Topsites
top1top2top3



 

Partagez | 
 

 Hey, kiddo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Message Hey, kiddo.    • Ven 5 Mai - 16:42    



Hey, kiddo.

Lewan + Azalyn
C'était une journée pour le moins plate et sans saveur. Le genre de journée plutôt bonne pour les affaires en ceci qu'elle ne provoque aucun heurt et préserve la confiance des clients de la cantina. Mais une vie sans heurts en revanche ... vaut-elle vraiment la peine d'être vécue ? Probablement pas. Aussi Azalyn s'ennuyait-elle, glissée dans la pénombre de la cantina, comme à son habitude. Elle veillait, guettait la moindre irrégularité, prête à bondir hors de sa cachette. Mais rien. L'ennui. La lassitude. Rien qui ne vaille la peine d'être vécu aujourd'hui, c'était en tout cas l'impression que la journée donnait. Calum se chargeait des clients, enchaînant alcool sur alcool, comme à l'habitude ... Les voyous qui venaient ne prenaient jamais rien d'autre, et tant qu'ils étaient ivres, ils étaient facilement contrôlable, du moins pour qui savait y faire. C'était pour cela après tout qu'elle avait Calum, et d'autres gros bras qui avaient d'une façon ou d'une autre une dette envers elle. Elle savait s'entourer, elle avait toujours su. C'était sans doute comme cela qu'elle s'en était sortie, elle qui avait une folle tendance à flirter avec le danger. C'était en s'entourant correctement après tout qu'elle avait été reine, ne serait-ce que pour un bref moment, écourté par la naissance de sa fille, qu'elle avait cachée à son mari. Sa fille qui avait préféré quitter la cantina ... Quoi de plus surprenant, elle en avait fait de même à son âge après tout. Pourtant, le départ d'Ivy continuait de sonner comme une défaite aux oreilles d'Azalyn ; un son qu'elle haïssait. Au moins lui restait-il Calum, qui désormais se faisait appeler Terrek. Un fils trouvé par hasard, mais qui avait su la contenter. Et Brandon, dont l'innocence et la bonne volonté parvenaient à la faire sourire. C'était déjà ça, c'était mieux que rien.

Soudain, un individu attira son attention. Un homme, qui devait tout juste avoir trente ans, franchit le pas de la cantina. Jeune, beau à sa manière, qui attira directement les regards des filles les plus observatrices de la cantina. Pourtant, elles n'approchèrent pas, se contentant d'observer le nouveau venu de loin, surveillant ses mouvements. À l'instar d'Azalyn qui se saisit d'une bouteille de bière faiblement alcoolisée. Le nouveau venu dégager une aura différente des clients habituels. Oh, ce n'était pas une présomption ésotérique quelconque, juste l'habitude, l'expérience qui parlait. C'est qu'elle en avait vu défiler des énergumènes dans la cantina, elle qui avait grandi entre ses murs. Elle avait appris à distinguer le commun des mortels des ... autres. Et les minutes qui suivirent lui donnèrent raison ; un soda ? On ne venait pas dans une cantina pour y commander un soda. Du moins, pas dans celle-ci. On pouvait aller dans le centre-ville, il y avait là des cantina bien plus sages, aux allures de jardin d'enfants. Ici en revanche, on venait y ingurgiter des litres d'alcool, on venait y jouer, y parier, y conclure des affaires. On y venait pour s'envoyer en l'air, moyennant quelques crédits bien sentis. Mais on n'y venait pas boire un soda.

L'inconnu poursuivit son manège, déambulant dans la cantina, comme s'il était perdu, comme si les scènes qui l'y voyait faisaient partie d'une réalité qu'il n'appréhendait pas, ce qui était relativement surprenant arrivé à un certain âge, à moins d'avoir vécu dans une autre galaxie. C'est alors que l'inconnu se dirigea vers la porte, en ayant visiblement oublié le genre de détail qui n'échappaient jamais à Azalyn. Celle-ci posa une main sur le bras de Calum, lui intimant de ne pas intervenir. Elle voulait confronter l'étrange personnage elle-même : cela aurait au moins le mérite d'animer un peu sa journée. Elle se glissa alors jusqu'à la porte, court-circuitant l'inconnu, bloquant l'entrée face à lui, les bras croisés sur sa poitrine " Dis donc mon grand ... " entama-t-elle, un sourcil haussé " Tu comptes aller où sans payer ? " l'interrogea-t-elle d'un ton neutre. Il y avait deux règles dans cette cantina : on ne s'y bagarrait pas, et on payait ses consommations. Deux règles d'or que jamais personne n'avait enfreint, sauf circonstances exceptionnelles.

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mad Monkey
Avatar : Rami Malek
Holopad :


¤ ¤ ¤


Messages : 109
Date d'inscription : 16/02/2017

Message Re: Hey, kiddo.    • Dim 7 Mai - 13:26    



Are you searching troubles ?

Azaza&Lewy
De temps en temps, Lewan disparaissait du champ de vision du Premier Ordre. Du jour au lendemain il ne faisait plus partie de la circulation, n'était plus joignable et était introuvable. Il fallait bien avouer qu'il avait le chic pour rester discret. Sa capacité à se cacher de la force le faisait passer du sommet de la chaîne alimentaire à une personne lambda à laquelle personne ne prêtait attention. Lorsqu'il embrassait la liberté en dehors des barreaux d'une cage ou à l'extérieur du vaisseau de Gamora, il avait pour habitude de grimper dans le premier vaisseau cargo qu'il trouvait sans avoir une seule idée d'où il l'amènerait. Qu'est ce que ça pouvait bien lui faire ? Pour revenir il n'aurait qu'à trouver un vaisseau du Premier Ordre ou un bâtiment qui l'amènerait jusqu'à des installations du même camp. Si cela avait certainement du inquiéter la commandante que de savoir pareil bête sauvage en liberté, avec le temps cela avait été accepté de tous. Le plus généralement quand il partait en vadrouille c'était avant tout pour s'amuser et se reposer. Comme les personnes normales qui prennent des distance par rapport à un travail trop harassant, sauf que lui le faisait inconsciemment.

C'est à peine s'il savait où il avait atterris, au vue de la longueur du trajet il s'agissait de la Bordure Intérieur, mais de là à donner une position exacte, il en était particulièrement loin. Sortant de la soute sous le regard médusé des pilotes chargés de débarquer la marchandise, il prit la direction de la ville en trottinant joyeusement. Lewan ne fonctionnait pas comme le commun des personnes normales. Seules ses envies dictaient son rythme de vie. Il pouvait ainsi donc trottiner gaiement des heures durant jusqu'à ressentir la fatigue. Dans le cas présent, il devait bien admettre qu'il n'avait pas trop eu le choix de la boisson à côté des marchandises dans la soute. Tirant la langue comme pour montrer à chacun qu'il avait soif, il se mit donc en quête de trouver une cantina capable d'assouvir ses besoins. Se laissant guider par la Force à travers les ruelles, il tomba finalement sur un établissement en mesure de combler ses désirs. Ce dernier se trouvait presque à l'extérieur de la ville, ce qui était une bonne chose, moins de stormtrooper, c'était moins de chances de se faire rapatrier et passer un savon.

Lewan marqua un temps d'arrêt en entrant dans le bar. Comme un chien qui reniflait un nouveau lieu, il laissa son esprit lui rapporter ce que la Force avait à lui amener. N'ayant rien trouvé de particulièrement intéressant ou dangereux, il se dirigea vers le comptoir pour commander son soda. La personne derrière le bar fut quelque peu surpris de pareille commande, mais en bon commerçant on lui obtint sa boisson sucrée et pétillante. Le Chevalier de Ren aimait bien les boissons à bulles, d'une ça lui chatouillait le palais, de deux c'était sucré, de trois il aimait théoriser sur la capacité des bulles à réapparaître. Dégustant donc la boisson dans son verre, il aspirait le liquide à la paye, exactement comme un enfant. Il n'avait pas particulièrement l'habitude de se rendre dans des lieux tels que les cantinas, alors lorsqu'il y avait accès, il en observait le moindre détail, comparant la plus petite particularité avec ses souvenirs.

Lewan s'était sentis très rapidement observé, et s'il y avait pareil méfiance, c'était avant tout pour la partie non légale de la cantina qui restait cachée des nouveaux venus. Il n'en avait que faire, d'ailleurs ce lieux ne méritait plus son attention, il l'ennuyait profondément. Se mettant en quête de sortir il se dirigea vers la porte, le verre à la main, le sirotant le plus naturellement du monde. Le Chevalier eu un regain d'intérêt tout d'un coup. Une femme qui était son aînée de facilement dix ans lui bloquait le passage. Payer ? On lui avait déjà fait le reproche de partir sabs s’acquitter d'une certaine somme d'argent, il avait le plus souvent trouvé une solution dans les quelques secondes. Mais le fait est que cela l'aurait bien embêté de devoir décroché la tête de la blonde du reste de son corps parce qu'ils allaient sacrément bien ensemble. Régulièrement, on lui avait rappelé que faire preuve d'honnêteté était souvent récompensé. Retroussant ses poches, il haussa les épaules d'un air désolé, de sorte à faire comprendre qu'il n'avait rien à donner. "Mais si tu veux on se fait un calin et on est quitte ?" Fit-il un sourire au lèvre et un air parfaitement innocent sur le visage. Le pire était sans doute qu'il le pensait réellement. Penchant la tête vers son pantalon une brillante idée lui vint à l'esprit. Ouvrant sa braguette, il glisse la main dans son pantalon et sorti un doigt par la fente. "C'est marrant on dirait un animal avec des grandes oreilles et une trompe." Il redressa son regard pour dévisager son interlocutrice avec ce même sourire enfantin.

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________

I COULD EASILY
KILL YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hey, kiddo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: