Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 once and for all (aava & ralkorb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Message once and for all (aava & ralkorb)    • Jeu 1 Juin - 14:46    


once and for all


En marchant dans les allées sombres de Korriban en direction du spatioport, Feren masquait à grand peine le sourire mauvais qui tentait de retrousser ses lèvres, jubilant d’impatience en retrouvant enfin le hangar de son vaisseau. Enfin, tout était prêt, Richi ayant méticuleusement préparé le cargo. Enfin, il allait pouvoir retourner sur Kashyyyk et faire ce qu’il aurait dû ou voulu là-bas il y a plusieurs semaines de cela. Il entendit à nouveau l’écho de la sentence du Wookie avant que son départ en compagnie de Meetra : s’il revenait, il mourrait. Un début de ricanement franchit alors la barrière de sa gorge : c’était ce qu’ils allaient voir ! Bon sang que le Sith se réjouissait à l’avance de la mine déconfite de ces misérables créatures poilues. Et ce voyage allait être d’autant plus sympathique qu’Aava pouvait l’accompagner. Depuis le temps qu’ils parlaient parfois de partir en mission ensemble… Bon, le fait qu’elle fut enceinte aurait dû inquiéter le zabrak, et effectivement, au fond, il ne pourrait pas se pardonner s’il arrivait la moindre chose au fœtus ou à la future mère. D’un autre côté… Feren sentait que la jeune femme ne supporterait pas d’être laissée de côté pour cette raison, et qu’elle détestait ne rien faire… alors autant qu’elle se défoule sur les Wookies plutôt que sur les acolytes. Ou sur lui.

Le Darth avait pris un peu d’avance afin de vérifier que son droïde avait effectivement bien fait son travail, en attendant qu’Aavryn le rejoigne ainsi que son apprenti Ralkorb, qu’il avait prévenu de leur départ la veille. Le zabrak allait le revoir depuis leur première et brève entrevue à la cantina, et se rappela soudain avec un certain amusement, le rapport qu’il lui avait alors demandé. Il espérait juste que le jeune homme n’avait pas délaissé entretemps son entrainement physique au sabre-laser, parce qu’ils ne seraient pas trop de trois pour foncer sur les habitants de Kashyyyk. Installant déjà ses quelques affaires dans ses quartiers, Feren finit par patienter au bas de la rampe d’accès lorsqu’il constata que c’était l’heure. Les bras croisés sur son torse, une moue impassible plaquée sur le visage, son regard brilla d’une étincelle satisfaite lorsque ses deux compagnons de voyage arrivèrent. Le zabrak, au moment de lui résumer rapidement le principe de sa mission pour savoir si cela l’intéressait, avait informé Aava qu’il avait à présent un apprenti et qu’il comptait l’emmener sur Kashyyyk aussi, mais force avait été de constater qu’elle avait eu du mal à le croire. Au moins, là, elle pourrait se rendre compte qu’il ne passait pas son temps à raconter des railleries.

Fixant l’une avec un discret sourire en coin, puis le jeune homme d’une mine plutôt sévère, le Sith ne pouvait s’empêcher d’observer la première confrontation d’Aava et Ralkorb en se demandant ce qu’il en ressortirait. Toutefois, ils n’étaient pas vraiment là pour s’échanger des piques ou de creuses politesses en attendant que le temps passe. Ils avaient un parchemin à retrouver. Quant aux Wookies, ils ne seraient que de charmantes victimes collatérales qui n’auraient jamais dû se mettre en travers du chemin d’un Sith. « Darth Aava, voici mon apprenti, Ralkorb. », se contenta-t-il de dire en guise de présentations, avant de toiser un instant ledit jeune homme, une lueur moqueuse apparaissant subitement dans son regard de braise. « Apprenti… j’ose espérer que tu sais encore tenir un sabre-laser dans ta main, parce que tu en auras besoin là où nous nous rendons. » Ils auraient probablement des questions concernant justement ce qu’ils allaient bien pouvoir faire chez les Wookies. Après tout, Feren avait été très bref et avare en détails avec Aava ; quant à Ralkorb, il avait simplement transmis l’information de leur départ, sans les raisons. D’une certaine manière, un Sith méfiant était mieux qu’un Sith mort et le zabrak préférait en parler de vive voix une fois loin des oreilles malveillantes. On ne savait jamais, après tout. Ce qu’on pouvait voir comme un vulgaire parchemin pouvait toujours avoir plus de valeur pour d’autres.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Apprentie Sith
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 150
Date d'inscription : 22/04/2017

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Ven 2 Juin - 20:22    

Il y était, Ralkorb allait partir en mission avec son maître pour la première fois. En marchant dans les allées de Korriban, il ne pouvait s’empêcher d'afficher un sourire satisfait. D'autant plus qu'il n'allait pas seulement être accompagné de deux Siths, il allait enfin pouvoir montrer ce dont il était capable avec un sabre laser et donc commencer à se faire connaître parmi les membres de l'ordre. Cependant une chose intriguait Ralkorb, l'objet de sa mission. Son maître avait été très bref avec lui lorsqu'il l'avait convoqué. Alors, le jeune apprenti était partagé entre excitation et appréhension. Son maître avait-il était déçu par leurs rencontre ?  Avait-il pour réel projet de se débarrasser de lui ? Seul le temps le lui dirait. Et il n’était pas franchement facile à tuer. Un grand nombre d'autres personnes avait tentés de s'en débarrasser, sans succès

Il finit par arriver devant son maître en compagnie de l'autre Sith qui devait nous accompagner. Sanguis présenta son apprenti brièvement avant de s'adresser directement à lui. Ralkorb pris presque comme une insulte la question de son maître. En effet le jeune Sith passait la plupart de son temps à s’entraîner au humainement du sabre laser, même quand il était à l'académie il faisait parti des meilleurs duellistes de sa promotion. Après, presque tous les acolytes l’accompagnant durant sa formation ont été éliminé après avoir échoué aux épreuves. Cependant, Ralkorb était confient et sûr de lui. Il répondit : « Ne vous inquiétez pas pour ça, le maniement du sabre laser fais partie de mes points forts». Il fit le silence un moment et rajouta : «  Pour un apprenti ».

La question de l'objet de sa mission taraudait l'esprit de Ralkorb. Après tous durant leurs entretien Feren ne semblait pas être enchanté par le fait de recevoir un apprenti. Et puis, c'est le parfait argument, terrassé par les wookies. Aucun autre Siths ne chercherait à comprendre les véritables raison de sa mort. Vaincu par des sauvages poilues, on à vue plus glorieux comme mort pensait Ralkorb avec amusement. Alors il ne put s’empêcher de poser la question d'un ton soucieux : «  Et en quoi consiste notre mission ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Ven 2 Juin - 23:29    

Lancer de dé:
 

Aava n'aurait sût dire ce qui l'excitait le plus, une mission avec son compagnon ou bien la possibilité de causer un massacre chez les wookies. Pourtant il y avait comme une ombre au tableau... Un apprentie ?  Voilà bien une chose qu'elle se refusait d'avoir. D'une part parce que la sinistre zabrak n'avait pas de temps à accorder à l'éducation d'un jeune sith et d'une autre... parce qu'(elle l'aurait probablement tué d'agacement avant même qu'il n'est eu la moindre chance de progresser d'une façon ou d'une autre. Alors quand elle rejoins le vaisseau de Feren, c'est enroulé dans son long manteau sombre, toujours avec cette aura macabre qui plane au dessus de ses épaules. Lentement, elle cesse le pas, stoïque devant Feren face à qui elle s'incline respectueusement.

« Darth Sanguis. »

Car s'il était l'homme de sa vie, celui avec qui elle partageait ses nuits et le mâle dont elle portait l'enfant, hors de l'intimité Aavryn tenait à ce respect mutuelle dû à leur rang. Elle prenait très à cœur -trop sans doute- le fait que leur relation reste sagement caché dans les ombres de leur intimité partagé. Rien ne devait transparaître dans leur relation professionnel, il en allait de leur image, de leur renom.

_ Darth Aava, voici mon apprenti, Ralkorb.

Lentement la femme pivote, toujours cachée sous sa lourde capuche sombre, seul le bas de son visage visible sous les ombres de la tenue si propre aux sith.

« Apprenti Ralkorb, bonjour. »

Souffle Aava poliment. Contrairement à bon nombre de ses confrères darth (Feren y compris) elle avait toujours mit un point d'honneur aux respect de ses comparses, apprentis  y compris.

_ Apprenti… j’ose espérer que tu sais encore tenir un sabre-laser dans ta main, parce que tu en auras besoin là où nous nous rendons.

_ Ne vous inquiétez pas pour ça, le maniement du sabre laser fais partie de mes points forts. Pour un apprenti


En voilà dont qui n'était pas étouffé par sa modestie. Pire encore, il ignora purement et proprement la darth qui venait de le saluer, snobant sans état d'âme la présentation de Feren. Si elle s'était montrer avenante, Aava sentit rapidement une pointe de mécontentement venir lui piquer les naseaux. Ne lui avait-on pas apprit, à cet idiot d'apprenti, où se trouvait sa place et qu'elle devait-être son comportement face à darth ? D'un geste vif, la zabrak lève sa main gantée, doigts crispés vers ralkorb dans une mimique d'étranglement et laisse la force serpenté autour du cou du jeune homme, serrant juste assez avant de le forcer à plier l'échine, le mettre à genoux devant les deux zabrak.

« J'exige la politesse dû à mon rang, apprenti.»

Siffle Aavryn sans la moindre once de douceur avant de s'approcher de Ralkorb. Le laissant étouffer sous une poigne invisible, la femme repousse sa capuche, dévoilant son faciès atrocement pâle et tatoué de noir alors que ses yeux remplit d'un voile d'ébène se darde sur lui. Elle ne rajoute rien d'autre alors que sa main se relâche doucement, libérant Ralkorb de la force puis elle se rapproche de Feren, croisant son regard et souffle simplement.

« Ton animal de compagnie est vraiment mal élevé. »

Non sans un rictus méprisant, la darth fini par caler son dos contre la paroi du vaisseau avant de croiser les bras sur sa poitrine avec une nonchalance particulière et murmure.

« Bien.. Et cette mission alors ? En quoi consiste t-elle ?»


Dernière édition par Darth Aava le Ven 2 Juin - 23:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1539
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Ven 2 Juin - 23:29    

Le membre 'Darth Aava' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Facile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Sam 3 Juin - 1:33    

L’expression faciale de Feren se durcit sensiblement tandis qu’à sa présentation de Ralkorb et Aava, l’apprenti ne prit même pas la peine ni de saluer la darth comme il se devait, ni de s’incliner pour présenter ses respects à son maître. Devait-il donc se charger d’une leçon plus tôt que prévu ? Un regard discret en direction de sa compagne lui confirma qu’elle n’avait pas vraiment apprécié, et à juste titre, d’être ainsi ignorée. Alors qu’il n’y avait aucun doute qu’elle saurait écraser Ralkorb d’une pichenette si l’envie la titillait. Pour l’instant, le Sith se contenta de hausser un sourcil peu convaincu à la réponse du jeune homme. Décidément, il le trouvait un brin trop sûr de ses capacités, ce petit blanc-bec. Dans l’arène d’une épreuve de Sith, peut-être avait-il l’impression de surpasser les autres, mais au fond d’une jungle pleine de prédateurs et de Wookies camouflés, c’était ce qu’ils allaient voir. Cette mission serait une sorte de baptême du feu pour vraiment observer son apprenti à l’œuvre et en déceler les qualités, si par chance il en avait, comme il s’en vantait.

La réaction d’Aava ne se fit guère attendre. Brusque, sans appel, elle n’y allait jamais par quatre chemins et si Feren observa la scène d’un air impassible, sans un geste pour la retenir ou protéger l’apprenti, intérieurement, il se délectait de la scène. Le zabrak ne pouvait s’empêcher d’adorer quand elle réagissait ainsi, en songeant qu’elle était finalement bien pire que lui, niveau quota de patience. Surtout avec ses hormones de femme enceinte. « Je n’aurais pas dit mieux. », commenta-t-il simplement, d’un air détaché, la voix froide et caverneuse, en réponse à la remarque claquante d’Aava. Son regard de braise continua à fixer l’apprenti subissant l’étouffement. Même si cela n’avait pas été Aava, Feren aurait laissé n’importe quel darth agir de même pour recadrer le jeune homme. L’on ne gagnait pas ce titre en folâtrant et en s’estimant au-dessus de ce que l’Ordre avait instauré, bien au contraire. Un infime sourire amusé s’esquissa sur ses lèvres à la comparaison que fit Aava. Un animal de compagnie ? Bien des Sith pouvaient voir ça comme cela. En matière de compagnie, cependant, Feren avait déjà son droïde qui remplissait parfaitement son rôle, tout en étant aussi indispensable.

« Je te déconseille de la provoquer. », siffla le darth à l’attention de Ralkorb, le regard sévère, avant de tourner la tête en direction d’Aava. De toute manière, s’il refusait encore à se plier aux règles pourtant simples de la politesse et du respect dû à un supérieur, dont le titre était forcément mérité au vu de la philosophie Sith, le zabrak n’aurait aucune hésitation à se charger lui-même de la correction. Ce serait presque triste d’en arriver là si tôt, alors qu’ils n’avaient même pas encore décollé. « J’allais y venir, justement. », répondit-il comme s’il ne s’était rien passé. « Mais montons d’abord dans le vaisseau. », ajouta-t-il en invitant Aava à franchir la rampe. Il la suivit et attendit que l’apprenti soit également à bord pour enclencher la fermeture de la rampe d’accès, indiquant d’un geste de la main la direction à suivre pour s’installer dans la salle de vie au centre du vaisseau. Feren s’adossa à un mur avant d’expliquer, les bras croisés : « Il y a quelques semaines, les Wookies sont entrés en possession d’un document ancien, qui leur avait appartenu par le passé mais qui avait disparu pendant de nombreuses décennies. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un parchemin relatant les attaques Sith sur leur planète, lors de la bataille de Kashyyyk qui s’est déroulée il y a mille ans de cela. Le contenu de ce texte ne doit pas devenir public à tous les Wookies en dehors du village dans lequel il est présentement conservé. Et ne doit pas non plus se faire connaître du reste de la galaxie. » Son regard perçant se posa tour à tour sur Aava puis sur l’apprenti. « Nous devons retrouver ce document, faire en sorte à ce que les Wookies ne le récupèrent plus jamais et éliminer le moindre obstacle qui se dressera sur notre route. » Et si possible, rayer ce village de la carte.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Apprentie Sith
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 150
Date d'inscription : 22/04/2017

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Sam 3 Juin - 12:10    

Ralkorb sentit une force invisible le saisir à la gorge. D'abord c'est la surprise qu'il ressentit mais quand l’étreinte fut relâché, c'est une colère noire qui envahit l'apprenti. Il resta un moment à genoux tentant de garder son calme. Il se vengerait un jour ou l'autre pour cette humiliation, mais pour l'heure il décida de jouer au petit animal docile : «  Excusez moi pour mon manque de politesse mon seigneur. » dit-il en serrant les dents pour ne pas attaquer la Zabrak. Ceci, Ralkorb ne l’oublierait pas. Le conseil de son maître, Ralkorb l'avait entendu et avait acquiescé mais il en pensait tout l'opposé. Il ne voulait pas reconnaître que la faute était sienne. Il regarda avec un regard noir les deux Siths rentrer dans le vaisseau avant de les rejoindre.

Les instruction de Feren étaient claires, récupérer le document, massacrer les wookies et brûler leurs village. Ralkorb en entendant ses ordres ne put s’empêcher d'esquisser un sourire satisfait, il y allait enfin avoir un peu d'action. Soudain ses recherches sur les relations entre Wookies et Siths lui revinrent à l'esprit. « Maître, je pense avoir les informations que vous m'avez demandé concernant les Wookies.  Et durant mes recherches j'ai appris que les wookies bien que pensant que Siths et Jedi ont disparus reconnaîtrait un Sith. Et les Siths depuis l'empire c'est pas franchement bien vues par les Wookies bien que nous soyons bien différent de l'empire. C'est pourquoi je vous propose deux approches différentes si elles vous plaisent. LA première consisterait à nous cacher et éviter que les Wookies reconnaissent des Siths. La deuxième pourrait être un méthode plus diplomatique, nous pourrions tenter de gagner leurs confiance et de frapper au bon moment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Sam 3 Juin - 20:27    

Mauvais comme la peste, cet apprenti. Pas besoin de voir, seul son regard suffit à exprimer la haine et le mécontentement. Mais que croyait-il en man quant de respect à ses supérieur ? Voilà comment les choses se passaient chez les sith : sans pitié. Qu'il la haïsse donc, celui lui fera les dents à défaut de renforcer sa force.

Excusez moi pour mon manque de politesse mon seigneur.

« Allons, Darth Aava suffira. »

Siffle Aava plus posément dans un haussement d'épaules. Bien qu'elle tînt à son rang et à la politesse qui l'accompagnait, là sith restait une créature modeste qui n'exigeait pas des apprenties mille et une courbettes et encore moins d'eux qu'il lui lustre son ego. Seigneur... cela était bon pour le conseil, pas pour elle. Aavryn n'en restait pas moins qu'une darth. Juste une darth. Mais une darth tout de même. Retrouvant le silence, elle opine du chef lorsque Feren invite son apprenti et sa compagne à rejoindre l'intérieur du vaisseau. Elle connaît bien les lieux déjà pour avoir apprécié une longue virée en la compagnie de Feren à bord de son vaisseau cargo. Tranquillement, la darth ouvre son manteau, le retirant pour le déposer sur le dossier d'un siège où elle s'empresse de prendre place. Tout de noir vêtu, la femme fait honneur à sa communauté alors que ses yeux d'un noir opaque fixe sans sourciller le Zabrak. Elle écoute attentivement la raison de leur mission.

« Et cette liste ? Pourquoi doit-elle resté secrète ? Si le document ne fait que relater les attaques des sith qui remontant à mille ans, en quoi cela peut-il s'avérer dangereux ? »

Aavryn ne cherche pas à discréditer Feren ni même à mettre en doute sa parole ou le bien fonder de la mission. Ce qu'elle veut,c 'est une raison pour agir, un leitmotiv nécessaire à l'action. Pivotant le visage, elle observe Ralkorb à son tour, écoutant là encore les idées et proposition fournis par l'apprenti. Elle hoche de la tête puis la secoue avant d'enfoncer son dos dans le fond de son siège, ses ongles tapotant la table métallique tranquillement.

« D'ordinaire j'aurais été d'accord avec toi apprenti, j'aurais moi aussi opté pour la diplomatie mais cette fois cela risque d'être compliqué. » Elle soupir doucement, soutenant le regard clair de l'humain. « Nous n'avons pas le temps, il faudrait des mois voir des années pour que les wookies n'abaissent rien qu'un peu leur méfiance. Nous n'avons aucun moyen de créer un lien, aucune promesse d'aide politique, matériel, financière. Cela demanderait trop de ressources en trop peu de temps... Non il va falloir user de la ruse et de la force. Nous sommes trois, un voir deux peuvent détourner l'intention tendit que le dernier part à la recherche de la liste. »

Les lèvres de la femme s'étire en un sourire carnassier, presque effrayant alors qu'elle détache son sabre laser pour le faire tournoyer dans sa main, sans l'allumer.

« J'ai cru entendre à mon arrivée que tu te débrouillais bien au sabre laser ? Oublies donc ce vieux grincheux de Sanguis... » Elle fait un clin d'oeil malicieux à Feren avant de porter à nouveau son regard sur Ralkorb, une lueur de malice dans les yeux. « Laisse le courir après son document et pendant ce temps toi et moi on en profite pour massacrer quelques wookies. Le deal est simple, on crame tout et on se barre ensuite. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Sam 3 Juin - 23:47    

Feren plissa légèrement les yeux quand l’apprenti s’excusa platement, constatant qu’il ne paraissait pas plus convaincu de ce qu’il disait lui-même qu’un zabrak si on lui présentait une salade végétarienne. Apparemment, il n’avait pas étouffé suffisamment pour respirer de gratitude et de déférence, mais qu’à cela ne tienne, cela viendrait un jour. Dans le vaisseau, une fois l’objectif précisé par ses soins, le Sith écouta d’un air nonchalant, bien qu’avec attention en vérité, les questions et suggestions des uns et des autres. Aava avait eu une remarque pertinente, et il était vrai que le zabrak ne leur avait pas fait part de toute la vérité, omettant le petit détail de sa propre visite sur Kashyyyk, qui avait permis de découvrir l’existence du document. Ce n’était pas celui-ci qui était dangereux, mais la signification qu’il avait aux yeux des Wookies. Et c’était surtout le fait que quelqu’un le leur ait rendu gratuitement… Feren se remémora brièvement le dialogue qu’il avait observé entre le chef poilu et la jeune femme qui l’avait accompagné sur la planète. Elle avait été envoyée, parlant alors d’un certain Cha’k. Son visage se figea pendant quelques secondes, les sourcils froncés, alors que Ralkorb exposait ses trouvailles sur les Wookies. Bon sang de cornes… Pourquoi n’avait-il pas fait ce rapprochement plus tôt ? Il n’avait plus besoin de preuves à présent.

Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres tandis qu’il reprenait le fil de la conversation, au moment où l’apprenti proposait d’y aller par la diplomatie ou la prudence. Mais Feren n’avait aucunement l’intention de se cacher. Il voulait tout simplement se venger. Et Aava pointa du doigt que la diplomatie, ce n’était pas quelque chose qu’on appréhendait avec des Wookies. Ce que Feren confirma en opinant du chef : il avait pu la tester, l’hospitalité des Wookies ! Le zabrak haussa un sourcil sarcastique à la remarque de la jeune femme. « Je suis peut-être vieux, mais pas encore grincheux. » Il en faudrait plus que ça pour qu’il arbore la mine ronchon qu’elle semblait adorer. « Ce n’est pas le parchemin en lui-même qui est dangereux, c’est la manière dont il est rentré en possession des Wookies qui est à souligner. Il s’avère que ces boules de poils ont été contactées par les Jedi, et que ce sont eux qui leur ont fait cadeau de ce document, probablement en vue de rétablir un contact positif. En plus des pillages et massacres commis par les anciens Sith, ce document relate aussi probablement la présence des Jedi aux côtés des Wookies pour repousser l’envahisseur et aider à la reconstruction. Ce qui signifie qu’ils ont été alliés bien avant la Guerre des Clones et qu’il leur est possible d’établir à nouveau une relation de confiance. Pour devenir des ennemis de notre Ordre, le jour où nous nous serons clairement révélés. »

Les pas claquants de Richi qui entra dans la pièce détournèrent son attention un instant, le temps de reprendre son souffle, de laisser cogiter les deux Sith face à lui et de songer à la formulation de ses conclusions. Il lâcha un soupir avant de reprendre après une inspiration : « Politiquement, les Wookies sont un peuple renfermé qui ne prend pas beaucoup part aux affaires galactiques, cependant ils sont des guerriers réputés et s’ils venaient à prendre les armes pour combattre aux côtés des Jedi, cette initiative donnera un précédent pour que d’autres peuples les suivent. Les Wookies doivent rester bien gentiment neutres et ce document doit disparaître, avec tout le village qui l’abrite. Un bain de sang soufflera peut-être l’envie aux Wookies de communiquer à nouveau avec quelque Jedi que ce soit. Et si les cités environnantes pensent qu’il s’agit d’une action du Premier Ordre, ce sera encore plus bénéfique. » Le zabrak posa ses yeux de braise sur Aava puis sur Ralkorb. Puis il conclut d’une voix dure : « Donc oui, on crame tout et on se barre ensuite. » Le droïde protocolaire tourna la tête vers le zabrak pour enfin annoncer la raison de sa présence : « Tout est fin prêt, maître. » « Alors en route. », répliqua Feren qui l’observa retourner au cockpit pour enclencher les procédures de décollage. « J’ai retrouvé les coordonnées du village ainsi que la configuration du terrain. Si nous trouvons un endroit isolé pour nous poser, on aura peut-être la chance de profiter d’un effet de surprise, mais je reste méfiant : les abords doivent être surveillés par quelques patrouilles. » Il s’empara de son datapad pour afficher en holo la carte des lieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Apprentie Sith
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 150
Date d'inscription : 22/04/2017

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Dim 4 Juin - 16:37    

A la proposition de Aava pour partir tous les deux pour casser du Wookie, Ralkorb afficha un sourire mauvais. Depuis le temps qu'il voulait réellement partir au combat face à des adversaires digne de ce nom. «  Avec grand plaisir » dit-il à la Zabrak alors qu'il ne pouvait que constater l'affinité entre Feren et Aavryn, mais cela ne le regardait pas. Ce combat seul avec Aava lui permettrait-il de se venger ? Pour l'instant Ralkorb n'en excluait pas la possibilité, cependant il serait stupide de passer à l'action le jour même, son maître avait bien vu sa colère montante, et il se douterait de quelque-chose. Alors Ralkorb décida que pour l'instant, l'heure était à la collaboration. De plus si il en venait à se retrouver seul face à des hordes de Wookies, ses chances de survies ne dépasseraient pas les cinq pour cent.

Sortant de ses pensées, Ralkorb écoutait avec attention les explications de son maître, et à l'évocation de la possible intervention des Jedis il ne put s’empêcher de pousser  un grognement de rage. Outre sa haine envers les Jedis, Ralkorb reconnut le problème que leurs intervention pourrait poser. « A l'heure où nous parlons est-il possible que les Jedis se soit allié avec les boules de poils » Demanda Ralkorb d'un ton interrogateur avant de rajouter : «  Et si c'est le cas comment pourrons nous faire ? Je veux dire que si les Jedis décident d'envoyer plusieurs des leurs, premièrement ils pourrait ressentir notre présence et annuler notre effet de surprise. Et deuxièmement, je ne pense pa que nous soyons assez nombreux pour tenir tête à plusieurs d'entre eux en même temp. »

Au moins les coordonnées du village étaient connus, il ne manquait plus qu'à trouver un endroit isolé pour nous poser. Cependant si les informations de son maître son justes, il faut non seulement savoir le nombre de guerrier par patrouille et leurs fréquence. « Je pense que nous devrions nous poser à une distance assez importante de notre cible afin d’éviter de tomber nez à nez avec des patrouilles, en effet elles pourraient avertir leurs compagnons de notre présence. » Dit-il d'un air songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    • Mer 7 Juin - 1:01    

Je suis peut-être vieux, mais pas encore grincheux.

Malgré son incroyable apathie, la Zabrak esquisse un sourire amusé face à la repartie de son compagnon. Vexé ? Elle en doute, il faudrait certainement plus que cela pour faire flancher Feren. Plongeant dans le silence, elle écoute l'explication du sith sur la liste et même avec ça, il lui est difficile de concevoir à quel point le document en question puisse être dangereux. Jusqu'à ce qu'il mentionne les Jedi. Un tic nerveux vient figer son visage, son sombre regard se fait plus mat encore avant qu'entre ses lèvres, sa voix ne se fasse sifflante.

« Bien évidemment, où serait l'amusement sans un peu de challenge... »

Mais derrière ses mots, c'est le ton de la haine. La Zabrak s'enfonce dans son siège, elle a perdu ce côté pétillant qu'elle avait quelques instants plutôt pour se retrancher dans ce silence et cette amertume pesante qui faisait si bien sa renommée.

… Les Wookies doivent rester bien gentiment neutres et ce document doit disparaître, avec tout le village qui l’abrite....

« Je doute qu'un massacre les aide à rester neutre. La seule chose que je nous garantis, c'est la vengeance. »

Un bain de sang soufflera peut-être l’envie aux Wookies de communiquer à nouveau avec quelque Jedi que ce soit. Et si les cités environnantes pensent qu’il s’agit d’une action du Premier Ordre, ce sera encore plus bénéfique.

« Ou bien nous serons grillés une fois pour toutes, si ce n'est pas déjà le cas avec l’événement de Naboo. Remarque, au point où nous en sommes... Je suppose que la fin justifie les moyens ?» Cynique, la femme détourne le visage, agitant sa main et siffle. « Ne réponds pas, je connais déjà la réponse. »

Elle qui pourtant se réjouissait d'avoir à commettre un bain de sang, semblait soudainement sur la défensive. Aavryn soupir longuement, retirant ses gants doucement qu'elle jette sur le table pendant que les deux hommes échangent quelques stratégies. La diplomatie, la politique, ce n'était clairement pas son domaine. Son seul rôle serait de protéger ses deux comparses pendant qu'ils cherchaient le document. En soi, son rôle resterait celui qu'on lui avait accordé tout au long de sa vie : de la chair à canon. Au mieux, une arme finement aiguisée qui servirait à tailler en pièces quelques wookies pour l'occasion.

Et si c'est le cas comment pourrons nous faire ? Je veux dire que si les Jedis décident d'envoyer plusieurs des leurs, premièrement ils pourrait ressentir notre présence et annuler notre effet de surprise. Et deuxièmement, je ne pense pa que nous soyons assez nombreux pour tenir tête à plusieurs d'entre eux en même temp.

« Si les Jedi fomentaient déjà une alliance avec les Wookies, nous le saurions probablement déjà. Nos services de renseignements sont plutôt efficaces... Enfin, espérons-le. » Naboo était une fois encore, le parfait exemple que même dans son propre camp, il était impossible de juger tout le monde digne de confiance. « Cela dit je suis d'accord avec toi apprenti Ralkorb, nous sommes en infériorité numérique... Mais... Nous avons l'avantage de la surprise et ce n'est pas négligeable. En réalité notre nombre va nous permettre de passer inaperçu jusqu'à ce que Darth Sanguis nous donne l'ordre d’exécuter nos rivaux... pardon, je veux dire nos victimes. »

Un pâle sourire fleurit sur les lèvres de la femme alors que ses yeux d'ébène se dardent sur l'humain. Elle l'aime bien cet apprenti, il est réfléchi, intelligent et n'hésite pas à prendre des initiatives. Alors qu'elle le fixe, Aavryn finit par s'adresser à Feren, le ton toujours aussi détaché et froid, purement professionnel.

« Sauf contre-indication de ta part Darth Sanguis, je pourrais éventuellement détourner l'intention de nos amis à poils... Je suis sûr qu'une petite touche de peur aura largement de quoi les tenir occupée le temps que vous trouviez le document, toi et ton apprenti... »

La démence de peur que lui-même avait effleuré du bout des doigts et l'avait glacé jusqu'au sang. Alors que la Zabrak pivote vers lui son faciès au teint cireux, un rire gras et malsain passe ses lèvres alors qu'elle susurre avec une tendresse carnassière.

« Un mot de ta part Sanguis, un seul... Et je promets à tes ennemis, une Horreur sans nom. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Re: once and for all (aava & ralkorb)    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
once and for all (aava & ralkorb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: