Topsites
top1top2top3



 

Partagez | 
 

 Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 154
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Mer 19 Juil - 20:36    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Une planète sans nom, oubliée même des navigateurs les plus récents et des droïdes dépressifs les plus intelligents. C'est avec une certaine mélancolie que je l'observe tout en m'y rapprochant pour entamer une phase d’atterrissage en rentrant dans son atmosphère. Ainsi, cette folle quête n'est pas vaine, ces quelques coordonnées griffonnées au coin d'une page d'un ancien manuscrit ont donc réellement une destination. Tout laisse croire maintenant que je devrait faire demi-tour et ne pas m'aventurer plus loin sans l'appui d'un maître. Un maître... Evidemment, ce genre d'aventure siérait parfaitement à mon père, Galen Kale. Lui qui m'a conté que dans sa jeunesse, il aimait à partir à la recherche de reliques Jedi ou quel qu’autres babioles capable d'assouvir sa soif de connaissances. Pfff ne suis-je pas sa digne fille si je me mets également à marcher sur ses pas. Seule ? C'est tout sauf une bonne idée, je l'ai déjà dis mais mon père, tout comme mon nouveau "maitre", Gabriel, ont bien d'autres soucis que de se lancer dans une chasse aux chimères. Et malgré toutes mes désastreuses dernières escapades, je pense pouvoir me débrouiller par moi-même.

" Cette planète est aussi hospitalière que votre chambre, petite Myri. Les risques d'explosions en moins. Il n'y a aucun signe de technologie en sa surface. Même les êtres organiques pensants semblent avoir l'intelligence limitée d'éviter ce genre d'endroit. Je ne saurais vous recommander..."
" Silence Wadeee, une planète oubliée, c'est exactement ce à quoi il fallait s'attendre. Poses-nous sur les coordonnées et ensuite efface tout du journal de bord. Je n'ai pas envie de me faire réprimander si on découvre que j'ai encore dévié de ma route. Et cette fois, tu restes dans le vaisseau, cette planète ne semble pas être faite pour tes douillets circuits. "

Déviée de ma route ? C'est le cas de le dire. J'ai prétendue vouloir récupérer mes affaires sur Fenves pour obtenir l'emprunt d'un vaisseau au temple. C'est un bon prétexte pour pouvoir quitter le temple sans que personne ne se mette en tête de m'accompagner ou pire, m'en dissuader. Bon, je ne suis pas prisonnière non plus, et la volonté de mon père de m'offrir un peu plus d'indépendance me permet de m'offrir ces quelques libertés, mais elle était au prix de ne plus lui mentir... Je n'en suis pas spécialement fière mais je suis une adolescente, je ne peux respecter ce genre de promesse bien longtemps.

Terre... Non, neige et glace. Voilà ma première impression en foulant cette planète. Tout est glacial, je n'ai jamais mis les pieds sur Hoth mais d'après ce que j'en ai entendu, cette planète n'a rien à lui envier. Ni les bourrasques de vents, ni l'air gelé qui l'accompagne. Au moins l'air y est respirable, pour le reste je m'y suis préparée, vue l'éloignement d'une étoile, manteau en fourrure et gants n'étaient pas de trop dans ma soute. Je m'équipe également de mon pistolet laser. Pas de trace de technologie ne veut pas dire que rien n’essaiera de me tuer une fois que je m'aventurerais dans ces ruines. Est-ce une sorte de temple ? De mausolée ? Voir d'un palais des glaces ? Je n'en ai aucune idée tellement ces lieux semblent avoir subis l'outrage du temps et des conditions extrêmes qu'offre le climat. Hé bien, ce n'est pas ce paradis qui va m'empêcher d'obtenir ce foutue cristal, si il existe bien sur.

Un cristal ? Tous ces risques et ce périple pour une pierre brillante ? Evidemment, je ne suis qu'une femme comme bien d'autres après tout. Non, sérieusement, c'est pas pour orner un diadème que je suis là mais plutôt d'obtenir par moi-même la seule chose qui me manque à mon ascension à l'Ordre. Mon propre sabre laser, et pour cela, il ne me manque plus qu'un cristal Kyber. C'est en faisant une recherche à ce sujet dans les archives du temple que je suis tombée sur ces coordonnées en bas de page. C'est forcé, elles vont me mener à l'un d'eux. Et au vue de la quasi impossibilité de mettre la main sur ces fameux cristaux depuis l'Empire et sa purge des Jedi, partir à l'aventure dans l'inconnue reste ma meilleure option.

"GROOOAAAAAAAAHHHHHH"
Woaaaaaaaaa ! Toute cette neige et cette pénombre, puis ce pelage argenté ne m'ont fait remarquer qu'au dernier moment cet espèce de monstre des neiges. Cousin sans aucun doute de ceux d'Hoth et je ne dois qu'à un réflexe de ne pas me faire happer par ses griffes du premier coup. Instinctivement, je tire d'un coup de laser sur son bras, la créature regardant hébétement son membre brûlé, juste une éraflure, mais déjà il hurle d'un grognement à vous glacer le sang. Malheureusement pour lui, j'ai déjà pris mes jambes à mon coup pour réussir in-extremis à me faufiler à une porte du temple bien trop étroite pour son imposante carrure. Le monstre me toise un instant du regard avant de reculer et de disparaître dans le blizzard comme il était venue...

" Mourir de froid ou dans l'estomac d'un monstre des neiges sur une planète inconnue. C'est vraiment la pire idée que j'ai eu cette semaine... "

Au moins ce répit va me permettre de souffler un peu et de partir à la recherche de ce fameux cristal, si tant-est qu'il existe vraiment...

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 829
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 24 Juil - 16:41    


Un cristal au bout de la nuit

Dark Crystal


L'adolescente reprenait son souffle, Gal'aad resta dissimulé dans les ombres de l'endroit à l'observer encore un peu. Il se souvenait d'elle, il se souvenait de tout, de tous. Naboo, les funérailles de Solo, le goût de la pâtisserie locale qu'il avait voulu acheter, sucre et pain, le soleil léger, la foule...
La foule avant le chaos, pendant le chaos, une gamine qui veut comprendre, rejoindre le lieu de l'explosion, là où était le danger. Des mouvements, des bousculades, pour le Chevalier, une situation à régler, à apaiser, cela faisait partie de son entraînement.
Il avait saisit la jeune fille avant qu'elle ne se trouve coincée contre un des murs de l'endroit, lui permettant de continuer son chemin. Un acte sans importance, lui-même n'y avait plus repensé, et à présent cette même fille était là aujourd'hui, sur cette planète perdue qu'il voulait explorer à la recherche de quelques trésors.

”Toutes sortes de monstres se cachent ici....”

Les ténèbres s'écartèrent assez pour le dévoiler, lui, drapé dans sa cape d'ombre et de rage. Un simple reflet de lumière capta le bras métallique que le tissu dévoilait un peu. Et Myri n'était qu'une enfant vraiment... De quoi se souvenait-elle? D'assez de choses, Gal'aad n'en doutait pas. Il hocha la tête légèrement, faisant face à cette menace pour le moins étrange. Une ennemie? Bien sûr, il se souvenait l'avoir vu aux côtés d'Hayden, mais il y avait un temps pour combattre ses ennemis après tout.

”Que fais tu seule?”

Il ne portait pas le casque, ne cachait rien de son visage. Et quelque chose de l'enfant en lui se réveilla un peu, dans cette planète étrange où la nuit des tombeaux se disputait à la blancheur de la glace. Parce que Myri y apportait soudain toute la couleur d'un incendie. Il tendit son bras métallique assez pour effleurer une mèche de cheveux. Elle ne le brûla pas, bien sûr qu'elle ne le brûla pas...

”Non...que cherches-tu?”

Un mouvement, à peine le temps de le voir, de le comprendre qu'il avait disparu, dans l'ombre de Myri désormais, l'observant, elle, chacun de ses mouvements. La gamine désordonnée était autre chose à présent, il repensa à sa rencontre avec Jacen, aux révélations du garçon sur un possible temple. Myri possédait-elle la Force, était-elle entraînée?
Une possibilité, oui.
On pouvait tuer des enfants, avec amusement Gal'aad songea que cela libérerait peut-être même un Maître pour Jacen.
Mais il y avait tant de voies à suivre en ce monde avant le meurtre peut être. Il pouvait essayer, il voulait essayer.

Avec désinvolture, l'homme se débarrassa de sa cape et la jeta sur les épaules de l'adolescente. Elle avait froid, et les pierres de l'étrange temple ne savaient garder la chaleur d'un lieu. Peut-être cela l'enjoindrait-elle à lui répondre un peu plus. Une réponse que Gal'aad attendait: un mensonge serait aisé à manipuler pour qu'il devienne un chemin jusqu'aux ténèbres. Quant à la vérité...gageons que cela prendrait simplement un peu plus de temps.

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 154
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Jeu 27 Juil - 21:52    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Les cauchemars... Tout les enfants en font, ceux-ci matérialisant généralement les pires peurs de votre âme ou des événements particulièrement traumatisants de l'enfance. La peur du noir, du vide, ou plus couramment, des monstres. Des monstres... Ceux sont eux qui ont peuplé mes rêves les plus sombres. Souvent, ces cauchemars s'estompent en grandissant, on mûri et l'on sait que ces visions ne sont que des futilités. Pourtant il arrive que certains subsistent au temps, ce sont les plus effrayants. Si derrière ma carapace de façade, rien n'a l'air de m'atteindre, la nuit tombée, il m'arrive encore de me réveiller en sueur et le cœur battant la chamade. Une vraie petite fille ne sachant faire face à ses pires peurs. Des peurs qui ont toutes pour base le même jour funeste de mon enfance. Le même massacre sur Yavin IV, et la même issue fatale pour ma mère. Je revois souvent des ombres, visages masqués et airs menaçants. Le son d'un sabre-laser aussi, et cette lueur rouge. Encore, et encore. Parfois les détails changent comme récemment à l'hôpital avant de quitter Naboo pour la base de la Résistance. Des visages apparaissaient en lieu et place des masques. Celui d'une femme hystérique, d'un homme au bras de fer, tous arborant un sourire malsain menant vers les ténèbres de l'obscurité. Si je ne suis plus une petite fille, ces cauchemars continuent à me hanter avec la même intensité.

Déjà lors de la bataille de Theed j'ai pu faire face pour la première fois réellement à l'un de ces monstres. Le résultat fut simple, j'étais totalement incapable de bouger, paralyser par la peur et si Angie, ne s'était pas interposée, je n'en serait pas ressortie relativement indemne. Et mon père et venue à mon secours, terrassant la Ren et ramenant ce songe hideux au pays des limbes. Ce soir par contre, dans cette nuit hivernale à vous glacer le sang, personne ne viendra me protéger contre le croque-mitaine. Personne, je suis seule. Non, je suis seule avec lui. Ce cauchemar.

Et ce n'est pas le froid de la neige sur mes fesses qui me fait trembler comme une feuille morte. Oui, c'est une tradition, j'ai encore trébuchée sur mes fesses surprise par l'apparition soudaine de cet inconnu. C'est la peur qui me fait frissonner, elle me paralyse également alors que je le dévisage, reconnaissant que trop bien cet homme croisé jadis lors des funérailles de Solo et la mort du roi. L'homme au bras de fer, j'ignore son nom mais Hayden l'a décrit comme un Chevalier de Ren et pour l'avoir vue se battre sur la place devant le palais, il fait bien partie de cet ordre, son sabre rouge ne pouvant trahir son affiliation. Cet étranger fait partie de mes pires cauchemars !

" Toutes sortes de monstres se cachent ici..." Il ne croit pas si bien dire et si la créature des neiges de tout à l'heure m'a déjà effrayé, cet homme la ferait presque passer pour un Ewok. Si peu à peu, je retrouve une certaine motricité, c'est d'un réflexe maladroit que je brandi mon pistolet laser en sa direction. Mon arme semble maintenant peser des tonnes, le tenir en joue relèverait presque du miracle mais à quoi je pense ? Aussitôt mes doigts fébrile relâchent le pistolet s'écrasant au sol. Je n'ai aucune chance face à un tel adversaire, toute tentative ne ferait que lui donner une raison supplémentaire de tuer un bébé jedi.

Et j'en ferme les yeux, incapable de réagir à une fin plus que probable sur une planète toute aussi improbable quand sa main se dirige vers mon visage. Lui faire face ? Même cela j'en suis incapable. Des questions ? Attend-t-il réellement des réponses de moi ? Puis la sensation que l'on me frôle le visage, et cette chaleur soudaine. Presque réconfortante. Sa cape ? Oui, je me souviens d'un autre geste de bienveillance de sa part, sur Naboo de nouveau, cela est presque passé inaperçue mais je me souviens que cet homme m'avait tiré d'un bien mauvais pas lors d'un mouvement de foule. Et maintenant cette cape, me rendant l'usage de mon corps pour me relever et lui faire face timidement.

" Des chimères, une quête insensée. Je ne sais même pas si ce pour quoi je suis venue ici existe vraiment. Mais maintenant, quelle importance ? Vous êtes l'un de ces Chevaliers de Ren n'est-ce-pas ? Si je ne dis rien, vous allez me torturer dans d'atroces souffrances, c'est ça votre truc, non? Je préfère éviter cela, puis ce n'est pas une coïncidence que de vous voir ici, vous aussi vous recherchez un cristal pour votre sabre, non ? "

Une pointe de sarcasmes, une honnêteté aussi, mais toujours se sentiment de malaise que cet homme m'inspire. Chaque fois que je pense à ces monstres, je rêve de les tuer, chaque fois que je leur fait face, ma haine s'estompe pour laisser place à la terreur. Si il y a un moyen de m'en sortir, je suis preneuse ! Mais les seuls à pouvoir me secourir est un Droïde bien trop froussard que pour oser aventurer ses boulons dans la neige et une créature qui se ferait un plaisir de me manger si je tente de fuir. Il me reste quoi ? Le marchandage ?

" Toute façon, si il existe, il est votre. Je vous le laisse, je ne serais pas une menace dans votre quête. "

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 829
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Sam 29 Juil - 16:23    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Le temple s'animait aux couleurs de la peur alors que Gal'aad regardait la jeune fille sans mot dire. Il ne bougea pas alors qu'elle levait son arme, il ne bougea pas alors qu'elle échouait mais respecta cela. Sans un mot, sans un avertissement, elle avait décidé qu'il serait menace et devait être éliminé. Elle n'avait pas perdu de temps à parler, à convaincre, à se convaincre, elle avait agit. Ce qu'il fallait pour survivre.
Cette enfant montrait ainsi bien plus de sagesse que nombre des adversaires qu'il avait pu avoir. Elle accepta la cape cependant, elle accepta le manteau ainsi que l'on accepte une défaite.

”Te torturer aurait-il un intérêt? Je ne suis pas un sith qui ne pense pouvoir vivre que pour et par la douleur..”

La conversation l'amusait, il eut le sourire d'un enfant et alluma son sabre. L'éclat rouge et macabre ne rendit ses yeux que plus bleus encore en s'y reflétant, mais Gal'aad ne menaça pas Myri. Il lui montrait juste.

”Je ne pense pas avoir besoin d'un nouveau cristal, jeune fille. Donne moi ton nom?”

Et, comme pour l'encourager, l'homme rangea son arme et prit la main de l'adolescente pour s'incliner en une révérence guerrière et y déposer le fantôme d'un baise-main.
Ainsi que le faisaient les plus civilisés des chevaliers.
Il voulait voir: l'attaquerait-elle encore, avait-elle assez de courage pour cela ou bien le respect l'emporterait-il? Un mauvais choix n'existait pas, pas pour elle, pas dans ce genre de rencontres. Elle savait ses faiblesses cependant, les acceptait. Un entraînement adéquat ferait une guerrière redoutable de cette tornade rousse, car elle possédait déjà une intelligence vive et pratique.

”Gal'aad Serke, Chevalier de Ren tu as raison sur ce point... Ainsi, il te faut un sabre pour défendre ta lumière, petite fille?”

Car l'homme ne ressentait aucunes ténèbres en elle, bien au contraire. Toujours avec cette curiosité enfantine, il lui toucha la joue, y posant sa main. La lumière, elle lui battait au coeur oui et Gal'aad aurait pu décider de la tuer alors mais...
Mais quoi?
Il lui avait sauvé la vie une fois, Naboo, était-ce pour l'égorger ici et maintenant? Dehors, une bête furieuse semblait mugir dans les sifflements du vent. Le danger et la glace, la neige et le néant...

”Hé bien, nous nous trouvons au même endroit, au même moment...Un jedi m'a dit un jour que la Force guidait aux personnes perdues, as tu envie de l'aide d'un Chevalier pour trouver ce cristal?”

L'homme aurait toujours le temps d'aviser, de changer d'avis. Le voulait-il? Non. Mais la lumière de Myri pourrait apprendre certaines choses à son contact, certaines ombres et ténèbres que le chevalier jugeait nécessaire à la survie.

”Ramasse ton arme...”

Les jedis, renaissaient-ils véritablement de leurs cendres? En ce cas quelle valeur avait leur héritage? Car Skywalker était loin, perdu, ne pouvait les guider. Ne restaient que les rêves et les chimères, les padawans mouraient toujours pour des rêves et des chimères...

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 154
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Mar 1 Aoû - 17:52    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

L'ignorance se marie bien avec les préjugés et idées préconçues. Le blanc est blanc, le noir est noir et un ennemi est un ennemi. Je sais que cet homme est mon ennemi, comme lui doit surement me savoir affiliée aux siens. Après, je ne sais pas si il joue avec moi comme le chat avec une souris mais si la case torture ne fait pas partie de son programme, je ne vais pas le contredire. Mieux, je vais faire de mon mieux pour lui en faire oublier même l'idée. Malgrè ça, ma curiosité ne sait m’empêcher de répliquer.

" Les siths... Les chevalier de Ren... Tout d'eux n'êtes vous pas des esclaves du Côté Obscur ? Ma dernière rencontre avec l'un de vous sur Naboo ne me fait pas penser que vous êtes si différent l'un de l'autre. "

Cette femme dans cette cantina semblait en effet bien prendre son pied à torturer et mutiler aussi bien mentalement que physiquement les otages sous sa garde. Mais aussi bien qu'il existe des génies chez les Gungans, je ne dois pas en faire une formalité d'une seule d'entre eux.

Gloups ! Son arme me fait tressaillir au moment ou la lame laser teinte d'une lueur rouge les murs de ces ruines obscures. Cette lueur hante toujours mes cauchemars les plus terribles mais c'est la première fois que je l'observe de si près. La dernière fois aussi ? J'en retiens mon souffle, attendant un coup qui au final ne viendra jamais. Finissant par de nouveau respirer au moment surréaliste où cet homme, surement l'un des plus dangereux de l'univers, s'incline pour ce qui semble tout être une révérence. Sans suis un léger silence gêné, tout chez cet homme est en contradiction avec ce que je sais d'eux. Mais dois-je me présenter ? C'est finalement lui qui brise ce silence avec son nom, Gal'aad Serke. Chevalier de Ren. C'est clair et net, aucun mensonge dans sa bouche là où ils devraient être légion. Et moi ? Mon vrai nom est Kale mais cet homme n'est pas idiot et ferait vite le lien avec mon père, Galen, mais cela fait des années que je me cache sous le nom de ma mère, ce n'est donc pas un mensonge de continuer à me faire passer comme telle.

" Myri... Allura... Mais je ne suis pas votre amie Gal'aad Serke. J'ai juré au nom de ma mère de me venger de votre Ordre, l'un de vous l'a tué, elle n'était pas un jouet de la Force mais en a payé le prix ! C'est pour ça que j'ai besoin d'un cristal... Et d'un sabre ! Pas pour défendre ma petite lumière mais pour honorer sa mémoire ! "

Ma mère, c'est en prononçant son nom devant l'un de ses assassins que la colère à repris le pas sur la peur. Je ne suis pas une combattante, pourtant j'ai de nouveau l'envie de me jeter à sa gorge à défaut de tenir encore mon arme. Mais c'est de nouveau l'incompréhension qui balaie ma haine lorsque que sa main, si chaude dans se froid cruel, semblait me réchauffer, me rassurer.

Et l'entendre parler d'un Jedi me fait de nouveau prendre en considération ses questions et requêtes. Surtout que le vent semble s'allier aux grognements de quelques monstres tapis dans la neige. Est-ce qu'un allié tel que lui serait le bienvenue ? Assurément oui si je ne me base que sur ces capacités mais moralement ? Est-ce trahir l'Ordre Jedi que de faire confiance en l'un de ces adversaires ? Pffff voilà une belle question à poser à mon nouveau maître, Gabriel, mais pour l'instant je n'ai ni le choix, ni l'envie de me priver de son aide. Ramassant mon pistolet, l'espace d'un instant l'envie de presser la détente revient me tenter. Comme-ça, à bout portant, aurait-il le temps d'esquiver ou d'user de la Force ? Un nouveau hurlement me dissuade de le faire. Pour l'instant.

" Ton aide serait la bienvenue, même si j'en ignore son prix. Et prend garde Chevalier, nous ne sommes pas seule ici. Je préfère l'aide d'un ennemi civilisé qu'à celui tapis dans l'ombre. "

Et je ne compte pas n'éterniser trop longtemps sous cette neige et ce froid, il est temps de pénétrer dans ces ruines à la recherche de ce cristal, qu'il me suive ou non, je préfère prendre les devants et l'excitation de la découverte embraie sur la peur de l'inconnu. Malheureusement cela débouche sur une sorte de grande salle où la neige redouble presque d'intensité en se faufilant par les nombreuses failles du plafond.

" Bacta ! Je garde le manteau ! "

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 829
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Mer 2 Aoû - 16:47    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Les sentiments de Myri portaient mille couleurs, entre violence et tristesse : la jeune fille avait un petit coeur battant que Gal'aad entendait un peu, un battement pour la colère, un pour le deuil, et de nouveau cette colère, ce deuil.... Un cycle sans fin.
Avait-elle seulement eu le temps de pleurer? Il la regarda, songeur, les sourcils froncés. Parce que quelque chose devait être dit mais que ça n'aurait pas du être son rôle à lui. Mais il n'y avait que lui...

”En effet, tu ne défendras pas la lumière en toi à vouloir la vengeance...Tu la pervertiras. De même que tu pervertiras celle de ta mère, car elle n'était pas une guerrière de la Force et n'avait pas à mener ce combat d'après ce que tu en dis. Tuer en son nom, est-ce ce que tu veux?”

Quant au chevalier que Myri disait avoir croisé sur Naboo, Gal'aad y reconnu sans surprise l'ombre funeste de Yarza. Regrettait-il la défunte? Non, pas réellement, l'homme n'avait que faire des gens sans honneur. Une partie de lui avait espéré au contraire son décès en l'envoyant à cette mission. D'une certaine manière, Gal'aad estimait ne pas avoir échoué. Quant au Suprême Leader, peut-être voyait-il en ce cas le moyen de faire s'affiner encore plus la personnalité manipulatrice du chevalier. Il n'y avait pas eu de punition.

”De même qu'il n'y a pas que des jedis honorables malheureusement.... Mais la femme dont tu parles, Yarza, a rencontré sa mort et j'en suis heureux. L'homme qui a été sa fin est un guerrier doué, puissant, elle n'en méritait pas autant... “

Galen Kale. Gal'aad le savait, il avait étudié les compte-rendus, les rapports... il se souvenait de cet homme, d'une rencontre avant, il y a longtemps, lorsqu'aucun padawan n'avait encore été tué. Ils s'étaient affronté sabre contre sabre, un combat déstabilisant. Parce que Gal'aad avait vu de l'admiration dans les yeux de son adversaire, du respect aussi. Alors, avec ce mimétisme qui le caractérisait, le jeune chevalier lui avait rendu ce respect. Il n'avait mimé que les émotions de Galen, lui incapable d'en avoir par lui-même, surtout aussi jeune que cela lorsqu'il avait encore trop peu vu du monde, cela n'empêchait pas pourtant la sincérité.
Des souvenirs, rien que des souvenirs...

La gamine le ramena à la réalité, acceptant son aide. Il hocha la tête, notant un peu plus le caractère que semblait posséder Myri. Il y avait des jeunes gens moins dégourdis, le chevalier ne doutait pas qu'avant la fin de la journée, elle aurait son cristal. Cependant, leur discussion faisait ressortir de l'ombre des choix qu'elle n'avait pas encore voulu voir peut-être. L'enseignement jedi pouvait-il réellement aider une orpheline?

”Nous n'avons aucune excuse pour tuer, nous le faisons cependant parce que le monde est ainsi, qu'il n'y a pas d'autres moyens pour arriver à nos rêves même si cela demande des sacrifices innommables. Nous le faisons parce qu'il faut bien faire quelque chose... N'as tu pa peur, Myri Allura?”

Ils s'avancèrent dans la salle, et la neige tombait en couronne sur eux, leurs têtes, leurs corps secoués de froid.

”N'as tu pas peur que tes choix de revanche ne te mènent au côté obscur et pervertissent alors le cristal de ton sabre? Que ferais tu alors?”

Et Gal'aad ne la regardait pas, inutile, car en ces chemins il n'était ni son guide, ni son maître. Il se contenta d'un léger signe du bras, la salle éveillait son intérêt déjà.

”Tu peux te mettre dans un coin et commencer un bonhomme de neige..”

Lui, il préféra se précipiter sur les parois couvertes de neige et de glace pour les dégager avec douceur, observant les bas reliefs qui peu à peu apparaissaient...


_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 154
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Ven 4 Aoû - 19:26    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Est-ce le fait de prononcer des paroles qui la dépasse ou alors d'écouter celles raisonnables d'une personne que tous lui conseillerai de fuir au plus vite qui me pousse à tout remettre en question ? Le côté obscur est adepte du mensonge et la duperie, c'est une certitude que l'on m'apprend depuis que je suis toute petite. Sauf que la réalité est fausse, Gal'aad use de la vérité pour calmer mes élans vengeurs. Et ça me fait du mal à le dire, mais il a raison. N'est-ce pas pour éviter cette rage et cette haine que la promesse de mes parents fut scellée ? Et à peine je commence ma formation que déjà je cède à mes émotions à la première occasion. Sans attaque de sa part, sans provocation ? Le chemin qui me semblait déjà long avant d'être digne delà fierté de mon père vient encore de s'allonger de nombreux obstacles.

" La vengeance mène à la colère, la colère vers la haine et de la haine c'est tout droit vers les ténèbres. Depuis petite on me ressasse ce genre d'avertissement et il suffit que je tombe sur l'un de vous pour foncer tout droit dedans. Ma mère voulait me préserver de tout cela, je la comprend maintenant et tu as raison, je serais bien incapable de tuer qui que se soit au nom de je ne sais quoi. Je n'ai pas une dégaine de tueur telle que la votre, Gal'aad Serke."

Et un délit de sale gueule, un ! Bon à ma décharge ce n'est pas le genre de garçon que l'on emmène au bal et que l'on présente à son père. Les vêtements sombres, le visage de vaurien et le bras métallique ne font pas de lui un enfant de cœur, c'est certain. Mais j'oublie que j'ai grandi dans un temple de Jedi et sur Naboo, des endroits où tout les gens sont gentils et beaux. Au plus j'explore et je découvre cette galaxie, au plus je me rend compte dans quel genre de cocon mon père m'a fait grandir.

Galen... Justement le chevalier de Ren en fait mention en évoquant la mort de son alliée. Il en est heureux de sa mort ? Hé bien moi aussi ! Mieux vaut sa tête que la mienne, mais Gal'aad ? Ne pas supporter l'un de ses congénère est une chose, souhaiter et fêter sa mort ? Mais bon, si il y a des dissidences chez eux,q ue puis-je faire hormis m'en réjouir intérieurement ? Discrètement surtout. Comme le petit sourire se dessinant sur mes lèvres quand il évoque ce guerrier doué et puissant. Je sais que mon père est l'un des plus grands chevaliers Jedi actif, il n'ai pas du genre à se planquer en exil en semant de petits morceaux de cartes lui.

" C'est un grand guerrier, je te le confirme. Si je pouvais ne serait-ce que lui ressembler, j'en serais fière. Il... Il compte beaucoup pour moi. "

J'en dis trop ? Je le sais mais heureusement, la quête du cristal prend le pas sur cette discussion avec le croque-mitaine de mes songes. Hélas, ses mots continuent à résonner sur ses parois glaciales. Si le chemin menant à mes rêves me fait peur ? Est-ce que mes choix me conduiront-ils à ma perte ? Quelles questions ! Evidemment que j'ai peur. Tout depuis que mon père m'a révéler que cette Force est en moi n'est qu'hésitations et peurs. Mais le dévoiler à vive voix, serait-ce dévoiler une faille dans laquelle Gal'aad ne se priverait pas de s'y engouffrer ?

" Bien sur que j'ai peur. Tout me fait peur dans cette vie effrénée et mes choix me conduiront là où devront me mener mais j'aime croire que je suis une bonne personne, jamais je ferais passer la mort avant la vie. Mon sentiment de vengeance va-t-il m'obscurcir ? Peut-être, je ne suis pas assez sage pour le savoir. Est-ce cette voie que tu as suivis ? Ce chemin de violence et de ténèbres t'apporte-t-il quelque chose ou... Était-ce simplement le chemin le plus aisé ? "

Un chemin qui, vengeance ou non, ne m'attire guère. Mais je n'ai plus envie de parler de tout cela, ces paroles ne font que me troubler et douter. Comme-ci je ne me pose pas encore assez de questions depuis des semaines. Mieux vaut me préoccuper de l'instant présent. J'ai bien assez de soucis avec ce cristal que pour en plus devoir écouter un ennemie. Même si il est assez charmant que pour m'apporter un peu de son aide.

" D'accord, chacun son côté et... Quoi ? Un bonhomme de neige ? T'es sérieux là ? "

Si en plus de cela, le côté obscur est capable de second degrés, je ne suis pas sortie d'auberge. Fronçant un peu les sourcils, je rage de nouveau intérieurement, je suis souvent inutile, d'accord, mais delà à faire des bonhommes de neige dans mon coin pou me tenir occupé, ha ça non. Et pendant que Monsieur le Chevalier de Ren admire les bas-relief, c'est une boule de neige sournoise et bien placée qui vient percuter son soyeux cuir chevelu !

" Voilà ce qu'elle te dis la gamine qui fait des bonhommes de neige ! "

Et si il me décapite pour cela ? J'aurais au moins le mérite d'être l'une des Padawans morte le plus bêtement dans l'histoire de la galaxie. En me baissant pour en refaire une seconde en vue de le tenir éloigné, ma main s'agrippe soudain à quelque chose enfoui sous la neige. Cool ! Cela s'appelle tomber sur un os ! Quoi ? Je ne sais m’empêcher de crier de surprise en le lançant devant moi.

" Waaaaaaaaaaaa !!!! Un crétarque d'os ! C'est le tiens ? "

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 829
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Dim 6 Aoû - 22:44    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Il laissa l'enfant parler avec ses certitudes, au final cela importait peu. Parce que la voie des ténèbres n'était pas celle de la facilité, parce qu'il y avait la douleur, les choix de souffrance aussi, parce que par le mal pouvait naître un plus grand bien, de même que par le bien, un Mal immense pouvait éclore. Que serait la flamme d'une bougie sans ombre pour l'entourer?
Non Gal'aad ne voulait pas la vengeance, il voulait simplement d'un monde idéal par la conquête. Une unification permettant l'égalité, où la guerre n'aurait plus lieu d'être, de même que les enfants tels que lui, nés par nécessité, nés pour tuer.
Mais que savait-il de sa naissance au fond?
Rien...
Elle le trouvait laid, Myri, et Gal'aad se fichait bien de la beauté dans les yeux des femmes. Qu'importe..

”Si mon chemin était celui de la facilité, aurai-je perdu mon bras? On te fait croire que seule la lumière existe et que ton chemin est difficile afin de te valoriser...mais peux-tu décrire la vraie lumière? Le bien, le mal.... cela existe dans les livres, la vérité est autre.”

Il s'avança, la neige était meuble sous ses pas, l'obligeant à progresser avec lenteur. Le chevalier laissa la jeune fille l'atteindre de son projectile, trop captivé par les bas reliefs pour penser à autre chose. Il n'avait même plus confiance de la neige glacée qui dégoulinait le long de sa nuque à présent. Gal'aad ne se tourna qu'au cri de la gamine, il vit l'os et soupira.

”Un chasseur de trésor sûrement. Regarde si la surface est lisse ou si au contraire quelque chose l'a brisé. Cela veut dire qu'un gros prédateur rôde...S'il n'y a que des mordillements, alors ce seront de plus petits...”

Elle voulait se rendre utile, non? En ce cas, Gal'aad lui apprendrait comment regarder. Être attentif à chaque détail, comprendre un environnement étranger, en saisir les règles pour non pas le défier mais bien y survivre...
D'ailleurs, avait-elle un Maître qui l'attendait, Myri? Cela n'avait pas été le cas du petit padawan rencontré. Un Maître aurait-il envoyé la jeune fille dans cette planète loin de tout? Pensif, Gal'aad se concentra à nouveau sur les symboles.

”Aucun danger n'est marqué ici, d'un autre côté ils seraient idiots de nous prévenir, non?”

Si Myri ne semblait pas du genre à s'effrayer d'un rien, Gal'aad ne pouvait s'empêcher de la taquiner. Une revanche pour la boule de n...AH AMIS L AFFREUSE SOURIS, ELLE LUI AVAIT LANCE UNE BOULE DE NEIGE NON?! C ETAIT CA QU IL AVAIT FROID DEPUIS TOUT A L HEURE!

”Un fantôme par exemple, un spectre du côté obscur que l'on ne verrait pas, que l'on ne sentirait pas...et il s'approcherait de toi lentement, leeeentement.... POUR T ATTRAPER”

Souple, il la saisit à la nuque comme un chaton, prenant cependant garde à ne pas la blesser. Jouer à se faire peur, il connaissait un peu, cela était toujours efficace avec Thrace après tout. Du moment que lui ne se trouvait pas dans les ténèbres, tout irait bien...

”Mais bon il n'aurait pas grand chose à manger sur toi, quoique je ne sais plus si les esprits sont cannibales...Peut-être, sinon tu n'aurais pas retrouvé cet os”

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 154
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Lun 14 Aoû - 11:22    




Un cristal au bout de l'inconnu

With Gal'aad Serke

Je m'en rend bien compte maintenant que je vis de mes propres choix et non plus sur le chemin tout tracé de mon père, que les notions de bien et de mal ne sont qu'un amas de noir et blanc accompagné par toutes les nuances de gris de la palette. Là ou ce qui est mon idéal du bien me ment et me cache une promesse vieille d'une dizaine d'année, ici le mal absolu m'aide et me conseil dans une quête qui seule, serait vouée à l'échec. Est-ce donc ça prendre l'expérience de la vie ?

L'épisode de l'os en est une autre leçon. Ho et je n'ai en rien eu peur ! C'est juste la surprise de me retrouver avec dans ms mains. La surprise. Evidemment. Seulement voilà, j'étais bien loin d'imaginer tout ce que ce vulgaire et flippant os pouvait m'apprendre. Et c'est avec une petite mine de dégoût et en le tenant par l'extrémité avec deux doigts, comme-ci je ramassais un déchet pestilentiel que je l'observe de nouveau. L'observant sous toutes ses coutures et suivant les conseils de Gal'aad, je ne peux que conclure en effet que le sort de ce bout d'os fut peut réjouissant.

" En tout cas, je n'ai trés certainement pas l'envie de ressembler à ce chasseur de trésor. L'os semble brisé, ça doit surement être l'un de ces monstres que j'ai croisé là-dehors.
Heureusement qu'ils ne sont pas ici... "


Et je ne préfère absolument pas réfléchir au comment cet os c'est retrouvé tout seul ici. Non cela ne sert à rien de s’inquiéter d'avantage. Bah oui pourquoi prendre peur, le monstre n'est pas là, il a du balancer son cure dent par un trou dans le plafond après avoir tranquillement boulotter le pilleur de tombe. Voir le chasseur lui même qui s'est traîné jusqu'ici et qui en est mort de froid. Il y a des dizaines de possibilité quand à la raison que cet os se retrouve sur ma route, pourquoi envisager la pire ?

Reprenant pied et laissant enfin cet os reposer en paix. Je m'avance également vers les symboles ornant les murs. Cela me semble ancien, et rien dans les cours d'histoires de papa ne me semble familier avec cela. Où sans doute aurais-je dû être une élève un peu plus assidue plutôt que de m'absenter des cours pour piloter en douce. Promis, une fois de retour au temple, je mettrais les bouchées doubles dans mon apprentissage. D'ailleurs, rien dans mes connaissances ne fait mention d'un spectre de force, cela n'existe pas et c'est absolument le genre de truc qu'on inventerais pour donner des cauchemars aux jeunes padawans un peu trop surs d'eux. Pas le genre de piège dans lequel je me ferais...

" Haaaaa le spec... Ho non c'est pas vrai. "

A ma décharge, Gal'aad a une main tout à fait glaciale par ce temps, cela imite très bien la sensation qu'un spectre devrait donner à ses victimes. En tout cas je me retrouve maintenant pendue par le col avec une petite moue boudeuse de m'être ainsi fait avoir. Mais un doute me poursuis soudainement et je ne peux m'empêcher de toucher Gal'aad du bout du doigt pour vérifier si il est bien solide. Après tout, toute seule sur cette planète inhospitalière, il ferait un spectre parfait. Mais non, il a l'air crédible en gars flippant.

" Arrête, ce n'est pas drôle, je ne suis plus une gamine ! Ni comestible d'ailleurs ! En plus je suis sûre que les spectres de force, cela n'existe pas... Pas vrai ? "

Une petite hésitation tout de même, si ça existe vraiment autant le savoir. De plus toujours suspendu un peu comme un chaton, cela m'offre un certain point de vue et je sens une petite brise d'air me frôlant le nez s'enfonçant vers une nouvelle ouverture semblant descendre plus bas dans les ruines. Pointant la direction du doigt, je désigne à Gal'aad l'entrée à peine dissimulée par la neige.

" Les symboles et les spectres ne valent pas mon flair légendaire. "


BesidetheCrocodile pour May the Force


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Premier Ordre
Avatar : Sebastian Stan
Holopad :




***


Messages : 829
Date d'inscription : 19/09/2016

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    • Mer 16 Aoû - 21:38    


Un cristal au bout de la nuit


Dark Crystal


Il touchait les autres souvent, cela était nécessaire pour frapper, menacer, mais il restait rare qu'on lui rende le contact. Lorsque Myri effleura sa main, la seule qu'il lui restait, Gal'aad ne put empêcher un geste de recul. Son coeur gronda comme un animal en furie lorsque lui restait silence. La jeune fille sembla rassurée, ignorant les yeux menaçants de son vis à vis.
Il la reposa à terre; au moins la petite padawan avait pu leur trouver une ouverture. Quant à la question des fantômes, Gal'aad ne voyait pas la peine de la rassurer lorsque lui-même n'y croyait pas.
Thrawn lui avait déjà demandé d'enquêter sur le sujet, et Gal'aad se souvenait de cette nuit dans une maison que l'on supposait hantée en compagnie de Thrace. Son sommeil avait été normal, celui de son amie moins en raison de ses ronflements à lui plutôt que d'un quelconque spectre.
Ici, Gal'aad ne comptait pas rester ou dormir, il prit donc les devants et s'engouffra dans le passage. Son haleine formait un nuage froid à chacune de ses expirations, il ne tremblait pas encore dessous l'armure, seulement cela ne saurait tarder.

”Tu as amené de la lumière?”

La neige et la glace semblaient vêtir les lieux de nuances de bleu étranges et anxiogènes. Sur la pierre, les figures étaient sombres, comme indéchiffrables. Hormis son sabre, Gal'aad ne possédait pas de quoi éclairer les lieux, cependant il craignait que le sortir à nouveau n'effraie Myri. Plus haut dans les murs, des meurtrières amenaient de faibles lueurs, ce n'était presque pas assez, presque...
Sous eux, les ombres s'allongeaient. Y avait-il réellement un cristal par ici ou juste de simples terreurs? Gal'aad hésita à se poser la question en lui-même.
La salle dans laquelle ils arrivèrent présentait plusieurs ouvertures, mais aussi un autel en son centre. Un autel vide, ne manquait que le vent pour rajouter un peu de lugubre à la scène...Devait-il se sentir désolé pour la rouquine? Encore une fois, Gal'aad ne savait pas, trop inconnu aux émotions. Il préféra se tourner vers elle, légèrement dubitatif.

”On dirait qu'il ne reste pas grand chose par ici, désolé pour ton sabre..”

Dos à l'autel, le chevalier ne pouvait voir les lumières s'amasser soudain en une forme d'abord confuse, puis meurtrière. Une forme d'homme, faite dans la Force même, la Force Obscure... Le froid gelait ses sensations, le rendait peu à l'écoute de son environnement. Parce qu'ici, il ne devait y avoir que des bêtes sauvages et une adolescente maladroite, rien de bien méchant, rien de véritablement méchant.
C'est alors qu'un jet de Force l'envoya violemment contre un mur. A moitié assommé, recouvert d'une neige coupante et dure, capable de lui entailler le visage, Gal'aad pu à peine relever la tête et voir.
Il y avait un homme, une forme sombre, et cet homme semblait autant respirer le mal qu'il était intangible...ce que la logique du chevalier ne voulait pas accepter.
L'homme -fantôme, c'était un fantôme!- tendit un bras décharné vers la padawan, il semblait presque...heureux?

”Ma jeune fiancée, enfin tu me reviens...”

”Myri? Recule et reste près de moi..”

Peut-être aurait-il mieux fait de se taire, car à présent le spectre se tournait vers lui, un grondement rauque dans la gorge. Mais Gal'aad avait proposé son aide à la jeune fille pour le cristal, cela voulait dire se débarrasser d'éventuels ennemis.
Le fantôme était un ennemi et, terrifié du noir et des ténèbres, Gal'aad sentit la peur le prendre...

_________________
Dark and grim, your fate will begin
« Oh my brother, with your courage we can conquer, In your sword I put my trust that you will honor I will be the higher ground should you concede it and my body be your shield if you should need it. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cristal au bout de l'inconnu (Gal'aad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» joyeux noel et bon bout d'an !
» Un petit bout de parchemin qui dépasse..
» Quête du cristal
» Marabout # Bout de ficelle...
» Le Chamane du bout du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: The Past :: The Galaxy :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: