Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 "sorry", am i pronouncing it right ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Hors la Loi
Avatar : Ivana Baquero
Holopad :
"there's alway a wild side to an innocent face"



and i bleed when i fall down.

Messages : 96
Date d'inscription : 05/01/2017

Message "sorry", am i pronouncing it right ?    • Dim 23 Avr - 19:43    

Retrouver Brandon Sunrider avait été particulièrement laborieux. Kara avait dû enchaîner des journées entières de recherche afin de finalement décrocher un nom, une adresse où le trouver. Cela n’avait rien d’étonnant, quand on savait chez qui il avait été se fourrer … Azalyn Terrek, dont la discrétion n’avait d’égale que son avidité. Mais au moins, Kara l’avait retrouvé, et c’était au fond tout ce qui lui importait. Même s’il n’avait pas le gabarit des brigands qui traînait généralement là-bas, elle supposa que son ancien pigeon allait bien. En tout cas, elle n’avait rien entendu de contraire à cette hypothèse. La question à se poser était de savoir pourquoi elle avait passé autant de temps à chercher quelqu’un qu’elle ne connaissait pas vraiment ? Un tas de solutions était envisageable. La première, la plus évidente, était pour l’arnaquer. Sauf qu’elle ne mettait pas autant d’effort pour arnaquer les gens, et surtout, elle avait déjà plumé Sunrider ; il y avait peu de chance qu’il s’y fasse prendre à nouveau. Ce n’était pas non plus pour la Chasse Sauvage. Le jeune homme n’avait, à sa connaissance, aucune prime sur la tête, et quand bien même ce serait le cas, elle n’était pas du genre à faire le sale boulot. Pour glaner des informations dans ce cas ? Non plus. Ses informateurs étaient nombreux, et elle n’était pas spécialement en bon termes avec Sunrider. Non, en vérité la raison de sa recherche était bien plus simple, bien plus honorable aussi : depuis qu’ils s’étaient retrouvés tous les deux sur Naboo, et qu’ils avaient échappé de peu à la plus grosse catastrophe de tous les temps, Kara n’avait pas pu s’empêcher de se demander comment il allait. Après tout, l’un comme l’autre avaient été bien amoché comme ils cherchaient à atteindre une navette pour quitter la planète en guerre. Brandon s’était même fait tiré dessus par Gahyic, ce que Kara était loin d’approuver. Mais bon, il s’agissait de Gahyic, et elle était bien consciente du fait que contredire le chasseur de prime n’était pas la meilleure des idées qui soient. Ensuite, lorsque s’était abattu sur la planète un chasseur TIE, elle avait été séparée de Gahyic, et s’était retrouvée avec Brandon, après s’être méchamment foulé la cheville. Si les deux s’en étaient sortis, c’était grâce à un coup de pouce du destin qui avait mis sur leur route une résistante bien sympathique. Brandon avait récupéré son vaisseau, et Kara avait été déposée en lieu sûr. L’histoire s’était arrêtée là. 

Encapuchonnée, le visage recouvert pour éviter de croiser d’éventuels ennemis, Kara pénétra dans la cantina. Si elle était déjà venue à de nombreuses reprises par le passé, c’était entre temps devenu l’un des lieux qu’elle évitait. On l’y connaissait beaucoup trop bien, alors que ses activités lui demandaient de rester discrète, et inconnue. Il y avait dans cet endroit beaucoup de gens qui pourraient avoir la mauvaise idée de se venger pour l’une ou l’autre arnaque, et Kara n’avait clairement pas envie de les croiser. De la même manière, si elle se faisait prendre par la propriétaire, elle risquait de se faire foutre à la porte ; elle n’était pas fan des problèmes que pouvait poser l’ancienne agent du premier ordre. Mais Kara ne recula pas. Elle n’avait pas passé toutes ses journées à chercher le pilote, pour faire demi-tour une fois rendue devant la cantina. Elle avait beau de pas être un exemple de bravoure, elle gardait néanmoins un peu d’amour propre.

Finalement, elle le repéra, un peu plus loin, à bricoler un droïde qui trainait dans la cantina depuis bien longtemps. C’était par ailleurs surprenant que cette conserve parlante soit encore présente, mais sans doute faisait-il partie de l’âme même de la cantina. Rajustant son capuchon, Kara s’élança vers l’homme qui lui tournait le dos. Bon, il y avait beaucoup de chance que ce dernier ne l’envoie au diable, vu qu’elle l’avait arnaqué voici un moment déjà. Mais Kara avait réellement l’intention de s’en excuser, et peut-être que si elle insistait suffisamment, il serait enclin à l’écouter ? « Brandon Sunrider … ? » appela-t-elle dès lors d’une voix mal-assurée, attendant que ce dernier se retourne.


_________________

GOOD GIRL GONE BAD

I was walking among the fires of Hell, delighted with the enjoyments of Genius; which to Angels look like torment and insanity. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lost Pilot
Avatar : Steven Yeun
Holopad :


Messages : 321
Date d'inscription : 18/01/2017

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    • Mer 26 Avr - 8:51    


"sorry", am i pronouncing it right ?
Kara et Brandon
Onderon, 34 ABY, Mois 4, Semaine 3


J’ai le don de toujours me retrouver fourré dans des histoires qui finissent mal. Je sais pas si c’est mon karma ou quoi, mais j’ai une poisse comme ce n’est pas permis. Je ne comprends pas, je suis pourtant gentil, j’essaye d’être toujours le plus juste possible, d’aider mon prochain, mais apparemment, ce n’est pas suffisant pour vivre une vie paisible. En fait, je crois que le mieux pour les autres, c’est de me fuir, parce que partout où je vais ça explose, ou ça devient bizarre. Enfin, je ne sais pas trop, mais j’attire le malheur sur tout ce que je touche. Je crois qu’à l’avenir, je vais porter des gants constamment, ça évitera d’en rajouter une couche.

J’avais échappé de peu au désastre d’Hosnian Prime qui a explosé peu de temps après être parti en mission de reconnaissance. Je m’étais donc posé sur Naboo le temps de faire réparer mon vaisseau qui avait pris un sacré coup durant la mission. Ce qui m’a mené à me retrouver coincé entre la Résistance et le Premier Ordre qui ne savent pas régler leurs problèmes sur leurs propres territoires. Je n’ose même pas repenser au nombre d’innocents tués lors de la bataille de Theed. Et surtout, toutes ces personnes obligées de fuir leur planète à présent inhabitable. J’ai eu de la chance, si on peut dire. Malgré des blessures légères et un incendie que je ne pensais pas pouvoir éviter, j’ai réussi à m’en tirer grâce à cette arnaqueuse et une femme apparemment résistante. BB-4 m’a rapidement rejoint une fois les flammes traversées et j’ai pu regagner mon vaisseau. Encore une fois, je me suis envolé juste avant qu’une bombe étrange n’explose sur Naboo. Une nouvelle planète éradiquée de la galaxie d’une certaine manière.

La question que je m’étais posée une fois que mon vaisseau avait décollé c’est « Où vas-tu aller Brandon ? ». La réponse la plus simple aurait été Taanab, mais si c’est pour risquer de voir mes parents en danger à cause de moi, je crois préférer éviter et puis ils me verraient dans l’échec et ça je ne peux l’imaginer. Je crois que c’est mon pire cauchemar. Alors j’ai revisualisé toutes les rencontres que j’avais faites et qui pourraient être une opportunité d’emploi ou quoi. J’ai hésité un moment avant de m’arrêter sur cette idée-là. Travailler pour cette femme rencontrée à la fête des Saisons, était-ce réellement une bonne idée. J’ai fait des recherches sur l’Holonet et sa cantina n’est pas des plus fameuses, mais bon, un job est un job et si ça se trouve elle me virera aussi rapidement que je serais arrivé alors m’imaginer finir mes jours là-bas est un peu utopique.

C’est comme ça que je me suis  retrouvé sur Onderon dans une cantina d’un coin pas mal reculé. Autant vous dire que croiser des bêtes sauvages aussi souvent, ça n’a pas été une partie de plaisir et j’ai même eu peur pour mon vaisseau. Franchement, à peine réparé que j’étais prêt pour me retrouver embourbé dans un marécage. Mais j’ai fini par arriver à destination, sain et sauf, ne sachant pas dans quoi je m’embarquais mais franchement, ça ne m’importait pas vraiment, on m’a donné un job qui paye correctement et puis un logement surtout. Je passe mes journées à m’assurer que tout fonctionne dans la cantina, particulièrement le droïde emblématique de la cantina, mais il m’arrive aussi de bidouiller des trucs pour des clients, du coup la cantina est un peu multifonction et ça, c’est cool, ça plait pas mal j’ai l’impression. Franchement, je ne regrette pas trop mon choix même si la propriétaire est un peu… spéciale et je préfère ne pas savoir ce qu’elle trafique réellement, moi je fais juste mon boulot.

Je suis donc là depuis quelques semaines déjà et la routine commence à s’installer. Me voilà en train de faire ma révision quotidienne du droïde alors que tout le monde fait sa vie, tout le monde boit, joue, parie. Moi je me retiens pour rester professionnel, mais qu’est-ce que je rêve de parier. Le problème, c’est que je vais me ruiner et si j’économise c’est pour peut-être pouvoir m’offrir un jour une place sur cette station pacifique. Mais je fus tiré de mes pensées par une voix féminine non désagréable mais également légèrement familière. Elle me rappelle Naboo et d’autres contrées. Je me retourne, intrigué. Et là je la vois, cette arnaqueuse, celle qui était aux côtés du taré qui m’a tiré dans le pied. « Toi ? Mais… Tu me veux quoi ? Tu me suis ? Si c’est pour m’arnaquer, passe ton chemin, je n’hésiterai pas à appeler la patronne. Crois-moi, tu ne veux pas que je l’appelle. » Je retourne à mon droïde, même si la mise à jour est déjà terminée. Je lui tourne le dos pour lui montrer que je ne suis pas intéressé. Mais je sens qu’elle est toujours là, qu’elle ne part pas. « Mais enfin, tu me veux quoi ? Tu ne crois pas que j’ai déjà assez donné ? En plus ton pote là, il m’a blessé au pied, t’as vraiment pas de bonnes fréquentations. »
AVENGEDINCHAINS

_________________

lost pilot
City of stars, are you shining just for me ? City of stars, there's so much that I can't see.
♡ ♡ ♡


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hors la Loi
Avatar : Ivana Baquero
Holopad :
"there's alway a wild side to an innocent face"



and i bleed when i fall down.

Messages : 96
Date d'inscription : 05/01/2017

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    • Ven 5 Mai - 12:01    

Ok. Kara ne s'était pas fondamentalement attendue à des sauts de joie de la part du mécano. En fait, si les rôles étaient inversés, elle se serait sans doute montrer aussi désagréable que possible. Sauf qu'ils ne l'étaient pas, et qu'elle faisait les frais de la méfiance et de la rancune de Sunrider. C'était compréhensible, certes, mais ce n'était pas pour autant que Kara appréciait se faire rabrouer. Et encore moins menacer. Oui, parce que si Brandon appelait Azalyn, il était certain que Kara passerait un mauvais quart d'heure étant donné qu'elle n'était pas spécialement la bienvenue dans l'établissement. " Je suis pas là pour t'arnaquer " marmonna-t-elle en fourrant ses mains dans ses poches. De toute façon, elle n'arnaquait jamais deux fois la même personne. Déjà parce que ça ne serait pas cool pour l'arnaqué, et ensuite parce qu'il y avait quand même beaucoup plus de chances de se faire prendre. En l'occurence, là, elle se ferait prendre direct étant donné que Brandon l'avait captée. Pourtant, malgré le ton acerbe et le fait qu'il se remit à l'ignorer, Kara ne bougea pas d'un yoda. Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour rien, et même si sur le coup elle se sentait particulièrement stupide, elle n'allait pas abandonner aussi rapidement. Pourtant, elle n'eut pas le temps de reprendre la parole que le mécano reprit de plus belle, la piquant au vif. Il allait se calmer à la fin ? Elle ne s'était absolument pas montrer menaçante. Elle était là pour la bonne cause, pour faire une bonne action, ce qui était suffisamment rare que pour être souligné d'ailleurs. " Tu veux bien arrêter de m'aboyer dessus deux secondes s'il te plait ? Je suis pas venue pour ça. " répliqua-t-elle en serrant des dents. Elle avait déjà nettement moins envie de s'excuser à présent. Mais elle n'avait pas passé tout ce temps à le chercher que pour lui balancer une réplique cinglante et partir. " Et d'ailleurs, c'était pas mon pote. Enfin, je traîne avec, mais ça veut pas spécialement dire que je l'apprécie ok ? Et j'ai encore moins apprécié le fait qu'il te tire dessus, sauf que c'était pas moi qui tenait le blaster à ce que je sache. " Elle parlait vite, et faisait des gestes avec les mains comme pour se défendre des accusations qu'il proférait à son encontre. Après, il était vrai qu'elle n'avait pas spécialement de bonnes fréquentations. En même temps, elle gagnait sa vie en arnaquant des gens, et en vendant des informations. Forcément qu'elle n'avait pas que des bonnes fréquentations. Et puis, qu'était-ce au juste une bonne fréquentation ? Dans cette galaxie, tout le monde avait des trucs à se reprocher, sauf peut-être Monsieur Je-Suis-Blanc-Comme-Neige Sunrider. Mais hé, c'était pas un luxe donné à tout le monde, ok. Dans son cas, elle n'avait pas vraiment eu d'autre choix qu'elle-même devenir une mauvaise fréquentation. " Puis t'es en vie non ? C'est ce qui compte, non ? On fait ce qu'on peut pour survivre, moi je traîne avec des mecs louches qui tirent mieux que moi, toi tu ... tu... 'fin j'en sais rien moi, tu répares des droïdes, chacun son truc ! " Bref, elle s'éloignait de plus en plus de l'objet de sa visite, en même temps, elle n'était plus vraiment d'humeur à s'excuser. Aussi prit-elle une profonde inspiration, croisant les bras sur sa poitrine pour se donner un tant soit peu de contenance " Bref. J'ai pas remuer toute la galaxie pour te retrouver histoire de me faire engueuler. Alors est-ce que c'est possible qu'on parle sans se prendre la tête ? Et sans qu'on me repère aussi, je suis pas vraiment tolérée dans cette cantina ... " soupira-t-elle en jetant un regard par-dessus son épaule. Mouais. Valait mieux qu'elle se grouille de dire ce qu'elle avait à dire, puis qu'elle se barre fissa hein.  

_________________

GOOD GIRL GONE BAD

I was walking among the fires of Hell, delighted with the enjoyments of Genius; which to Angels look like torment and insanity. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lost Pilot
Avatar : Steven Yeun
Holopad :


Messages : 321
Date d'inscription : 18/01/2017

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    • Ven 5 Mai - 15:32    


"sorry", am i pronouncing it right ?
Kara et Brandon
Onderon, 34 ABY, Mois 4, Semaine 3


J’hallucine. Je suis venu sur Onderon pour être tranquille et retomber sur mes pattes. Puis voilà que cette arnaqueuse m’a retrouvée et semble décidée à vouloir me parler. Mais je ne suis pas un jouet, ni un pion d’ailleurs. Comment ose-t-elle venir me voir ? Jusque sur Onderon, en plus de ça. J’étais juste en train de bosser comme Madame Terrek me l’avait demandé. Je n’ai pas envie d’avoir des problèmes moi, je veux juste bosser et être bien vu auprès de ma patronne.

J’ai donc fait de mon mieux pour la dissuader de me parler et pour qu’elle s’en aille. Mais elle persiste et m’assure ne pas être là pour m’arnaquer. Ouais, bah pour le moment, je suis quand même méfiant. Si elle arnaque les gens, il se peut aussi qu’elle fasse bien pire. Bon, d’accord, je ne suis pas tendre avec elle. Mais quand j’ai peur ou que je suis contrarié, ben je suis nerveux quoi et je peux être un peu méchant dans mes mots. Elle ne peut pas me reprocher d’être comme ça avec elle, après tout, c’est elle qui a commencé, non ? Elle me le reproche et je me plains dans ma barbe en répétant ses mots. J’espère juste qu’elle ne m’entend pas…

Bon elle marque un point, ce n’est pas elle qui me tirait dessus. Que ce soit ou non son pote, en revanche, ça ne change pas grand-chose. C’était leur groupe là, ils se sont montrés hostiles alors que le but était simplement de sauver sa peau. Je ne comprends pas pourquoi y a toujours des gens qui s’en prennent aux innocents comme moi. Je ne dis rien. Comme dirait Madame Terrek, je boude. Mais c’est vrai quoi, qu’elle me dise directement ce qu’elle a à me dire, et on sera tous contents.

Puis quand je m’apprête à dire quelque chose – certes quelque chose de pas très intelligent mais passons – elle reprend encore la parole. J’ai l’impression d’être censuré. « Oui je suis en vie, mais quand même, c’était de la violence gratuite. On a rien demandé nous. On ne l’a pas attaqué ce mec. » Si c’est comme ça qu’elle survit, je l’admire. Jamais je n’irai me fourrer dans des histoires louches pour tenter de survivre. Je préfère faire un boulot honnête, c’est quand même plus tranquille pour l’esprit. « Je ne fais de mal à personne moi. Donc oui, je suis en vie, mais je tentais juste de sauver ma peau en fuyant la bataille, ce n’est pas pour qu’un autre fugitif fasse le boulot des autres. » Mon pied me fait encore un peu mal. Je suis conscient que ce n’est rien, mais quand même. « Mais c’est gentil de dire que t’as pas apprécié son geste. Tu n’es peut-être pas si mauvaise que ça finalement. » Enfin quand même un peu. « Je dis bien, peut-être, hein ! »

Je tente de me calmer. Avec mon caractère de cochon dans ce genre de situation, elle serait capable du pire. Je ne veux pas me faire descendre moi ! Je suis trop jeune pour mourir. Je pose mes outils et me tourne franchement vers elle lorsqu’elle dit avoir remué la galaxie pour pouvoir me parler. Je suis quand même vachement curieux pour le coup. Me retrouver juste pour me parler, personne ne fait ça ! « Bon d’accord, viens. » Je fais signe au petit droïde de service de retourner bosser. Je ramasse tout mon matériel et je me relève. « Allez, viens avec moi. Je ne te garantis pas de ne pas te prendre la tête mais je veux bien écouter ce que tu as à dire. » Oulah, je vais me faire taper, vraiment. Je la conduis jusque dans un salon annexe à la cantina, un endroit privé que je suis le seul à utiliser avec la patronne. Je la regarde quand même d’un air suspicieux. Pourquoi est-ce qu’elle n’est pas tolérée, en plus ? « T’as fait quoi à Madame Tarrek pour ne pas être tolérée ici ? Tu l’as arnaquée elle aussi ? » Oui bon, j’ai encore ce petit ton amer, mais je ne peux pas être gentil comme ça, en l’espace de deux secondes, non mais.
AVENGEDINCHAINS

_________________

lost pilot
City of stars, are you shining just for me ? City of stars, there's so much that I can't see.
♡ ♡ ♡


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hors la Loi
Avatar : Ivana Baquero
Holopad :
"there's alway a wild side to an innocent face"



and i bleed when i fall down.

Messages : 96
Date d'inscription : 05/01/2017

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    • Sam 20 Mai - 21:10    

Pour l'amour du ciel, il ne pouvait donc pas passer à autre chose ? Enfin, je le comprenais en soi, se prendre une balle ça ne devait pas être super agréable, surtout que les pieds, c'était sensible. Mais aux dernières nouvelles, moi aussi j'avais été blessée dans le tas. Bon, je m'étais blessée toute seule, mais quand même. On s'en était un peu tous pris plein la gueule dans la bataille. Certains plus que d'autres, mais au final, tous les deux, on l'avait échappé belle. Alors ce serait bien de passer à autre chose. Et d'arrêter de m'engueuler. Surtout que, merde quoi, je ne lui avais pas tiré dessus, moi. Mais il finit par admettre que je n'étais "peut-être" pas une mauvaise personne. Peut-être. PEUT-ÊTRE ? Ok, maintenant c'était certain, je n'aurais jamais dû me donner tout ce mal pour le retrouver. J'étais une bonne personne. Avec de mauvaises habitudes, certes, mais une bonne personne. Sauf que je n'étais pas tout à fait disposée à le prouver dans l'immédiat. Esprit de contradiction, tout ça.

Je le suivis en râlant, les joues gonflées, le capuchon rajusté sur mes cheveux. Au moins, si nous étions en privé, je ne risquais pas de me faire prendre par Terrek. " Au moins, on évitera de se donner en spectacle ... " soupirai-je. Parce qu'il semblait décidé à continuer de gueuler à la moindre contrariété. J'allais devoir redoubler de diplomatie si je voulais échapper à la migraine, et encore, je n'étais pas sûre que cela serait vraiment efficace.

Madame Terrek ... J'étais à peu près persuadée que Brandon était le seul au monde à l'appeler "madame Terrek". Toujours était-il que je ne l'avais pas arnaqué. Je tenais un peu trop à ma peau pour ça, or ceux qui s'attaquaient à cette vieille peau ne mourraient généralement pas vieux. Enfin, sauf s'ils étaient déjà vieux. " Elle m'aime pas, mais je lui ai rien fait ok " me défendis-je en me hissant sur une table. " Disons que j'ai trop d'ennemis dans cette cantina, et que ça met à mal la tranquillité et la quiétude de ce lieu ô si bien fréquenté " il était vrai que j'avais l'art de créer les problèmes quand je passais dans le coin, aussi préférait-elle purement et simplement m'interdire de traîner dans la cantina. Ce qui était parfaitement injuste si vous vouliez mon avis. " Puis ... d'une manière générale, elle kiffe pas trop les informateurs " et si ça, je pouvais le comprendre, je trouvais que c'était plutôt ironique. C'est vrai quoi, c'était mon activité la plus légale qui me valait d'être bannie de la cantina. Toujours était-il que je n'étais pas venue si pour m'expliquer sur mes activités, ou sur mes relations. Ramenant mes jambes contre ma poitrine, je finis par faire une petite moue. " Au fait, avec tout ça j'ai même pas pu te demander si ça allait mieux ... " enfin, ça en avait l'air, mais c'était toujours plus sympa de demander, n'est-ce pas ? Et comme je n'étais pas une mauvaise personne, autant être sympa. Puis ça repoussait le moment fatidique où j'allais devoir m'excuser, alors je ne crachais clairement pas dessus.

_________________

GOOD GIRL GONE BAD

I was walking among the fires of Hell, delighted with the enjoyments of Genius; which to Angels look like torment and insanity. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lost Pilot
Avatar : Steven Yeun
Holopad :


Messages : 321
Date d'inscription : 18/01/2017

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    • Lun 22 Mai - 13:22    


"sorry", am i pronouncing it right ?
Kara et Brandon
Onderon, 34 ABY, Mois 4, Semaine 3


Passer dans le petit salon annexe permettrait de parler de manière plus aisée. Je commence à avoir mal aux jambes moi à rester accroupi par terre. Je suis jeune, faut que je fasse attention à mon corps et à ma santé. Là, c’est plutôt mal parti, je crois que dans cinq ans j’aurai déjà des problèmes d’articulations. Au moins, dans la salle où j’ai mené la jeune femme, je vais pouvoir m’installer tranquillement et reposer mes pauvres jambes. En vrai, j’étais super curieux. Qu’est-ce que cette femme qui m’a d’abord arnaqué et ensuite a participé à ma non évasion de Naboo voudrait bien me dire ? C’est vrai quoi. Si elle vient me demander un service, je la trouverai vachement gonflée. Puis elle était un peu suspecte à ne pas vouloir que Madame Terrek sache qu’elle était ici. Si j’étais une mauvaise personne, j’aurais déjà prévenu la patronne de sa présence. Mais j’y arrive pas, même si sa tête me revient pas, je ne peux pas balancer, c’est contre mes principes… D’après la brune, c’était juste que ma patronne ne l’aime pas, sans raison. Ça pouvait être crédible, c’est vrai que Madame Terrek a parfois des agissements pas très compréhensibles.

J’attrape une carafe d’eau et deux gobelets avant de me laisser tomber dans le premier fauteuil qui vient. « Tu as soif ? » Dans le doute, je sers quand même deux verres d’eau. J’ai décidé de ne plus boire une goutte d’alcool, la dernière fois j’ai mal fini. Une fois, même, je me suis retrouvé à suivre une prostituée jusque je ne sais où. Je ne voudrais pas qu’il m’arrive une autre situation du genre, ce serait trop la honte. La jeune femme continue ses explications. Des ennemis dans la cantina ? Tu m’étonnes que Madame Terrek ne veuille pas d’elle… « Hé, je ne veux pas de problèmes moi… Cela dit, y a pas vraiment de gens très honnête ici et ils ne sont pas très tendres non plus. Mais je peux comprendre que ça inquiète la patronne. » Je hausse les épaules. C’est bizarre quand même que cette fille en particulier soit bannie. Elle précise alors que c’est surtout les informateurs que Madame Terrek n’apprécie pas. Vrai. « Ah bah ça, ouais, je ne sais pas pourquoi mais je pense que c’est parce que ça rime avec trahison. Je la rejoins sur ce point. Je pense que je n’aimerais pas que des trahisons se fassent sous mon toit. Mais entre nous, je pense que tu l’as remarqué, mais madame Terrek est assez spéciale. Moi je ne la comprends pas toujours. Mais je dis rien, je veux juste mon salaire, puis elle m’aime bien, j’ai de la chance. » Oui, je le dis, c’est une chance.

Je lui tends un verre d’eau et je m’enfonce dans mon siège tout en engloutissant mon verre à moi. Je me demande toujours pourquoi elle est là. Alors que je m’apprête à reprendre mon air vilain, vu que je m’assouplis là, pour demander pourquoi elle est là, elle me pose une question plutôt inattendue, je l’avoue. « Je… Euh oui, je vais mieux. Mon pied est guéri même si je vais avoir une marque pendant un moment. Par contre, je t’avoue que je suis encore un peu sonné par cette bombe qui a explosé sur Naboo. C’était quoi ce truc ? Je n’ai jamais vu ça. » Je peine à sortir la suite de ma phrase, jurant intérieurement parce que je suis de mauvaise foi. Je ne veux pas admettre m’intéresser à son état de santé mais elle a fait l’effort donc bon… « Et toi ? Tu vas mieux ? T’as réussi à t’en sortir sans trop de problèmes ? » Je me mords la langue. Je suis vraiment trop gentil. « Au fait, comment tu m’as retrouvé ? Tu n’as quand même pas fait tout ce chemin pour me demander comment j’allais, si ? »
AVENGEDINCHAINS

_________________

lost pilot
City of stars, are you shining just for me ? City of stars, there's so much that I can't see.
♡ ♡ ♡


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: "sorry", am i pronouncing it right ?    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
"sorry", am i pronouncing it right ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure intérieure et médiane-
Sauter vers: