Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 143
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Ven 18 Aoû - 22:17    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Bon, je ne me vexe pas même si le recul soundain de Gal'aad comme si il me prenait pour une réaction allérgique est assez vexante. Je suis vaccinée et les déodorants de Naboo sont les meilleurs de la galaxie. Et son regard menaçant me passe également par-dessus la tête car cette ouverture dans les murs attise d'avantage ma curiosité que l'air moribond de mon compagnon d'infortune. Face au goût de l'aventure, j'en oublierait presque que le Chevalier pourrait me décapiter sur un coup de tête. Brrrr et on s'étonne que je préfère oublier cela. Comme les spectres, vue qu'il n'a pas étalé sa science, c' n'était qu'une boutade pour faire frisonner les petites Siths pas sage avant de les endormir. Certaine que c'est comme-ça que Gal'aad a été élevé. Avec des histoires de spectres et de petites marionnettes vertes parlant à l'envers.

Enfin, je psychanalyserai plus tard l'enfance terrible que doit subir un type rejoignant le Côté Obscur et les Chevaliers de Ren. Il fait de toute façon bien trop froid pour réfléchir et j'ai toujours mon cristal à venir récupérer. Le fait d'être tomber sur les ossements d'un chasseur de trésor me fait craindre par contre de ne pas être la première sur le coup, la présence de Gal'aad non plus d'ailleurs. Si ça se trouve c'est l'une des grosses arnaques de la galaxie qui vise à attirer les pigeons les plus intrépides se les geler sur ce caillou glacial. Au moins j'avais prévu le coup de ne pas venir les mains vide, allumant un petit bâton de lumière rougeâtre lorsque la lumière se fit demander. Je peste un peu intérieurement sur cette lueur rouge, l'ambiance n'en devient que plus lugubre, les ombres dansantes sur les murs à chaque pas semblent toutes décrire les monstres de mes cauchemars ou les fantômes de ces murs. Et ce silence, il en est presque oppressant, nos pas inaudibles dans la neige, le vent s'absentant sur ce chemin, seul ma respiration et celle de Gal'aad semble m'indiquer que nous sommes toujours là. En vie.

Et là c'est la déception. Tout dans cette salle indique que c'est ici. Comme l'endroit marqué par un X sur une carte au trésor ou le dernier cookies sur le plateau de cantine. Et non, l'autel est bien là, bien en évidence en plein centre de la pièce, seulement le Graal ne s'y trouve pas. Visiblement tous les chasseurs de trésors n'ont pas fini en vulgaire tas d'os à l'entrée, quelqu'un a du nous devancé il y a bien longtemps. Après tout, on a bien été incapable de dater les archives sur lesquelles j'ai trouvé ses coordonnées, partir en quête de ce cristal était peut-être voué à l'échec dés le début. Pff à quoi je pensais encore en courant après cette chimère. Mais si j'ai cinquante injures Plutariennes qui me viennent à l'esprit, je me tais, le regard un peu vide. Non, je ne dois pas céder à la colère lorsque le diable en personne se trouve à ma droite. De la maîtrise, du self-contrôle et de la retenue.

" Haaaaaa ça m'énerve, la moitié de la galaxie pour tomber ce les geler dans ce trou perdu, tout ça pour rien ? Haaa Bordel de fourrage de bantha ! "

Le calme... La maîtrise... Ce ne sont pas encore des leçons que j'ai apprises après tout. Et je ne compte pas devenir une hippie jedi avant au moins la trentaine ! D'ici là j'ai tout le temps pour m'énerver et donner de rage un bon coup de pied dans une pierre juste pour me défouler ! Mais si je n'ai guère prêter attention d'où je l'ai envoyé, c'est par contre Gal'aad qui ramasse en se retrouvant projeter violemment contre un mur. Bon, je ne sais pas si se sont les remords ou la peur de me retrouver seule mais instinctivement, je cours vers lui. Bon ça m'étonnerais que ce soit mon caillou, et encore moins que dans ma rage j'ai explosé une rafale de force sans prévenir, j'ai pas trop le niveau pour ça, mais il a l'air d'avoir sacrément morflé, Chevalier de Ren ou non, dans l'immédiat j'aimerais qu'il aille bien.

Mais soudain à mi-chemin, je m'arrête nette. Une voix venue d'outre-tombe me glace d'effrois et c'est là que je le remarque. Qui ? Je ne saurais le dire, mais cette forme immatérielle et foncièrement mauvaise semble venir vers moi. Mes jambes ? Tétanisées de peur, évidemment. Plaisanter sur les spectres est une chose, que le destin s'en amuse pour en mettre un vrai sur notre route, c'est un bien mauvais tour. Heureusement mon état de paralysie ne dure pas bien longtemps, le temps enfaîte que les paroles du spectre ne me monte au cerveau. Et là, c'est de l'incompréhension et de la surprise qui me font récupérer mes esprits et l'usage de mon corps. Au même instant Gal'aad, bien plus vif que moi, est lui aussi prés à en découdre. Je ne suis pas une lâche, mais je me range tout de même aux conseils du Chevalier. Reculer et le laisser passer devant.

" Votre jeune fiancée ? C'est n'importe quoi espéce de dégénéré désincarné ! Rends-nous plutôt mon cristal ! "

Avoir les jetons ne retire en rien mon sens des priorités. Cet ectoplasme doit surement garder mon trésor quelque part et pour m'en éloigner, je lui jette à la figure mon bâton lumineux qui lui transperce lamentablement sa figure immatérielle avant de retomber plus loin. Un point pour le fantôme. Et je ne tarde pas à rejoindre la protection de Gal'aad, me nichant dans son dos, presque collée à lui. Je suis bien trop jeune pour mourir et encore plus jeune pour me marier ! Sortant mon pistolet, je suis prête à me défendre maintenant.

" Gal'aad Serke, dîtes moi que vous les Chevaliers, vous êtes en de bons termes avec les... Les spectres ! Les gens maléfiques, vous êtes tous potes non ? "

BesidetheCrocodile pour May the Force


Dernière édition par Myri Allura le Lun 28 Aoû - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 670
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Dim 20 Aoû - 19:30    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Il grogna, sa main fermement ancrée sur le fuselage de son sabre. Il ne l'avait pas encore activé cependant, devant eux le spectre représentait une menace qu'il n'était pas encore à même de comprendre, aussi Gal'aad ne tenait-il pas à l'énerver encore plus avec le sabre laser.
Derrière lui, il sentait la vague silhouette de Myri bouger un peu. Il avait la tête encore sonnée de son petit vol dans la neige, cela ne bourdonnait pas mais presque...
Les mots de la jeune fille le blessèrent cependant, et cela l'étonna. Parce qu'il avait compris seul, et dans un temps relativement court, qu'il était blessé, justement. D'habitude, ce travail lui demandait de trop longues heures avant d'en arriver à ce pauvre résultat...

 « Je ne suis pas maléfique, je suis un chevalier ! Une personne maléfique t'aurai déjà lancé entre les mains du Spectre puisque tu sembles l'intéresser... »

Il boudait. Un peu. Le fantôme les regardait, aveugle pourtant, prisonnier d'une scène sans doute autre se jouant devant ses yeux. Derrière lui, le bâton de lumière continuait de répandre ses lueurs et Gal'aad leva la main, usant de la Force pour le faire venir à lui.
Le Spectre poussa alors comme un cri de rage à nouveau, là où le bâton le traversant n'avait aucun effet sur lui, l'usage de la Force semblait au contraire avoir quelques incidences...

 « Essaye de rester concentrée, seule la Force peut t'aider ici... »

Et la Force était avec eux. Pouvait-on battre un tel monstre ? Du fond de sa mémoire, quelques contes sembaient lui revenir, pour la plupart affiliés à l'ordre Sith. Mais cet ordre n'était pas le sien, Gal'aad ne pouvait comprendre tous les tenants et aboutissants de leurs symboliques multiples, de même que certains secrets n'appartenaient qu'aux Ren.
Le spectre s'avança, alors enfin Gal'aad dégaina sa lame. La lumière du sable couplée à celle du bâton le rassurait, il était maître de lui-même, il ne craignait rien.
Avec une violence non dénuée de grâce, le chevalier se jeta alors sur son ennemi. Un froid mordant lui bloqua la gorge, l'étouffa, alors qu'il traversait le spectre et, de ce fait, se retrouvait séparé de Myri.
Oups ?
Le fantôme commença à s'avancer vers la jeune fille, il portait la mort dans son ombre, quelque chose de pire encore peut-être que Gal'aad ne comprenait pas tout à fait.Alors que la main ignoble allait toucher la joue de la petite padawan, le chevalier tenta d'attirer son attention.

« Hé toi là ! »

Seule la tête se tourna vers lui.

 « Je te défie, viens te battre ! »

Une vague de Force s'abattit alors sur lui jusqu'à faire valser son sabre qui alla s'écraser contre le mur comme son propriétaire avant lui il y a quelques minutes, dans un écho lugubre.
Gal'aad comprit que ce combat se ferait à mains nues pour lui, de quelque façon que ce soit. Comme il l'avait dit à Myri, seule la Force les aiderait. Mais la jeune fille pouvait très bien profiter de la diversions pour s'échapper...Elle avait la cape du chevalier pour lutter contre le froid, pourrait regagner son vaisseau.
Avec un cri de rage à l'idée de se retrouver abandonné, Galaad canalisa sa Force pour lutter contre le spectre.

Lancer de Dés Moyen -Force Perception
Petit Echec.


Un instant, Gal'aad crut réussir, le faire reculer assez pour prendre le dessus, et cela était chose effroyable alors de voir le chevalier donner toute son énergie contre le Spectre. Cela était effroyable, mais surtout, cela n'était pas assez. Petit à petit, Galaad se retrouva obligé de reculer lui-même, jusqu'à se retrouver dos au mur, non loin de son sabre quand les attaques de Force du fantôme l'empêchaient de le récupérer pourtant. Il pensa aux ténèbres, à sa peur profonde, à l'abandon, la solitude. Il fit un choix.

"Cours maintenant, vas-t-en!"

Parce qu'il ne voulait pas être maléfique, il voulait être chevalier.

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 


Dernière édition par Gal'aad Serke le Dim 20 Aoû - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1654
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Dim 20 Aoû - 19:30    

Le membre 'Gal'aad Serke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 143
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 28 Aoû - 11:18    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Donc non, même si j'émets des réserves quant à savoir si le chevalier est maléfique ou non, il n'est clairement pas en bon terme avec son voisin d'évolution le spectre. Foutue côté obscur, ils ne savent pas faire front commun et me foutre la paix quand je cherche à les piller ? Juste un pacte de non-agression, ce serait déjà pas mal non, allez quoi. Et ce n'est pas le moment de faire la moue, mince quoi c'est un type flippant, il fera du sentimentalisme une fois le spectre retourné outre-tombe et je lui le rappel immédiatement en lui tirant la manche de son bras avec une petite mine désappointée.

" Ho allez maléfique, chevalier, ce ne sont que des mots, tu vas pas me faire la gueule pour ça, ce sont les actes qui comptent ! "

Et ma survie accessoirement, alors cela me va si ce type tout à fait maléfique ne le soit justement pas trop en me jetant en pâture à cet être venue d'ailleurs. Mais que faire face à ce spectre ? Le bon vieux coup du bâton dans la figure ne l'a même pas affecté et même si le contact de mon pistolet laser dans mes mains me rassure quelque peu, je doute qu'il soit plus efficace face à l'immatériel. Quelle arme pourrait venir à bout de cela ? Non, pas une arme, la Force. C'est ce qui semble avoir tiraillé l'ombre au moment du retour du bâton. Gal'aad l'a compris aussi visiblement et me somme de rester concentrée pour l'utiliser...

Rester concentrée... Attends, il me surestime pas un peu carrément là ? J'en suis à peine à l'étape d'essayer de faire flotter un caillou face à moi au prix d'heures terribles de méditations. Et encore quand je dis essayer c'est quand je ne m'énerve pas en balançant le caillou à l'autre bout du temple. Alors ma nullité et mon impatience ne vont sans doute pas me mener bien loin dans un combat de Force face à la mort. C'est sur le terrain que l'on apprend le mieux ? Non, c'est sur le terrain qu'on crève pitoyablement le mieux, et cela, ça ne fait aucun doute. Et j'ai beau tentée de me concentrer comme je peux, c'est le Chevalier de Ren qui fonce dans la mêlée le sabre laser au poing pour finir par juste transpercer le spectre alors que déjà celui-ci se reformait, s'avançant toujours face à moi.

Me concentrer et utiliser la force, Me concentrer et utiliser la force, Me concentrer et utiliser la force. Je murmurais à peine ces mots comme une prière alors que sa main glacée et mortelle s'approchait de moi. RIen n'y fait, ma concentration est troublée par ma mort imminente et la Force en moi est restée avec Wadee dans le vaisseau. Trop tard pour aller la chercher, je sens déjà ma joue se glacer sous le contact d'un mort, des larmes perlant jusqu'à son doigt se cristallise pratiquement à sa rencontre. Seul un miracle pourrait me tirer de là maintenant... Ou un Chevalier.

Et une nouvelle fois, c'est Gal'aad qui me sort du pétrin en défiant le spectre. Si j'ai déjà assisté à de nombreux combat au sabre, jamais encore je n'ai assisté à une telle démonstration de Force. Si pour l’œil mortel tout cela est invisible, je ressent pourtant très nettement les forces en présence et en pousse même un bref soulagement en voyant que le Ren prend le dessus sur l'ombre. Seulement ce fut de courte durée car peu à peu et jusqu'à se retrouver collé contre un mur, mon pire cauchemar se fait dominer par quelque chose de pire encore. Et c'est quand il me hurle dessus de m'enfuir que je réalise en effet que c'est ma meilleure option. Ne demandant pas mon reste, je prend mes jambes à mon cou et disparaît aussi vite par là où l'on est venu. Le vainqueur aura tout le temps de venir me hanter plus tard.

C'est en revenant dans la première salle que je me retourne en prenant le temps de reprendre mon souffle. Cette fois le silence est troublée par les bourrasques de vent glacial et ne laisse en aucun cas transparaître le terrible combat qui se joue plus loin. Si je fais outre le monstre rodant à l'extérieur, je pourrais décoller dans les cinq minutes et quitter à jamais cette planète et ces maléfices. Était-ce seulement réel ? J'ai déjà lu dans certaines archives des lieux fantasmagoriques où la Force testait ces prétendants en les livrant à des illusions de ses pires peurs. Est-ce que j'ai rêvé tout cela ? Un rêve ? Foutaise ! Un rêve ne me léguerait pas sa veste ! Tout ça est bien réel et je viens d'abandonner quelqu'un à un sort peut-être pire que la mort ! Bordel, et ce n'est pas en tapant du poing contre cette colonne que je vais pouvoir vivre avec ça et me regarder dans une glace. Si Myri Allura est une padawan des moins douées actuellement, il n'est par contre pas écrit qu'elle est une couard fuyant le danger et l'inconnu !

En dévalant de nouveau les couloirs, je me retrouve de nouveau face au spectre et à Gal'aad d'où le défi semble tourner maintenant d'avantage au plus maléfique des deux. Si mon courage est de retour, ni mon pistolet, ni ma maitrise de la Force seront suffisant dans ce combat. Il me reste pourtant une chose...

lancé de dés:
 

" Mon promis ! Arrêtes-toi ! Ce n'est pas mon... Chevalier à qui tu dois t'en prendre, c'est à moi de ne pas t'avoir reconnu sous cette forme. Laisse-le et reviens dans la lumière. "

Si mon petit numéro de charme est tout à fait convainquant dans une salle de théâtre sur Naboo, la sensibilité des spectres Sith par contre m'échappe car ce monstre sadique bien qu'il se détourne vers moi, continue tout de même à exercer sa pression et son étreinte de Force sur le pauvre Gal'aad qui doit bien lutter dans ses derniers retranchement pour lui résister encore. Si mon plan était de le distraire assez pour offrir une opportunité au Chevalier, c'est raté. Cet être devait être assez sadique pour faire passer la torture et la douleur avant son amour pour sa fiancée. Crétarque de spectre !

Ou alors il aimait allié les deux. Car d'un bras il le tourne vers moi et semble user d'un peu de sa Force pour lentement m'attirer vers son étreinte de nouveau et ce n'est pas le sol glacé qui va m'aider à l'en empêcher.

BesidetheCrocodile pour May the Force


Dernière édition par Myri Allura le Lun 28 Aoû - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1654
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 28 Aoû - 11:18    

Le membre 'Myri Allura' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 670
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 28 Aoû - 22:59    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Par delà la douleur, lui parvenait le parfum de Myri, sa peur. Et derrière la crinière rousse, qu'y avait-il si ce n'est une petite fille?  Une petite fille jusqu'incapable d'utiliser la Force, elle qui pourtant représentait parmi les nouveaux espoirs des jedis. Le parfum de peur disparu avec le bruit léger et insolents de pas dans la neige. Elle obéissait, elle s'enfuyait, et Gal'aad n'avait plus qu'à chercher les ténèbres tout au fond de lui pour survivre.
La bête sauvage qu'il était parfois enrageait, ruait, se cabrait. Le spectre le dépassait en Force mais de si peu....
Si peu et beaucoup trop à la fois.
Sa tête cogna durement contre la paroi glacée. Une fois, deux fois, et...
Et peut-être s'était-il évanoui? Parce qu'une voix qui n'aurait pas du être essaya de résonner. La vision trouble, Gal'aad reconnut la tache de couleur qu'était Myri. Il y avait peut-être une leçon à cela, mais il était bien malaisé d'apprendre quand un spectre tentait de vous tuer.

”Elle est sous MA protection!”

Contre les mur, sa voix rebondit assez pour que la chose maléfique ne suspende son geste.Les lèvres pâles et transparentes se soulevèrent alors en un rictus bestial juste avant que le spectre n'éclate de rire. Gal'aad tomba à genoux, épuisé, de grandes respirations lui secouaient le corps alors même que le froid semblait tout brûler en lui.

”Bien aimée, la Lumière n'existe pas, pas plus que l'honneur et le courage chez ce vermisseau....”

D'un simple mouvement, le spectre fit venir le sabre du Chevalier à lui, l'enclencha. La lame rouge creva la semi obscurité comme une blessure à vif que rien ne contenait. Cette couleur parut réjouir le spectre, n'avait-il pas voulu un cristal pour cette propre puissance, ne plus dépendre de l'ancien sabre de son maître? Et quelque chose en lui savait, sentait, que la lame ne pouvait le blesser. Avec autorité, il en plaça la garde dans la main terrifiée de la jeune fille.

”Tue-le, tue-le pour moi comme tous ceux que tu as tué avant lui.”

Sur son visage, le sang avait gelé, Gal'aad en prenait conscience sans réellement le comprendre. Il regarda Myri, vit les chemins, la croisée qui s'offrait alors à eux. A elle.
Elle haïssait les Ren, n'est-ce pas? Et malgré le désir de pureté de la Padawan, le Spectre lui offrait l'opportunité d'en tuer un. Son regard croisa celui de la jeune fille, avait-il peur? Non, il se contenta de sourire, crut comprendre ce qui énerverait le spectre. Sa main de chair, bien que gantée, s'éleva alors pour caresser la joue de la rousse.

”Regarde-moi, Myri Allura, padawan de l'Ordre Jedi....”

Il n'avait pas pensé à cette arme, lui qui croyait ne pas en posséder depuis con coeur de pierre, pourtant cela lui apparaissait maintenant: Myri avait le pouvoir de blesser le spectre. Non pas de le combattre, non pas de le vaincre, simplement de le blesser. Bien aimée, l'avait-il appeler, cela signifiait que malgré son ivresse du côté obscur, il savait certains sentiments, il en avait souffert assez pour qu'un pan de son âme reste ici. A Myri de briser son coeur de spectre, assez pour que Gal'aad ait le temps de regagner quelques forces, il l'espérait.

”Regarde-moi, puis regarde-le...dis que tu es revenue pour moi. Dis le lui...”

Sa voix n'était qu'un souffle quand tout son corps semblait douleur. Une expression dédaigneuse le fit grimacer alors, comme un défi dans un dernier mot.

”Chipie, sale chipie...”

Elle avait le sabre dans la main cependant, toujours. Le sabre, sa vie à lui...

Lancer de Dés Moyen – Projection Force

Résultat:Petite Réussite


Il appela la Force en lui, la canalisa juste assez et, peu importe le choix de Myri, prit le chemin qu'il s'était lui choisit. Contre le Spectre il se battit encore, envoyant la Force comme une arme. Le sith hurla de douleur, soudain sa main sembla noire, comme léprosée. Cette attaque là au moins avait réussi....

"Il ne te touchera plus."

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 


Dernière édition par Gal'aad Serke le Lun 28 Aoû - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1654
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 28 Aoû - 22:59    

Le membre 'Gal'aad Serke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 143
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Sam 2 Sep - 21:29    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke
A partir de quel moment le fait de revenir sur mes pas pour porter secours à un Chevalier de Ren fut-il considéré comme une bonne idée. Okay c'est le courage qui m'a mené ici, mais c'est aussi ce courage qui conduit aveuglément bien des êtres dans les abîmes glaciales de la mort. L'image est bien choisie, si ce n'est que les abîmes sont remplacées par les bras désincarnés d'un sith mort depuis bien trop longtemps. Encore une leçon que je devrais retenir, la lâcheté, c'est bien aussi. Mais cette révélation vient bien trop tard pour le sauver, bien trop tard me sauver. Et inexorablement le spectre vient enrouler ses volutes de fumées autour de moi, contrôlant pratiquement mes mouvements de sa maléfique présence.

Et d'un gloussement apeuré, je vois le sabre laser de Gal'aad voler vers le spectre et s'illuminer d'une aura rouge sang. Auparavant c'est d'un rire diabolique qu'il relâcha son étreinte de Force envers le Chevalier. Visiblement mes mots furent aussi maladroits que mal choisis. Parler de Lumière pour raisonner cet âme obscure, encore une erreur de casting à mettre à mon actif. Enfin malgré ce nouvel échec de mon charisme légendaire, il n'en reste pas moins persuadé d'avoir face à lui l'amour de sa vie et de son après-vie. Et chaque fois qu'il s'adresse à Gal'aad c'est en des termes rabaissant, n'est-ce qu'une pointe de jalousie ? Même dans la mort sérieux, les mecs resteront-ils toujours pareil ? Je n'en maîtrise heureusement pas les conquêtes amoureuses pour m(en faire une idée claire, par contre je suis... J'étais plutôt une experte en jalousie. C'est de l'histoire ancienne maintenant que je suis une pure servante de la Force et tout le toutim qui va avec.

Seulement ma théorie risque de couper court. Pas pour moi dans un sens, mais pour Gal'aad tout simplement et au sens premier du terme. Car sa mort est proche, désarmé et battu dans un duel de Force l'opposant au spectre, il n'y a guère d'espoir pour lui, j'en ai peur. Seulement sa vanité, ou simplement le fait de planter un peu plus les griffes en moi, c'est dans mes mains qu’atterrit le sabre laser. Ainsi le coup de grâce me revient. Sa dite bien aimée semble être une sacrée psychopathe qui n'est pas à un mort prés. Moi, c'est bien l'inverse et si je me suis récemment familiarisé avec la mort, jamais encore ne fut-elle amenée de par ma main. Et en temps normal, je ne songerais même pas à la donner. Seulement voilà, depuis mon adolescence je me suis promis de me venger des hommes tels que Serke et son Ordre de Chevalier. Mon impuissance m'a déjà empêché de réagir face à l'une d'eux. Ici, ma vengeance m'est servie sur un plateau. C'est normal d'hésité non ? Sa mort rendrait un grand service à la galaxie, c'est un fait certain, la mienne n'attristerait que quelques personnes. C'est un faible prix à payer pour un tel bien.

Mes mais hésitations ne resteront que dans mon esprit car la voix de Gal'aad me ramène en cette situation périlleuse. Et si le froid du spectre me fait toujours autant tressaillir, c'est la main du Chevalier qui me fait frissonner, replongeant mes yeux émeraudes dans les siens. Que je le regarde ? Veut-il donc soutenir le regard de la fille qui va devenir son bourreau ? C'est pour me hanter de son visage et revenir d'outre-tombe à son tour qu'il m'inflige cela ? Si c'est ça le plan, je le décapiterais volontiers rien que pour qu'il l'est dans l'os !

Seulement me voici face à un dilemme, aller dans le sens du Spectre et profiter de cette occasion unique de me venger ou me ranger du côté de Gal'aad qui est l'incarnation moins diabolique que je ne le supposais de mes cauchemars les plus sombres. Ses mots me troubles, si je suis revenue c'est pour lui, oui. Mais pourquoi ? Je n'ai que mépris pour ce qu'il représente mais ces actes on prouvé que le rang de chevalier pouvait s’accommoder aussi à mes ennemis. Lui devoir la vie, vivre avec son sacrifice, sont-ce là des choses avec lesquels je n'aurait pas pu vivre ? J'en doute. Je suis revenue... Je suis revenue... Chipie ? Attends, il me provoque en plus dans un moment pareil l'idiot ?

" Je suis revenue pour te sortir de là, évidemment ! Et si j'ai fais le serment de tous vous tuer, ce ne sera certainement pas comme-ça, servie sur un plateau par ce demeuré de spectre pitoyable qui pense voir en moi sa nana ! "

Et je ne prend pas le temps de contempler la mine désavoué de mon prétendu amant pour que d'un geste instinctif, mon bras part trancher en deux l'ombre spectrale. C'est vain, évidemment mais cela crée une ouverture pour Gal'aad, celui-ci ne s'en fait pas prier pour attaquer de nouveau et cette fois toucher au but. L'étreinte glaciale du fantôme disparaissant avec son sourire dans un cri de douleur.

Lancer de dés:
 

L'occasion est trop belle pour prendre l'avantage que j'essaie à mon tour de lancer toutes mes forces et la Force elle-même dans la bataille mais à tendre lamentablement la main vers l'avant en l'invoquant ne produit aucun effet. J'espère que ni le spectre, ni le chevalier n'ont remarqué ce petit instant de solitude. Mais cela ne fait que confirmer mon impuissance actuelle face à deux combattants aguerris. Retrouvant ma liberté de mouvements, c'est en retrait que je vais assister au duel, ne souhaitant plus gêner outre-mesure Gal'aad qui reprend le dessus sur son ennemi mortel.

" Tu n'es qu'une pitoyable ombre, ta bien-aimée t'as abandonné depuis des siècles. Tu es seul, désespéré, renonce ! A quoi cela sert-il encore de lutter si l'amour de ta vie a disparu. Il n'y a aucun amour pour toi, juste la solitude éternelle ! Et ne pense même pas à moi car mon amour tu peux te le mettre bien profond dans le Sarlaac ! "

Ma fille, tu possède la Force en toi, je te retiens papa. Mais si mes talents de jedi sont lamentables encore, mes paroles peuvent au moins saper un peu plus encore le moral du spectre. Assez pour permettre à Gal'aad de définitivement prendre le dessus.

BesidetheCrocodile pour May the Force


Dernière édition par Myri Allura le Sam 2 Sep - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1654
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Sam 2 Sep - 21:29    

Le membre 'Myri Allura' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 670
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Mar 5 Sep - 15:34    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Les deux ennemis se faisaient face enfin, le spectre, le chevalier. N'existait plus que la rage, la colère, car malgré toutes les couleurs qu'elle portait en elle, Myri se recroquevilla sur sa Lumière. La Force était là, puissante, insidieuse, elle rampait sur la glace, elle léchait leurs ombres, s'accrochait aux chairs, à la fumée, obscure, ténébreuse. La Force était nuit sans étoile, bien loin de tout ce que la padawan avait un jour appris.
Debout,, le bras tendu, Gal'aad se faisait avatar de cette puissance, car qu'était la Force sinon sa mère, son père et chacune des cellules qui le construisaient? Oubliée était la chair, oublié était le sang.
Oublié était le métal, enfin.
Les mots de Myri portaient la Force eux aussi, bien que la petite fille n'en ait pas conscience. Un instant, Gal'aad aurait pu se perdre. Solitude éternelle, à qui donc parlait-elle, l'effrontée Padawan alors, lorsque le spectre et le chevalier pouvaient se confondre soudain?
Mais il se reprit, quelque chose dans ses yeux flamboya alors : il n'avait pas peur.

Je ne subis pas la solitude, je SUIS la solitude...

Et cela fut assez pour qu'un sourire lui déchire le visage. Sa puissance n'était rien face au spectre, mais la vie ne lui coulait pas du coeur en flot mortel. Il avait des blessures, des blessures dont il guérirait, et le sang rouge sombre qui coulait de ses plaies semblait le hurler lui aussi. Il avait été à genoux, il ne l'était plus et, entre les mains de Myri, son épée chantait.
Qu'était le coeur du chevalier face à celui du mort? Le mort, au moins, avait aimé, aimait encore et le chevalier, jamais. Il pressentait le vide autour de lui, Gal'aad, au moment où il n'écouterait plus la Force, trop épuisé, il pressentait le vide en lui, savait qu'il se devait de le remplir alors. Il n'avait pas assez de sentiments pour cela pourtant, amour de l'autre, compassion, apaisement, des mots et des syllabes, pas des choses qu'il pouvait réellement comprendre.
Alors il se remplit d'orgueil, un autre choix n'existait pas. Pas encore ou jamais, cela la Force ne le disait pas... De son orgueil, de sa Force, il fit reculer le mort.

”Il est trop tard pour toi...”

Des mots étranges et les dirent fut comme un malaise qu'il ne comprenait pas. Parce qu'il y avait quelque chose en lui, ou du moins il y avait eu le temps de quelques secondes, mais maintenant? Il songea à la Lumière, il songea à Myri. Alors seulement le fantôme leva sa main blessée et désigna quelque chose.
Une porte.

”....Allons y, Myri Allura, ton cristal t'attend.”

Il restait entre la jeune fille et le fantôme, de la même manière qu'un jour il s'était placé entre elle et une foule en panique. Les choses changeaient-elles jamais?
Ce ne fut que lorsque il referma la porte derrière eux que la douleur le frappa, puissante, pleine, entière. La douleur et l'épuisement, car on ne pouvait affronter un spectre ainsi, car on ne pouvait en ressortir indemne surtout.
Il voulu le cacher le temps de comprendre, d'analyser, mais un spasme le plia en deux alors même que ses jambes vacillèrent.
Cela était trop grand, cela était trop fort.
Gal'aad resta debout. Devant lui, Myri. Myri qui cherchait un cristal, Myri qui portait la lumière, qui portait son sabre à lui et un désir de vengeance au coeur dont elle ne pouvait guérir. Quelle souffrance était la plus forte alors?

”Tu es drapée de mes ténèbres avec ce manteau, et mes ténèbres tu les tiens également dans la main par le sabre... Fais la paix avec toi-même et avec la Force avant de toucher le cristal si tu le trouves. Tu ne veux pas finir en Ren, après tout....”


_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» joyeux noel et bon bout d'an !
» Un petit bout de parchemin qui dépasse..
» Quête du cristal
» Marabout # Bout de ficelle...
» Le Chamane du bout du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: