu'elle aurait mieux fait de ... et bien, de ne pas participer à cette foutue mission. Ca l'avait grillé auprès de Corran, mais ça lui avait permis d'apprendre qu'il s'était foutu de sa gueule. Zeon avait poursuivi. Lui parlant ... de morceaux ... de douleur. "C'est toi ..." C'était lui. C'était lui qui avait trouvé son père. C'était lui ... qui l'avait découpé en petits morceaux. Les larmes lui montaient aux yeux. "Non ..." C'était pas possible. C'était une blague. C'était un cauchemar. C'est ça ? Ou un holonet caché ? Ou une connerie dans le genre ? Non ? Elle n'avait pu retenir une larme. Larme qui avait coulé le long de son visage et qui était venue s'écraser au sol. Une larme ? Ou une fine pluie ? Pas possible. Stoga était une planète au climat chaud et sec. La pluie, ça n'existait pas vraiment.

Perturbée par les révélations de cet homme qu'elle ne considérait pas comme son père, Meetra fut percutée de plein fouet par les éclairs de force. L'envoyant valser un peu plus loin comme si elle n'était qu'une vulgaire feuille qui se faisait malmener lors d'une brise d'automne. Une réception mauvaise contre ces rochers qui lui provoquèrent une blessure au flanc. Une sérieuse blessure. C'était peut-être sa précédente blessure qui s'était plus ou moins réouverte. Et qui s'était aggravée, au final. Parce que pas totalement guérie. Possible. Elle s'était redressée. Les yeux sans doute embués un peu par les larmes qui menaçaient de couler. Elle voulait ... Elle voulait rester impassible. Elle voulait ne rien dire. Elle voulait faire comme si ça lui passait au dessus de la tête. Mais elle était en colère. Elle laissait ... la colère la submerger. Et ça, c'était pas bien. Pour autant, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Rare étaient les fois où elle avait laissé sa colère s'exprimer. Il avait tué son père. Il avait tué celui qui ... celui qui l'avait élevée. Qui l'avait aimé. Et ça, c'était impardonnable. Alors, oui, elle avait activé son sabre laser. Et elle s'était lancée à l'assaut de celui qui se prétendait être son père. La différence de niveau était flagrante, elle le savait. Et puis, elle avait sa blessure. Elle n'était pas certaine que ça fonctionnerait. Après tout, il pouvait esquiver. Ou pas.


Archétype

JEDI CONSULAIRE


Compétences

Spoiler:
 


Let the battle begin

Lancé normal : Sabre Laser level 3
Résultat : Réussite : Meetra touche Zeon.


Spoiler:
 

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

When your world is torn apart
« Everyone has three hearts. The first you show only to strangers. The second you show only to your family and your soul mate. And the third you never let anyone see because there's too much truth and risk inside. » by Wiise




Dernière édition par Meetra Thek le Mer 10 Jan - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 2306
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    • Mer 10 Jan - 10:11    

Le membre 'Meetra Thek' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

Contenu sponsorisé

Message Re: L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ultime affrontement [Meetra Vs Zeon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tsuki Beach Volley: L'ultime affrontement, Diamants contre élèves ( PV: Mr Okita, Maester, Mr Lyos + les 4 premiers élèves qui voudront nous affronter .... et libres pour les spectateurs )
» AD&D "Dark Sun" : scénario premier "L'Ultime Cortège"
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» L'Ultime Combat des Champions
» Faq : L'Affrontement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: The Past :: The Galaxy :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: