Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 La groupie du Commandant [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Message La groupie du Commandant [James]    • Sam 22 Avr - 13:24    

Le transport de VIP doit être … non pardon … Le transport de VIP est définitivement le job le plus ennuyeux de toute la galaxie. Je dois à ma petite personne d'avoir fini ici mais je n'ai pas le sentiment de mériter ce traitement. Je sais que j'avais déjà fait très fort la première fois que j'avais été aux commandes d'un super-destroyer, dans le simulateur, et que j'avais décidé de le voler à l'envers en atmosphère pour augmenter la puissance de feu sur une base rebelle. Ce n'est pas une tactique habituelle, en fait je doute que quelqu'un l'ai fait avec moi mais ça avait marché et j'aurai pensé qu'avec un résultat positif comme ça j'aurai droit à des félicitations. Seulement ça n'avait pas été le cas et je m'étais fait taper sur les doigts pour avoir agi de la sorte parce que ça n'est pas comme ça qu'on fait, que la mission avait été une réussite par "chance". Je ne vois pas où est la chance quand on pense à un plan comme celui que j'avais eu. Je m'en étais sortie avec une tape sur les doigts et j'avais pu continuer de voler, j'avais même pu rejoindre le centre de formation des pilotes d'élite. Une pilote d'élite, j'en étais une à présent mais je pilotais des foutus transporteurs privés. Sorte de vaisseau de luxe pour politiques et investisseurs qui croyaient dans le Premier Ordre mais pas avec la conviction de se battre pour sa réussite. C'était à peu près aussi dangereux que de sortir de sa douche sur un sol anti-déparant nouvelle génération trempé. Sans compter que l'armement sur ces vaisseaux était pathétique. Deux petites tourelles à l'avant, puissance de feu absolument minimum puisque ces vaisseaux ne doivent pas voir la guerre. Les passagers veulent et exigent des vols calmes et paisibles pour pouvoir se reposer / travailler / se taper leur assistante, si je vous assure le dernier est arrivé.

C'est d'ailleurs à cela que je dois d'être reléguée à ce rôle de second plan. Quoi que … de cinquantième plan plutôt. Voulant retenter ma chance au poste de capitaine de Super-destroyer, j'avais décidé de retenter ma chance dans le simulateur. Quelques jours avant le grand jour, si on peut dire, j'avais eu la visite de l'examinateur en charge de mes résultats. Il était venu me trouver dans mes quartiers pour quelques avantages en nature contre de bon résultats et la garantie d'avoir ce que je veux. Il avait même ajouté un peu de chantage quand j'avais refusé en disant qu'il s'assurerait que je ne piloterai plus jamais quoi que ce soit avec une arme. Pas de chance pour lui, même après ce qu'il avait fait, j'avais encore un vaisseau armé. Sauf que je ne risquais pas de tirer sur qui que ce soit dans un coin tranquille de la galaxie sur lequel le Premier Ordre avait une totale emprise. J'avais rempli la mission qui m'avait été confiée dans le simulateur, le super-destroyer, trop avarié pour permettre de s'en sortir, j'avais fait ordonner l'évacuation avant de décider d'une trajectoire de collision avec l'objectif à détruire. Puis j'avais laissé faire le temps et le super-destroyer était entré en collision, remplissant l'objectif. Seulement aux yeux de l'examinateur pervers, j'avais mal agi. Selon lui le vaisseau aurait pu être sauvé avec un saut en hyper-espace à quoi j'ai rétorqué que les dégâts occasionnés à la carlingue aurait provoqué la dissolution du vaisseau. Il a déclaré que je n'aurai pas dû rester à bord car la formation coûte chère et que le Premier Ordre ne peut se permettre de tels comportements suicidaires à quoi j'ai rétorqué qu'en demeurant à bord je faisais mon travail et que, le cas échéant, si j'avais eu une ouverture j'aurai pu détruire l'objectif et tenter de sauver le vaisseau, chose impossible hors du vaisseau. On ne gagne pas face à un examinateur décidé à vous démolir. Voilà comment je me suis retrouvée à transporter des VIP plus ennuyeux les uns que les autres. Enfin j'avais rencontré une officière il y a quelques temps avec qui j'ai passé un bon moment mais ça s'arrêtait là. Assise dans le cockpit, pieds sur le tableau de commandes, j'attends ma prochaine affectation chiante à mourir quand la voix du contrôleur résonna.

« Shif, aujourd'hui t'as un invité de marque, essaye de pas l'écraser sur une planète. Tu pilotes pour James Syn. »

J'ai haussé les épaules en répondant au contrôleur que c'était bien reçu et que je l'attends. J'en étais presque arrivée au point de faire comme les autres pilotes de VIP, je reste dans le cockpit, le VIP embarque, ne me vois pas, ne me dis pas "au revoir" et ne laisse pas de pourboire. Presque parce que je continuais de les accueillir avec les égards et de les installer confortablement, je jouais même les hôtesses pendant le vol c'est vous dire. Professionnelle malgré mon ennui. Ce n'est qu'après quelques secondes que j'ai tilté sur le nom. Incompréhension totale, le type est le meilleur pilote du Premier Ordre ! Le meilleur pilote de la foutue galaxie ! Je bondis hors de mon fauteuil et abandonne le cockpit. La partie arrière, réservé au passage est impeccablement rangé et propre comme d'habitude, même dans ce boulot mortellement ennuyeux je suis professionnelle. Je commençais même à me faire un petit nom parmi les VIP pour la qualité de mon vol et la propreté de mon vaisseau. J'aurai pu être flattée si je ne m'ennuyais pas autant. Ouvrant la porte du vaisseau et laissant dérouler le petit escalier j'attends aux pieds de l'escalier l'arrivée du pilote que je salue respectueusement du salut militaire.

« Commandant Syn c'est un plaisir et un honneur de piloter pour vous. »

Je le cache derrière mon sourire accueillant et mon professionnalisme mais dans ma voix j'ai entendu ce petit truc infâme. La petite intonation de la groupie. Il n'y a que deux personnes qui entendront ça dans ma voix, James Syn et l'Amiral Thrawn. J'adore ces deux hommes, j'admire leur génie ! Récupérant le bagage du commandant je l'invite à bord d'un signe du bras et range son bagage dans l'emplacement prévu à cet effet. Fermant la porte alors qu'il vient de s'installer dans l'un des autres confortables fauteuils de la partie passager, je suis en position de "repos" après avoir fermé la porte.

« Elliara Shif, Commandant, je serai votre pilote pour ce vol. S'il vous faut quoi que ce soit vous appuyez sur ce bouton et demandez, je me ferai un devoir de vous l'apporter. »

De la main je désigne un bouton sur la gauche de la petite table devant lui.

« On ne m'a pas indiquée notre destination, puis-je savoir où vous désirez vous rendre ? Souhaitez-vous une boisson avant que nous entamions notre vol ? »

Professionnelle jusqu'au bout des ongles, fidèle à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sabre Leader
Sabre Leader
Avatar : Jake Gyllenhaal
Messages : 443
Date d'inscription : 18/10/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Jeu 27 Avr - 12:08    



La groupie du Commandant

Elliara & James


Les pertes étaient malheureusement trop importantes. Il avait aidé le Capitaine Thrace à faire évacuer les troupes du Premier Ordre après le fiasco total de Naboo et depuis le Commandant était dans la tourmente. Autant personnelle que dans son travail. Personnellement, car il avait perdu des personnes qui lui étaient chers, des personnes qu’il appréciait, qu’il estimait. C’était des Sabres, des pilotes d’autres groupes et même si ce n’étaient pas les premiers qu’il voyait partir si brusquement, c’était plutôt la façon dont c’était arrivé. Certains étaient morts pendant la bataille spatiale, mais beaucoup à cause des autodestructions. James avait perdu trois Sabres, quatre s’il comptait l’une d’entre eux qu’il avait réussi à s’éjectait au dernier moment, mais qui avait perdu l’usage de son bras pour le moment. Elle reviendrait rapidement dans le groupe, mais une telle perte était lourde de conséquence, il savait de quoi il parlait. Il avait perdu une jambe et un mollet durant une mission terrestre, depuis, il était légèrement… robotisé à ce niveau-là. Non, l’escadron Sabre était amputé lui-même d’un membre et comme James avait besoin d’un escadron au complet, il c’était mis à la recherche de nouvelles recrues. Passant du temps à éplucher de nombreux dossiers, cherchant des perles.

Il avait délaissé le Precursor, maison de l’Escadron Sabre pour voler vers la flotte du Premier Ordre à Borosk voire même ailleurs pour rencontrer et discuter avec de nouvelles possibles recrues. Il avait neuf noms, neuf chances de trouver les trois bonnes personnes pour sa fine équipe. Sa Griffe Chiss étant en réparation afin de trouver les possibles nouvelles défaillances dans le système, il se faisait balader par divers pilotes, mais en choisis une en particulière à un moment donné. Elle était apparemment reléguée aux transports des membres importants du PO. Il avait lu son dossier et le moins qu’il puisse dire, c’était qu’elle avait du tempérament et qu’elle ne mâchait pas ses mots au vu de ce qui était écrit dans le dossier. Aussi douée que grande gueule… Ça pouvait intéresser le Commandant qui demanda donc à ce qu’elle soit sa pilote avec sa navette pour un petit voyage rapide vers Nirauan. Il y avait pas mal de facteur qu’il voulait voir avec elle, son comportement pouvait faire peur, surtout dans le groupe des Sabre, il allait donc la tester durant ce voyage avec une surprise à la fin. La cerise sur le gâteau. Ce n’était pas forcément une bonne chose, mais elle verrait bien le résultat et lui aussi.

Elle l’attendait donc au pied de la navette de transport propre. Son appareil semblait à son image, tiré à quatre épingles. C’était plutôt une bonne première impression. Bien qu’elle soit jeune, elle comprenait qu’un appareil en bon état était primordial. Elle le salua par son grade, gratifié par un salut militaire tout en lui affirmant que c’était un honneur de le recevoir dans sa navette.  « Merci Pilote. Très bel appareil que voilà. » Il avait le compliment facile, mais encore fallait-il le méritait. Il n’était pas de ceux qui gardaient tout pour eux et cherchaient la petite bête là où elle n’était pas pour enfoncer le soldat. Elle le fit entrer et l’installa dans la salle des officiers avec des sièges de grandes qualités, une vue sur l’espace et de quoi se détendre. S’installant sur le siège le plus proche de l’ouverture en transpacier, il posa son sac à côté et regarde la pilote furtivement.  « Nous allons faire un aller-retour jusqu’à Nirauan. Vos ordres de vole doivent vous être fournis en ce moment même. Merci pour votre accueil. » Souriant, il la laisse aller décoller, il attendit qu’elle passe en hyper-espace avant de commencer son petit test. Il n’appréciait pas cela en soit, mais en un sens, ça l’amusait.

Une fois que la jeune femme apparue dans la pièce, il se leva et s’approcha d’elle.  « Qu’auriez-vous à me proposer pour le voyage ? Habituellement, la pilote qui me baladait m’apportait un cocktail de sa préparation… puis n’hésitait pas à me détendre durant le voyage. Je dois avouer qu’elle avait des doigts de fée et des lèvres assez agréables. Elle savait recevoir ses invités de marque... Dommage qu'elle ne soit plus des nôtres. » Il tourne autour d’elle tel un fauve. Il veut voir comment elle réagira de nouveau face à un supérieur outrepassant ses droits. Finalement, il s’installa de nouveau à son fauteuil, ne la regardant plus.  « Surprenez moi mademoiselle Shif. » Un sourire apparait sur son visage, ça pouvait commencer.



BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
SABRE LEADER
A Pilot Who says he never afraid of flying is a liar... He's an asshole — James Syn.@ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Jeu 27 Avr - 18:13    

Voler pour le commandant James Syn, un véritable honneur. Je me fais un devoir de l'accueillir avec les égards. Son grade, qui il est, cela ne change pas mon attitude, j'aurai été aussi polie et accueillante avec n'importe quel autre VIP. Avec lui les choses étaient simplement plus faciles parce que j'avais envie de les faire. C'est peut-être bien la seule et unique fois que je piloterai pour un pilote de cet acabit, alors j'allais en profiter autant que je le pouvais. Hélas durant un vol pour un VIP, c'est généralement plus de l'ennui que quoi que ce soit d'autres qu'il faut espérer rencontrer. Je veux juste être à la hauteur de ses attentes et puis ça sera déjà bien. Même si ça ne doit être que quelques heures à laisser le vaisseau voler et réussir une manœuvre d'atterrissage, peu importe j'aurai volé avec James Syn. Pour James Syn. Je ne vois pas la différence et ne la verrai jamais très honnêtement. Sauf s'il m'invite à vraiment piloter avec lui auquel cas ça serait vraiment joie et bonheur. Pour l'instant, je l'accueille, ne pouvant réprimer un sourire à sa remarque sur le vaisseau que je pilote. Je déteste ce vaisseau. Il est lourd, il est encombrant, il est incroyablement peu puissant et manque cruellement de puissance de feu. C'est une honte de voler avec ça.

« Merci, Commandant. Pour une brique il vole plutôt bien, oui. »

J'étais honnête, souvent beaucoup trop mais le mensonge me rend malade, je ne supporte pas. Ce vaisseau est une brique, quiconque dirait le contraire est un menteur. Si au moins il compensait son poids par une puissance de poussée mais non, pas du tout. Quand aux manœuvres ? C'est un véritable char volant, tout droit rien ne l'arrête mais dans les virages c'est une toute autre histoire. Et je n'ai pas envie de la raconter. Installant le commandant comme il se doit dans l'un des confortables fauteuils, j'écoute ses instructions concernant le vol. Je hoche la tête, acquiescant pour prouver avoir bien écouté sa demande.

« Un aller-retour jusqu'à Nirauan, bien reçu, Commandant. »

Le laissant dans la cabine, je me rends dans le cockpit et m'installe aux commandes. J'ai bien reçu les ordres de vol, ça va être … incroyablement ennuyeux. Non seulement ça va prendre un petit bout de temps mais en plus la totalité du vol va se faire en hyper-espace. Autant dire que ça va être d'un ennui ridicule et mortel. Bah tant pis, c'est mieux que de ne pas voler du tout. J'essaye de voir le côté positif et entame le décollage. Je fais ça tout en douceur, pas une secousse, pas un accroc. Ma brique volante est faite pour le confort de ses passagers, s'il ne regarde pas à l'extérieur, il ne doit même pas avoir réalisé que nous venons de décoller. Je quitte tranquillement la plate-forme et entame la montée en atmosphère toujours avec la même souplesse. Devant moi le ciel devient noir, les étoiles viennent le tacheter, l'illuminer et ma main gauche tremble doucement sur la commande d'accélération. Une furieuse envie de l'enfoncer, sans passer en hyper-vitesse, de la vitesse, de la liberté, du fun ! Quelques minutes plus tard nous sommes en vitesse lumière, tout s'est fait dans une grande délicatesse et je rejoins le commandant.

Il se lève à mon entrée, tourne autour de moi comme un prédateur tournerait autour d'une proie et j'écoute ses mots. Plus il parle et plus j'ai l'envie de l'éjecter par le sas. Pourquoi faut-il que ça soit les personnes qu'on admire qui soient des connards ? Il se rassoit et mon visage affiche toujours mon sourire professionnel alors que je hoche la tête et tourne les talons pour me rendre dans la kitchenette. Non mais sans rire, qu'est-ce que les mecs ont avec ça, hein ? Une subordonnée en uniforme, elle doit passer à la casserole. Bon sang, je ne suis pas une poulette ! Tout en observant ce dont recèle la cuisine, je cherche de quoi lui faire un cocktail original. A transporter des VIP, j'ai fini par en connaître toute une liste mais il en était un que je n'avais jamais servi. J'en buvais, personnellement, mais très sincèrement je ne le conseillerai pas. Je le prépare tranquillement, en prenant bien soin de l'épicer à souhait. C'est un cocktail en deux temps, le premier dans un grand verre long prenait une couleur d'un rouge sombre pouvant rappeler le sang, le second d'un bleu glacé, presque transparent était servi dans un verre à Martini. Je reviens au Commandant, disposant le verre rouge devant lui.

« J'espère que ce cocktail sera à la hauteur de vos attentes, Commandant. Je vous laisse goûter. »

Quand au cocktail bleu, je ne le pose qu'une fois qu'il a pris sa première gorgée. Au premier contact le cocktail semble chaud puis très vite le cerveau comprend que c'est la bouche qui s'est enflammée mais trop tard, c'est déjà la gorge qui brûle, il doit pouvoir sentir la boisson couler dans sa gorge. C'est affreusement, inutilement fort, je connais ce sentiment. Je désigne alors le cocktail bleu.

« C'est un pilote de l'Académie qui m'a appris ça. Un cocktail en deux temps de sa planète natale, c'est un peu fort quand on n'a pas l'habitude. J'espère en tout cas que cela aura calmé vos ardeurs car je ne le ferai pas autrement. Navrée mais si c'est ce que vous espériez vous vous êtes trompé de vol. »

Le cocktail bleu faisait l'effet inverse de son homologue, il provoquait un sentiment de froid glacé, comme de la glace liquide qui coulerait dans la bouche, dans la gorge.

« Expirez doucement par la bouche. »

Cela provoquait une petite fumée de vapeur à chaque fois, ça en ajoutait aux charmes du cocktail.

« Je me tiens à votre disposition pour ce que vous pourriez vouloir mais je suis ici pour avoir refusé des avances, ce n'est pas pour y céder maintenant. Et je dis cela avec toute l'admiration que je vous porte, Commandant. Si vous avez besoin de moi, vous savez où est le bouton. »

Je me tourne et retourne au cockpit, le laissant seul. Enfin … avec son cocktail et sa libido.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sabre Leader
Sabre Leader
Avatar : Jake Gyllenhaal
Messages : 443
Date d'inscription : 18/10/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Mer 3 Mai - 19:24    



La groupie du Commandant

Elliara & James


Il n’approuvait pas tellement ce genre de test, car en tant que Pilote et Commandant, il cherchait surtout des personnes ayant de bonnes, voir même d’excellentes capacités. Non pas qu’il réprouvait ce qu’il faisait, mais même si la pilote, aussi jeune soit elle était douée, elle n’en restait pas moins instable en un sens. Il voulait voir si cette rétrogradation injuste lui avait mis du plomb dans la cervelle, qu’elle était plus calme et posée que lorsqu’elle avait déjà refusée les avances d’un autre supérieur. Ce dernier avait véritablement déconné. Il avait regardé les rapports internes, avait demandé une petite enquête, il était même allé questionner quelques pilotes pour se faire une idée et aujourd’hui, il était là avec elle. La testant alors qu’elle préparait le cocktail qu’il lui avait demandé avec une autre proposition bien malsaine, mais elle ne broncha pas. Préférence s’exécuter et lui préparer un petit quelque chose de vraiment fascinant. Un cocktail en deux temps qu’il dégusta, l’effet chaud-froid était intense, il ne pouvait pas le nier. Il écoutait les instructions de la pilote et faisait ce qu’elle lui disait de faire et il eut un sourire amusé lorsqu’il expirait de la bouche, ça faisait un peu de fumée. « Extra ! Faudra me donner la recette Pilote Shiff. » Franchement, c’était une très bonne découverte. Surement cela pourrait plaire à Thrace ! Elle qui aimait les découvertes, bien qu’elle n’était pas culturelle… Quoi qu’à bien y réfléchir, ça pourrait le faire oui !

La pilote n’alla pas plus loin à la proposition de son supérieur. C’était bien, elle gardait son calme. Si ça avait été dans les gènes de James, il serait surement devenu bien plus lourd et serait carrément allé se coller à elle pour avoir ce qu’il désirait ou tout du moins, voir comment elle réagirait. Mal ? C’était certain ! Il le comprenait parfaitement et ça ne le gênait pas spécialement qu’on veuille casser les dents d’un gars qui use de son rang pour avoir des avantages contre le gré des autres. Elle lui expliqua le comment du pourquoi de sa situation avant de partir. James ajouta tout de même quelque chose avant qu’elle ne le quitte. « Tu manques quand même un sacré tour… Je t’aurais comment on pilote chez les Sabres. » Une allusion bien salace qui devait la dégoûter, mais elle ne dit mot, repartant à son poste de pilotage. James soupira longuement, il n’aimait pas faire son vieux pervers, mais il le fallait au moins pour maintenant, car la surprise serait quelques minutes plus tôt.

Il ne réappuya pas sur le bouton pour la contacter, s’amusant à déguster son double cocktail tout en lisant les fiches des pilotes qu’il désirait voir à l’œuvre. Il n’avait pas tant de temps que ça pour les sélectionner, car déjà, il avait une mission spéciale à faire pour le compte d’une Chevalier de Ren. Une mission qui semblait importante et le haut commandement avait pensé à James pour l’escorter dans cette mission. M’enfin, un sourire se dessina lorsqu’ils sortirent de l’hyper-espace et James activa le bouton de communication deux secondes après que toutes les alarmes se mirent à sonner dans tous les sens. « Shiff ? » Il attendit sa réponse. « Si je ne me trompe pas, vous êtes encerclés par six chasseurs TIE. » Il regarde par la baie et remarque-les appareilles caractéristiques du Premier Ordre, comme de l’Empire. « Vous pouvez faire ce que bon vous semble, mais le but du jeu est simple. Atterrir aux coordonnées que je suis en train de vous transférer sans que les canons à ions des TIE ne rendent la navette inopérante. »  Il but la dernière gorgée de son cocktail avant d’ajouter. « Pas de règles. Bonne chance à vous pilote. » Oui, c’était un test et elle avait 6 appareils qui allaient tenter de la stopper. Comment allait-elle s’en sortir ? Il était curieux, mais en tout cas, elle devait le déposer sur une baie d’atterrissage sans encombre ! Ca faisait une sacrée distance jusqu’à la surface, mais au vu de ses talents, elle devrait s’en sortir. Si elle n’était pas rouillée. De toute manière, même si elle tentait d’engager le combat, elle remarquerait que ses canons blaster avaient étés remplacés rapidement par des canons à ion.


BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
SABRE LEADER
A Pilot Who says he never afraid of flying is a liar... He's an asshole — James Syn.@ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Invité
Invité
Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Jeu 4 Mai - 15:53    

Ma décision était prise, je ne céderai pas à ses avances. Ca n'avait jamais été une option. En fait je n'étais pas blessée par sa proposition. Ca montrait que j'avais une certaine beauté. J'étais blessée par la demande qu'il avait formulé. J'avais pour lui une admiration véritable, tout comme pour la Capitaine au-dessus de lui et pour le Grand Amiral Thrawn. J'avais de l'admiration pour tous trois. Je tombais un peu de mon nuage en découvrant que le Commandant Syn était en fait un homme comme un autre. Pas que j'imaginais qu'il soit plus qu'un homme mais il était un pilote que j'aimais voir voler. Tous ses holovids qui n'étaient pas classés secrets, je les avais vu plusieurs fois. Sa précision, son expérience, son professionnalisme. Une partie de moi détestait qu'il ait choisi de voler avec moi. L'image que j'avais venait de s'effondrer. Désormais mes espoirs se reporteront plus sur la Capitaine Thrace et le Grand Amiral Thrawn. La vraie question est de savoir ce que je ferai si la Capitaine du Precursor me faisait des avances. La part la plus fière de ma personne me dit que je devrai refuser comme je l'avais fait avec l'examinateur, comme je le faisais avec le commandant. Une part plus personnelle, plus intime, plus curieuse trouve l'idée d'un moment brûlant avec la Chiss plus que tentant. Oublions ça. Avec le refus que je viens de donner, je risque bien d'être cantonnée à jamais à cette brique volante. Au moins je volais. Faible consolation. Je m'en contenterai.

« Bien sûr, Commandant. Je vous rédigerai ça d'ici à ce que nous arrivions. »

Cette recette n'avait rien de secrète sinon je ne l'aurai jamais connue d'ailleurs. Quittant la cabine pour rejoindre le cockpit je me contente de marquer un petit arrêt à ses mots. Je ne me tourne pas, je ne tourne même pas la tête. J'ai juste marqué un petit pas d'arrêt. Puis j'ai repris ma marche. Comme si de rien était. Alors qu'il venait de dire précisément ce que je n'espérais pas entendre. Dans le cockpit, fermant la porte derrière moi, je me laisse tomber dans le fauteuil de pilote. Je pose ma tête contre le repose-tête, fermant les yeux. Le cockpit est parfaitement isolé, c'est qu'il ne faudrait pas que j'entende des choses secrètes. Et puis qu'est-ce que ça m'intéressait de savoir comment la twilek assistante du représentant de je ne sais plus quoi gémit ? Non, j'étais bien dans mon petit monde isolé.

« Pffff … T'aurais pu faire un effort, Shif. Tu crois que c'est quand la prochaine fois que t'aura une occasion pareille ? »

Je soupire, derrière mes paupières closes, je viens de lever mes yeux au ciel.

« Putain … il a deux mains, il doit bien y en avoir une qui sait manier son … manche. »

J'étais déçue de l'homme que j'avais rencontré. Ca m'apprendra à porter en estime des mâles, tiens ! Bon sang j'espère vraiment que la Capitaine du Precursor n'est pas pareille si par hasard un jour j'ai la chance de la rencontrer. Je veux dire, elle a quand même été mon sujet d'étude au sortir de l'académie.

J'ouvre les yeux, les alarmes sonnent, putain de bordel, j'espère sincèrement que ce n'est pas un nouveau dysfonctionnement. Ce n'en est pas un. J'abandonne un instant les commandes pour me rendre au près du passager, des fois qu'il faille le rassurer. Ou qu'il veuille prendre les commandes. Après tout ne suis-je pas qu'une jolie jeune femme qui ne veut pas coucher dans sa voie vers la réussite ?

« A vos ordres, Commandant. »

Pas encore sûre qu'il soit remonté dans mon estime en me faisant confiance pour piloter. Je le laisse et me rends dans le cockpit. La planète n'est pas si loin mais avec cette saloperie de brique qui n'avance pas ça ne serait pas marrant. J'étudie rapidement la zone où nous sommes. Je mets mon casque de communication sur les oreilles et j'ouvre toutes les lignes.

« … connais pas leurs intentions, Commandant. Je vais passer en hyper-vitesse pour les distancer, je me rends aux coordonnées suivantes. Mettez votre harnais. »

Je n'ai pas énoncé au hasard les coordonnées que je venais d'entrer et de partager j'espérais surtout réussir à faire ce que je voulais sinon tout allait devenir très vite, très fun. Toutes les communications ouvertes cela signifiait que les pilotes des chasseurs avaient entendu eux aussi. En commençant ma phrase au milieu cela ressemblerait à une erreur de manipulation.

Jet de dés:
 

On vous apprend beaucoup de choses à l'académie de pilotage et dans la formation d'élite des pilotes mais il y en a d'autres que vous apprenez sans faire exprès. Ce que j'allais faire, je l'avais découvert involontairement et ça allait secouer. Ne restait qu'à espérer que le Commandant se soit harnaché. D'une main sûre j'enfonce la commande d'hyper-espace. Devant moi l'espace se distend, s'arrondit légèrement et un bref instant, moins d'une demi-seconde nous sommes en hyper-espace avant un arrêt extrêmement brutal. Sans perdre mon sang-froid je relance la brique que je venais de faire caler juste après un bref instant en hyper-vitesse. Je regarde mon radar, deux chasseurs avaient sauté dans le piège. Pas trop mal. Je mets le cap sur la planète visée, à pleine vitesse, surveillant les déplacements des chasseurs. Quand aux deux chasseurs ? Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas morts, je les ai envoyés en orbite d'une planète à l'atmosphère chargée en ondes magnétiques, ça allait foutre un sacré bordel dans leurs équipements.

« Putain Shif, t'avais pas intérêt à foirer ton calage. »


Dernière édition par Elliara Shif le Jeu 4 Mai - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1726
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Jeu 4 Mai - 15:53    

Le membre 'Elliara Shif' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Facile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Sabre Leader
Sabre Leader
Avatar : Jake Gyllenhaal
Messages : 443
Date d'inscription : 18/10/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Dim 7 Mai - 20:57    



La groupie du Commandant

Elliara & James


Elle avait refusé ses avances avec le plus grand calme et le plus grand professionnalisme. Il avait tout à fait apprécié la chose et il n’hésita pas une seule seconde à le noter sur son rapport qu’il faisait petit à petit. Il notait, détaillait les mentalités de ses nouvelles recrues, ce qu’ils pourraient apporter à l’escadron Sabre, ce qu’ils pourraient provoquer chez les uns comme les autres, car il savait la branche armée souvent encore trop… radicalisée pour apprécier les Sabres. Surtout les Chiss. Ce racisme était encore bien présent dans le Premier Ordre, qui n’était autre qu’un nouveau nom pour ceux qui reprenaient les anciennes troupes de l’Empire. Il se contenta tout simplement de la laisser aller reprendre sa place de pilote et méditer au piètre Commandant qu’il devait être. Ce n’était pas la plus belle des places qu’il avait, mais si elle réussissait le test, elle pourrait certainement avec une belle récompense. Alors que la surprise était à présent devant elle, la jeune femme se mit en position, prenant ce test pour quelque chose de bien réel.  Elle accepta les conditions, elle accepta les règles et repartit à sa place. « Voyons ce que vous donnez. »  Souriant, il reste bien installé sur sa chaise, s’harnache un peu tout de même et la laisse faire.

Coup de poker. Elle venait de jouer un joli petit tour aux pilotes en communiquant de mauvaises coordonnées, jouant le jeu et faisant un sale coup à ceux qui avaient fait un bien mauvais calcul ! C’était intéressant comme technique, vraiment, mais elle n’était pas encore tirée d’affaire, car d’autres avaient attendus, avaient réfléchis avant de sauter, de la suivre au même endroit, quelques secondes après. James surveillait le tout avec sa tablette, il y avait des cameras sur les TIE, mais également sur la navette pour avoir un aperçu de la situation. Elle n’avait pas la meilleure navette de transport de la Galaxie, mais ce vieux tas de ferraille en avait dans le ventre tout de même. Il activa de nouveau le système de communication avec la jeune femme. « Belle technique, il ne s’attendait certainement pas à tomber dans un tel piège… Faire simple est parfois efficace ! »  Souriant, il buvait encore son cocktail sans soucis. Il restait encore quatre chasseurs. Deux avaient sautés en hyperespace pour apparaitre derrière eux, l’autre entre la navette et la planète. Qu’allait-elle faire à présent ? Il activa les communications avec les TIE et leur donna l’ordre de passer à l’action. Bien qu’il n’entendît rien dans l’espace, il imaginait le bruit si particulier de ces vaisseaux si caractéristique.  

Le jeu du balai commença. La navette bougeant rapidement, mais cette fois-ci, les TIE passèrent à l’action sans plus attendre, fondant sur leur cible. Ce n’était assurément pas de véritables tires, c’était à présent des tirs de canons à ions. Il ne voulait pas risquer de perdre des soldats, vraiment pas ! Mais ça n’avait jamais empêché un vaisseau d’exploser à cause de court-circuit lorsqu’ils prenaient trop de dégâts. « J’aimerais arriver en un seul morceau pilote Shiff. »  Oui, il lui mettait un peu la pression, mais ce n’était pas plus mal non ?

Citation :
Lancé de Dé - Pile ou Face
Pile : Les deux TIE arrivent à toucher la Navette.
Face : Les Deux TIE n'arrivent pas à locker la Navette.

Citation :
Lancé de Dé - Pile ou Face
Pile : Les deux TIE arrivent à toucher la Navette.
Face : Les Deux TIE n'arrivent pas à locker la Navette.

Citation :
Recap - Les TIE arrivent à te toucher malgré tes esquives. Néanmoins, tu peux lancer deux dés de pilotage. (en plus de ceux que tu veux lancer) Une Réussite te permet de minimiser les dégâts, un échec te causera quelques dégâts ^^

BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
SABRE LEADER
A Pilot Who says he never afraid of flying is a liar... He's an asshole — James Syn.@ okinnel.


Dernière édition par James Syn le Dim 7 Mai - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1726
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Dim 7 Mai - 20:57    

Le membre 'James Syn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile - Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

Invité
Invité
Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Dim 7 Mai - 21:34    

La première fois que j'avais fait cette manœuvre, je l'avais fait totalement involontairement. Un bref instant j'avais songé rentrer les coordonnées d'un champ d'astéroïdes mais avec la faible maniabilité de cette brique, ça aurait été une mauvaise idée si je m'étais foirée. Et puis le but n'est pas de s'entretuer, enfin je ne pense pas. Le commandant est sans doute un serial séducteur mais pas suicidaire, du moins j'espère que non. Ma petite manœuvre m'a déjà permis de me débarrasser de deux chasseurs et de commencer à me rapprocher de la planète. Si on pouvait continuer ainsi, ça serait parfait mais après une telle manœuvre les pilotes doivent s'attendre à beaucoup de choses, ils ne se feront plus avoir de la sorte. J'allais désormais devoir compter sur mon pilotage plus que sur ma ruse et justement, je n'entendais pas continuer à manoeuvrer pour esquiver. Je me souviens de l'objectif, atteindre indemne la plate-forme. Pas de les abattre, d'atteindre la plate-forme. Je me ferai un chemin comme je le pourrai, autant que je le pourrai. J'espérais simplement être à la hauteur. A six contre une, le combat n'est pas vraiment égal, pas en tout cas avec un tel vaisseau. Avec un chasseur Tie comme eux ou un X-Wing j'aurai eu de quoi faire mais avec ça … Des tirs uniquement par l'avant, maniabilité médiocre. Une brique, je vous dis ! Bon allez, réfléchissons parce que les ennemis eux, ils passent à l'attaque.

Jet de Dés:
 

C'est qu'ils n'attaquent pas pour plaisanter. Ils volent par groupe de deux, une bonne stratégie si vous me demandez, pour se couvrir l'un et l'autre. Les premiers tirs arrivent, plutôt précis, apparemment le Commandant n'a pas choisi les petits rigolos de l'académie de pilotage. Ou serait le fun, pas vrai ? Les premiers tirs arrivent du premier groupe de chasseur Tie, c'est qu'en plus de savoir piloter, ils sont précis les cons. Une manœuvre assez habile, si vous considérez ce vaisseau beaucoup trop lourd, me permet de minimiser au maximum les impacts, des tirs superficiels, tout au plus ça aurait rayé la carrosserie. La deuxième salve est moins marrante, toute aussi attendue mais un bon pilote apprend. Je tente une autre manœuvre mais deux impacts se font sentir. Pas de gros impacts mais des impacts quand même. Merde quoi, quelqu'un a réalisé que je vole dans une poële à frire ? Je sais que j'ai dis pouvoir voler beaucoup d'appareils mais ce truc c'est …

« Ok, on oublie, on part de l'avant. »

Ou plutôt de l'arrière. J'espère que le Commandant s'est attaché parce que ça risque bien de secouer. La manœuvre est simple, une rotation pour se mettre tête à l'envers puis un demi-looping inversé pour repartir en sens inverse. Le principe est de me retrouver face à face avec les deux premiers chasseurs. Les deux autres opèrent leur demi-tour, ça me laissera le temps d'ouvrir le feu. Je pose mes mains sur les commandes de tir, bon sang je déteste tirer avec vaisseau. L'ordinateur de bord n'est pas adapté et … allez, pas d'excuses, tout le monde sait que ces vaisseaux ne sont pas fait pour se battre mais pour piloter … Alors pilotons ! J'ouvre le feu sur les Tie qui viennent en sens inverse, dommage ils esquivent bien tout en se rapprochant. J'avais espéré en toucher au moins un, d'autant que dans mes six heures se trouvent en position d'attaque. C'est le moment de piloter à nouveau. Si les pilotes suivent la procédure standard, et je n'en doute pas, ils ne dévieront par leur course, ni devant, ni derrière mon vaisseau. Pas avant la dernière seconde.

« J'espère que le Commandant n'a pas mangé trop lourd. »

J'espère aussi qu'il a fini ses cocktails. Je dirige la puissance alimentant les canons du vaisseau vers les propulseurs de décollage avant du vaisseau et j'attends patiemment. Les Tie derrière moi ne tarderont pas à jouer mon jeu, volontairement ou pas. Dans une configuration comme l'actuelle, le principe est de ne pas tirer sans être sûr de son tir. Mais un tir, ça peut passer à côté. J'entends le premier tir et entame immédiatement ma manœuvre. Coupure totale des propulseurs sauf les deux à l'avant qui permettent une élévation verticale. L'effet est instantané, le choc est brutal dans le siège alors que le vaisseau réalise un somptueux looping. Les tirs atteignent les chasseurs Tie en sens inverse, je vois passer les chasseurs qui étaient dans mes six heures, j'enfonce la commande des propulseurs, rétablissant un vol normal. Normal ? Non seulement un chasseur est HS mais en plus je me suis dégagée plusieurs minutes pour me rapprocher à pleine puissance de la planète tant que les chasseurs décident d'une nouvelle stratégie et se remettent en position.

« Je me sens seule, Commandant. J'ai un siège vide devant. Si vous promettez de garder vos mains pour vous, vous pouvez venir. »

C'est un pilote bordel, sa place est dans un cockpit ! J'espère qu'il n'a pas du cocktail partout sur lui. Merde … Le cocktail.

« Euh … le mélange des deux cocktails est légèrement corrosif pour les tissus synthétiques. »

Comme deux de nos uniformes par exemple.


Dernière édition par Elliara Shif le Dim 7 Mai - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1726
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: La groupie du Commandant [James]    • Dim 7 Mai - 21:34    

Le membre 'Elliara Shif' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Capacité Facile' :


--------------------------------

#2 'Capacité Facile' :


--------------------------------

#3 'Capacité Facile' :


--------------------------------

#4 'Capacité Facile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

Contenu sponsorisé

Message Re: La groupie du Commandant [James]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
La groupie du Commandant [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Passage du Lt Géneral Ken Keen, commandant Sud Américain le mois passé
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: