Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Message Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Jeu 25 Mai - 18:26    

Acolyte, pas un terme très agréable à entendre dans la bouche d'un Sith. Cela signifiait que je n'avais pas encore de Maître, soit que je n'en étais pas digne, soit que je n'intéressais aucun Maître, soit qu'aucun n'avait le temps actuellement de s'encombrer d'une apprentie. J'étais sans doute bonne élève, je progressais à mon rythme ce qui, je crois, était un rythme assez correct. J'espérais simplement que mes efforts finiraient par payer, je n'avais aucune envie de continuer comme les choses allaient en ce moment. Trouver un Maître me permettrait de quitter Korriban, de voir du pays, de connaître de nouvelles aventures. J'étais prête à le faire, sitôt que je ne serai plus seule. L'impatience me gagne lentement, jour après jour, mon envie de m'améliorer, de faire la fierté d'un Maître, de recevoir des conseils plus personnels que ceux distribués par les instructeurs. Oui, je veux devenir meilleure, je veux devenir pus forte, je veux devenir meilleure Sith, je veux m'impliquer pleinement pour l'Ordre et son triomphe. Face à la menace grandissante des Jedi, de la rébellion et de la Nouvelle République, il fallait un Ordre puissant et fort pour faire front. Il fallait que les Sith trouvent leur voie, trouvent leur équilibre, accèdent à leur plein potentiel pour imposer sur la galaxie ce qui lui revient de droit : l'absolu pouvoir. On m'a toujours dit que je suis absolue dans ma façon de vivre, d'aimer ou de haïr et c'est vrai. Depuis ce jour où j'avais rencontré Darth Zeon, il n'existait qu'une chose pour moi : l'Ordre Sith. Implication totale, dévouement absolu, foi sans faille. Je crois en l'obscurité et l'obscurité croit en moi. Les ténèbres sont mes alliées et je les propagerai. La Force est mon arme et j'en abuserai.

Pourtant aujourd'hui les choses allaient être différentes. Un Sith était venu me voir avec une petite mission. En apparence ça ne semblait pas grand chose. Je suis acolyte, le plus bas niveau au sein de l'Ordre, juste au-dessus d'esclave en fait, et j'allais être aux ordres d'un apprenti. C'était un exercice pour lui comme pour moi. Lui allait devoir me gérer comme une apprentie, comme si j'étais son apprentie, qu'il devait me rendre plus forte. Moi j'allais devoir être son apprentie, le rendre fier, lui montrer qu'il peut croire en moi, qu'un jour je serai puissante grâce à lui. Le Sith m'avait dit qu'il s'agissait d'un exercice d'humilité. Lui apprendrai la difficulté d'être un bon Maître et de guider son apprenti. Moi j'apprendrai qu'il est difficile d'être apprentie car un Maître ne passerait aucune erreur, aucune faute et que chaque once de fierté devra être tirée au prix d'un réel effort. Comme si cela ne serait pas suffisant pour nous donner du fil à retordre, nous avions en plus un but commun. J'avais relu ce dernier trois fois sur le datapad qui m'avait été donné avant de vérifier mon idée première. Je ne m'étais pas trompée. Nous devions nous rendre sur Dromund Kaas pour tuer un Terentatek et récupérer le contenu de son estomac : un sabre-laser. Ce dernier avait appartenu à un acolyte trop présomptueux et l'instructeur souhaitait l'exhiber aux nouveaux arrivants pour prouver que cette arme seule n'était pas une fin. En apparence cela pouvait sembler simple, nous avions même l'endroit où trouver le Terentatek, ce que l'on ne nous a pas dit c'est que cette zone est emplie de bêtes féroces et susceptibles d'attaquer. Il allait falloir collaborer. Ou plutôt j'allais devoir suivre ses ordres et directives comme une bonne apprentie.

Pour l'heure, parfaitement dans les temps, je me dirige vers la navette qui nous emmènera vers Dromund Kaas. Je sais à quoi ressemble l'apprenti que je dois rencontrer, je sais que nous serons observés et évalués pendant toute la durée de cet exercice. Inutile de dire qu'il y a de la pression, sans doute qu'en me prouvant bonne apprentie je trouverai plus vite un Maître ! Aussi je jouerai le jeu du début à la fin, sans faillir, je n'oublierai pas ma place … Enfin j'essayerai du mieux possible. Je repère rapidement celui qui sera mon maître durant cette épreuve. J'ai mis une bure noire, tenue traditionnelle dont la seule touche personnelle est d'avoir remplacé avec soin chaque fil de couture par un fil rouge sang. Cela se repère à peine, il faut y faire attention mais c'est un choix que j'avais fait, une question personnelle, la preuve de mon engagement personnel, de mon implication intime. Arrivée devant la navette, je suis déjà dans mon rôle quand je m'agenouille d'un genou au sol devant celui qui serait mon Maître pour les prochaines heures. Je baisse la tête en signe de respect.

« Val Laarso, prête à vous servir, Maître Sunfrog. »

Ma voix est sérieuse, elle est honnête et franche, je pensais chaque mot prononcé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darth Cerberus
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 264
Date d'inscription : 22/04/2017

Localisation : Onderon
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Sam 27 Mai - 19:59    

Et bien se disait Ralkorb, à peine avait-il était confié à un maître qu'il devait faire office de guide à un acolyte. D'un pas décidé, Ralkorb avançait vers la navette en direction de Dromund-Kaas. Cette mission allait lui procurer deux choses, la première était tout simplement de changer d'air et la deuxième concernait certains de ses projets secrets. En effet il avait besoin du contenue de l'estomac d'un Terentatek et surtout, son coeur. Mais cela son apprentie temporaire ne devait pas le savoir. Ce coeur lui apporterait des choses que seuls lui pourrait conserver. Aprés tout tout le monde se moque de Ralkorb lorsqu'il expose son projet, alors il n'en ferait pas profiter les autres Siths.

Sur la route, Ralkorb se demandait quel était le caractère de cette Val Laarso. Était elle comme lui, insolente, et sûre d'elle ? Ou faible et soumise à son maître. Cela Ralkorb n'en avait aucune idée. Cependant il avait entendu quelques rumeurs comme quoi elle avait été choisie comme apprentie de Darth Zéon, et il imaginait bien qu'un membre du Conseil Noir n'allait pas choisir un faible comme apprentie.

C'est au bout de quelques minutes de marches que Ralkorb aperçu l'acolyte qui posa un genoux à terre. Mais quelque chose gênait Ralkorb. A peine  avait-il rencontré son apprentie, que celle-ci avait déjà commis une erreur. Ralorb leva un sourcil et dit :  «  Sunfrog ? Je ne connais pas de personne se nommant ainsi. ».        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Jeu 1 Juin - 18:48    

Je n'étais pas franchement sûre de cette journée. Je ne me souviens plus quel instructeur en a eu l'idée mais j'avais un mauvais pressentiment la concernant. Etre confiée à un Maître ne me dérangerait pas mais confiée à un apprenti qui venait seulement de quitter le statut d'acolyte c'était autre chose. De toute façon on ne m'avait pas demandé mon avis et je crois bien qu'il importait peu. Alors je me taisais, je m'exécutais et j'espérai ne pas tomber sur un apprenti qui se croirait trop supérieur en raison de son titre. En dépit de ma récente arrivée sur Korriban j'ai une relation avec la Force qui remonte à bien plus longtemps que ce que je n'avais moi-même imaginé. Formée sans le savoir à la ressentir et l'utiliser, sans doute dans un but très différent que celui de devenir Sith mais quand la vie te met un citronnier sur ton chemin en plein désert, tu bois le jus du citron. C'est un peu comme ça que j'avais fini sur Korriban mais j'embrassais pleinement ma nouvelle vie, bien au contraire j'y trouvais un plaisir certain. Je ne sais pas où cette route allait me mener mais j'espérais que ça soit vers de nouvelles aventures, vers un nouveau pouvoir. Qui sait, après cette rencontre peut-être bien que je deviendrai finalement l'apprentie de Darth Zeon. Peut-être … peut-être pas. Qui peut savoir ce que la vie réserve ?

Et bien parfois la vie réserve une connerie infâme comme de se tromper dans le nom qu'on prononce. Quand j'entends l'apprenti me reprendre, un rictus passe sur mon visage. Je ferme un instant les yeux et tâche de me remémorer ce que j'ai lu sur le datapad qui m'avait demandé de venir ici pour le retrouver. Depuis que j'étais arrivée sur Korriban j'avais commencé à entrainer une petite paranoïa, je gardais trace de tout, juste pour être sûre que ça ne puisse pas me retomber dessus. C'est pourquoi mon premier geste est de chercher dans une poche le petit datapad pour en relire le texte une fois de plus. Je m'attarde sur le nom, une fois, deux fois, trois fois et décide de tendre le datapad à celui qui me servirait de Maître dans les prochaines heures.

« Il faut croire, Maître, que quelqu'un ne se soit trompé en orthographiant votre nom. »

Faible consolation : la bourde n'était pas de moi. Et j'avais un datapad pour le prouver. Le pilote nous indique être prêt à décoller et je laisse mon Maître s'installer le premier dans le transport qui nous emmènerait dans cette mission vers Dromund Kaas. Première fois que je mettrai les pieds là-bas pour tout dire, j'étais curieuse de découvrir une nouvelle planète, de nouvelles formes de vie. Ce n'était pas un voyage de plaisance, encore moins d'agrément, j'en étais parfaitement consciente et je n'entendais pas l'oublier. C'est pourquoi je décide de demander ses consignes à mon "maître".

« Avez-vous des consignes particulières me concernant pour cette mission, Maître ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darth Cerberus
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 264
Date d'inscription : 22/04/2017

Localisation : Onderon
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Ven 2 Juin - 18:41    

Ralkorb examinait chaque expressions du visage de son apprentie. Il guettait chaque mouvements et changement d'expression. Et ce qu'il en tira fut plutôt positif malgré la faute concernant son nom. Val semblait honnête et respectueuse de la hiérarchie de l'ordre. A savoir l'opposée de Ralkorb qui lui se foutait complètement de la hiérarchie. Tout ce qui contait pour lui était les compétences de chaque Siths, tant dans le domaine martial que dans sa connaissance du coté obscure. Cependant Ralkorb ne connaissait rien des compétences de son apprentie, et il garda donc son expression sévère sans laisser transparaître la moindre émotion.  Après tout ils n’étaient pas là pour passer du bon temps entre Siths. Ralkorb était là pour approfondir ses recherches, et pour cela il utiliserait tous les moyens à sa disposition. Il se dirigea donc vers la navette qui les emmèneraient vers Dromund-Kaas.

Dromund-Kaas, probablement l'une des planètes les plus importantes pour les Siths avec Korriban. Tant de grand seigneurs Siths étaient passé par là. Des dizaines de noms arrivait dans dans l’esprit de Ralkorb mais un seul lui inspirait une grande fierté, Vitiat. Une question de son apprentie sortit Ralkorb de ses pensées. Avait-il des instructions spéciales pour son compagnon ? Ralkorb ne savait pas réellement comment tourner ses instructions sans mettre la puce à l'oreille à Val concernant ses réelles motivations. Alors il se contenta de dire : «  Bien que nous soyons tous deux puissant, il ne faut pas sous estimé notre cible. Les Terentatek ont beau êtres des créatures communes sur Dromund Kaas, elles peuvent s'averrer extremement dangeureuses.". Ralkorb continuait de se poser une question, que savait réellementfaire son apprentie. Alors il ne se gena pas pour poser cette question, il demanda : " Et sinon quesque tu sais faire ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Ven 2 Juin - 20:48    

Je n'avais pas cherché à excuser mon erreur sur son nom, juste à faire remarquer que l'erreur ne commençait pas avec moi. J'aurai pu vérifier, contrôler, me renseigner, si on n'était pas venu me trouver aussi brièvement avant le rendez-vous ! J'imagine que c'était un test, Sith toujours prêt, ce genre de truc. Je n'avais pas eu longtemps pour me préparer mais j'avais tout et cela incluait mon sabre-laser bien sûr. Je n'étais pas encore totalement habituée à avoir cette arme en permanence avec moi, si légère, si subtile à cause de l'épée que je portais habituellement. La différence de poids était tellement surprenante, surtout en sachant combien plus dangereuse était l'arme que je possédais désormais. J'espérais être à la hauteur des attentes de mon Maître temporaire. Pour l'instant nous prenions notre envol vers Dromund Kaas, planète où je ne m'étais jamais rendue. Ma curiosité m'avait poussée à ma renseigner. Dangereuse, végétale, faune mortelle, cela promettait de ne pas être un moment de plaisir. J'espérais que nous serions à la hauteur car forcément nous serions tous deux sous surveillance. Discrètement, dans l'ombre, mais des yeux seraient sur nous, restaient à savoir lesquels et si nous allions être à la hauteur.

« Je tâcherai de ne pas le faire. »

Plus facile à dire qu'à faire évidemment. Sous-estimer un ennemi est facile quand c'est précisément en faisant confiance à ses pouvoirs que l'on est au plus fort. C'est vicieux, il faut trouver le bon équilibre, ne pas se laisser entrainer dans une trop grande assurance. Sa question suivante était piège, que savais-je faire ? Je tenais à survivre à ce périple, mieux valait donc être parfaitement honnête avec lui :

« Je suis douée avec une épée en main. »

Je désignais l'épée que j'avais emmenée et qui barrait mon dos.

« Au sabre-laser je ne connais que le Makashi ce qui risque de ne pas être particulièrement intéressant dans une situation comme celle à venir. Je suis vive, même rapide et capable de tenir un tel effort sur une longue durée. »

Je réfléchissais comme je parlais, essayant de lister mes points forts, ceux dont il pourrait faire preuve.

« Je ressens plutôt bien la Force, le côté lumineux, le côté obscur, les changements … Ca peut être pratique pour trouver notre cible si je sais quoi chercher. »

Je réfléchis encore un peu, prenant vraiment le temps.

« Bien que cela fut involontaire, j'ai un jour fait usage de cryogénie par le biais de la Force mais je ne compterai pas dessus. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darth Cerberus
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 264
Date d'inscription : 22/04/2017

Localisation : Onderon
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Ven 2 Juin - 21:45    

Ralkorb leva un sourcil. «  Le coté lumineux ? Ne te fis à ce penchant de la force. ».  Ralkorb fut surpris de l'une des réponse de son apprentie. Elle préférait manier l’épée au sabre laser, cela étonnait grandement le Sith qui lui trouvait que les épées était horrible à manipuler, lourde, mal équilibré bref l'opposé du sabre laser que Ralkorb affectionnait particulièrement. Il pris son sabre dans les mains sans l'activer et l'analysa d'un air fier. L'une de ses plus grandes fierté était d'avoir cette arme à la ceinture, et depuis qu'il l'avait acquise il s’entraînait sans arrêt pour maîtriser de plus en plus l'arme des Siths. Une chose attira l'attention de Ralkorb, la vitesse de son apprentie pourrait être un atout, les Terentatek ne sont pas réputés pour être rapide.

Cependant, les compétences martiales d'une personne ne suffisait pas, les compétences intellectuelle était importantes. Peu aprés que le pilote de la navette les ai prévenue de leurs arrivé imminente il lui demanda : «  Que sais tu des Terentalek ? Que sais tu sur l'histoire de notre ordre et sur la force ? » Ralkorb voulait s'assurer que son interlocuteur était instruite et non un personne ignorante de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Ven 2 Juin - 23:01    

Me fier au côté lumineux ? Aurait-il par mégarde consommer un bâton de la mort ? Pourquoi se priver de ses émotions quand elles vous rendent tellement plus intenses et plus puissants ? Je ne me fierai jamais au côté lumineux, la paix, la tranquillité, ce sont des notions abstraites, irréalistes, sur-réelles. La paix n'est pas l'état naturel de quoi que ce soit, la galaxie est toujours en guerre, chaque chose de cet univers, à chaque instant se bat pour sa propre survie. Il ne sert à rien de chercher la paix, il faut apprendre à comprendre la guerre. Il faut puiser dans ses ressources, dans la moindre de ses émotions, s'en priver est contre-nature, les êtres vivants ressentent des émotions : la peur, la colère, la rage … il faut tirer le maximum de force de ces sentiments pour devenir plus fort. Pas prôner une paix imaginaire et contre-nature. En entendant la question de l'apprenti je ne peux m'empêcher d'arquer un sourcil.

« Toute l'histoire des Sith, Maître ? Cela va prendre plus longtemps que de se rendre sur Dromund Kaas. »

Je ne voulais pas paraître défaitiste mais même en parlant très vite, en avalant trois mots sur quatre et en imaginant un vent contraire genre ouragan, je n'arriverai pas à raconter la moitié de l'histoire des Sith. Mais puisque c'était là la question de mon Maître je tâcherai d'y répondre, commençant d'abord par répondre aux autres questions posées :

« Les terentateks sont des créatures bipèdes avec des dents acérées et des griffes tranchantes. Ceux sont des créatures immunisées à la Force mais possédant la capacité de la ressentir, tout notamment parce qu'ils aiment boire le sang de personnes sensibles à la Force. On dit qu'ils ont été créés par le Seigneur Exar Kun dans le but d'éliminer les Jedi. Ils ont été menacés d'extinction après la Grande Chasse organisée par les Jedi mais certains ont survécu. Souvent quand un Seigneur Sith approche l'apogée de son pouvoir, des terentateks semblent apparaître, comme créés par le Côté Obscur. »

Connais ton ennemi si tu veux l'affronter. Et dire que ces mots me venaient d'un Jedi et pas d'un Sith. Je pourrai avoir honte.

« La Force est tout et elle est partout. Elle est une énergie qui existe dans chaque chose vivante ou non. Elle est toujours présente pourvu qu'on sache l'écoute, qu'on apprenne à la ressentir. Les Jedi la caressent, la cajolent comme une petite chose précieuse. Les Sith en extraient la puissance par la force, en lui imposant leurs volontés, en la dominant. »

Concis, difficile de donner une définition plus précise de ce qu'est la Force et nous voilà désormais à cette question qui risquait d'être longue. J'avais passé un sacrée temps à apprendre l'histoire de l'Ordre, assez pour savoir que j'allais entamer une longue réponse.

« Au commencement le terme Sith ne définissait pas un ordre mais les premiers habitants de la planète Korriban. Ces Sith étaient un peuple à la peau rouge, naturellement doté de l'aptitude à ressentir et utiliser la Force. Le terme Sith a commencé à définir l'Ordre quand les premiers Jedi Noirs sont venus sur Korriban après avoir été défaits par les Jedi lors du second schisme. C'est là qu'est vraiment né l'Empire Sith dont Ajunta Pall fut le Premier Seigneur Noir. L'empire manqua de disparaître au cours de la Grande Guerre de l'Hyperespace déclenchée par Naga Sadow, dixième Seigneur Noir des Sith. Il faudra attendre plus de mille ans pour voir le onzième Seigneur Noir : Exar Kun qui fut enseigné par l'esprit de Freedon Nadd qui fut lui-même l'apprenti de Naga Sadow alors en exile sur Ondéron. La mort d'Exar Kun vit également l'extinction des derniers représentants du peuple Sith. Il faut attendre près de deux milles ans alors pour voir Dark Ruin s'élever, un ancien Jedi qui a adopté les préceptes Sith. Malgré une domination de l'Empire Sith sur la grande majorité de la galaxie aux environs de -1400, l'Empire est vaincu quatre cet ans plus tard. L'ordre ne survit que grâce à Dark Bane qui fut le premier à implémenter la notion d'un maître, un apprenti. Ensuite il faudra attendre l'avènement de Dark Sidious pour véritablement voir l'Ordre Sith resplendir à nouveau pour s'effondre avec la trahison de Dark Vador. »

Voilà … bon finalement j'y étais arrivée … mais je n'avais fait qu'effleurer l'histoire, les grandes lignes, rien de précis, éliminatoire dans un contrôle d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darth Cerberus
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 264
Date d'inscription : 22/04/2017

Localisation : Onderon
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Sam 3 Juin - 11:14    

Quelle timing ! L'apprentie venait tout juste de terminer ses explication que la navette rentrait dans l’atmosphère de Dromund-Kaas. Visiblement Ralkorb était tombé sur une personne instruite, cela Ralkorb en était satisfait, cependant le ton moqueur de sa voix ne lui avait pas réellement plut. Il sentit une vague de colère le traverser, si il n'avait pas été de bonne humeur une salve d’éclair aurait fusée vers l'acolyte. La patience et la tolérance de faisait pas parties de ses atouts majeurs. Son visage d’assombri et il dit d'une voix sèche : « Je te déconseille de réutiliser ce genre de ton avec moi. ».  Il marqua une pause et continua : « Nous allons arriver sur Dromund-Kaas. Une fois là bas rien ne devra ce mettre en travers de notre route, pas même les civils … Pas même les enfants. » Ralkorb faisait passer un teste à son apprentie. Obéirait-elle aveuglement aux ordres, ou briserait-elle ses chaînes.

Une fois la navette posée sur la surface de Dromund-Kaas, Ralkorb se lava et sortit de la navette pour poser un pied sur la surface de la planète. Et il pleuvait, comme bien souvent ici. A vrai dire il ne savait pas réellement ou trouver des Terentateks. Il savait qu'on les trouvait généralement dans les anciens tombeaux de seigneurs Siths, mais la plupart avec le temps avait étaient détruits. Il réfléchit un moment et une zone lui venait à l'esprit. «  Nous nous dirigerons vers le colosse en ruine au nord d'ici. C'est un vieux tombeau, et si la statut ne c'est pas écroulé cela devrait etre simple de le trouver. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Jeu 8 Juin - 19:36    

Quelqu'un nous ferait une crise d'autorité ? Je n'ai pas le sentiment d'avoir été insolente même en repensant à ce que j'ai dit. Si souligner le fait que l'histoire de l'Ordre Sith soit une histoire longue à raconter si l'on veut le faire dans les détails est de l'insolence c'est que peut-être lui ne connait pas l'histoire des Sith. Bon allez, on ne se vexe pas, on prend sur soi, je suis supposée être l'apprentie après tout, alors on encaisse, on se tait et on avance. Au moins j'ai été assez rapide et concise pour parvenir à tout réciter avant que nous ne mettions le pied sur la planète. Ses consignes sont simples et clairs, rien ne se met en travers de notre chemin, on taille dans le vif et on avance encore et toujours. Je n'aime pas ces méthodes droit devant sans réfléchir, à quoi cela sert-il sinon à s'attirer inutilement des ennuis, à attirer l'attention et prendre des risques inutiles ? Encore une fois c'est sa décision, c'est lui le Maître dans cette aventure.

« Il en sera ainsi. »

J'espère que nous n'aurons pas à tailler des enfants pour nous frayer un chemin parce que je ne crois pas que j'aimerai ça mais si c'est là sa consigne je le ferai. Pas avec fierté mais je le ferai. Rien ne doit se mettre sur le chemin menant un Sith à son objectif. Il indique de suite la direction que nous devons prendre et je me demande un instant s'il a seulement écouté ce que j'ai dit dans la navette. Peu importe, faisons selon son bon vouloir, c'est lui qui est évalué sur le succès, moi sur ma capacité à être bonne apprentie, à donner à mon Maître ce qu'il est en droit d'espérer.

« Je ne suis jamais venue sur Dromund Kaas, Maître. Je me fie entièrement à vos décisions. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darth Cerberus
Avatar : Alexender Ludwig
Messages : 264
Date d'inscription : 22/04/2017

Localisation : Onderon
Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    • Ven 9 Juin - 16:14    

Lancer de dés:
 

A vrai dire, Ralkorb non plus n’était jamais allé sur Dromund-Kaas, il s’était contenté des enseignements de son père. Cependant une chose l’inquiétait, cette statue qu'il cherchait serait elle encore debout aujourd’hui ou ne serai ce que visible. Pour l'instant il ne montrerait pas son inquiétude. Il dit seulement d'un ton presque amical : « As tu des propositions, questions ou remarques concernant notre mission ? Tu peux parler librement, je pense que l'un des principaux devoir d'un maître devrait être d'écouter les propositions de son apprenti. »

Il marchèrent le principal du chemin vers leurs destinations sans problèmes jusqu'à se que Ralkorb ressente une présence hostile. Ils étaient observés. Par un humanoïde ou pas, seul le temps nous le dirais. Le rythme cardiaque du maître temporaire s’accélérait au moment ou Ralkorb s’arrêtait au milieu de la route. « Nous sommes observés » dit-il d'un air grave. Avant de sortir son sabre laser dont la lueurs rouge éclairait le visage de son porteur. Il guettait tout autour de lui d'un œil perçant guettant le moindre mouvement dans les buissons. « Tu penses que tu pourrais trouver la source de ce que je ressens ? » Dit-il sans lâcher des yeux les environs.


Dernière édition par Ralkorb Sunfor le Ven 9 Juin - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon d'humilité et collaboration [Ralkorb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leçon d'humilitée.
» Les prémices d'une collaboration
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois
» Demande de partenariat
» Proposition de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: