Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Bullshit - ft. Darth Aava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Premier Ordre
Avatar : Jake Gyllenhaal
Holopad :

Merci Oz pour l'aes <3
Messages : 423
Date d'inscription : 06/01/2017

Message Bullshit - ft. Darth Aava    • Lun 17 Avr - 3:51    

Nael est resté pensif pendant presque tout son trajet. Il a enfin pu se débarrasser des droïdes médecins qui lui collaient aux basques sur Borosk, et il a tenu à retourner aussitôt sur le terrain. S'il n'était pas en état pour participer au sauvetage des otages, il l'est désormais suffisamment pour faire un rapide voyage dans la bordure médiane jusqu'à Nar Shaddaa, dans l'espoir d'en apprendre un peu plus sur cette bombe psychique qui a frappé Naboo. Il a fait jouer ses relations sur ce coup, et en insistant un peu, il a finalement réussi à obtenir une entrevue avec un informateur très discret. Pour ne prendre aucun risque, Nael se rend donc sur la lune des contrebandiers un jour avant, histoire de mieux se faire passer pour un client de passage. La mission de la journée est facile : profiter de l'endroit pour dissiper les soupçons autour de sa présence ici, et tout se jouera le lendemain.

En quittant la base du Premier Ordre, il n'était pas certain d'avoir envie de se mêler à l'effervescence de Nar Shaddaa. Il vient de quitter l'hôpital, et son moral ne vole pas bien haut, après la perte de son frère de cœur Sukrass. Pourtant, en arrivant sur la lune, l'ambiance urbaine de l'endroit l'enveloppe presque immédiatement. Ici, la vie bat son plein, et les sens de l'espion sont immédiatement mis en alerte. Clairement, il n'y a pas le temps de s'ennuyer sur cette lune. Et finalement, c'est peut-être bien tout ce qui lui faut, à Nael. Un peu d'action et une bonne distance avec Borosk et le Premier Ordre pour cesser de ruminer dans son coin. Il ne doit certes par oublier la raison de sa présence ici, mais sa mission ne commence que demain, alors après avoir fait la tête pendant tout le trajet, c'est en posant les pieds au sol que l'espion décide de jouer le jeu pour de bon.

Il jette sa veste sur son dos, et enfile son sac. Son blaster est déjà bien accroché à sa ceinture, parce qu'on est jamais trop prudent dans ce système. Et puis une fois fin prêt, Nael se met à flâner dans les rues principales. Il n'est pas pressé, il se plaît à voir où le hasard peut bien le conduire. Il prend le temps d'observer le monde qui l'entoure, et s'amuse à détailler certaines personnes qui ne remarquent même pas son regard insistant. Il traîne un long moment près des arbres holographiques, et admire leur beauté. Quand son chemin croise celui d'une marchande qui vend des formats réduits de ces grands arbres, Nael décide sur un coup de tête que l'achat apportera un peu de neuf à son bureau. Il en prend alors un qu'il glisse aussitôt dans son sac.

Finalement satisfait de sa promenade, et puisque la journée se termine doucement, les pas de Nael le guide devant une grande devanture brillante de mille feux. C'est un casino branché du quartier, et la ville a réchauffé le cœur de l'espion. Il se sent d'humeur joueuse, et avec un léger sourire à peine camouflé, il franchi les portes de l'endroit sans espérer gagner, mais sans craindre de perdre. Il peut bien se permettre de taper un peu dans la cagnotte qu'il réserve à son informateur pour l'aider à parler. L'argent n'est pas la seule manière de délier les langues après tout, et Nael n'est pas un agent né de la dernière pluie. Il a beau sortir de convalescence, il n'en est que plus gonflé à bloc par les évènements qui ont dévasté Naboo.

Une fois à l'intérieur et en possession de ses jetons, Nael prend un instant pour observer l'endroit de l'intérieur. Les conversations qui se mêlent provoquent un brouhaha presque mélodieux, les mille lumières font briller ses yeux, et les différentes odeurs des nombreux clients provoquent son odorat à plusieurs reprises, où il manque d'éternuer. Il décide alors secrètement de prendre garde à ne pas s'approcher de trop près de ceux qui sentent trop fort, pour son confort personnel. Après tout aujourd'hui il n'a pas d'efforts à faire. Il est là pour s'intégrer à la fête, pour profiter, et se changer les idées, et certainement pas pour se forcer à plaire à tout le monde ou à jouer un rôle.

Alors il fait un premier tour, sans parvenir à se décider vraiment sur ce qu'il a envie d'essayer. Il tente finalement un premier jeu parce que l'employé du casino l'interpelle dans un basic à l'accent exotique. Nael s'en amuse sans le dévoiler et décide de lui céder, il jouera une partie. A sa grande surprise, il gagne. Son humeur progresse en flèche, alors il décide d'aller fêter cette petite victoire en dépensant ses gains en boisson. Néanmoins, boire seul reste le meilleur moyen d'avoir l'alcool triste. Alors pour être sûr d’égayer sa journée, il jette son dévolu sur la joueuse qu'il a affronté pendant sa partie. "Faites pas cette tête, je vous offre un verre pour oublier ça ?" Il lui propose avec un sourire à moitié amusé et à moitié moqueur malgré lui. Il pose les yeux sur elle en l'invitant et la détaille vraiment pour la première fois. Ses cheveux clairs détonent avec son regard noir, mais encadrent parfaitement son visage dont les traits fins trahissent la jeunesse. Les cornes qui percent le haut de son crâne et les tatouages qui recouvrent sa peau visible sont les témoins qui informent Nael qu'il s'adresse a une jeune femme Zabrak. Le défi lui plait. Elle est belle, semble pleine de fougue, et il n'a clairement pas envie de s'amuser tout seul toute la soirée sous peine de se lasser beaucoup trop vite. Alors il saisit sa chance, parce qu'il n'a rien à perdre, et tout à gagner - visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    • Jeu 20 Avr - 21:50    

Nar shaddaa.
Nar shaddaa et ses immenses places lumineuses, ses statue de hutt fait d'or et de bronze, l'étendu infini de ses buildings et les innombrables arbres holographiques qui agrémentaient le tout dans une harmonie fabuleuse. C'était de loin la planète que Aava favorisait le plus, un lieu où la débauche régnait, le meurtre et la contrebande. Ici, elle n'était qu'une ombre parmi tant d'autre, une créature sinistre qui arpentait la ville de part en part, savourant une solitude amplement mérité. Mais à Nar Shaddaa, il aurait été folie que de ne pas profiter du meilleur que la ville avait à offrir...

Les rires, les cris, les sons et musiques des multitudes de jeux. Tout ces lumières qui clignotaient, ces visages aussi variés que colorés. Il y avait une forme de beauté ici, où tout le monde se mettait sur son trente et un pour assouvir ses pires vices. Les casinos étaient nombreux, avaient tous un fond de commerce douteux mais au moins, ils offraient un réel divertissement quand l'on on ne se penchait pas sur les magouilles qu'ils renfermaient. Et Aava était là, comme bien souvent. Toujours sans nouvelles de Feren dont elle ignorait s'il était mort ou bien s'il la snobait par pure plaisir, la jeune femme cherchait le réconfort autrement. Vêtu d'une somptueuse robe blanche au tissus fin, elle se fondait dans la masse par une élégance qu'elle ne revêtait qu'ici lorsqu'elle avait ce besoin presque maladif d'avoir à oublier la vie misérable qu'elle menait.

Concentrée, elle avait longuement observé ses cartes alors que l'homme en face, un humain, venait d'abattre sa main. Dans un soupir las et déçu, la Zabrak l'imite, affichant une défaite cuisante qui arrache un rire et des sifflements aux observateurs de la partie. Mécontente, c'est dans un froncement de sourcils boudeur elle observe ses gains finir dans les poches de l'humain. Elle qui était si proche de ses sous, elle avait de quoi être furieuse.

« Bien joué. »

Se contente de souffler la jeune femme en se levant de son assise, plissant les pans de sa robe légère alors que es cheveux pâles et bouclés, joliment coiffé, retombent mollement le long de son dos. D'un geste nerveux, presque obsessionnel, elle plisse le tissus de sa robe alors qu'elle libère la place aux prochains participants. Et alors elle se demande, en observant le vaincu, si elle ne ferait pas mieux de lui briser le cou dans un coin, loin des regards, et reprendre ce qu'elle avait perdu. Non, elle se devait de faire preuve de discrétion, car en réalité sa présence ici n'était pas uniquement pour la détente. Il y avait un homme, un informateur du nouvel ordre, qu'elle se devait d'abattre. Les gens gênant était toujours ceux qui partait le plus facilement. Mais pour l'heure, elle voulait profiter de sa soirée dans la paix.

Faites pas cette tête, je vous offre un verre pour oublier ça ?

La surprise est de taille et malgré elle, la sith fixe l'humain avec perplexité. Faisait-elle pitié à ce point pour qu'il en vienne à l'inviter ? Et après tout, pourquoi pas ? Qu'avait-elle à perdre si ce n'est quelques crédits de plus. Curieuse, la zabrak au teint lunaire s'approche de l'humain d'un pas lent, presque dansant alors qu'elle triture ses mains, joue avec les bagues d'or blanc à ses doigts.

« Un verre ? Très cher, je suis une zabrak, il va falloir plus qu'un verre pour me permettre d'oublier cette défaite humiliante. »

Il était extrêmement difficile à cette race robuste de pouvoir atteindre l'ivresse. Mais pas impossible, pas si l'on en donnait les moyens. Ses lèvres s'étire en un sourire malicieux alors que ses yeux d'un noir d'ébène se darde sur lui et qu'elle ne souffle.

« Vous risquez d'en avoir pour votre argent... Monsieur... ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Premier Ordre
Avatar : Jake Gyllenhaal
Holopad :

Merci Oz pour l'aes <3
Messages : 423
Date d'inscription : 06/01/2017

Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    • Mer 26 Avr - 12:11    

La Zabrak semble s'étonner de l'invitation, mais n'hésite pas très longtemps, et le sourire de Nael s'élargit alors qu'elle s'approche de lui pour l'accompagner jusqu'au bar du casino. Elle le met pourtant en garde, parce qu'elle n'a pas l'intention de s'arrêter à un seul verre, et l'espion se dit qu'il ne pouvait pas mieux tomber. Pour cette soirée au moins, il veut être lui-même. Oubliée la guerre, oubliées ses obligations. Il ignore tout du Premier Ordre, de la Résistance et du conflit qui secoue la galaxie. Aujourd'hui, il est seulement là pour prendre du bon temps en bonne compagnie. Il veut profiter de la vie, comme il savait si bien le faire avant que la guerre lui pourrisse l'existence et lui prenne tout. Et puis ça lui plait de jouer les galants hommes sans arrière-pensée de manipulation, comme il en a l'habitude. La Zabrak ne pouvait pas le rendre plus heureux en acceptant son invitation. L'argent ne compte pas. L'alcool n'est pas un problème non plus. Avec le temps et les missions, Nael a appris à résister à ses méfaits, parce que l'alcool est aussi un allié précieux qui délie les langues lorsque l'on cherche à faire parler quelqu'un. Pour accompagner la Zabrak jusqu'au bout, il est donc prêt à ne pas rester raisonnable ce soir.

"Thrawho. Mais je vous en prie, appelez-moi Nael." Il dévoile son identité sans crainte. Lui donner un pseudonyme, ça aurait été comme céder encore une partie de sa vie au Premier Ordre. Ce soir, il ne veut rien craindre ni personne. Il rentrerait à nouveau dans le moule de la prudence permanente le lendemain, à la première heure. C'était le deal qu'il avait fait avec lui-même pour terminer le deuil de son frère de cœur, mort au combat sur Naboo. "Et vous ? Comment dois-je vous appeler ?" Il la flatte avec des manières, mais au fond, elle le mérite bien. Elle est gracieuse dans sa longue robe blanche, et ses yeux noirs, bien que légèrement inquiétants, sont hypnotisants. Il prend donc garde à ne pas se perdre trop longtemps dedans, et l'accompagne d'un pas tranquille jusqu'au bar. "Ne vous en faites pas pour les crédits, je suis chanceux ce soir." L'espion lui accorde un léger sourire, en référence à sa dernière victoire, avant de poursuivre. "Et je ne serais pas venu ici si j'avais eu l'intention d'économiser." Il fait remarquer sur le ton de la plaisanterie, parce que la planète toute entière semble dédiée au commerce du vice. Néanmoins, il est bien vrai que les gens qui se posent ici sont soit plein aux as pour profiter des commerces légèrement louches, soit ont les poches vides et viennent chercher un boulot pas net mais qui paye bien. Nael est habituellement entre les deux, mais ce soir, il ne travaille pas. Il n'est là que pour profiter, alors il ne va certainement pas s'arrêter en si bon chemin. "Alors, qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?" Il lui tend la carte sans quitter son sourire, et profite de la distraction pour observer son interlocutrice d’un peu plus près. Il détaille chacun de ses tatouages dont l’encre noire ressort sur la peau blanche de la Zabrak. Ses traits fins inspirent la jeunesse et l’innocence, mais ses yeux noirs qui parcourent la carte font froid dans le dos. Il semble presque que leur obscurité cherche à cacher quelque chose de terrible, derrière ce voile d’un noir opaque.

Nael a l’habitude de tout savoir sur tout et sur tous, alors l’aura mystérieuse qui entoure la jeune Zabrak attise sa curiosité. Il aurait pu se sentir mal à l’aise s’il avait dû travailler avec elle aujourd’hui, mais il n’est pas là pour ça. Il est seulement ravi de rompre avec ses habitudes de contrôle absolu, et quand la demoiselle relève finalement la tête pour l’informer de son choix, il ne perd pas une seconde pour aller commander les boissons. "Vous pouvez mettre double-dose d’alcool pour la dame." Nael confie au barman et se moque intérieurement de son petit tour. Après tout, c’est bien elle qui l’a mis en garde sur sa condition de Zabrak. Quand il revient vers elle avec les verres, il est bien curieux de voir combien de commandes elle pourra tenir à ce rythme. L’expérience commence quand il fait glisser le verre de la jeune femme devant elle. "Qu’est-ce qui vous amène sur Nar shadaa ? Si je peux me permettre." Il demande le plus innocemment du monde, sans chercher – pour une fois – à tout savoir de son interlocutrice dès les premières minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    • Mer 26 Avr - 16:32    

Nael Thrawho.
Ainsi donc l'humain portait ce nom. Un inconnu dans une masse d'autres inconnus qui pullulaient dans ce casino immense d'une planète rongé par le vice. Et il était sans doute là, le souci. Aucune personne saine d'esprit ne venait sciemment dans la souillure de Nar Shaddaa sans être déjà en partie corrompu La jeune femme le toise avant d'esquisser un sourire et se contente de murmurer

« Aavryn. »

Elle se présente par un unique prénom sans autre information superflue. C'est la seule chose qu'il devait savoir et il était évidemment hors de question qu'elle réponde auprès de lui par son nom de Sith.

Ne vous en faites pas pour les crédits, je suis chanceux ce soir. Et je ne serais pas venu ici si j'avais eu l'intention d'économiser.

Un rire franc passe les lèvres de la jeune femme qui pivote sur elle-même et suit sagement l'humain. Oui il était chanceux ce soir, elle en savait quelques choses. Les gains perdus serviront probablement à payer leur consommation d'ailleurs. Avec une élégance particulière, la Zabrak prend place sur l'un des tabourets de bar avant de plisser sa longue robe immaculée. Elle sent le regard insistant de Nael sur elle... Devait-elle réagir ? Sans doute était-il curieux de nature après tout, rien de bien méchant.

Alors, qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

La femme saisit la carte, laissant ses orbes noirs et sans éclat se poser sur la contenue des alcools proposés. Il y en avait toute une palette, pour tous les goûts et en provenance de toutes les origines. Ceux qui avaient peur du dépaysement n'avaient rien à craindre. Il lui fallut quelques instants pour faire son choix, reposant la carte et souffla.

« Commençons doucement monsieur Thrawho, je me contenterais d'un alcool de dégustation. Je tiens à profiter de ce que je n'aurais pas à payer, pour mon propre plaisir. »

Un nouveau sourire se dessine et étire ses lèvres. La Zabrak pivote légèrement sur son tabouret, dardant ce regard déconcertant sur l'homme qui semblait avoir du mal à se concentrer sur autre chose que sur elle. Durant un instant elle garde le silence, l'observant sans la moindre gêne, le dévisageant sans vergogne. Elle appréciait l'intensité du bleu de ces yeux mais garda cette information pour elle. Après tout, depuis que les siens s'étaient couverts d'une encre insondable, la chose qui lui manquait sans doute le plus c'était sans doute ce regard si intense et humain qu'elle avait eu autrefois.

Qu’est-ce qui vous amène sur Nar shadaa ? Si je peux me permettre.

La Zabrak sort de ses pensées et affiche un sourire discret alors que les verres leur sont enfin servit. D'un geste lent, elle s'empare de son cocktail à la couleur ambrée et où des zestes de fruits exotiques avaient coulé dans le fond du verre tandis que des bulles raffinées remontaient à la surface. Elle en boit une gorgée, l'alcool était doux, un peu sucré, juste comme il le fallait.

« Le divertissement, bien sûr. Et vous ?»

Minauda-t-elle d'un ton malicieux, un brin mystérieux. Ce n'était pas l'entière vérité mais il n'avait pas besoin de le savoir. Sauf s'il désirait finir avec une langue en travers de la gorge. Aava chassa bien vite cette idée de sa tête, penser au travail durant le temps libre n'était pas conseillé. Elle pivote le visage doucement, souriant toujours au bel humain puis tend son verre vers lui, non pas pour trinquer mais pour le questionner, toujours avec ce ton mielleux et ce sourire enjôleur.

« Vous voulez goûter ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Premier Ordre
Avatar : Jake Gyllenhaal
Holopad :

Merci Oz pour l'aes <3
Messages : 423
Date d'inscription : 06/01/2017

Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    • Sam 13 Mai - 0:01    

Nael sent le regard de Aavryn peser sur lui pendant un instant, sans désapprouver. Il finit même par relever la tête de la carte à son tour pour plonger un instant son regard dans les yeux ténèbres de sa douce compagne de bar. Il ne s’y perd pas longtemps cependant, parce que la volonté de commander leurs verres l’empêche de sombrer dans la fascination. Quand il revient vers elle, les cocktails en main, il se décide finalement à l’interroger un peu plus.

Elle répond sans hésitation, mais sans en dévoiler beaucoup pour autant. C’est une réponse vague mais dont l’espion se contente. La part de mystère qui l’entoure donne un charme certain à son interlocutrice. Ce soir, Nael veut oublier son habituelle prudence sans faille, et jouer un peu plus avec le risque. Il s’abandonne au jeu de l’incertitude, et ne cherche pas à en savoir davantage sur la Zabrak. Quand elle lui retourne la question, il s’interdit tout de même de lui dévoiler sa qualité d’espion en mission – parce que laisser fuiter une telle information pourrait lui coûter cher, surtout sur une planète pareille sans foi ni loi – mais il se décide à être tout de même partiellement honnête. « Je viens oublier la guerre. » Il n’a pas le cœur à évoquer son frère perdu au combat, mais tout est dit. Il est ici pour oublier la cruauté de la galaxie, et même si la Zabrak a suggéré de commencer en douceur, Nael compte bien s’enfiler un Tatooine Sunburn avant la fin de la soirée, histoire de faire honneur à ses origines et à toutes ces soirées de débauches déjà passées en compagnie de Sukrass. Tout ce qu’il y a à retenir néanmoins, c’est que la Zabrak a déclaré être ici pour s’amuser, ce qui leur fait un point commun. « Quoi de mieux que Nar shadaa pour se changer les idées ? » Un sourire suggestif échappe à l’humain, après tout, ils parlent bien de cet endroit où le divertissement se savoure avec tous ses excès.

Et puis Aavryn empêche l’espion de céder aux sombres pensées de son esprit endeuillé, parce que sans quitter son beau et mystérieux sourire, elle approche son verre de lui en lui proposant de goûter le breuvage. Nael se demande alors un instant si elle a deviné la requête que Nael a formulé auprès du barman, histoire de remettre la Zabrak et lui sur un pied d’égalité face à l’alcool. Il songe à refuser poliment, mais réalise qu’il ne peut déjà pas lui résister. La proposition lui arrache un rire léger et il lui tend son verre aussi. « Seulement si vous acceptez que je vous retourne la pareille. » Ils échangent donc brièvement leur breuvage, et Nael constate malgré lui que le barman a suivi ses instructions à la lettre. L’alcool lui secoue un instant les neurones et il s’amuse tout seul de constater la différence entre les deux verres. « Vous avez bien choisi. » Il commente simplement en retournant le cocktail à la Zabrak. On n’est pas tous égaux dans cette galaxie sera la conclusion de cet échange pour lui.

Finalement, alors qu’il récupère aussi son verre – au dosage suffisant pour un premier selon lui – il reporte à nouveau son intérêt sur la planification de sa soirée ici. « Ça fait longtemps que vous êtes ici ? » Il questionne avec un sourire un peu mystérieux, parce que ce n’est pas la première fois qu’il vient et qu’il cède aux vices de cet endroit, magique à sa façon. « Si vous êtes ici pour le divertissement, j’espère que vous avez au moins testé le narguilé des Hutt ! » Il s’exclame en riant, parce qu’il se sent déjà à l’aise avec cette interlocutrice à l’aura un peu spéciale mais fort plaisante, mais aussi parce qu’il parle en connaissance de cause. Ses origines de Taooine l’empêchent d’ignorer les bienfaits d’un tel divertissement. Soudainement, l’envie lui prend d’ailleurs de céder à tout avec cette douce compagne. Quoi de plus beau que de ne rien s’interdire en une si bonne compagnie ? C’est la soirée rêvée qui le remettra sur pieds, Nael le sent alors que l’euphorie le gagne. La guerre, le Premier Ordre, son frère résistant, tout ça semble soudainement bien lointain, comme un mauvais rêve qui s’efface après les premières minutes du réveil. Seule subsiste la belle Zabrak à la peau blanche et aux yeux noirs, son sourire ravageur, et la promesse silencieuse qu’une soirée sans fin se prépare.

El ne veut cependant pas brûler les étapes. Le moment est bien choisi pour prendre le temps de réfléchir, alors il questionne à nouveau pour ne pas se hâter. « Le casino ne vous a pas réussi, mais vous avez d’autres projets ? » Il a un léger sourire moqueur en l’interrogeant, sans vraiment chercher à faire dans la provocation. Il se réjouit de cette victoire pour la compagnie qu’elle lui a rapporté, et non pour la somme. Avoir les deux – Zabrak à son bras et crédits dans la poche – c’était la soirée idéale. « Et vous êtes venue seule ? » Il ne peut pas s’empêcher de questionner finalement, le plus innocemment possible. La surprise s’entend d’ailleurs aisément dans le ton qu’il prend, parce que la jeune femme ne laisserait clairement pas grand monde indifférent. C’est une aubaine qu’elle ne soit pas déjà accompagnée, mais Nael préfère s’en assurer pour ne pas avoir à s’expliquer plus tard face à un Zabrak jaloux et en colère. Il y a des ennuis à éviter intelligemment pour sa propre survie, celui-ci en est un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    • Dim 14 Mai - 22:40    

Je viens oublier la guerre. Quoi de mieux que Nar shadaa pour se changer les idées ?

Le sourire de la zabrak se fige, il demeure non sans une crispation évidente. Dans quoi est-ce qu'elle venait de s'embarquer , Décidément, à croire qu'elle collectionnait les compagnie étrange. Pourtant Nael fini par prendre son verre, trempant les lèvres dedans. Il joue le jeu et sa comparse le gratifie d'un sourire pleins de mystère alors qu'elle obéit en silence, prenant son verre en retour pour goûter la mixture. C'était plus fort et donc probablement plus alcoolisé mais pas mauvais pour autant. Juste de quoi lui donner une petit chauffe dans la gorge.

Vous avez bien choisi.
« Et vous donc. »
Ça fait longtemps que vous êtes ici ?
« Quelques heures, je ne suis que de passage... »
Si vous êtes ici pour le divertissement, j’espère que vous avez au moins testé le narguilé des Hutt !

Aava pivote doucement sur son tabouret de bar et plante ses sombres prunelles sur l'humain, souriant toujours autant si ce n'est même plus. Il était gentil, avenant et... Oh ce sourire coquin qu'il avait sur les lèvres ! Même pour elle, l'effarouchée, ses intentions étaient clair. Le chafouin avait donc des idées derrière la tête ? Si d'ordinaire elle se serait facilement vexé de cela, ce soir les choses sont différentes. Aava a mal à son petit cœur, qui a t-il de mal à trouver du réconfort là où on peut lui en donner ?

« Je ne fume pas. Peut importe de quoi il s'agit, narguilé y compris. »


Murmure la jeune femme poliment sans se défaire de ce sourire serein qu'elle offre à son hôte. Elle jette un rapide coup d'oeil vers les jeux, la foule, les lumières tout en buvant à nouveau dans son verre à cocktail. Durant un instant, la solitaire qu'elle est retrouve cette habitude de s'enfermer dans sa bulle mais Nael trouve vite la parade. Le questionnement.

Le casino ne vous a pas réussi, mais vous avez d’autres projets ?
« Non, aucun. »
Et vous êtes venue seule ?

Aava lâche un rire nerveux, ses joues s'empourpre. Plus le temps passait et moins il se cachait de son faible pour elle. Finalement, ce n'était pas si désagréable d'être la lubie de quelqu'un. Et puis surtout... Surtout, elle avait cette colère contre feren. L'envie de faire mal, de se venger. Le pourir jusqu'à l'âme, si t'en est qu'il en est une. Elle jugule sa haine dans une nouvelle gorgée d'alcool puis doucement la sith se lève, toujours avec cette froide élégance qui lui colle à la peau comme du goudron.

« Oui, mais je ne compte pas le rester. Vous venez ? J'ai encore de l'argent à dépenser... »


Un clin d'oeil malicieux et la jeune femme pivote, offrant la vue de sa longue chevelure qui ondule jusque dans le creux de ses reins, la croupe suavement moulé dans le tissus léger de sa robe. Le sourire se maintient et Aavryn ouvre la marche, verre en main et tel la curieuse sirène qu'elle est, elle se faufile près des jeux avant de se figer près d'une machine à sous.

« Oh, je veux jouer à ça ! Vous le faite avec moi, Nael ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Re: Bullshit - ft. Darth Aava    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bullshit - ft. Darth Aava
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darth Taran
» Darth Molvan [finis]
» Darth Nacht [Terminée]
» Darth Sinya
» ♣ ♦ Don't bullshit the bullshitter ♥ ♠ [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure intérieure et médiane-
Sauter vers: