Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 once and for all (aava & ralkorb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Sam 10 Juin - 12:14    

Le zabrak secoua la tête à la mention de la présence de Jedi par Ralkorb. Il doutait que leur dialogue à peine repris avec les poilus de Kashyyyk ait si rapidement porté ses fruits. L’art de la diplomatie était quelque chose qui requerrait du temps et de la patience, et de toute évidence, les longues années d’isolement des Wookies en avaient fait une espèce plus que réticente et méfiante. « Il faudrait plus qu’un simple cadeau pour que les Wookies permettent à des Jedi de sillonner librement leur planète, et plus encore, sous prétexte de protection. Ce sont des créatures fières et indépendantes. Je doute qu’on y rencontre le moindre Jedi. », répliqua alors Feren. Et puis, comme le disait si justement Aavryn, leurs services de renseignement auraient dû être au courant s’il y avait eu le moindre rapprochement de cette espèce entre les Wookies et l’Ordre Jedi.

Le Sith haussa les épaules, esquissant un léger sourire en coin teinté de sournoiserie : « D’où l’intérêt de faire passer notre petite visite pour une expédition punitive du Premier Ordre. Et de ne laisser aucun survivant dans la zone. Quand les cités voisines constateront les dégâts, en voyant les ruines calcinées, à qui les Wookies penseront-ils d’abord à votre avis ? Ils chercheront vengeance contre ceux qui sont connus pour agir de la sorte dans la galaxie… et resteront neutres vis à vis de nous, tant qu’ils ignorent encore notre existence. » Il espérait en tout cas que les Wookies n’iraient pas chercher plus loin, et que ses recherches lui avaient permis de se faire une bonne idée de leur façon de penser et d’agir. Il hocha vaguement la tête à la proposition de son apprenti, puis celle d’Aava, observant l’hologramme de la carte d’un air pensif. Ils n’étaient que trois, et comme ils venaient de le dire, cela pouvait être à la fois une force et une faiblesse. Une force pour se faufiler dans les lignes ennemies tant qu’ils n’étaient pas repérés, une faiblesse s’il advenait que les Wookies soient trop nombreux.

« En arrivant dans l’atmosphère, on pourra déjà faire un scan de la zone. Ce vaisseau est taillé pour l’exploration en altitude et possède des capteurs divers, que ce soit pour des vieilleries enfouies ou pour des formes de vie, cela pourrait nous aider. Par ailleurs, la cité possède un petit spatioport. Il pourrait être opportun de se poser à proximité pour le saboter et éviter qu’ils ne prennent la fuite par les airs. Priver l’ennemi de toute communication vers l’extérieur, enfin… vous connaissez le topo. Je ne sais pas par quoi ils communiquent avec les autres villes, mais de toute façon, on n’est pas équipés pour brouiller les holocom. Bref, on passe par le spatioport, et ensuite on peut se séparer pour les prendre à revers, histoire d’éviter d’être encerclés par les plausibles patrouilles qui circulent. » Le zabrak arbora une moue équivalente à celle d’un gamin fier de montrer son nouveau jouet, tandis que de sa poche, il sortit une petite balle métallique. « On devrait en tout cas pouvoir s’amuser un peu avec ces détonateurs. » S’ils en disposaient aux endroits importants de la ville, cela donnerait un joli feu d’artifice. « Le premier boum au spatioport pourrait faire office de signal pour commencer notre… promenade de santé. », proposa-t-il.

Un sourire froid orna ses lèvres à l’évocation de l’Horreur. « Quelle idée formidable. », susurra-t-il en songeant que pour une fois, ce ne serait pas à lui d’en faire les frais. D’un autre côté, elle s’exposait à un risque non négligeable en proposant de les attirer vers elle avant de les paralyser d’une peur sans nom. Et s’ils étaient trop nombreux pour être happés dans le pouvoir de la jeune femme ? Le son détonant du passage du vaisseau dans l’hyperespace le sortit quelques peu de ses pensées, et il finit par ajouter : « Cette occasion se présentera probablement durant notre avancée au sein du village. Tu as mon entière bénédiction. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Apprentie Sith
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 149
Date d'inscription : 22/04/2017

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Dim 11 Juin - 20:00    

Le jeune apprenti écoutait les explications de son maître en silence, sans pour autant arrêter de penser aux problèmes qui pourrait s'opposer à leurs avancé. Pour Ralkorb il y avait trop de choses que lui et ses compagnons ne savaient pas. A moins que ceux-ci ne conserves des informations afin d’éviter d'en dire plus à un simple apprenti. Ceci, le jeune homme en doutait. A nouveau, ses soupçons concernant le projet de son maître de se débarrasser de lui surgit à l'esprit de l'apprenti. Cela expliquerait le manque d'informations dont il disposait. Mais pourquoi partir sur Kashyyk ? Pourquoi partir aussi loin simplement pour se débarrasser d'un apprenti. Il faut vraiment que j’arrête de me faire des films se dit Ralkorb tout en sortant de ses pensées. Il ouvrirait l’œil mais il arrêterait d'imaginer tant de choses.

A la proposition d'Aava de partir seul pour distraire les poilues, Ralkorb voulu d'abord s'opposer en disant qu'il serait trop dangereux qu'un seul d'entre eux parte comme ça. Il voulu proposer son aide à la zabrak. Mais il se ravisa et pensa que si un accident arrivait à Aava, il n'en serait en aucun cas responsable. Alors il se contenta de dire d'une voix basse : «  Bonne idée ». Alors il continua d’écouter les instructions en silence. Il n'avait rien de plus à dire jusqu'à leurs arrivé sur Kashyyk. Alors tout en écoutant les paroles de son maître il ferma les yeux pour se récapituler sa mission et se préparer aux combats qui arriverait forcément aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Dim 18 Juin - 14:08    

Dès l'instant où Feren était partit dans son histoire de spatioport, Aava avait totalement décroché. Le regard dans la lune, la sith est parfaitement immobile. Que peut-elle bien penser de tout cela ? Rien, en réalité. La seule raison de sa venue était pour protéger Darth Sanguis et son apprentie, l'esprit tactique de la mission n'était clairement pas son rôle. Encore moins quand cela parfait de brouiller des communications ou bien de vaisseau et tout autre jouet du genre. En revanche, Quand Feren sortit de sa poche une petite balle métallique, l'intérêt de sa comparse fut tout autre. D'un mouvement lent, son sinistre faciès pivote et ses noires prunelles se dardent immédiatement sur l'objet. Cela roule, cela fait boom. En voilà un merveilleux objet !

« Oh, j'aime ça ! » Lâche Aavryn en désignant la boule du doigt.

On devrait en tout cas pouvoir s’amuser un peu avec ces détonateurs. Le premier boum au spatioport pourrait faire office de signal pour commencer notre… promenade de santé. 

« Je peux m'en charger ? »

C'est qu'elle trépignerais presque sur son siège. Elle ne quitte pas l'explosif du regard, suivant des yeux la main de Feren qui s'agite en même temps qu'il parle. Pire qu'un chat face à une balle de laine. Est-ce donc la seule chose que la terrible sith semblait retenir de ce plan ? Absolument. Que les hommes fassent leur manigance dans leur coin, elle se contenterait de mettre le chaos pour détourner l'attention. Et déjà, le zabrak lui offre un sourire carnassier, ravie que sa compagne ne mentionne l'Horreur...

Quelle idée formidable. Cette occasion se présentera probablement durant notre avancée au sein du village. Tu as mon entière bénédiction.

Le visage d'Aava se lève, elle croise le regard de son aimé et esquisse malgré elle un sourire mauvais. Il n'aurait sans doute pas pu lui faire plus plaisir qu'à cet instant. Quant au jeune Ralkorb, il était un peu trop silencieux. Aavry l'ignore simplement, sans doute n'avait-il rien à ajouter pour ce plan mit au point sur la comète ? Tant mieux, elle aussi. Non sans un sourire pourtant, elle tend la main vers Feren, paume vers le haut et réclame simplement.

« Je peux quand même avoir une de tes boules ? » Elle se racle la gorge. « Explosive, je veux dire. Une de tes boules explosives. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Mer 28 Juin - 11:46    

A l'instant même où Feren avait sorti sa balle explosive de sa poche, il avait soudainement capté toute l'attention de la jeune darth face à lui, alors même que quelques instants plus tôt, tandis qu'il expliquait l'idée qu'il avait en tête, elle avait eu l'air passablement ennuyé. Tout comme son apprenti, d'ailleurs, le plongeant alors dans un intense moment de solitude. Fallait-il donc qu'il soit le seul à réfléchir à un moyen d'opérer suffisamment intelligent pour réussir leur mission et surtout, rentrer chez eux dans le même état qu'en étant partis ? Tout en haussant une arcade sourcilière, le zabrak sentit ses lèvres s'étirer en un sourire en coin malicieux. Qu'il était drôle de constater qu'il suffisait simplement d'un petit objet qui faisait boum pour que la terrifiante Aavryn se transforme en adorable jeune femme presque enfantine. Toutefois, la perspective de confier à sa compagne enceinte des explosifs aussi efficaces n'était sans doute pas très... Quoiqu'ils avaient renoncé à toute logique de sécurité au moment où il l'avait embarquée avec lui pour cette mission.

Voyant bien que cela lui ferait grandement plaisir de s'occuper de placer les détonateurs, une fois qu'ils seraient arrivés, Feren ne pouvait que lui accorder cet amusement. Une forte envie de rire l'assaillit brusquement face à la demande d'Aava, dont il percevait surtout le double-sens, alors que ce n'était absolument pas le moment. Se mordillant l'intérieur de la joue pour empêcher ne serait-ce qu'à un simple sourire d'apparaitre, il évita soigneusement de croiser le regard de sa comparse pour ne pas laisser s'échapper son rire. Il se contenta donc de hocher la tête, lui donnant pour la peine deux détonateurs, savait-on jamais. « Amuse-toi bien avec. », répliqua-t-il d'un ton inévitablement narquois. Il n'y avait rien à ajouter concernant le déroulement des opérations, et plusieurs heures de voyages se dressaient encore devant eux. « Sauf en cas de questions de dernière minute, j'en ai terminé. Richi vous montrera vos quartiers, et il y a également une salle d'entrainement en attendant de se défouler les nerfs sur les Wookies. »

***

A la sortie de l'hyperespace, Feren, déjà apprêté dans son armure, avait quitté le cockpit qu'il avait occupé avec Richi pour gagner d'un pas discret la chambre allouée à Aava. Lui volant un baiser et quelques secondes de son attention, pour lui faire promettre qu'elle se montrerait prudente, même s'il doutait qu'elle l'écoute. « Je t'en prie, sois vigilante. Je ne pense pas pouvoir supporter qu'il t'arrive le moindre malheur alors que c'est moi qui t'ai proposé de m'accompagner. », murmura-t-il d'un air sombre, alors que sa main glissait jusqu'au ventre de la jeune femme, avant de l'embrasser farouchement et de s'éclipser comme il était arrivé.

Peu après, alors que le vaisseau était entré dans la haute atmosphère de Kashyyyk et qu'il avait envoyé le droïde protocolaire pour les réunir dans le cockpit, Feren activa les capteurs de l'appareil, attendant qu'ils soient arrivés au-dessus de la zone où se trouvait le village. Richi termina de les paramétrer, et lorsqu'ils furent à une altitude plus appropriée, il lança les premiers scan, incluant celui du spatioport pour savoir s'il y aurait un comité d'accueil ou non. Les résultats du scan arrachèrent un sourire mauvais au Sith. « Il n'y a personne au spatioport pour le moment. C'est l'instant idéal pour y aller. Attendez-moi à la passerelle. » Richi et son maître amorcèrent les manœuvres pour que le vaisseau passe en très basse altitude et s'approche d'une zone proche de leur cible et qui soit suffisamment dégagée au milieu de cette fichue brousse. L'appareil stabilisé, le zabrak rejoignit son apprenti et darth Aava, et commanda l'ouverture de la passerelle, qui révéla le sol proche. « Après toi, apprenti. » S'emparant de la poignée de son sabre-laser, Feren attendit que Ralkorb ait sauté à terre pour l'imiter, pensant aux Wookies qui ne s'attendaient sans doutes pas à leur petite visite.

Lancer de dé:
 


Dernière édition par Feren Kodrell le Mer 28 Juin - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1540
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Mer 28 Juin - 11:46    

Le membre 'Feren Kodrell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile - Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Apprentie Sith
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 149
Date d'inscription : 22/04/2017

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Dim 2 Juil - 20:57    

Maintenant, le jeune apprenti trépignait d'impatience a l'idée de fouler la surface de Kashyyk et de se dégourdir un peu les jambes avant de massacrer quelques wookies. Il sentait qu'il n'était pas le seul à être impatient de semer la mort chez les poilus. Aava aussi semblait n'attendre qu'une chose, sortir de ce vaisseau. Alors que Sanguis donnait quelques détonateurs à Aava, Ralkorb ne put s’empêcher de sourire à la demande de celle-ci. Une affinité devait probablement exister entre ces deux Siths. Mais pour l'instant le jeune homme n'en avait que faire. Après tout nous ne sommes pas des Jedis, nous sommes libres se disait Ralkorb.

Une fois les explications de son maître terminés, celui-ci nous confia à son droïde qui nous emmena dans nos appartements respectifs. Ralkorb profita de son moment de solitude pour se reposer un moment. Mais ne tenant plus en place, il décida de se diriger vers la salle d’entraînement du vaisseau. Il arriva dans la salle, elle était vide. Ralkorb se posta devant l'un des mannequins d’entraînements resta immobile un moment face à celui-ci, et en un éclair activa la lame de son sabre laser et fendit les airs pour atteindre le mannequins sans défenses. Il continua de s’entraîner pendants plusieurs heures encore.

Après quelques-heures de voyage, la navette rentrait enfin dans l'atmosphère de Kashyyk. Lui et les deux autres Siths se retrouvèrent devant la passerelle, prêt à sortir, Ralkorb ajusta la capuche de sa robe et sortit son arme sans l'activer. Alors, la porte s'ouvrit, laissant l'air de la planète caresser le visage du jeune apprenti. Son maître le laissa passer devant. Alors affichant un sourire mauvais il répondit : « Bien aimable » avant de sauter de la navette. Dés son arrivé au sol, le jeune homme activa son arme prêt à accueillir une éventuelle patrouille. Alors, voyant qu'il n'y avait aucune menace directe, il rengaina son sabre et attendit ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Mar 11 Juil - 12:02    

La salle d’entraînement? Non, Aava avait opté pour du repos. Roulé en boule dans un lit, la jeune femme avait profiter de ce moment de solitude pour reposer son corps et son esprit. Lutter contre les nausées et l'épuisement de début de grossesse était un véritable calvaire, même quand l'on était un darth. Pourquoi porter la vie devait-il être aussi difficile? Alors que la porte de la chambre s'ouvre, c'est Feren qui s'y engouffre. La darth l’accueil avec un sourire léger, le laissant venir à elle avant de lui rendre son baiser.

« Tu te fait trop de soucis Feren. Mais le conseil vaut aussi pour toi, soit prudent. »

Un dernier baiser et il s'éclipse, laissant sa compagne à un repos nécessaire et mérité. Quant à Ralkorb? Trop discret, elle ne l'avait ni vu ni entendu tout le reste du voyage, jusqu'à ce que le trio se réunisse à la sortie du vaisseau. Vêtu de son long manteau sith, Aava se tient droite, toujours avec cette posture sinistre, ses cornes et sa pâles chevelure cachés sous sa capuche. Elle s'approche, elle attend et fini par souffler.

« Ralkorb, reste prudent. Nous avons bien compris que tu désir faire tes preuves et cela est tout à ton honneur... mais nous restons en infériorité numérique... En cas de soucis, tu reviens au vaisseau et tu te met à l'abri. Et bien que ce têtu de Sanguis affirmera le contraire, sache que ta vie à de la valeur. Alors ne joues pas les têtes brulées.»

Ordonne simplement Aava avant que l'ouverture des portes ne dévoile... Rien. Absolument rien. Sous sa capuche, la darth fronce les sourcils et saute hors du vaisseau. Bon sang, quel calme! Bien qu'elle aurait dû se réjouir, au fond d'elle Aavryn n'était pas rassuré. C'était toujours quand l'on se croyait en sécurité qu'on l'était le moins. Lentement, elle fait quelques pas en avant, s'engageant prudemment dans les alentours sans pour autant s'éloigner des deux hommes qui l'accompagnait.

« Darth Sanguis? »

Souffle t-elle avant de pivoter le visage, cherchant à capter l'attention de son compagnon.

« Quel sont tes ordres? »

Murmure la femme d'un air grave. Car si les deux hommes avait une liste à trouver, sans ennemis Aava se retrouvait inutile. Feren n'est restait pas moins le chef de l'expédition, il était donc plus sage de lui demander une tâche plutôt que de ne rester à rien faire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
once and for all (aava & ralkorb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: