Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Sometimes I swear, I need a day just for me to lay ft. Gamora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Damoclès
Damoclès
Avatar : Andrew Garfield
Holopad :
Messages : 260
Date d'inscription : 11/10/2016

Message Sometimes I swear, I need a day just for me to lay ft. Gamora    • Dim 17 Sep - 1:15    

Sometimes I swear, I need a day just for me to lay
I'm either fuckin or workin', so the grind don't stop
Gamora ✧ Darell
 
“Merde, merde, merde, MERDE !” pestait violemment Darell en abattant son poing sur le bureau auquel il était installé. Le choc fut si violent que les écrans holographiques se brouillérent pendant plusieurs secondes. Sur la quasi-totalité de ces-derniers étaient affiché le même message : Signal Lost : Access denied. Sûrement la source de sa rage. L'atmosphère du Herald semblait bien plus pesante qu’à l’accoutumée . Le jeune hacker, plus tendu que jamais prit sa tête dans ses mains, ne cessant pas de répéter le même mot en boucle : merde. “A.V.A cherche moi tous les terminaux possibles par lesquels transitent des flux de données dans ce taudis !” s’exclama-t-il soudainement en se redressant sur son siège, et en commençant à tapoter frénétiquement sur son clavier dématérialisé. Il jonglait d’une interface à l’autre, chacune n’étant qu’une succession de codes incompréhensible pour la moyenne des races intelligentes de la galaxie. “Dés que tu as un flux exploitable, tu le bombardes d’informations de l’holonet en tout genre, tout le contenu qui passe… ils vont forcément réagir à une telle attaque de leur système, ça laissera sûrement une faille…” De primes abords, l’on aurait pu croire, qu’il travaillait, un simple contrat comme un autre. Néanmoins, l’attitude qu’il adoptait, cette détermination, et cette crainte constamment résonnante dans sa voix, laissaient penser le contraire. Darell semblait avoir peur de quelque chose. “Attaque en cours” balança l’intelligence artificielle du vaisseau alors posé au beau milieu d’une jungle à la végétation incroyablement dense. Sans plus attendre, les doigts du hacker se mirent en mouvement, glissant sur les touches à une vitesse ahurissante, ne remontant à son visage que pour ré-ajuster ses lunettes. Ses yeux s’adonnaient à un gymnastique toute aussi incroyable, jonglant d’un écran à l’autre s’efforçant de trier les informations afin de ne lui faire retenir que les plus importantes. De véritables acrobaties cérébrales.

“Aller, aller, aller , rétabli le signal…”
marmonnait-il tandis qu’il lâcha tout subitement lorsqu’une barre de chargement verte se dessina sur l’ensemble des moniteurs. Il joignit ses mains, plaquant ses coudes contre la table et se frottait le nez contre ses phalanges, en fixant l’avancement du chargement. ACCES REFUSE. De nouveau le même message clignotant rouge apparut sur l’ensemble des interfaces. La réaction de Darell fut immédiate. Il se leva d’un bond, balayant le bureau de ses bras. Des dizaines d’objets en tout genre tombérent sur le sol métallique du navire. Se retournant, il donna un énorme coup de pied dans le mur derrière lui, pour finalement tourner en rond dans la pièce, ne comprenant pas comment il en était arrivé là. “J’y étais ! J’étais dans le système, comment ils m’ont foutu dehors ! Comment j’ai pu perdre le signal et les communications !” rageait-il. Sa colère était telle, que même A.V.A, d’ordinaire très loquace, n’osait intervenir. A quoi cela pourrait bien servir de toute façon ? Elle s’avérait tout aussi impuissante que lui en l’état. Il se jeta au poste de pilotage du Herald, se calant violemment dans le fond du siège. "BORDEL ! Elle est toute seule là-bas, sans informations, sans visibilité ! Elle tiendra pas longtemps comme ça !” continuait-il de dramatiser. “Puis d’abord c’est quoi ce nom de code ?! Comment ils ont pu remonter jusqu’à moi ?! Comment j’ai pu les laisser me faire chanter comme ça et accepter cette putain d’mission !” De quoi parlait-il ? Un nom de code ? Une femme visiblement… un chantage ? Remonter jusqu’à lui ? Dans quelle merde s’était-il encore fourré ?!

Les yeux fermés, une main lui tenant la tête, l’autre tapotant machinalement sa cuisse, il tentait tant bien que mal de se calmer, de réfléchir à une solution pouvant le sortir de cette situation. Il rouvrit doucement les yeux, observant au travers de son cockpit la grande tour dont il ne voyait qu’un bout du sommet tant la végétation était imposante. “Réfléchi Darell… un centre de recherche républicain, perdu au beau milieu d’une jungle, sur une planète totalement isolée… j’ai déjà piraté bien plus compliqué que ça nom d'un hutt” Cette  tour n’était donc qu’une partie d’un laboratoire de la république ? Pourquoi donc piraterait-il les systèmes républicains ?! Aucune idée,... sinon pour, visiblement, aider cette fameuse personne bloquée à l’intérieur. Ce qui laissait aussi sous-entendre qu’elle n’avait rien à faire là-bas. Brutalement, Darell bondit hors du siège. “Puis merde ! A.V.A, désactive le système de dispersion de la lumière, supprime le champ d’invisibilité et pousse le brouilleur au maximum, j’vais changer les clés de cryptage et le virus… on attaque tant qu’on ne parvient pas à rentrer ! Allume-moi le IFV en même temps ! ” Soudainement, une nouvelle interface s’allume alors, affichant une projection 3D basique de la structure dont il essayait de pénétrer le système. Après un léger temps de scan, des dizaines de centaines de petits points rouges vinrent moucheter la projection. “Putain, c’est une véritable fourmilière cet endroit” pesta-t-il de nouveau en regardant le schéma du coin de l’oeil et sans se détourner de son énième tentative d’intrusion. A plusieurs reprise, il tenta, se confrontant encore à bon nombre d’échec cuisant, faisant face au même message lui refusant l’accès. Le plus étrange dans cette affaire était que le niveau de sécurité n’évoluait pas et ne ripostait pas. En temps normal, un tel système évoluerait en se renforçant pour parer d’autres éventuels assauts, et traquerait la source de l’attaque, mais ici rien… ce qui signifiait que le système l’avait tout bonnement expulsé sans l’interpréter comme une intrusion, mais une simple défaillance ou anomalie. Néanmoins, Darell devait bien l’avouer, l'algorithme de ces murs de sécurités étaient incroyablement bien pensés.

“Maintenant !” hurla-t-il subitement tandis que la barre de chargement qu’il redoutait tant réapparaissait une nouvelle fois sur les écrans. Il croisa les doigts, répétant que cette fois-ci était la bonne. Bingo ! “J’suis dedans ! On reprend l’contrôle des caméras !” Sans plus attendre, il étira son bras, comme pour attraper un objet, sans jamais le trouver. “Bordel,... quoi encore ! Où est-ce que je l’ai foutu ?!” Sur les moniteurs, des images apparurent, provenant des systèmes de vidéosurveillance du centre de recherche. Sur l’interface centrale, se trouvait une silhouette, vêtue d’une armure, une femme visiblement. Elle se trouvait actuellement dans une pièce tout ce qu’il y a de plus banale, une sorte de rotonde disposant de quatre accès, chacun aux points cardinaux. Le regard de Darell se posa immédiatement sur elle et sur les écrans connexes. “Merde !” grommela-t-il en voyant que quelques gardes approchaient dangereusement de la position de la jeune femme pour leur ronde. Il sauta de sa chaise, se souvenant de son excès de colère précédent l’ayant fait jeter par terre bon nombre d’objet. Il se mit à quatre pattes à la recherche de celui convoité, ne détachant pas pour autant son attention des écrans. Constatant que les gardes s’approchaient de plus en plus, il s’activait, commençant à s’insulter lui-même d’être si con. Soudain, il mit la main sur un petit dispositif, de la taille d’une épingle qu’il plaça directement dans son oreille droite. Le jeune homme bondit de nouveau sur son siège, tapotant brièvement sur les touches.Transmission ON. “Hysteria ! Hysteria ! Vous m’entendez ?! On a été coupé ! Deux soldats arrivent vers vous par la porte Sud ! Je répète, deux gardes armés au Sud !”


© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sometimes I swear, I need a day just for me to lay ft. Gamora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oh i swear to you, i'll be there for you ☆ 26.06, 18h21
» MB - It's bloody and raw, but I swear it is sweet
» — I swear, I heard it talking to me ! ✤ REGH
» [1276] I swear to God, I’m gonna kill you ! … Or maybe not… [Sam & Yelie]
» I swear that tomorrow, this will all be in the past [ft. Jamie-Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus :: Zeenada-
Sauter vers: