Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Cooking Mama
Avatar : Emma Watson
Holopad :
Brandon + Fauve


Messages : 287
Date d'inscription : 17/02/2017

Localisation : Station 119
Message Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Mar 11 Avr - 17:41    

Faire la cuisine c’est une chose. Nourrir des Résistants qui s’entrainent dur en est une autre. Kyla est en charge de cette dure tâche depuis quelques années et c’est avec un plaisir parfois sadique qu’elle dirige sa brigade de cuisine de choc. Enfin de choc … aujourd’hui elle en doute, vu que son commis a réussi mettre le feu au four. Le feu au four quoi ! Il faut y aller pour faire cramer cinq gratins au point d’incendier la cuisine. Quel idiot. En découvrant la scène, Kyla est restée figée, interdite. Et puis son visage s’est lentement animé de colère, passant du rose charmant au rouge menaçant. Les commis avaient très vite compris qu’ils allaient passer un très mauvais quart d’heure.

« Qui ? Qui a fait … ça ? » La voix calme de la jeune femme ne cachait que très mal la colère qui bouillonnait en elle. Ignoraient-ils à quel point il est difficile d’offrir des bons repas à toute une tripotée de résistants affamés quand les fonds dont elle dispose sont parfois quasi-inexistants ?

Un des garçons lève timidement la main. Il semble se liquéfier sur place tant il sue. « Toi ? Je croyais que tu avais un minimum de jugeote, mais apparemment je me suis trompée. Tu peux me dire maintenant comment je vais servir à manger à tous ces gens qui vont bientôt débarquer ? On va leur servir quoi, hein ? Du rien avec sa sauce royale de RIEN DU TOUT ? » Peut-être qu’elle était trop dure avec ses gars, mais on ne fait de bonnes choses sans un peu de discipline. Si elle avait eu du courage, elle aurait appris à piloter et se serait engagée dans un escouade. Les pilotes ont la cote, mais elle en a jamais eu l’étoffe. Juste bonne à faire régner la terreur au milieu des casseroles.

Elle regarde ses commis, tous en train d’essayer de se faire tout petit. S’ils avaient pu creuser un trou pour s’y planquer, ils l’auraient fait sans hésiter. Mais personne n’échappe au caractère de chien de cette ancienne gosse de riche qu’est Kyla. La tension monte insidieusement, elle est palpable dans l’air moite et brûlant (au sens propre comme figuré) de la cuisine. Et là, dans cette ambiance explosive, le commis pyromane craque une allumette : « Oh bah, on a qu’à leur servir des bonnes vieilles patates cuites à l'eau ! » Ses collègues le regardent d’un air horrifié, puis se volatilisent dans les tréfonds de la cuisine. Le garçon comprend son erreur, essaie de les suivre … en vain. Une gorgone aux cheveux bruns, armée d’une grosse poêle à frire se jette sur lui. « TU VAS ME LE PAYER SALE GOSSE ! »

Pour toute personne habituée, cette scène est presque normale. Mais pour la jeune femme qui vient de passer le pas de la porte, c’est un spectacle à la fois effrayant et cocasse. Kyla qui poursuit un pauvre commis avec sa poêle à travers la cuisine … ça peut surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shadowscriptorem.wordpress.com/

avatar
Résistant
Avatar : Hannah Snowdon
Holopad : SehrinNilsJillRayMashaEchoPré-Intrigue




Messages : 2832
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Jeu 27 Avr - 18:35    


Revenue depuis trois semaines d’une mission avec quelques égratignures – pour une fois ! – je me permets de me détendre, zoner et glander. On verra pour s’entraîner plus tard ! D'ici à la fin de semaine début de semaine prochaine, je partirais probablement en mission au vu des réunions qui s’accumulent. Ce n’est qu’une théorie, mais comme on se réunit beaucoup en ce moment et qu’on parle des objectifs et comment les atteindre, procédure habituelle, je me dis que d’ici peu nous repartirons en mission. Ou au moins l’un d’entre nous va s’en aller quelque temps. Égoïstement, je l’avoue, je croise les doigts que ça ne soit pas moi. Pourquoi me demanderez-vous ? Parce que Masha n’a pas de mission en ce moment, juste des entraînements et que j’aime être en sa compagnie. Je crois que j’éprouve des sentiments pour elle, mais il ne le faut pas ! Nous sommes en guerre, nous faisons partie de la Résistance et nos rôles sont importants, on pourrait s’en prendre à elle pour tenter de m’influencer, me forcer à avouer, que j’agisse dans leur sens. Est-ce que je résisterais longtemps si on faisait du mal à Masha, je crains qu’il me soit dur de la voir souffrir et qu’il y aurait des risques que je craque. Nous, membre du commando Suicide sommes préparés à mourir, à être torturé face à nos camarades et à ne pas céder. Je peux vous dire sans aucune hésitation que Sienna est ce qui se rapproche le plus d’une meilleure amie pour moi et pourtant, je serais forte et ne dirais pas un mot si on la torturait devant moi et elle en ferait de même pour moi. Mais ça serait tout autre chose si ça arrivait à Masha. C’est pour cela que je ne peux me permettre d’éprouver de tels sentiments envers elle.

Et pourtant, elle est comme une drogue pour moi, j’ai tellement de mal à m’en passer. Je ne fais pas que la côtoyer, rassurez-vous ! J’ai des amis – autre que mon commando – et un ami qui travaille en cuisine m’a parlé de l’ambiance qui y règne. D’après lui, leur patronne est tyrannique. À ce point ? Il faut que je voie ça de mes yeux pour vraiment y croire. Pas que je le soupçonne de mentir ou déformer la réalité, mais ça me paraît dingue que ça se passe comme ça en cuisine. Vous me direz, moi je me contente de me faire servir et de manger ce qu’on a cuisiné, je ne suis pas sensée m’intéresser à ce qui se passe en coulisses. Mais quand ça concerne un ami, forcément, je me dois de m’y pencher. Amitié oblige ! Alors aujourd’hui, j’ai décidé d’aller y faire un petit tour, peut-être que par « chance » je verrais la « tyrannie » dont il parle. Leur patronne est-elle vraiment folle ? Avec amusement je pense que si elle est comme ça, il faudrait peut-être l’engager dans le commando, elle ferait peur aux ennemis et on passerait discrètement. Une bonne diversion … A vrai dire, je ne m’attendais pas du tout à la scène que je vois alors que je viens de pousser la porte de l’office. Une jeune femme – la chef j’imagine ?! – course un commis avec une poêle à la main. Ok, donc, elle est vraiment dingue. Mon regard parcourt les lieux, je remarque mon informateur cachait derrière d’autres de ses camarades. Ce n’est pas bien de se servir des autres comme bouclier. Bon, vous me direz, je suis mal placée pour en parler, je suis du genre à foncer dans le tas et faire plein de dégâts.

« Mais qu’est-ce qui se passe ici ? » je m’exclame assez fort pour être entendu et surtout qu’on me remarque. Je n’ai pas peur de me recevoir un coup de poêle dans la gueule. Ce serait une bonne anecdote à raconter aux copains ! J’ignore comment la situation a pu ainsi déraper, mais il y a un réel problème pour qu’on en vienne à courser un – pauvre – employé avec une poêle. En plus, une poêle peut devenir facilement une arme ! De toute façon, tout peut devenir facilement une arme à partir du moment où on sait s’en servir. Et je crois que si cette femme arrive à atteindre le garçon après lequel elle court, il va se faire cogner sévèrement. J’avoue, j’ai hésité pendant un bref instant à faire une croche patte à la dingue, mais je crois que ça serait mauvais pour moi et surtout pour une entrée en matière.

_________________

Innocence is gone, what was right is wrong

When you feel my heat, look into my eyes
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Cooking Mama
Avatar : Emma Watson
Holopad :
Brandon + Fauve


Messages : 287
Date d'inscription : 17/02/2017

Localisation : Station 119
Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Lun 1 Mai - 1:07    

« Mais qu’est-ce qui se passe ici ? » La jeune femme se tient dans le cadre de la porte des cuisines. Kyla s’immobilise en pleine course. Qu’est-ce qu’elle fout là, celle-là ? Et d’où elle se la ramène ? Elle ouvre la bouche, l’air offusquée. La jeune femme semble ne pas savoir qu’il faut respecter le patron, dans une cuisine. D’entrée de jeu, elle marque pas un bon point. Kyla jette un œil au commis, lui balance la poêle qu’il esquive de justesse avant de s’évanouir.

Un silence fugace s’installe. Tout est suspendu dans la cuisine, du moins jusqu’à ce que Kyla ne gueule un coup. « ALLEZ AU BOULOT. » Et tout s’anime soudain, tout le monde court dans tous les sens. Deux commis relèvent celui qui s’est évanoui, et l’emporte dans le garde-manger. Qu’ils s’occupent de lui, après tout, Kyla s’en cogne. Maintenant, il saura surveiller correctement la cuisson des gratins de pomme de terre. Elle darde un regard dédaigneux sur la femme qui est entrée, puis fait quelques pas pour la rejoindre. Les mains sur les hanches, les sourcils froncés et les lèvres pincées, elle la toise. « T’es qui toi ? D’où tu oses m’interrompre pendant que j’apprends à mes gars ce que c’est, la vie, la vraie ? » Elle grogne un peu, contrariée. « Faut pas croire que je suis un tyran. C’est pour leur bien que je suis comme ça. Le jour où ils seront tous appelés à se battre, ils sauront déjà esquiver les coups pour survivre. Ils auront pas peur de crever, parce qu’il seront déjà un peu morts de trouille à l’intérieur. » Oh, si la jeune femme ne sent pas l’amertume dans sa voix, c’est qu’elle vaut pas plus qu’un ewok de six semaines. Mais Kyla sent qu'elle a quelque chose de spécial. Elle à un radar pour les gens spéciaux, et il ne lui ment jamais. En même temps, elle est elle-même quelqu'un de spécial ... enfin d'étrange. Bref. Une folle quoi. Et un fou reconnait souvent ses congénères.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shadowscriptorem.wordpress.com/

avatar
Résistant
Avatar : Hannah Snowdon
Holopad : SehrinNilsJillRayMashaEchoPré-Intrigue




Messages : 2832
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Dim 7 Mai - 23:10    


Le temps semble se figer alors que je viens de poser ma question. Quelqu’un va se recevoir cette poêle dans la tronche et je ne sais pas encore qui. Rapidement j’ai ma réponse, c’est le commis qui esquive de justice l’arme d’à point avant de tomber dans les pommes. Petite nature va ! Une poêle ce n’est rien ! J’ai connu bien pire. Mais commis et soldat, sont deux métiers bien différents ! Je n’ai toujours aucune idée de pourquoi il y a eu cette scène mais je compte bien le découvrir, au risque de me prendre des trucs dans la tronche. De toute façon, je doute qu’elle m’attaque, enfin je crois. Si elle avait voulu le faire, elle m’aurait balancé sa poêle au lieu de le lancer sur le commis. Je ne chercherais pas à l’attaquer, tout ce que je veux, c’est discuter et comprendre la situation pour tenter de calmer la situation. Histoire que plus personnes ne se reçoivent des ustensiles. Ce n’est pas un bon environnement pour cuisiner. Vous me direz, je n’en sais rien, moi je ne cuisine pas, mais quand même, la tension et la peur qui y règne, ça ne peut pas être bon quand même ! « Je m’appelle Ascella Maxwell, et vous, il semblerait que vous soyez Kyla Waldon, n’est-ce pas ? Je pensais jusqu’à maintenant qu’on se recevait essentiellement des tirs laser, mais vous m’avez appris aujourd’hui qu’on peut se recevoir aussi des poêles sur le champ de bataille. »

Mais elle marque un point, il est vrai qu’ils sauront esquiver au vu de ce qu’elle leur fait vivre au quotidien. Mon attention est pleinement fixée sur elle, j’ai oublié le commis. De toute façon, il vaut mieux que mes yeux restés braquer sur elle au cas-ou où l’envie vient de me jeter quelque chose à la figure. Une interrogation m’effleure l’esprit. Qu’en sait-elle de ce que nous vivons dans notre propre quotidien lorsque nous allons sur le terrain ? A-t-elle déjà vécu une bataille ? Fait un garrot avec ce que l’on peut pour sauver un camarade. Avec mon pouvoir de guérison, je peux diminuer les dégâts si nous sommes sous le feu ennemi pour le garder en vie, je pourrais bien entendu faire plus si nous n’étions pas en danger. Je n’ai pas le niveau d’un Jedi, n’ayant pas fini ma formation, mais j’ai de bonnes bases de guérison qui sont utiles. « Une question, par simple curiosité, avez-vous déjà participé à une bataille ? » Elle le prendra mal, j’en suis sûre. Tant que je n’ai pas à esquiver quelques objets ou à bloquer un poing, ça devrait aller, enfin je crois.

_________________

Innocence is gone, what was right is wrong

When you feel my heat, look into my eyes
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Cooking Mama
Avatar : Emma Watson
Holopad :
Brandon + Fauve


Messages : 287
Date d'inscription : 17/02/2017

Localisation : Station 119
Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Ven 26 Mai - 23:52    

La brune semble pleine d’assurance, du genre dure à cuire. Quelqu’un à la hauteur de l’estime de Kyla ? Elle a l’air de déjà la connaitre, mais ça n’étonne pas la corellienne. Sa réputation a fait son chemin dès son premier jour ici, et au fil des semaines, des mois, des années, son intransigeance violente est devenue un fait … presque ordinaire. Apparemment pas pour tout le monde vu que cette jeune femme semble être en désaccord avec les pratiques de Kyla. Personne n’a osé les remettre en question depuis un certain temps, vu ce qui était arrivé à un gars qui se prenait pour le boss dans ce camp de résistants. Il a eu un peu de mal à s’asseoir pendant quelques jours. Enfin bref.

Elle aurait eu le temps de répondre à la première question (même si elle était oratoire) de la brune, si son arrogance et sa suffisance ne se battaient pas dans sa tête pour décider de qui parlera. Mais voilà que son interlocutrice lui pose une question bien plus difficile. A-t-elle jamais participé à une bataille ? La réponse, Kyla la connait. Elle a participé à quelques batailles de la Résistance, mais toujours en soutien, que ce soit pour recoudre des gens ou les nourrir à l’arrache. Elle n’a jamais été au cœur de l’action, mais elle connait l’horreur, le sang, les cris, les pleurs, la déchirure dans son cœur à force de voir tant de blessés, de morts. Elle s’est retrouvée sur des planètes, avant d’intégrer les rangs des résistants, ravagées par la guerre ou bien en proie à des guerres civiles. Mais elle est lâche, elle ne s’en est jamais cachée. Elle n’a eu que peu de fois à se battre dans ce genre de situations, et ça lui a suffi.

« Je sais ce que c’est de combattre, si c’est ça que vous me demandez. J’ai vu des horreurs qui vous feraient pleurer pendant des nuits. Personne ici n’a le monopole de la violence, on a tous nos bagages et on a tous foulé un champ de bataille, de près ou de loin, mais on sait ce que c’est le feu, le sang, la peur. Ces gars que vous voyez-là, pour la plupart, ils se retrouvent chez moi parce qu’ils ne sont pas prêts à combattre, mais ils restent utiles à la cause. Faut bien qu’ils aient un peu peur dans leur vie, histoire de pas être surpris quand ils se retrouveront face à des connards qui voudront les tuer. »

Elle laisse un ange passer, presque avec plaisir. Elle sait que ses commis et ses collègues l’ont entendue. Personne ne l’avait jamais entendue parler comme ça. Ça va jaser, mais elle s’en contrefout.

« Et vo… et toi ? »

Elle passe au tutoiement. Kyla sent que la brune n’est pas non plus étrangère à cette violence qu’elle a évoquée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shadowscriptorem.wordpress.com/

avatar
Résistant
Avatar : Hannah Snowdon
Holopad : SehrinNilsJillRayMashaEchoPré-Intrigue




Messages : 2832
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Jeu 1 Juin - 17:22    

Est-ce moi ou je l'ai offensé ? Je n'avais nullement envie de l'irriter, en plus elle a l'air du genre à s'énerver facilement. Je ne dis pas, je ne bronche pas. Je sais bien qu'à peu près tout le monde ici a été marqué par la guerre qui ébranle la galaxie. Chacun vient d'une planète qui a sa propre histoire, certains ont vu ou vécu des horreurs avant que le Premier Ordre arrive au pouvoir. Pour ma part, j'ai ressenti en moi la destruction du Nouvel Ordre Jedi et ça m'a ébranlé, je ne crois pas avoir réussi à me remettre de la mort de mon maître. Je suis d'accord avec elle, personne ici n'a le monopole de la violence. Certains sont dans la Résistance à cause d'histoire de famille, que leurs parents y sont déjà ou bien une sœur ou un frère. J'essaye de ne pas trop m'inquiéter pour les miens, ils savent se défendre, après tout, ce sont des Mandaloriens. Je préfère me dire qu'ils vont bien, si l'un d'entre eux venait à être gravement blessé ou à mourir, je le ressentirais sans doute en moi. Je ne moufte pas lorsqu'elle parle de l'utilité des personnes qui sont dans sa brigade, bien sûr qu'ils sont utiles, tout le monde est utile ici, personne n'est là en touriste. Je n'ai jamais douté de l'utilité de ses hommes et je ne pense pas l'avoir remis en question oralement. Mais peut-être que mes mots ont été mal interprétés ? Ça peut arriver. S'ils n'ont pas la capacité à être sur le terrain, ils savent se rendre pratiques ici. J'espère pour eux qu'ils n'auront jamais à faire face à un membre du Premier Ordre ou tout autre ennemi que l'on peut affronter. « Je ne doute pas de leur utilité, mais au lieu de passer vos nerfs sur eux, vous devriez aller faire un tour en salle d'entraînement, vous trouverez plus d'une personne ravie de se faire taper dessus. »

Je range mes mains dans mes poches tout en enchaînant « Je vois très bien de quoi vous parler, je fais partie du commando Suicide, j'ai donc régulièrement l'occasion d'aller affronter l'ennemi. J'espère qu'ils n'auront jamais à aller sur le terrain, les effets secondaires qui en découlent n'ont rien d'agréables. Au fait, pourquoi poursuiviez-vous ce commis ? » Je fais toujours des cauchemars en rapport avec la chute du Nouvel Ordre, mais vous me direz, c'est encore très récent. Mais en plus de ces cauchemars se rajoutent ceux qui sont liés aux quelques missions que j'ai faite pour la Résistance. Parfois, je me dis que ça serait mieux que je ne dorme pas, tout ça pour éviter d'avoir un sommeil agité. Au moins, la méditation m'aide. Est-ce que j'aimerais retourner en arrière ? N'avoir jamais accepté d'être formée pour devenir une Jedi ? Peut-être. Je serais avec ma famille, chasseuse de primes, ou pas ! Pas sûre que je sois douée pour ça, mais je dormirais sûrement plus paisiblement. Je ne craindrais pas non plus pour la vie de mes proches. Je ne me suis pas fait de nom pour le moment, mon arrivée est encore trop récente, mais je ne doute pas que tôt ou tard le Premier Ordre puisse envisager de s'en prendre à mes proches. Pourtant, ça ne ralentit pas mon envie de me battre. Faire partie du commando Suicide, c'est défoulant ! Croyez-moi qu'on sent l'adrénaline couler dans nos veines ! Ça me shoot au point que je n'ai pas peur de mourir sur le moment. Comment ça se passe quand l'on meurt ? Est-ce qu'il est possible de restituer le corps à la famille ? Ou au moins ses affaires à défaut de la personne.

_________________

Innocence is gone, what was right is wrong

When you feel my heat, look into my eyes
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Cooking Mama
Avatar : Emma Watson
Holopad :
Brandon + Fauve


Messages : 287
Date d'inscription : 17/02/2017

Localisation : Station 119
Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Dim 11 Juin - 22:29    

La salle d’entrainement ? Qu’est-ce que c’est que cet endroit ? A en croire la jeune femme, c’est un endroit béni où les gens se frappent dessus sans aucune raison. Ça pourrait être utile, en effet. Mais Kyla doute que ça l’empêche de passer ses nerfs sur ses collègues de cuisine. Ou peut-être un peu, mais vraiment juste un peu.

Commando suicide, hein ? Si c’est censé l’impressionner, cette information rate un peu son objectif. Certes, il y a de quoi être admiratif, mais rien qu’en étant dans la Résistance, on s’expose à une mort peu agréable de la part du Premier Ordre, par exemple. Et certes, Kyla fait preuve de mauvaise foi en se convaincant qu’elle vaut autant que la jeune femme qui lui parle. Le commando Suicide est admiré, tandis qu’elle … Et bien elle ne fait qu’à manger. Ce n’est pas grand-chose, c’est tout ce qu’elle peut donner à ce mouvement auquel elle croit dur comme fer depuis des années. Elle est lâche, plus que quiconque, parce qu’elle ne montera au combat que si elle n’a pas d’autre choix, parce qu’elle est la reine des coups bas. Digne de confiance, mais lâche.

« Le commis ? Il a cramé tous mes gratins de pomme de terre, il y en avait pour beaucoup d’argent. Et je me suis fixé comme objectif de faire du bon avec peu d’argent. » Chez elle, c’est souvent une histoire d’argent, de toute façon. « Peu importe, il a été insolent, et si je déteste quelque chose encore plus que les gens qui jettent l’argent par les fenêtres, c’est ceux qui sont insolents. » Il faut qu’elle arrête de parler de crédits, ça va la faire passer pour quelqu’un de vénal. Bon, certes, elle est vénale. Mais c’est loin d’être une qualité, alors autant passer ça sous silence.

Après un instant de réflexion, Kyla décrète vite qu’elle s’en fout de ce que peut bien penser la jeune femme avec qui elle commence à arpenter les couloirs de la base de la Résistance de Seltos. Elle a l’air déjà bien au courant de la réputation de la corellienne, alors à quoi bon tenter de lui faire changer d’avis ? Et puis pourquoi elle se soucie tant de son avis ? Rah, sa carapace est-elle en train de se fissurer ? Pas d’états d’âme, voilà ce qu’elle s’était juré en entrant dans le mouvement de résistance contre le Premier Ordre. Même si c’est pour faire à manger, elle ne veut pas perdre son sang-froid. Rien ne dit que demain, ils seront attaqués ici. Rien ne dit que demain, elle devra prendre les armes pour défendre sa peau et surtout celle des autres. Quoi qu’en pense son interlocutrice, elle n’est pas juste une cuistot tyrannique que se prend pour ce qu’elle n’est pas – un héros de guerre – mais elle n’hésitera pas à se battre si il le faut. Elle est peut-être lâche dans sa façon d’être, de parcourir la galaxie seule, sans créer d’attaches, ou bien encore dans sa façon de se battre – un certain mandalorien ne dirait pas le contraire depuis qu’elle lui a envoyé son pied dans les parties … enfin bon – mais depuis longtemps, elle a pris la décision de ne pas reculer devant le combat.

« J’imagine que tu retires une certaine fierté de ton appartenance au Commando Suicide. J’avoue que je suis moi-même très admirative de ces escadrons qui partent nous défendre. Toutefois, je me demande en quoi tu te sens le droit de venir me questionner ou me donner des leçons sur ma façon de gérer ma cuisine. » Elle insiste bien sur le ‘ma’, histoire de bien se faire comprendre. « Personnellement, je n’aurais pas l’audace de te donner des cours de pilotage, malgré le fait que je sache piloter. Il en va de même pour le combat. Malgré ma férocité et ma hargne, je n’irai pas dire aux plus forts des combattants de la Résistance comment réaliser un meilleur crochet du droit. » Elle s’arrête de marcher. La jeune femme qui se tient à ses côtés a-t-elle compris le message ? « Qui t’a demandé d’intervenir dans mes affaires, au juste ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shadowscriptorem.wordpress.com/

avatar
Résistant
Avatar : Hannah Snowdon
Holopad : SehrinNilsJillRayMashaEchoPré-Intrigue




Messages : 2832
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Ven 30 Juin - 21:59    

J'avoue qu'avec les arguments qu'elle avance, c'est une bonne raison pour le courser. Pas forcément parce qu'il a fait brûler les gratins, mais l'insolence mérite au minimum une bonne paire de claques. Moi qui aie du mal avec les ordres, je ne me permettrais pas pour autant d'être insolente envers mes supérieurs. Le respect ça s'apprend ! Avec une poêle à frire ça peut paraître extrême, mais je vous assure que j'ai vu des moyens bien plus extrêmes que de se faire poursuivre par rapport à une personne qui brandit une poêle et qui vous la balance dans la tronche. Est-ce que s'il l'avait reçu il en serait mort ? En tout cas il aurait eu une belle commotion cérébrale ! J'espère pour lui qu'il a retenu la leçon. L'objectif de Kyla est louable, faire bon avec peu, ça permet ainsi de pouvoir investir le reste autre part. Mais reste que maltraiter ses commis n'ait pas une bonne idée, même s'ils sont irrespectueux, il y a d'autres moyens de se défouler, comme la salle d'entraînement. Il y a d'autres façons de passer ses nerfs sur ses subordonnés, autres que de leur balancer des objets à la figure. C'est qu'elle est un danger ! Avec son agressivité, elle aurait bien sa place sur un champ de bataille, la question de pourquoi est-elle en cuisine et non pas à se battre m'effleure l'esprit, mais je préfère la garder pour moi, peut-être que je la poserais plus tard ? Si les jeunes qui bossent pour elle veulent s'entraîner, améliorer leurs réflexes, apprendre à mieux viser, ils trouveront sans problème quelqu'un sur la base pour les aider. Enfin ... pour les réflexes, ils semblent qu'ils en aient des bons d'après ce que j'ai pu voir dans la cuisine. Mais ils n'ont pas les nerfs assez solides, ça, c'est à travailler ! Parce que tout de même, s'évanouir après avoir esquivé une poêle, il faut le faire quand même ! Les ustensiles de cuisine ce n'est rien, en plus il n'a pas été blessé, je pourrais comprendre avec la douleur d'une blessure, mais quand même là ...

Oui, elle a raison, je suis fière de faire partie du commando Suicide – et d'être encore en vie – ils sont comme une seconde famille pour moi. Mais ce n'est pas par narcissisme que j'en ai parlé, c'est pour lui faire comprendre que je connais la dureté d'aller affronter ennemi, que je sais ce que c'est d'être blessé, de voir des amis blessés ou mourir. Ce n'était pas la première fois que je côtoyais le danger en débarquant dans la Résistance, j'ai suivi une formation de Jedi et même si celle-ci n'a jamais été fini, j'ai eu l'occasion de vivre plusieurs aventures. Heureusement, j'ai de bons réflexes qui font que jusqu'à présent je m'en suis sortie en un seul morceau. Mais j'ai déjà eu l'occasion de voir un être cher mourir devant moi, mon maître est décédé durant la chute du Nouvel Ordre. Dur souvenir qui revient me hanter encore aujourd'hui. J'ai pu voir le visage du sith qui lui a ôté la vie, si un jour je le recroise, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour me venger, pour le tuer. Eh oui, je ne digère toujours pas le fait que j'ai dû fuir pour rester en vie. Mais grâce au second Padawan, je suis là aujourd'hui. Je me demande ce qu'il devient ... Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire lorsque je l'entends me parle de cours de pilotage. Oh ! Si elle savait quelle catastrophe je suis avec les vaisseaux, elle n'envisagerait même pas un tel exemple ! J'ai bien réussi à mettre en panne celui de Masha au démarrage, lorsqu'elle a voulu me faire tester le pilotage. Une catastrophe je vous dis !

Mais le point qu'elle soulève est bon, de quel droit je viens me mêler de ses affaires ? A vrai dire, elle me pose une colle là. Je n'ai pas envie – et je ne le ferais pas – de dénoncer la personne qui m'a demandé d'intervenir, il faut que je trouve un moyen de répondre ou au moins, de détourner la question pour aller vers un autre sujet. « Tout d'abord, j'ai entendu parler de toi et j'ai voulu vérifier si c'était vrai. Puis maltraiter ses commis, ce n'est pas très sain. » Je suis fière de ma réponse, assez vague mais qui me défend bien. La question de qui a mouchardé est bien entendu mise sur le tapis, mais si elle croit que je vais cafeter comme ça, elle se met le doigt dans l’œil. Alors, je me contente juste de hausser les épaules, balayant ainsi la question sans y répondre. « Je te montre la salle d'entraînement ? » Oui, je me mets à la tutoyer, et alors ? Ça met venue naturellement, sans que j'y pense. Peut-être qu'elle va devenir accro à la salle de sports et qu'elle arrêtera de maltraiter ses subordonnés ?

_________________

Innocence is gone, what was right is wrong

When you feel my heat, look into my eyes
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Cooking Mama
Avatar : Emma Watson
Holopad :
Brandon + Fauve


Messages : 287
Date d'inscription : 17/02/2017

Localisation : Station 119
Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Dim 23 Juil - 17:13    

Quelle idée lui a pris d’accepter d’aller faire un tour à la salle d’entrainement avec Ascella ? Après avoir inspecté tous les équipements disponibles, le tout accompagné des commentaires de la jeune femme sur la meilleure façon d’en faire usage, et bien que Kyla ne soit pas sûre que la machine là-bas serve vraiment à faire travailler les fessiers, mais plutôt à déstabiliser l’ennemi en voyant à quel point vous êtes ridicule, les deux jeunes femmes ont décidé de faire plus ample connaissance en … et bien en se tapant dessus.

Le genre de choses normales qu’on fait quand on connait quelqu’un depuis quelques heures à peine.

Si Kyla a appris à se battre depuis toute petite, contre l’avis de sa mère mais au plus grand bonheur de son père, le style d’Ascella traduit une certaine … comment dire ? Une certaine grâce intérieure. Ou un truc du genre. Une grâce de l’ordre d’un manchot ivre, mais une grâce tout de même. La mauvaise foi de la corellienne est à son apogée tandis qu’elle échange des coups avec l’autre jeune femme. Elle voudrait réussir à admettre qu’elle apprécie le moment, l’endroit, mais ça serait admettre qu’elle a tort d’agir ainsi avec sa brigade de cuisine. Peut-être qu’elle est frustrée de ne pas avoir plus de responsabilités, peut-être qu’elle s’en veut de ne jamais être sortie de sa zone de confort pour devenir pilote … Peut-être qu’elle devrait se foutre de tout ça et se concentrer sur l’instant présent.

Et plus le temps passe, plus les deux jeunes femmes apprennent à se connaitre en échangeant les coups de poing, de pieds, les mouvements plus élaborés pour mettre l’autre à terre. Elles ne peuvent pas le nier, il y a une certaine alchimie qui se créé, peu à peu, à chaque victoire mais aussi à chaque défaite. On dit que les hommes nouent leurs amitiés en se frappant, mais serait-il possible qu’il en soit de même pour ces deux jeunes femmes pourtant si … différentes ? Car si l’une est appréciée pour son statut presque héroïque au cœur de la Résistance, l’autre n’est qu’une cuistot crainte pas la moitié des Résistants. Pas vraiment de quoi créer un duo de choc, à vrai dire. Au contraire. Pourquoi Ascella irait-elle trainer avec cette femme plus âgée qu’elle et surtout carrément timbrée, qui ne fait qu’errer seule au cœur de ce mouvement qu’elle a embrassé il y a des années de ça pour justement ne plus connaitre la solitude ?

Vraiment étrange, cette journée, vraiment … « AIE »

Les deux jeunes femmes viennent de se coller un uppercut mutuel et s’effondrent ensemble sur le tapis d’entrainement, essoufflées. Au bout de quelques instants, le rire s’empare de Kyla, pour la première fois depuis trop longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shadowscriptorem.wordpress.com/

avatar
Résistant
Avatar : Hannah Snowdon
Holopad : SehrinNilsJillRayMashaEchoPré-Intrigue




Messages : 2832
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    • Dim 13 Aoû - 2:56    


Ce matin en me levant je n'aurais jamais pensé que je me retrouverais dans l'après-midi à échanger des coups dans une salle de sports avec la chef des cuisines. Étonnement, se battre avec quelqu'un ou plutôt, s'entraîner avec une personne fait qu'on apprend à le connaître. Les gestes, les techniques, les défenses peuvent apprendre certaines choses, certes pas tout, parce qu'il faut échanger pour vraiment apprendre à connaître un individu. Pour ma part, étant une Mandalorienne et ayant été élevé parmi mon peuple, j'ai des bases de combat, mais j'ai eu aussi une formation de Jedi, certes pas aboutit mais là, j'ai appris à me battre et ici, j'ai là aussi appris à me battre. Chaque endroit à son propre style de combat et je tente toujours de lier les trois, après tout, ce mélange peut être un avantage. Cela m'a déjà servi par le passé. J'aime me battre et ne refuse jamais une bagarre. J'ai plus l'habitude de le faire avec mes coéquipiers du commando, mais cela ne m'empêche pas comme à présent de le faire avec d'autres. De ce que je peux voir, Kyla sait se défendre et attaquer. Son style lui est propre comme j'ai le mien. Je suis loin d'être une pro dans le combat, mais je sais m'en sortir. Je n'ai pas peur de prendre des coups, pas peur d'être blessée, d'avoir des bleues ou de saigner. C'est comme ça que l'on apprend. Et puis, étant sur la base, je pourrais aller me faire soigner à l'infirmerie directement si les coups qui me sont portés me blessent un peu trop. Par exemple si je me casse une côte ou un membre. Ça m'est déjà arrivé ! Ça n'a rien d'agréable. L'adrénaline est bien entendue plus présente et plus forte lorsque je suis sur le terrain, mais ça reste tout aussi plaisant même si ce n'est qu'un entraînement.

J'espère qu'avoir découvert la salle d'entraînement et ce qu'on peut y trouver attira Kyla et qu'elle y reviendra. Je ne doute pas un instant que venir se défouler ici sera bénéfique, elle passera moins ses nerfs sur ses commis. Je ne sais pas trop comment ça marche dans une cuisine, mais je doute que d'avoir l'air d'une diablesse avec ses sousfifres soit quelque chose de bien. Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre l'une sur l'autre, mais je ne bouge pas sur mes positions sur le fait que si elle a besoin de se défouler c'est ici qu'elle a le faire et non sur les gens qui bossent sur elle. Tout le monde vit sous tension, nous sommes les résistants, nous nous opposons au Premier Ordre et de cela en découle que nous sommes en constant danger. Étant l'opposition contre cet ennemi qui veut conquérir la galaxie – et peut-être même au-delà – il nous faut être constamment vigilant et de par cette vigilance en découle du stress et donc être tendue. Je suis certes plus détendue dans une de nos bases mais jamais totalement. Je ne doute pas qu'ils aient des espions chez nous comme nous en avons chez eux. À tout instant nos positions peuvent être attaquées. En plus de ça, chacun à ses propres soucis ce qui fait que s'il n'est pas stressé par l'idée que l'on nous attaque, il l'est par ses problèmes. Je me dis que c'est la seconde option pour Kyla. Nous nous connaissons à peine alors je ne chercherais pas à creuser.

Nous voilà à terre, projetaient par un coup de poing que nous nous sommes envoyées mutuellement. Alors que Kyla s'esclaffe je finis par en faire de même. Qu'est-ce que ça fait du bien ! Je finis par me relever puis tendre ma main vers l'autre résistante « Arrêtons-nous là pour aujourd'hui. Tu devrais retourner en cuisine, après avoir fait un tour sous la douche, avant qu'elle ne prenne feu. On ne sait pas ce que peuvent faire tes commis en ton absence. » je jette un coup d'oeil vers l'horloge « En plus de ça, j'ai des choses à faire. N'oublie pas de venir te défouler ici au lieu que sur tes commis. En tout cas, ravie d'avoir pu faire ta connaissance, on devrait se refaire ça un de ces quatre ! » après lui avoir souhaité une bonne journée je me dirige vers les douches, pas le temps de me laver véritablement, je ferais ça ce soir en plus, je peux très bien retourner m'entraîner avec l'un de mes collègues et si je prends trop de temps je vais être en retard à ma réunion. Rapide lavage, je me change et file vers ma salle de réunion. Hors de question d'arriver à la bourre !

_________________

Innocence is gone, what was right is wrong

When you feel my heat, look into my eyes
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé

Message Re: Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée mouvementée - ft. Ascella [29 ABY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan d'une journée mouvementée.
» Récit d'une journée mouvementée [Edward & Miloë]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: