Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Kit Harrington
Messages : 128
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Mar 18 Juil - 2:08    


C’est dérangeant… Désagréable… Je me suis habitué au silence de l’espace, perdre toute notion du temps tant je suis concentré sur mon objectif. Détourner un cargo, voler un vaisseau, ou une simple course… Ici c’est… différent. Une espèce de machine vrombissante, dont les rouages ne cessent de tourner, qui m’étouffe et m’empêche d’avancer en crachant sa vapeur…
Voici ma première impression du QG de la Résistance. Des gens toujours en action, qui courent dans tous les sens, parlent fort et se bousculent.
Je tente de me frayer un chemin dans ce brouillard humain, ne sachant où aller. Je me suis contenté de me laisser guider par mon droïde car personne à part les dirigeants de la Résistance ne possèdent les coordonnées de la planète. Les instructions me permettaient d'arriver au QG, mais aucune information sur la suite…
J'arrête d'avancer à tâtons et j'observe autour de moi, cherchant du regard, un indice, ou quelqu'un qui semble un peu plus responsable ou gradé les autres…

Pendant une fraction de seconde, je crus voir surgir un de mes fantômes du passé. Une chevelure brune… Mais ce n’était pas Keva. Elle est bien trop vénale pour se joindre à une cause qui la dépasse. Cette sensation de légèreté dans le bas du ventre, cette excitation. Sans le réaliser je me retrouve à tendre le bras vers elle pour tenter de capter son attention, mais elle ne daigne même pas tourner son regard vers moi.
J'oubliais mon objectif premier et me voilà entrain de tenter de la suivre entre les gens circulant dans tous les sens, m’excusant mécaniquement à chaque contact.

Je l’ai perdue… Je regarde autour de moi. Je crois voir un bout de son uniforme passer par une porte. Sans réfléchir je cours dans cette direction. Je la rattrape, je n’ai toujours pas pu voir son visage, mais mes tripes me disaient que je connaissais cette personne, c'était comme une évidence, un de ces nombreux éclairs de génie qui me poussaient à agir de manière impulsive et irréfléchie, geste spontané que je ne saurais justifier autrement que par « Je le sais, c'est tout. »
Il fallait que je dise quelque chose, quand soudain, je su à qui j’avais à faire. Je tire sur son épaule pour faire face à cette personne. Mon cœur fit un bond. « … Lyana…?! » m’écriais-je.  

Je m’étais résigné à la revoir un jour. Elle était reconnaissable, aucun doute, ce regard, ces lèvres, c’est elle ! Mais pas sûr qu’elle me reconnaisse… « C’est moi Dahn ! Onderon, les chevaucheurs etc… Tu te souviens ?! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1155
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Lun 31 Juil - 8:00    


Bah merde... Toi?! Ici?!
Petit à petit le QG de la Résistance reprend vie. C’est ce qui a donné la force à Lyana de se reprendre en main. Elle est consciente que son comportement depuis la bataille de Theed est stupide. Depuis quand était-elle devenue aussi faible ? C’était sûrement le plan d’attaque du Premier Ordre de jouer avec les faiblesses des adversaires. Les pertes humaines étaient une chose, mais revoir surgir Gamora du passé était ce qui avait déclenché la réaction de Lyana. Mais c’était du passé à présent. Les funérailles des trois Steels disparus avaient eu lieu et maintenant il était temps de passer à la recherche, au recrutement et à l’entraînement de futures recrues. Ça n’allait pas se faire en deux jours, bien entendu, mais il ne fallait pas perdre de temps.

La commandante traversa les couloirs la tête haute, tentant de cacher au mieux sa douleur. Bien entendu, certains de ses collègues ne se gênaient pas pour lui reprocher implicitement son absence des jours passés. « Qu’il est bon de vous revoir, Commandante Kira ! » Elle n’était pas stupide au point de ne pas savoir lire entre les lignes. Soit, elle se contentait d’un hochement de tête. Un sourire aurait été trop suspect venant d’elle. Ça faisait tout drôle de ne plus voir certains visages. Tuiren, par exemple. Depuis leur entrevue récente, elle n’avait pas vu venir l’annonce de son départ. Lui qui disait à la jeune femme qu’elle était forte, il avait bien caché son jeu. La Résistance manque cruellement de recrue. Trouver les meilleurs dans la galaxie ne va pas être évident. Que ce soit pour les Steels, pour les Rogues ou encore pour les Blades.

Ce jour-là, Lyana n’avait pas d’obligation particulière, mais elle avait convié les volontaires de son commando à la salle d’entraînement pour se reprendre en main : elle la première. Evidemment, elle ne comptait pas sur la présence d’Ulfric, son état n’était probablement pas encore suffisamment bon pour aspirer à ne serait-ce marcher correctement. Sÿnn serait peut-être là, Matthew aussi. Elle prévoyait d’être seule, tout le monde n’avait pas encore l’envie de reprendre du service après seulement quelques jours. La jeune femme avance à travers la foule. Si d’apparence, elle paraît aller mieux, elle paraît être sûre d’elle : elle souffre encore et n’a qu’une image en tête, celle de Gamora. Elle se souvient de ce qu’il s’est passé avec le Général Nox et n’arrive pas à s’en remettre. Cacher son affection pour la jeune femme des forces ennemies n’avait pas été chose aisée.

A force de se perdre dans ses pensées, Lyana se trompa de couloir et surtout, elle ne faisait pas attention à ce qui l’entourait. Ou plutôt à ‘ceux’ qui l’entouraient. Elle n’avait pas remarqué que quelqu’un la suivait, jusqu’à ce que la personne en question pose sa main sur l’épaule de la commandante. Si elle avait imaginé faire face à une telle situation… Son cœur fit un bond et soudain, d’autres souvenirs refont surface comme si le fait de simplement croiser son regard avait ouvert un coffre au fond de Lyana. Elle peine à trouver les mots. Même le nom de cet homme. Elle sait qui c’est, elle est certaine, elle le reconnaît tout en ayant l’impression de faire face à un total inconnu. Il avait sept ans la dernière fois qu’ils se sont vus et en vingt-deux années… Tout avait changé. Pour elle, comme pour lui probablement.

Elle savait qui il était sans l’accepter. Pourtant, il sortit tout d’un coup, il lui balança son nom en même temps que ses souvenirs. « Dahn… » Elle était complètement sonnée. Non, non, ce n’était pas le moment pour lui de refaire surface. C’était trop tôt et surtout, il ne reconnaîtrait pas la Lyana qu’il avait autrefois comme amie. « Je… » Elle l’attrapa par le bras, réalisant qu’il parlait des chevaucheurs. Sauf qu’ici, personne ne savait de telles choses à propos de Lyana, elle était simplement la commandante, autrefois appelée Nebula. Si l’on venait à découvrir que d’autres secrets étaient enfouis en elle, personne ne lui ferait plus confiance. Elle le traîna un peu plus à l’écart, là où personne n’aurait d’oreille indiscrète. Elle se retenait car elle avait envie de le prendre dans ses bras. Mais en tant que gradée, ce n’était pas une chose recommandée. « Dahn… Je ne pensais pas te revoir un jour. Qu’est-ce que tu fais ici ? Comment m’as-tu retrouvée ? » Elle était persuadé qu’il était là uniquement pour elle, elle aurait aimé que ce soit le cas. Et pour la première fois depuis longtemps, elle dessina un sourire sur ses lèvres.
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Kit Harrington
Messages : 128
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Sam 5 Aoû - 2:51    

Lyana m’avait reconnu je le savais. Elle semblait être sous le choc. Elle m’attrapa par le bras pour nous emmener dans un endroit un peu plus isolé. Sa voix, son regard… J’étais comme déboussolé. Je savais que c’était elle… Mais ça semble si irréel. « J’ai perdu tout espoir de te revoir un jour Lyana… C’est… Je n’ai pas de mot. » à la vue de son sourire, mon corps fut envahi par une vague de chaleur. « Pour répondre à ta question… Apparemment la Résistance a besoin de pilotes… Je n’ai fait que répondre à l’appel… » je baissais les yeux honteux quant à la suite de ma phrase « … j’ai arrêté de te chercher il y a quelques années… quand j'ai quitté Onderon, je t'ai cherché pendant un long moment, mais avec le temps, la frustration, j'ai fini par être convaincu que je ne pourrais plus jamais te revoir et je me suis résigné… Je suis sincèrement désolé Lyana. » je replaçai une mèche de cheveux derrière son oreille avant de me perdre dans son regard. Je mourrai d’envie de la prendre dans mes bras, ça peut paraître stupide, mais j’avais peur qu’elle me rejette après tout ce temps.
« Et toi que fais-tu ici ? Je t’ai vu te déplacer au milieu des gens, les regards qu’ils te lancent, ils te traitent avec respect. Tu dois être haut gradée j’imagine… » cette hypothèse impliquait tellement de chose, notamment son ancienneté, les combats vécus et les faits d’armes accomplis pour atteindre un éventuel titre demandant respect de la part de tous…

Je fus pris d’un vertige en imaginant tout ce qu’elle avait pu vivre… « Que s’est-il passé depuis que tu es partie ? » j’avais besoin de savoir ce qu’était devenue celle pour qui, plus jeune, j’aurais pu donner ma vie sans aucune hésitation. « On ne peut pas aller dans un coin plus calme ? On a beaucoup de chose à se dire. » quant à ma convocation par la Résistance, je l’avais totalement oublié, là tout de suite une seule chose compte : elle.

_________________



Looking for Lyana? Well she's in another castle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1155
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Dim 13 Aoû - 14:58    


Bah merde... Toi?! Ici?!
Encore sous le choc de ces retrouvailles inattendues, Lyana en oublie presque la raison de son déplacement et tout le contexte de guerre qui lui pèse tant. Le temps s’est arrêté rien qu’en croisant le regard de Dahn. C’est absurde et stupide. Il est cet enfant, ce compagnon de jeu qui ressurgit du passé. Il a changé et est pourtant toujours le même. Cette chevelure si unique, si reconnaissable. Ce regard, surtout. La commandante est hésitante, elle ne sait pas de quelle manière elle est supposée se comporter. Ils ne sont plus ces deux enfants insouciants, sans devoirs précis. Honteuse, elle ne peut avouer à son vieil ami qu’elle avait presque chassé de son esprit son existence. C’était une façon de se protéger, elle qui était déjà beaucoup trop préoccupée à chercher son père et sa sœur. Elle a le sentiment que sa vie n’est constituée que de fantômes. Après Gamora, Dahn, et voilà que sa vie semble devenir quelque chose de réel après tout.

Le jeune homme explique qu’il avait perdu tout espoir. Comment lui en vouloir ? Après vingt-deux années sans signe de vie, il pouvait conclure que la jeune femme n’était plus. Ce n’était pas totalement faux, après tout. L’ancienne jeune fille pleine de vie et souriante n’existait plus. Il serait probablement déçu de voir ce qu’elle était devenue, une machine de guerre presque dénuée de tout remords. Elle était loin la princesse d’Onderon. Dahn expliqua donc qu’il était là uniquement après avoir répondu à un appel de recherche de pilotes. Le sourire de la commandante disparaissait. Evidemment, il n’était pas là pour elle. Il tenta de se justifier, de mettre des mots sur les raisons l’ayant poussé à arrêter. Elle comprenait. « J’aurais fait pareil, tu n’as pas à être désolé, Dahn. Après tout, ça fait vingt-deux ans maintenant. »

Les questions que Lyana redoutait le plus : ce qu’elle faisait ici. Elle aurait aimé cacher la vérité et dire qu’elle n’était que de passage. Elle l’aurait emmené loin, l’empêchant de répondre à cet appel. Elle aurait déserté, avec lui et aurait pu tenter de vivre une vie totalement paisible, comme elle en rêvait avec Tuiren. Mais elle ne put s’empêcher de lui dire la vérité. « En effet, j’ai une certaine importance ici et cela n’a rien à voir avec ce que j’étais à l’époque où l’on se connaissait. Je suis commandante. Je dirige un commando terrestre d’élite, les Steel. Malgré tout, ce n’est pas toujours évident de se faire totalement respecter quand on est une femme. » Même si Jared n’est plus là, elle se rappelle encore de son affront. De manière encore plus claire, elle ne peut effacer la façon dont Ulfric a lui aussi voulu lui tenir tête. Lyana ne donna pas plus de détails avant que Dahn ne lui demande tout ce qu’il s’était passé. Elle eut un sourire timide. « Oh je ne suis pas certaine que toute mon histoire soit intéressante. Il s’est passé tellement de choses… » Il proposa d’ailleurs d’aller ailleurs, dans un endroit plus calme. « Tu n’es pas censé rencontrer tes futurs supérieurs toi ? Tu sais, si tu n’as pas le temps, on peut toujours se voir plus tard. » En réalité, elle espérait qu’il dise non, qu’il n’avait pas mieux à faire. Mais une autre partie d’elle espérait pouvoir garder plus longtemps ces secrets de sa vie. « Je me demande comment un petit chevaucheur de bêtes peut bien se retrouver aujourd’hui à tenter d’intégrer la résistance. Je te savais bon pilote, mais ce n’est pas suffisant pour aspirer à rejoindre nos rangs. Rogue ? Blade ? Tu sais déjà ce que tu veux faire ? »
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Kit Harrington
Messages : 128
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Mar 15 Aoû - 0:35    

Lyana me rassura quant à mon abandon de tout espoir de la revoir, ce qui me soulagea dans un sens. Mais dans un autre, j’ai passé 11 années sur Onderon après son départ, si elle voulait me revoir, elle avait 11 ans pour le faire. Ou pas, peut-être qu’elle était … je ne sais pas, occupée ?
Je ne m’attardais pas sur ces pensées. L’esprit humain et sa tendance à divaguer pour imaginer toujours le pire.

Lyana approuva mon hypothèse et m’expliqua simplement quel était son rôle. J’acquiesçais ses derniers mots. Je dois avouer que j’étais quelque peu impressionné par son statut. Commandante Kira hein… Par contre ma deuxième question… Je n’eus qu’un petit sourire timide pour réponse. Je protestais aussitôt. « Tu rigoles ? Justement il s’est passé tellement de choses. Je veux tout savoir. » … je réalisai que je venais de m’emballer… « enfin… tout ce que tu veux bien partager avec moi quoi. » ajoutais-je maladroitement.
Lorsque je lui proposais d’aller dans un endroit plus calme pour discuter, une fois encore je m’heurtai à un mur. « Mes futurs supérieurs ? » je glissai un rire au détour d’un souffle. « On m’a dit de venir et rien de plus, personne ne semble m’attendre, donc … tu as tout mon temps. » à vrai dire, même si on m’attendait, je pense qu’il y aurait de fortes chances pour que je pose un lapin à ce fameux futur supérieur. J’ai toujours été un peu impulsif, peu importe les conséquences. Dans mon monde, il n’y avait qu’elle à cet instant précis.
D’ailleurs elle répliqua avec une petite pique qui me soutira un sourire narquois cachant ma susceptibilité. « Petit chevaucheur de bêtes ? Je te signale que je suis resté dans la jungle à m’entraîner pendant onze années après ton départ. Je suis bien meilleur que toi, madame la commandante de commando d’élite. » je lui offris un petit clin d’œil pour témoigner de mon second degré « De mon côté aussi il s’est passé pas mal de choses tu sais... » Sûrement pas aussi intéressantes ou importantes que tes années passées loin de moi « Rogue ? Blade ? On m’a juste dit qu’on avait besoin d’un pilote de ma trempe et je suis venu sans discuter. Rien de plus, rien de moins. » J’ai dit oui, tout simplement.
Le client que je livrais avec des cargaisons volées sous le nez du PO, ma cible de prédilection, avait été impressionné par quelque chose que j’ignore et après plusieurs transactions il s’est décidé de me proposer de les rejoindre. Ma réponse fut immédiate, et il me donna rendez-vous ici aujourd’hui… Mais personne ne s’est montré à mon arrivée… Donc… « Alors ? On va rattraper le temps perdu ? » La Résistance a besoin de gens, ils ne me dégageront pas parce que je n’étais pas là à un rendez-vous dont j’ignore l’existence, le lieu, l’heure et l’hôte. Et pour ma défense… La base est immense putain. « Tu pourrais me faire visiter… Ou on pourrait tout simplement se barrer d’ici le temps de se mettre à jour. » je lui tirais furtivement la langue comme j’aimais le faire plus jeune pour la provoquer.

_________________



Looking for Lyana? Well she's in another castle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1155
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Mar 15 Aoû - 2:39    


Bah merde... Toi?! Ici?!
Malgré la joie qu’elle éprouvait en cet instant même, juste après avoir retrouvé cet ami de très longue date, elle ne se sentait pas tout à fait à l’aise pour parler de tout ce qu’ils avaient manqué tous les deux. Comment pouvait-elle en quelques minutes lui raconter sa vie entière ? Même si elle n’évoquait que les moments les plus importants, elle pourrait rapidement s’emballer et ils y passeraient des heures, voire des journées entières. Avec toute la préparation pour les missions à venir, c’était trop risqué de se perdre dans les souvenirs qui, pour la plupart, sont douloureux. Mais apparemment, Dahn ne laisserait pas passer un tel refus de la part de Lyana. Il n’avait pas changé et rien que ces mots si innocemment choisis la renvoyaient près d’un quart de siècle en arrière. Même sa façon de se reprendre face à sa suzeraine. Mais elle n’est plus sa suzeraine, les choses ont changé.

Evidemment, elle avait beau chercher toutes les excuses pour fuir une nouvelle fois, il n’en démordait pas. Elle ne cherchait pas à l’éviter, mais simplement rester là sans rien dire, ça lui suffirait. Pour courir après le passé ? Même si le futur est incertain, le présent les a rassemblés. Elle n’était même pas surprise qu’il soit là sans vraiment savoir à quoi s’attendre, sans plan, sans programme, sans indication. Elle aurait pu jouer la fille lourde et le mener à l’endroit où il pourrait être attendu car elle sait parfaitement qui s’occupe de recruter les nouveaux pilotes. Mais elle le laisse parler, elle sent qu’il se donne du mal pour obtenir ce qu’il veut : des réponses.

La seule solution restante était de le titiller sur quelque chose qui le ferait forcément réagir. Pas en mal, non, mais juste une petite réaction autre que sa façon d’être sûr de lui, sûr de ce qu’il veut. Et ça a marché. Evidemment qu’il avait dû devenir plus qu’un petit chevaucheur. Il était même beaucoup plus légitime à régner sur Onderon que ne l’était à présent Lyana. Elle n’avait passé que six ans sur sa planète et elle en oubliait chaque jour un peu plus. Elle aimerait tant y retourner mais avec son oncle au pouvoir, c’était comme se jeter dans la gueule du loup.

« Tu sais que je t’embête, Dahn. Je suis certaine que tu es devenu un Chevaucheur digne de ce nom. »

Elle tentait de ne pas montrer qu’elle était curieuse et intriguée lorsqu’il annonça que de son côté aussi il s’était passé un tas de choses. C’était évident, mais ça rendait la jeune femme si curieuse qu’elle feignait de n’avoir rien entendu. Elle ne pouvait se résoudre à lui raconter sa part à elle. S’il était toujours égal à lui-même, elle savait qu’il risquait de s’en vouloir de ne pas avoir été présent durant tout ce temps. Autant qu’il ne sache rien.

Malgré cette résistance, c’était beaucoup trop dur de dire non une nouvelle fois. Il y tenait et rien que sa voix rendait la jeune femme faible. Elle ne voulait pas lui dire, mais si elle pouvait passer un moment avec son ami, alors ce serait oui, juste histoire de gagner du temps.

« J’aimerais bien me barrer d’ici. Mais contrairement à toi, Dahn, j’ai des obligations qui me retiennent ici. Je vais donc te faire visiter, mais n’attends pas de moi à te dire quoique ce soit. »

Je n’y arriverai pas.

Elle lui fit signe de la suivre. Ils se rendirent tous deux à l’intérieur d’un grand bâtiment. Il s’agissait là de l’aile principale où se regroupent forces d’élites terrestres et spatiales.

« Je vais m’improviser guide, mais c’est bien parce que c’est toi. En revanche, on est ici que depuis peu, je ne connais pas moi-même les moindres recoins de nos nouveaux quartiers généraux, donc ne t’attend pas à des passages secrets, ou quoique ce soit dans le genre. »

Elle traverse la foule agitée du hall d’accueil qui ressemble presque à un hangar à quelques détails près. De là, on peut voir une grande salle vitrée légèrement en hauteur.

« C’est là que la majorité des réunions ont lieues. Les commandants et les autres hauts gradés se réunissent au moins une fois par semaine pour discuter de l’avancée de la guerre. Mais logiquement, tu ne devrais pas y mettre les pieds. A moins de faire quelque chose de grave ou de manquer de respect à un de tes supérieurs. »

Elle parle par expérience. Elle continue son avancée et se tourne vers Dahn tout en continuant sa marche, à reculons.

« Tu as dit être resté sur Onderon onze ans après mon départ. Pourquoi être parti par la suite ? »

Et voilà, c’était plus fort qu’elle. Les questions.
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Kit Harrington
Messages : 128
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Mar 15 Aoû - 16:04    

Lyana m’avoua qu’elle aimerait bien se barrer d’ici… Hmm… ça donne envie de m’engager dans la résistance dis-donc… Curieux. Je fis mine de ne pas m’attarder sur cette remarque et je me contentai de suivre Lyana. « Très bien, je ne te forcerai en rien. Enfin… Pour le moment. » je levais les yeux aux ciels comme pour me désolidariser de ce que je venais de dire.
Nous entrâmes dans un grand bâtiment. Je prenais le temps de tout observer autour de moins, essayant de retenir le moindre détail. Je commençais déjà à regarder les visages des gens. Ces personnes que je côtoierai sûrement tous les jours… Jusqu’à ce qu’ils tombent au combat, ou que je tombe au combat… Je secouai brièvement la tête pour chasser ces idées noires. « Oh vous venez de changer de base… Boarf, pour les passages secrets on aura tout le temps de les trouver ensemble. » je souriais, j’avais réellement l’impression d’être de nouveau ce gosse de 5 ans sur Onderon qui suivait Lyana partout dans la forteresse. Des passages secrets, on en connaissait des centaines.

Elle m’expliquait ce qui se passait dans cette salle, lorsqu’elle précisa que normalement je ne devrais pas y mettre les pieds et pourquoi ça, je riais. « Tu me connais… » je suis impulsif, si un supérieur fait quelque chose qui va à l’encontre de mon code moral, je ne suis pas sûr de pouvoir rester à ma place… Il en va de même en mission, combien de fois ai-je été sanctionné pour avoir ignoré des ordres direct… Bien qu’à chaque fois ce fut une réussite, ça n’en restait pas moins de l’insubordination qui devait être rapidement puni de manière exemplaire. J’en ai bouffé sur Onderon durant mon adolescence. Mais bon…  Je suis comme ça. Et je sais qu'il y a des chances non-nulles que je finisse ici.
Lyana me fit face tout en marchant à reculons. Je la regardais faire, impressionné et ravi de la voir si… je ne sais pas, c’est devenue une femme, une vraie. Amusé et souriant je l’écoutais. La voilà qui me questionnait sur ma vie. Je savais que derrière son indifférence se cachait de la curiosité. « Oh bah… C’est vrai qu’après le coup d’état, tous les sympathisants de l’ancien roi furent traqués et chassés. Mais je n’avais plus personne avec qui partir… » je ne sais pas si elle se souvient que mes parents ont perdu la vie en protégeant la famille royale lors du renversement… « Du coup les chevaucheurs restant m’ont pris sous leur aile et on a vécu en bordure d’Iziz. Ils m’ont appris tout ce qu’ils avaient à m’apprendre pendant onze longues années. Combat, chasse, pilotage, mécanique, tout. J’avais sept ans, tu n’étais plus là, mes parents non plus. Je n’avais plus qu’eux. » J’haussais les épaules ne sachant qu’ajouter de plus. « Et toi alors après avoir quitté Onderon ? La première planète que j’ai fouillée pour te retrouver fut Coruscant. Après quelques semaines de recherches quand je pensais toucher au but… J’ai appris que vous étiez partis. » après un drame dont j’ignorais la nature, mais je le gardais pour moi, je ne voulais pas ravivais de trop mauvais souvenirs, bien que je pense que ce soit déjà fait.

_________________



Looking for Lyana? Well she's in another castle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1155
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Lun 21 Aoû - 1:39    


Bah merde... Toi?! Ici?!
La curiosité avait fini par prendre le dessus. Ces derniers temps, Lyana avait tendance à pas mal se relâcher. Elle réalisait à quel point elle n’avait que très peu profité de la vie ces dernières années et elle ne réalisait que maintenant que sa vie ne tenait qu’à un fil. Il suffisait d’un rien pour que demain elle ne soit plus de cet univers. Mais c’était surtout que là, en l’espace d’un instant, tous ses souvenirs de son enfance avaient refaits surface et les regrets de ne plus avoir une vie aussi simple qu’à l’époque où elle gambadait dans la jungle d’Onderon avec Dahn apparaissaient également. Donc oui, elle lui avait avoué avoir envie de partir d’ici. Il fallait être stupide ou naïf pour penser que la vie de la Résistance s’apparentait à des vacances. Les remarques de Dahn étaient toujours les mêmes. ‘Pour le moment’ disait-il. Elle se tourna vers lui.

« Qu’est-ce que tu entends par ‘Pour le moment’ ? »

Après tout, s’il l’enlevait pour partir loin d’ici, ce ne serait pas considéré comme une désertion. Cependant, il risquerait de se mettre à dos pas mal de monde dans la Résistance, si ce n’est la Résistance toute entière.

Elle s’était donc improvisée guide, lui faisant visiter les lieux, du moins un bout de ce dont elle était autorisée à montrer aux non-membres de la Résistance. Même s’il aspirait à intégrer les rangs, il n’avait pas encore été officiellement recruté. Il y avait des limites à ce dont il était autorisé à voir pour le moment. Mais au fond d’elle, elle ne doutait pas des capacités de Dahn à bluffer les recruteurs. Il déclara que Lyana et lui-même auraient tout leur temps pour découvrir les passages secrets.

« Je suis une femme occupée Dahn, je n’ai malheureusement pas le temps de… »

Elle se coupa elle-même dans ses mots. Lyana qui fait du Lyana, ce n’était pas ce qu’elle voulait montrer d’elle à son vieil ami. En général non, elle n’avait pas de temps à perdre pour ces enfantillages. Mais c’était Dahn. S’il était effectivement recruté alors peut-être trouverait-elle du temps après la guerre pour ce genre de choses.

« Non… Tu as raison, on aura tout notre temps. »

Elle dessina un sourire timide sur son visage. Elle espérait avoir le temps de faire ça. L’avenir est si incertain… Elle reprit son discours concernant le bâtiment qu’ils visitaient, lui expliquant le rôle de certaines salles. Notamment la salle des grandes réunions. Lorsqu’elle évoqua qu’il ne devrait probablement pas y mettre les pieds, sa réponse refroidit un moment la jeune femme.

« J’aimerais acquiescer et dire que oui, je te connais Dahn… Mais je ne sais pas qui tu es aujourd’hui et sache qu’ici l’insubordination est punie. Il y a une hiérarchie à respecter. J’ai fait les frais récemment avec des recrues qui se sont cru tout permis, certains sont passés en conseil de discipline, d’autre ont péri sur le terrain. »

Elle ne voulait pas lui faire peur ou lui faire faire demi-tour, mais elle voulait être claire sur les règles de la maison. Que ce soit Dahn ou un autre, il y avait des règles à respecter et c’est seulement de cette manière que la guerre pourrait être gagnée. Finalement, pour effacer ses mots un peu durs et trop sérieux pour de telles retrouvailles, elle le questionna sur sa vie. La curiosité plus forte que le reste. Il était resté onze ans sur Onderon et il était parti. Pourquoi être parti et surtout pourquoi avoir attendu autant de temps ? Il lui en donna les raisons et elle culpabilisa. A cause de sa famille, beaucoup avaient péri et notamment la famille de Dahn. Elle se sentait mal par rapport à ça. Si elle avait fini par oublier ce détail avec les années, elle ne pouvait plus l’effacer à présent. Il expliqua alors que les chevaucheurs l’avaient pris sous leur aile et lui avaient tout appris. Il retourna finalement la question et il évoqua Coruscant. Un frisson parcourut la jeune femme.

« Je suis encore désolée que tu aies perdu ta famille à cause de moi et mes parents… C’est injuste…  Tu as eu de la chance que les autres chevaucheurs aient pris soin de toi. Je suppose donc que mon oncle est toujours sur ce foutu trône… »

Elle n’aimait pas cette idée que cet enfoiré ait atteint son but aussi facilement et qu’il ait fait autant de mal autour de lui. Tout ça pour quoi ?

« Tu es allé sur Coruscant pour me chercher ? Quand ? »

Elle ignorait comment il avait entendu parler de leur escale sur la planète républicaine, mais rien que d’y penser, toutes les mauvaises images remontaient à la surface.

« Après avoir quitté Onderon, il a fallu nous reconvertir. Mes parents n’avaient jamais travaillé mais ils se sont improvisés marchands ambulants. On récupérait des objets et on les revendait. On a effectivement fait escale quelques fois sur Coruscant mais aujourd’hui, je ne pourrais y remettre les pieds. »

C’est là qu’Elliara avait été enlevée et c’était là que sa mère avait commencé à devenir folle. C’était une planète maudite pour Lyana. Elle préférait changer rapidement de sujet.

« Et donc, quand tu as quitté Onderon, qu’es-tu devenu ? J’imagine que chevaucher ailleurs n’a pas été chose aisée. »

Elle tentait de deviner au fond d’elle ce qu’il avait pu faire. Elle l’imaginait pilote parce qu’il avait toujours été doué pour ça et s’il venait proposer ses services à la Résistance, c’est qu’il avait pratiqué durant toutes ces années. Mais elle réalisait qu’elle s’attardait beaucoup sur les questions et en oubliait la visite.

« Suis-moi, je vais te montrer l’endroit le plus important : le réfectoire. »
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
EWOK SAUVAGE
Avatar : Kit Harrington
Messages : 128
Date d'inscription : 29/06/2017

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Dim 27 Aoû - 2:35    

Lyana se retourna vers moi pour me demander des explications sur ce « Pour le moment. » je me contentais de lui sourire en silence tout en haussant les épaules. C’était évident. Pour le moment j’allais respecter son silence, le temps qu’on réalise ce qu’il se passait, mais tôt ou tard j’obtiendrai des réponses à toutes mes questions.
Quant à ma proposition de chercher ensemble les éventuels passages secrets, sans hésiter, elle essuya toute possibilité d’exploration du revers de la main… Du moins c’était ce que je pensais mais elle se coupa dans son élan, elle revint sur ses paroles pour me dire que nous aurons tout le temps… Ce qui me surprit. Elle me souriait, mais j’étais trop perdu pour lui répondre.

Ma réponse sur l’éventuelle venue dans cette salle pour un écart à la discipline lui déplût fortement. Elle niait me connaître, j’en ressentis un pincement au cœur. Mais dans le fond elle n’avait pas tort évidemment. « Non tu me connais. Tu le sais, il y a trois choses qui me font partir en vrille, le manque de respect, l’injustice et l’abus de pouvoir ou de force. Et j’ai du mal avec l’incompétence… Ceci dit… Tant que mon supérieur, ou mes collègues n’entrent pas dans ces critères tout ira bien. »
Pour détendre l’atmosphère, enfin je l’imagine, Lyana me questionna sur mon passé. Je lui offris les réponses qu’elle attendait. « Ce n’est pas ta faute mais celle de ton oncle. Et oui, il doit toujours y être… Mais, il ne paie rien pour attendre. » lui dis-je en plantant mes yeux dans les siens, le regard grave. « Dès que j’ai quitté Onderon. J’avais 18 ans. »
Elle répondit à son tour à mes questions. « Je vois… Mon intuition était donc bonne. » comme toujours, cet instinct aiguisé sur lequel j’avais tendance à trop me reposer. Lyana venait de lâchait une information qui semblait anodine mais pourtant lourde de sens. Elle ne pourrait plus jamais y remettre les pieds. Je me demande ce qu’il s’y est passé pour la traumatiser à ce point… « Dans ce cas ne parlons plus de Coruscant. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, Lyana me questionna sur l’après Onderon. « Haha… en effet, non… Un contrebandier de passage sur Onderon m’a pris sous son aile et m’a appris le métier, j’ai été son pilote jusqu’à sa mort… Puis j’ai repris les affaires. C’est comme ça que la résistance m’a repéré d’ailleurs… Je les fournissais à mon insu en matériel dérobé au PO. »
J’en avais oublié la visite mais la commandante Kira ne manqua pas d’y revenir. Elle m’invita à la suivre. « Ah… bon d’accord… » cela fait bien longtemps que j’avais perdu l’appétit… le plus important pour moi était nos quartiers, j’avais perdu de ne plus avoir d’intimité ou de vie privée. Savoir où j’allais dormir et vivre comptait plus que le réfectoire à vrai dire. Mais je me contentais de suivre la chef.

« J’ai l’impression que mon recruteur m’a oublié. Tant pis, ce sera demain. » nous entrions dans le réfectoire « C’est… grand. » Je regardais autour de moi, commençant à mémoriser les environs, j’allais manger ici, ça allait être mon quotidien… Cette pensée me donna le vertige, étant un fervent militant de la liberté, l’idée de me retrouver coincé sur cette base m’effrayait un peu... « Dis Lyana, tu as des trucs de prévus aujourd’hui ? Je me dis qu’on pourrait en profiter que je ne sois pas en période d’essai pour prendre un vaisseau et s’en aller… » je secoue la tête faisant remuer mes cheveux « Je ne sais pas, sur une planète pas trop loin, rattraper le temps perdu … profitons du temps qu’il nous reste avant … demain matin ? » cette proposition sortie de nulle part, spontané et imprévisible, ça je l’ai toujours été… La Lyana que j’ai connue était souvent amusée par cette facette de ma personnalité… Qu’en était-il de la femme que j’ai en face de moi ?

_________________



Looking for Lyana? Well she's in another castle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1155
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    • Ven 1 Sep - 0:43    


Bah merde... Toi?! Ici?!
Ca fait tout drôle de lui parler. C’est comme un rêve éveillé et si c’est un rêve elle voudrait qu’il dure à jamais. Mais ce rêve est beaucoup trop réel, trop logique. Elle essaye de déchiffrer ses mots et ses gestes. Elle tente de deviner les envies et tout ce qui a forgé ce Dahn qui se trouve face à elle. Non, elle ne le connaît pas mais elle aimerait tellement pouvoir dire qu’elle le connaît par cœur. Elle sait quel genre d’enfant il était et lui-même connaissait Lyana comme s’il l’avait faite. Mais le temps a passé, l’eau a coulé sous les ponts et Lyana sait bien qu’elle-même n’est plus la petite fille d’Onderon. Elle n’est plus la même personne alors pourquoi Dahn serait le même garçon ? D’ailleurs, c’est aujourd’hui un homme, rien que ça, ça change la donne. Les jeux innocents de l’époque pourraient facilement se transformer en jeux dangereux entre adultes. Elle le sait car elle a ce petit nœud dans le ventre, ce cœur qui bat un peu plus vite qu’à son habitude. Tous ces petits signes qui rendent ce rêve beaucoup trop vrai.

Lyana tente de cacher la tristesse qui s’empare de sa personne rien qu’à penser que Dahn n’est qu’un inconnu à présent. Elle ne veut pas le montrer, pas maintenant, pas devant toutes ces personnes qui vont et viennent autour d’eux. Pourtant il insiste à dire que la jeune femme le connaît. Elle tente de le croire quand il dit qu’il ne fera rien si ses supérieurs n’entrent pas dans les critères qui le font partir en vrille. Il aurait mieux fait d’être un Steel, elle aurait au moins eu la certitude qu’il ne ferait rien d’irréfléchi. Mais avec Tuiren qui quitte les rangs de la Résistance, les Rogues risquent d’être un terrain miné pour Dahn. Reste alors les Blades, mais celle qui en est à la tête, Lyana ne la connaît que très peu. Il confirme alors que l’oncle de Lyana est toujours sur ce foutu trône, du moins il le suppose. Mais ce qui fait plaisir à la jeune femme c’est qu’il semble avoir en tête de faire changer ça. Lyana n’a malheureusement toujours pas de nouvelles de son père et elle perd espoir. Il est probablement mort quelque part. Elle avait espoir qu’il ait survécu à l’explosion d’Hosnian Prime, mais depuis tout ce temps, il aurait pu la contacter. Rien. S’il ne pouvait reprendre le pouvoir sur Onderon, alors elle serait la légitime héritière du trône. Mais ce n’est pas le moment pour elle d’envisager un tel futur. Elle a des devoirs ici, sur Fenves, aux côtés de la Résistance.

Elle était devenue curieuse puisqu’il avait évoqué Coruscant. Elle voulait savoir à quel moment il l’avait cherchée. Mais lorsqu’il avait dix-huit ans, elle n’était plus là depuis neuf ans déjà. A ce moment-là, Lyana venait juste de s’engager dans l’Armée Républicaine. Il n’aurait pas pu la trouver puisqu’elle et sa famille étaient sur Hosnian Prime. Elle ne voulait pas avoir à justifier les raisons pour lesquelles elle ne voulait plus remettre les pieds sur la planète en question et Dahn l’avait compris, promettant de ne plus en parler. Elle eut un sourire timide. Il la connaissait probablement mieux qu’elle ne le connaissait lui. Il expliqua donc ce qu’il avait fait après avoir quitté leur planète natale. Il expliqua qu’il avait été récupéré par un contrebandier. Il avait pu mettre à bien ses talents de pilotes et de fil en aiguille, il a fini par être en relation avec la Résistance. C’est donc lui qui avait fourni certaines pièces cruciales qui provenaient du PO. Lyana n’avait pas à faire à ce genre de personnes alors forcément, elle pouvait imaginer qu’il s’agissait de Dahn. Elle le traina ensuite à la pièce suivante qui selon elle était importante. Le réfectoire est le seul endroit où tout le monde oublie tout pour se nourrir et parfois pour boire. Mais à en juger le ton du jeune homme, ça ne semblait pas être ce qu’il attendait de la visite.

« Me dit pas que tu n’aimes pas manger Dahn. Les repas sont obligatoires ici. »

C’était une façon de faire de l’humour, à la façon Lyana quoi… S’il n’était pas emballé par cette pièce, elle pouvait passer à la suite très rapidement, mais il allait falloir traverser une bonne partie de la base. Sauf que Dahn remarqua que son recruteur l’avait probablement oublié.

« C’est bizarre, logiquement ils sont assez rigoureux avec le recrutement. Mais je suppose qu’ils sont débordés étant donné les pertes récentes… »

Elle regarda autour d’elle pour voir si elle reconnaissait un de ses collègues responsable de cette tâche, peut-être qu’ils ne savaient pas à quoi ressemblait Dahn. Après, ils ne le cherchaient peut-être pas vers le réfectoire, c’est très probable. Mais Dahn changea radicalement de sujet. Être ici semblait l’ennuyer. En même temps, si elle en croyait son passé, il avait eu cette habitude d’être très libre. Lyana, elle, avait connu la rigueur militaire depuis son adolescence. Il demanda à la commandante si elle avait du temps libre pour partir ailleurs, sur une autre planète pour rattraper le temps perdu. L’idée était tellement tentante et alléchante. Lyana, celle d’Onderon, mourrait d’envie dire oui, comme ça, sans réfléchir.

« Il faut que je prévienne mes collègues. Je n’ai rien de prévu particulièrement, mais je ne peux pas partir sans permission et surtout je ne peux pas aller trop loin. Si on a besoin de moi, je dois être capable de revenir en peu de temps. »

Ce n’était pas un oui mais ça ne voulait pas dire non pour autant. Elle attrapa son comlink et envoya un message rapide à son supérieur direct, Galen Kale. Elle l’informa qu’elle allait se rendre sur Lohopa II, une petite planète urbaine du secteur Boeus située non loin de Fenves. La planète est neutre aux dernières nouvelles. Elle reçoit une approbation et aussitôt elle relève sa tête.

« Allons-y. J’ai informé mon supérieur qu’on se rendrait sur Lohopa II. Ce n’est pas très loin. Certes, ça change d’Onderon et de ses jungles à n’en plus finir, mais je ne pense pas que ce soit le moment de prendre des risques. »

Elle fait signe à Dahn de la suivre et se dirige vers le spatioport. Elle se tourne vers son ami.

« Par contre, je ne sais toujours pas piloter depuis toutes ces années donc c’est toi qui pilote, okay ? »
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bah merde... Toi?! Ici?! - Lyana Kira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande De Kira Hachi :)
» Vie de Merde
» 1.09 La merde dans le ventilateur.
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !
» Kira Nakamura [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus :: Fenves-
Sauter vers: