Topsites
top1top2top3



 

Partagez | 
 

 [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Message [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Mar 11 Avr - 1:36    



Revenge is sweet, or hot, or both

Masha && Sÿnn

D'Qar
La vie ne lui avait pas fait de cadeau, à Sÿnn. Pour autant, la jeune femme n'avait pas viré aigrie, intolérante, pessimiste ou défaitiste. Sans doute parce qu'on ne lui avait pas appris, ou bien parce que, dans son cas, avoir une telle attitude ne l'aurait absolument pas aidé à survivre, à tout faire pour, malgré tout, aller de l'avant et rester vivante. Bien sûr, elle en avait connu, des personnes, qui s'étaient laissées aller à un tel caractère, mais aujourd'hui, cela faisait bien longtemps qu'elles avaient cessé de respirer ! La vie n'a rien de facile, il faut s'y faire, et ne pas se replier sur soi-même, se mettre en position fœtale en attendant que ça passe ou qu'une grande âme salvatrice et charitable vienne vous sortir de là. Il faut apprendre à se manger des droites en pleine face, et ne jamais hésiter à rendre coup pour coup, lorsque l'occasion vous en est donné. Et puis ... Et puis, dans son cas, cela n'avait pas exactement été comme si elle avait pu comparer sa situation et ce qu'elle avait pu connaître par le passé. Cette vie compliquée, dangereuse et risquée, elle la connaissait depuis toujours, parce que c'était ainsi. Et parce qu'à l'époque, elle n'avait pas encore eu accès aux informations qu'on avait pu lui donner depuis. Elle ne se souvenait pas de ne pas être née sur Vorzyd V mais plutôt sur Metellos.

Oui, la vie et le destin ne l'avaient pas exactement abonnée aux bonnes nouvelles, à une existence paisible et dorée, et rien de ce qu'elle possédait aujourd'hui ne lui avait été entièrement offert. Tout ce qu'elle avait, tout ce qu'elle pouvait dire être sien, elle avait trimé pour l'avoir, ou pour s'en montrer digne. Elle savait aussi très bien que, dans la vie, rien n'est gratuit. Ce qui devait bien permettre à pas mal de personnes d'aller au-delà de cette zone de mystère qui l'entourait, de cette aura pas forcément engageante qu'elle pouvait dégager dès lors que l'on cherchait à gratter un peu trop les zones d'ombre dont elle recelait. Elle n'aimait pas trop qu'on mette son nez dans ses affaires, Sÿnn, sans nul doute parce qu'elle se refusait elle-même de le faire aux autres. Elle avait son jardin secret, ses morceaux de passé qu'elle gardait pour elle, par pudeur, possessivité, et par certitude que, de toute façon, on ne pourrait jamais tout y comprendre parce qu'on n'avait pas connu ça. Parce qu'on n'avait pas été en même temps qu'elle sur Vorzyd V, parce qu'on n'avait pas dû fuir les Vagaari. Parce qu'on n'avait pas appris dans quelles circonstances on avait retrouvé sa mère dans un appartement de Metellos ... Si on se focalisait sur l'énergie qu'elle déployait et sur les réalisations que cela produisait, sans doute pouvait-on comprendre que Sÿnn était une personne de confiance, quelqu'un sur qui on pouvait s'appuyer. Cela avait fait beaucoup pour valider son entrée dans l'Escadron Steel. Et jamais sa place n'avait été remise en cause, pas plus après que Lyana ait pris le Leadership. De toute façon, elles s'entendaient toutes deux suffisamment bien pour que ce changement de commandement ne change rien à leur dynamique. Et peut-être que, désormais, Sÿnn devait se faire à l'idée que la brunette puisse être sollicitée par d'autres que les Steels. Mais de là à être interrompue dans une conversation avec elle et à plus ou moins se voir congédier par une jeune femme n'étant absolument pas sa supérieure hiérarchique et n'ayant techniquement aucun ordre à lui donner ...

Sÿnn s'était exécutée, pour ne pas causer quelque agacement de la part de Lyana vis à vis de son attitude, mais elle n'avait pas pour autant cacher son énervement et sa désapprobation. C'était resté dans un coin de sa tête, et elle ne passerait pas l'éponge, ça non. Non, son truc à elle, ça allait être de prendre sa revanche. Pas tout de suite, pas dans l'immédiat, mais après avoir fomenté un plan. Ou quelque chose comme ça. Sauf qu'entre ce qu'elle pouvait prévoir et sa tendance à l'impulsivité, il y avait un sacré fossé qui l'amenait donc, là, tout de suite, maintenant, à jeter aux oubliettes tout ce qu'elle avait pu planifier ! De toute façon, certains disaient qu'à force de se prendre des coups, les Résistants des escadrons spécialisés finissaient par perdre quantité de leurs neurones pour en venir à avoir une conduite quelque peu désaxée. Mais sans doute ne s'agissait-il que de racontars proférés et propagés par des êtres cantonnés aux cuisines ou à la mécanique, et ne prenant donc jamais réellement directement par au combat ... Quoi qu'il en soit, Sÿnn ne cherchait actuellement aucune logique ni aucune rationalité à son attitude. Elle décidait purement et simplement de s'approcher de la Commandante A'Tuin, car c'était d'elle qu'il s'agissait, alors en grande conversation avec l'un des membres de son escadron, visiblement. On allait voir si la jeune femme trouvait cela très polie d'être interrompue, pour changer !
    Commandante A'Tuin ! Son sourire était quelque peu carnassier, avant qu'elle ne tourne le regard vers le jeune homme qui était jusqu'alors en grande conversation avec sa supérieure hiérarchique. Pouvez-vous nous laisser ? J'ai besoin d'échanger quelques mots avec votre Commandante Soldat, mais promis, je vous la rends après. Et bien quoi ? Au moins, elle, elle s'était montrée polie et respectueuse, en plus d'avoir sourit, ce que n'avait pas forcément fait la brunette la dernière fois !

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad :
DahnAscella



What have you been up to?
I heard that you fell in love, or near enough
Oh girl your eyes betray what burns inside you
But whatever I feel for you
Now the sound of love is out of tune


Messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Mar 11 Avr - 23:25    



Ce jour-là, sans raison, Masha est lasse. Une lassitude qui s’affaisse sur ses épaules ankylosées, se drape tout autour d’elle et l’étouffe, enrubanne sa tête, lui donne la migraine. Cet harassement fait rapidement naître chez elle une impatience à fleur de peau, déjà prompte à surgir en temps normal et désormais exacerbée par l’ennui et la fatigue qui pourchasse la pilote tout au long de la journée. Fréquemment, plus régulièrement qu’une horloge tic-tac, elle soupire, exaspérée.  Dans les couloirs de la base, elle traîne un peu des pieds et lutte contre cette mollesse à laquelle elle se sent terriblement encline aujourd’hui.
Mentalement, elle se contraint à maintenir son attitude habituelle, il en va de sa réputation et de son autorité, le temps où ses actes n’avaient plus d’importance est depuis longtemps révolu et désormais elle doit se montrer perpétuellement prudente, aussi exemplaire que possible. Tout du moins en apparence, ce qui se passe dans les recoins sombres des couloirs, personne n’y prête attention, sauf un droid ou deux peut-être, mais globalement, on ignore volontiers les silhouettes grises qu’on croise sans reconnaître. La base est gigantesque et bien peuplée, pas la peine de s’attarder sur chaque visage. Ainsi, machinalement, lorsqu’elle ne sent aucun regard posé sur elle, Masha se laisse un peu aller et passe en pilote automatique, déambulant au milieu des résistants sans observer avec la même précision que les jours précédents et ceux à venir ce qui se trame autour d’elle.

De temps à autre, un éclair d’attention la foudroie, semble la clouer sur place. Alors, muette et droite comme un « i », elle attend et scrute les êtres qui s’affairent autour d’elle. Aujourd’hui, elle a l’impression d’être étrangère à ces préparatifs, l’entretient des armes et des vaisseaux, le bourdonnement des bavards, tacticiens comme messagers de ragots. Extérieur à cette ruche active, elle se force pourtant à achever sa part de travail. Lentement mais minutieusement, elle inspecte l’équipement de son escadron, à commencer par le sien, comment légitimé ses colères si elle n’est pas elle-même irréprochable ?
Masha débute alors une ronde silencieuse autour de son bwing . Visage dur, traits sévères, bras croisés dans le dos et démarche rigide, elle inspecte chaque centimètre carré du chasseur stellaire. Coups d’œil assurés, efficaces, elle chasse d’un souffle une minuscule poussière qui aurait pu ternir l’éclat de l’appareil, puis se retourne, satisfaite. Rien à redire, rien à signaler, son petit bijou mérite toujours ce titre. Satisfaite, elle a fait volte-face, un sourire arrogant punaisé aux coins des lèvres. Elle cherche la première victime de sa ronde tyrannique.

Rapace cruel, elle repère enfin sa proie. A quelques mètres d’elle, à demi-dissimulé par l’aile de son vaisseau, un jeune homme sifflote. Forcément, un paresseux qui se cache d’autant plus ! Idéal pour commencer la journée. D’un pas vif et annonciateur de son courroux naissant, elle fond sur lui et l’interpelle d’un ton menaçant. La semelle de ses bottes martèle le sol froid couvert de poussière, il résonne comme un glas pour le cadet innocent.

« Soldat ! Il est à vous ce vaisseau? »

Ahuri, il hoche la tête timidement. Il ne sait pas ce qui arrive mais appréhende déjà ce qu’il croit pressentir. L’écusson à son épaule annonce qu’il n’est pas de l’escadron de la commandante, elle se fera pourtant un plaisir de le corriger, abuser de son autorité pour saper le moral d’un insouciant c’est tout ce dont elle a besoin. Or cette victime, elle vient de la trouver. Elle commence à examiner l’engin, un masque dédaigneux dissimule une attitude féroce, un sourire carnassier. Par de petites onomatopées dépréciatives, elle signale l’imminente charge de sa lassitude.

« Hum… Mouerf… Pas terrible tout ça. »

Elle se rapproche du jeune homme apeuré et commence l’offensive à laquelle elle prédit déjà un crescendo théâtral :

« Je suppose que vous m’autoriserez bien une simple et discrète question ? Vous a-t-on appris à entretenir un vaisseau, de guerre qui plus est ? »

Mais avant qu’on ne lui offre une réponse pitoyable, voir burlesque, une crinière blonde interrompit toute remontrance. Le soldat fut certainement soulagé de savoir son exécution remise à plus tard, mais le regard noir que lui asséna Masha lui fit comprendre qu’il n’échapperait pas à sa sentence. Il déguerpit sans demander son reste après un salut militaire plus que vite expédié.
Furibonde, mais maîtresse d’elle-même la commandante se tourne vers son interlocutrice nouvelle et, apercevant un charmant minois se sent désolée de devoir faire d’elle sa première victime. Elle hésite une seconde avant d’entamer la conversation, jete un coup d’œil expéditif aux décorations de la blondinette sans prêter attention à son unité, avant de demander :

« Lieutenant ? Que me vaut cet honneur ? Je vous pris de bien vouloir être concise, comme vous le voyez, j’ai à faire. »

Tout en parlant, la pilote prend soin de détailler les traits de la jeune femme qui lui fait face. Son visage lui est très vaguement familier, mais elle se trouve bien incapable de le situer. Elle l’a certainement entre-aperçu peu de temps auparavant, mais quand, elle n’en sait rien. Où, encore moins, pas dans ce hangar elle en est certaine, elle connait bien les pilotes ou les mécaniciens qui le fréquent. Peut-être était-ce à la cafétéria ? Peu probable. Mais pour l’instant, elle s’en moque bien, tout ce qu’elle souhaite c’est la remettre à sa place et retourner à ses petites affaires.

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Jeu 13 Avr - 22:45    



Revenge is sweet, or hot, or both

Masha && Sÿnn

D'Qar
D'ordinaire, Sÿnn était bien meilleure observatrice que cela ! Finalement, un deuxième coup d'oeil lui fit comprendre que la Commandante A'Tuin n'était pas en grande conversation avec l'un de ses soldats. En réalité, il ne s'agissait pas d'une discussion mais plutôt d'une altercation, ou d'un remontage de bretelles, tout dépendait la portée et l'importance que vous vouliez donner à la chose. A moins que cela ne tienne aussi du registre de vocabulaire dans lequel vous vouliez vous exprimer. La jeune femme n'avait pas grandi au milieu de la haute, comme on dit, et elle avait surtout appris l'essentiel de ce qu'elle savait aujourd'hui dans la rue. Et cela se sentait, parfois, dans ses actions, ses réactions, son manque d’inhibition, aussi, mais également dans le peu d'importance qu'elle accordait à garder la vérité pour elle-même ou dans le choix des mots qu'elle pouvait employer. Pourquoi tourner autour du pot ? Pourquoi s'évertuer à employer des synonymes relevant d'un registre de vocabulaire un peu plus soutenu ? Dans tout le cas, le message restait le même, et se devait d'être exprimé. Oui, donc, la Commandante A'Tuin était surtout en train d'exercer son autorité sur un soldat, et ce dernier n'était absolument pas dans son Escadron ! Un simple coup d’œil à son macaron le laissait se comprendre.

Mais Sÿnn n'avait pas fait attention à ça. Sans doute parce qu'elle ne s'intéressait absolument pas au soldat. Ce dernier aurait pu avoir trois jambes, quatre paires d'yeux, marcher sur les mains et avoir la peau toute rose que cela lui aurait été parfaitement égal ! Ce n'était pas lui qui importait, parce qu'il n'était pas au centre de son attention, présentement. En quelque sorte, il ne serait malheureusement jamais qu'un dommage collatéral s'il choisissait de rester dans le coin. Quoi qu'il ne se fit absolument pas prier pour décamper dès lors que Sÿnn le lui demanda, non sans se retrouver victime du regard noir de la Commandante A'Tuin. Bon, il n'aurait qu'à frôler les murs et se faire oublier, sans doute ... Un petit sourire narquois remplace le sourire carnassier sur les lèvres de Sÿnn en apercevant sa vis à vis jeter un coup d’œil à son uniforme. Pour une fois qu'elle portait sa veste par dessus son T-shirt ! Sÿnn n'était pas des plus à cheval sur la tenue réglementaire. Oh, bien sûr, elle faisait toujours ses lacets, cela évitait de tomber ou de vous manger les remarques de petits malins qui pensaient que vous n'aviez absolument pas vu que, oh, zut !, vos lacets étaient défaits ! Mais, bon, enfiler sa veste, parfois, cela tenait de l'inutile pour elle, surtout quand il faisait chaud. Quoi qu'il en était, elle ne l'avait pas tout à fait fermer, la gardant ouverte, juste ce qu'il fallait pour faire circuler l'air et la décoller un peu de sa peau. De quoi laisser apparaître le T-shirt blanc cassé qu'elle portait en dessous, aussi ...
    Oh, mais me voilà alors toute honorée de me voir accorder une infime fraction de votre si précieux temps Commandante A'Tuin ! A croire que vous n'avez jamais un instant pour vous ! C'est vrai, la dernière fois, en venant interrompre la conversation que j'avais avec ma supérieure, la Commandante Kira, vous sembliez également bien pressée de me voir déguerpir et de me signifier la supériorité de vos occupations par rapport aux miennes ... Elle était plutôt mignonne, pour une casse-pied psychorigide ! Quoi ? Était-ce mal de la qualifier ainsi, tant que cela restait dans son esprit ? Bon, peut-être qu'elles partaient du mauvais pied, et que Sÿnn était mauvaise langue, mais jusqu'à maintenant, son interlocutrice ne lui avait donné aucun motif de contredire ce qu'elle pensait d'ores et déjà d'elle !


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad :
DahnAscella



What have you been up to?
I heard that you fell in love, or near enough
Oh girl your eyes betray what burns inside you
But whatever I feel for you
Now the sound of love is out of tune


Messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Sam 22 Avr - 23:10    



L’intention première de la commandante est de se débarrasser dès que possible de la conversation inopportune qui vient de lui tomber dessus. Elle veut simplement retourner à ses tyranniques inspections de bwing et alors asséner à ce misérable soldat les remontrances qu’il mérite. Elle a encore à l’esprit sa grimace de tauntaun apeuré. Elle imagine parfaitement ses petits yeux sombres et larmoyants implorant sa pitié. Mais cette clémence ne fait pas partie de son vocabulaire et de telles demandes ne font que l’énerver plus encore. Une chose est sûre, tôt ou tard, il passera un sale, un très sale quart d’heure. Elle préfèrerait que ce moment survienne rapidement.
Cependant, l’attitude narquoise qu’adopte la blondinette, et tout particulièrement son ton goguenard, chasse l’avorton indiscipliné des pensées virulentes de la pilote. Le rat qui s’est enfuit sans demander son reste attendra, pour le moment elle a finalement d’autres chats à fouetter. En l’occurrence une subordonnée qui mérite qu’on la remette à sa place et ce dans les plus brefs délais, un tel manque de discipline n’est pas tolérable. Bien qu’à demi-agacée par l’idée de sermonner des fantassins dont elle n’a pas la charge et ne connait que mal le travail, Masha n’a pas le moins du monde l’intention de se laisser faire, cet échange ne prendra fin que lors de sa victoire.
Avant d’attaquer à son tour, elle choisit une posture adéquate : jambes fermement ancrées dans le sol, sourcils froncés, bras croisés sur sa poitrine menue, une allure aussi assurée que le sont ses intentions mais qui se veut également souple, il ne faut pas non-plus que l’ennemi se croit en mesure de l’effrayer. Elle annonce alors :

« Lieutenant, vous me semblez pourvue d’une perspicacité à toutes épreuves ! En effet, les responsabilités liées à mon grade et à mes fonctions rendaient probablement ma conversation avec la Commandante Kira prioritaires aux vôtres. J’ose espérer que vous êtes également munie de bon sens et que vous comprendrez donc qu’il n’y a pas lieu de s’offusquer pour de telles broutilles ? »

Plutôt que l’offensive directe, Masha choisit un ton calme, faussement raisonnable et pourtant empreint de taquinerie. Elle veut laisser son adversaire se fatiguer un peu avant de riposter à son tour, se donner le temps d’étudier le terrain pour pouvoir se concentrer sur les failles des défenses ennemis. Il n’est pas question de se précipiter tête baissée en terre inconnue, trop de risques inutiles et de belles occasions manquées. Non, pour l’instant il faut attendre et faire traîner le propos, légèrement reculer pour mieux sauter par la suite, et si possible écraser en retombant l’ego et la fierté de son interlocutrice.
Tout en lui répondant, la pilote se remémore vaguement la scène sont il est question, visiblement source du désagrément immédiat. L’incident remonte à plusieurs jours déjà, peut-être même plusieurs semaines. Elle n’en est pas certaine et, au fond, s’en moque un peu, beaucoup, une affaire des plus banale comme mille rythment son quotidien, à peine avait-elle quitté la Leader des Steels que cette histoire avait dû s’échapper dans les tréfonds de ses cellules grises. Cette jeune femme à l’aplomb mal mesuré n’est sûrement ni la première ni la dernière des résistantes à avoir été évincée de la sorte par Masha. Celle-ci remarque cependant qu’elle reste à ce jour la seule à être venue lui demander des comptes. De cette attitude, elle ne sait que penser et hésite à lui attribuer courage ou simple idiotie. Cette blondinette mérite peut-être son respect finalement. A voir, en attendant, elle étudie.

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Sam 29 Avr - 19:48    



Revenge is sweet, or hot, or both

Masha && Sÿnn

D'Qar
Être politiquement correcte, tout bien faire comme il faut ou encore savoir arrondir les angles étaient de parfaits exemples de ce dont n'était pas toujours capable Sÿnn. Tous ces concepts s'étaient introduits dans sa vie à une époque où elle n'était déjà plus en âge de recevoir des apprentissages quotidiens en des domaines jusque là encore inconnue pour elle. Elle avait alors 16 ans, un âge où, en plus, on s'obstine parfois à bien camper sur ses positions et à tout faire pour manifester son refus d'obéir, son refus de rentrer dans la moindre case, d'être catégorisé, d'être obéissant et de respecter les adultes. Oui, elle avait eu la tête dure, à l'époque, mais le Colonel n'avait alors rien lâché, et se portant garant pour elle, Sÿnn n'avait eu d'autre choix que de se faire à l'idée que, peut-être, il n'y avait pas d'âge pour apprendre, qu'elle devait accepter de revoir les mécanismes et logiques qui dictaient et dirigeaient son existence jusque là. Mais rien ne se change en un jour, et les transformations totales, cela tient sans doute bien plus du mythe que de la réalité ! Alors, Sÿnn, elle continuait de se démarquer de par son caractère, et s'épanouissait très bien telle qu'elle était. Elle ne se focalisait pas sur ce que l'on pouvait bien dire d'elle, mais plutôt sur le fait que, jusqu'à maintenant, on ne l'avait pas encore menacée d'un coup de pied au cul pour virer de la Résistance ! Elle avait sa place, et peut-être suffisait-il simplement aux gens de se faire à l'idée. D'accepter de la recevoir telle qu'elle était, comme elle, elle avait accepté de faire des efforts et d'apprendre. Plus ou moins.
    En effet, me voilà perspicace ! Sans doute parce qu'on ne fait pas monter en grade des incapables et des idiots. Quoi que des fois, on peut sans doute se poser la question ... L'interrogation n'était absolument pas dirigée vers son interlocutrice, et ne lui était absolument pas destinée non plus ! Il s'avérait simplement que Sÿnn exprimait souvent les choses comme elle lui venait, et que, présentement, il était vrai que, si on lui avait demandé son avis, elle aurait sans doute trouvé à redire sur les grades accordés à quelques spécimens de la Résistance ! Sans doute parce qu'il y avait quelques misogynes et machistes dans le lot, et que ce genre de trucs, ça passait pas forcément à ses yeux, surtout quand elle était la proie de quelques reluquages de fesses et de poitrine, et qu'elle était censée ne pas pouvoir réagir parce que, dans la hiérarchie, ils lui étaient supérieurs, ces abuseurs là ! Oh, mais ne vous méprenez pas ! Je comprends parfaitement les priorités dues à votre grade similaire, seulement, il y a d'autres manières d'interférer dans une discussion pour y mettre fin et ouvrir la voie à une autre. Sauf votre respect, Commandante A'Tuin, votre manière à vous a été des plus impolies.
Sans doute s'agissait-il d'un jugement personnel. Et sans doute d'autres qu'elle aurait passé l'éponge, oublié, mais pas elle. Pas qu'elle soit une chieuse, ou qu'elle est un ego surdimensionné au point de ne pas supporter la moindre contrariété. Mais le fait était qu'il y avait sans doute eu un petit quelque chose chez la Commandante qui avait empêché Sÿnn de passer à autre chose et de faire une croix sur tout ça. Un petit quelque chose sur lequel elle ne mettait pas encore de nom. Mais sans doute cela viendrait-il. Et c'était en partie pour ça qu'elle était venue aborder, ou alpaguer, c'était comme on voulait, la dite Commandante. Parce que, peut-être qu'en étant en sa présence, les choses s'éclairciraient. Et puis, Sÿnn avait fini ses entraînements journaliers, et Lyana n'avait pas prévu le moindre briefing dans les prochaines heures à venir, du moins, aussi loin qu'en savait la jeune femme ! Il fallait bien passer le temps, le mettre à profit sur des choses utiles, tout ça tout ça ...

BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad :
DahnAscella



What have you been up to?
I heard that you fell in love, or near enough
Oh girl your eyes betray what burns inside you
But whatever I feel for you
Now the sound of love is out of tune


Messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Ven 12 Mai - 16:08    


Cette conversation tournait presque au jeu pour Masha qui s’amusait finalement de l’aplomb de la jeune lieutenante. Peu de gens s’aventurent à lui tenir tête, et finalement, elle trouve qu’un ennemi lâche et fuyant, diverti bien moins qu’un adversaire qui se défend bec et ongles jusqu’au bout. Cette audace dont fait preuve la Steel l’impressionnerait presque, comble en tout cas parfaitement sa lassitude et son ennui, en fin de compte, cette altercation lui semble bien plus charmante que le banal savon qu’elle aurait pu passer au soldat qui s’est désormais volatilisé. Mais à peine la blondinette a-t-elle répondu que la plaisanterie prend fin et la pilote sent à nouveau son sang bouillonner, elle est prête à bondir et pourtant se maîtrise.
Dans la remise en question hiérarchique de la Résistance formulée par Sÿnn, Masha décèle une attaque personnelle, une contestation de ses propres galons qu’elle a elle-même cousus avec grand soin sur son uniforme. Or ces écussons bariolés, ils témoignent de son existence des cinq dernières années, ils portent sa fierté, symbolisent sa réussite et surtout son ego. En les discréditant, son interlocutrice vient de commettre un crime de lèse-majesté absolument intolérable. Plus question pour la commandante de se distraire, plus question de douter des mauvaises intentions de la petite blonde qui lui fait face. Elle a beau avoir des yeux hypnotisant et un sourire dont on voit encore l’ombre sur ses lèvres sûrement tout aussi beau, elle vient de signer son arrêt de mort et la sentence ne tardera certainement pas à tomber.

Le regard de Masha se durcit, les commissures de ses lèvres se crispent dans un rictus amer. Elle se redresse, toise l’impudente avec un mépris qu’elle ne cherche pas même à dissimuler, la tête haute et les sourcils froncés, elle écoute attentivement les dernières remarques de celle qu’elle ne voit plus que comme une délicieuse subalterne qu’elle va casser lentement, minutieusement. Dans les propos de cette dernière, elle ne lit que cynisme et une fois son discours terminé, elle laisse passer un ange avant de répondre. La pilote réfléchie, avec une méchanceté latente, elle cherche les failles, les faiblesses, veut frapper là où elle est sûre de pouvoir faire mouche. Enfin, sur un ton posé, glacial, elle répond avec une sobre ironie, désireuse d’en apprendre davantage sur son adversaire avant de lancer l’offensive, elle ne peut cependant s’empêcher d’en esquisser l’ébauche :

« Mais il est vrai que vous me semblez maîtriser l’étiquette à la perfection et que vous l’appliquez d’ailleurs avec précision ! Chère demoiselle, serait-ce vos bonnes manières qui vous on conduit jusqu’ici ou bien devez-vous vos responsabilités actuelles à d’autres atouts plus… primaires? »

La pilote laisser tomber l’ultime mot dans un sourire fourbe et carnassier tout en parcourant la silhouette de Sÿnn de haut en bas d’un rapide coup d’œil appuyé qui n’est certainement pas passé inaperçu. Masha sait bien au fond d’elle que cette attaque est d’une petitesse pitoyable et qu’un jour ou l’autre elle le regrettera, elle perçoit déjà au creux de sa poitrine la naissance de remords. Mais tant qu’elle sera en mesure de les refouler, elle s’en moque et attend avec impatience la réponse de sa proie.

HRP:
 

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Jeu 25 Mai - 22:26    



Revenge is sweet, or hot, or both

Masha && Sÿnn

D'Qar
Les gens ne la comprennent pas toujours. En fait, pour être absolument précis et véridique, les gens ne la comprennent jamais totalement. Sans doute parce qu'elle n'a pas le comportement le plus conventionnel qui soit, et que, justement, il y a aussi le fait que ses conventions à elle ne sont pas celles des autres, et que les conventions de tous, pour beaucoup d'entre elles, coulent sur elle comme de l'eau sur des feuilles. Elle n'y a pas été habituée assez jeune, et il lui faut encore s'y familiariser, alors même qu'elle refuse de toute façon de les faire siennes. Elle comprend, ou croit comprendre, la façon de raisonner et d'agir des gens, mais parfois, cela la laisse interrogative, voire même navrée pour ses interlocuteurs. Toutes et tous semblaient si souvent bien trop se compliquer la vie, à ses yeux. Au lieu d'être directs et frontaux, ils prenaient des virages, se rallongeaient la route. Ils se perdaient un peu en chemin, aussi, à moins qu'ils ne perdent plutôt de leur verve et de leurs motivations initiales. Elle, elle ne s'embarrassait pas de chercher à tout prix à rentrer dans un moule. Tout comme elle ne faisait pas tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire quelque chose. Elle ne conceptualisait pas, ne réfléchissait pas, et elle y allait. Elle parlait, elle agissait, et ensuite, advienne que pourra. Sauf que parfois, voire même très souvent, cela ne passait pas entièrement, voire même cela ne passait pas du tout ! Et visiblement, là, présentement, sans trop le chercher, et sans même le vouloir, Sÿnn venait de créer quelque point d'accroche entre son interlocutrice et elle-même. Dans sa tête, dans son esprit, il n'y avait eu nulle malice, et aucune attaque personnelle formulée à l'encontre de la Commandante A'Tuin, mais visiblement, celle-ci n'avait pas du tout la même idée en tête ! Sÿnn n'avait suivi aucun cursus sur l'étude du mental ou du comportement, mais il n'y avait pas besoin d'en avoir fait pour clairement lire comme dans un livre ouvert sur le visage de la jeune femme debout face à elle ! Cependant, cela ne la désarçonna pas, pas plus que cela ne la fit venir à quelque sérieux feint et forcé.
    Je crains fort que si vous cherchez quelqu'un maîtrisant l'étiquette et les conventions à la perfection, il vous faille chercher ailleurs que chez moi ! Je n'ai pas grandi au sein de la Nouvelle République, pas plus qu'au sein du Premier Ordre moi ... J'ai d'ailleurs survécu plutôt que vécu, et puis ... Ouais, j'ai jamais appris à m’embarrasser de règles de prudence et de faux semblant. Elle haussa les épaules, avant de plisser quelque peu les yeux face aux dernières paroles de son interlocutrice. Et sans doute sa réaction à venir fut-elle une preuve supplémentaire que, décidément, elle n'avait pas grandi sous le poids des mêmes conventions sociales, des mêmes exigences, et des mêmes réactions enseignées et inculquées aux gens ! Oh, vous voulez parler de ma poitrine et de mon cul, c'est ça ? Vous voulez savoir si j'ai bénéficié d'une promotion ... Comment vous dîtes ça ? ... Horizontale ? Bah, nan, en fait, pour le coup, ils m'ont servi à rien, je dois mes galons à la Commandante Kira, et elle est pas trop portée sur le saphisme ... Quoi que j'ai jamais essayé avec elle, mais bon, ça se sent que c'est pas son truc ! Et puis, j'ai baisé personne pour entrer dans la Résistance et entrer chez les Steels ! Le Colonel qui m'a recrutée avait certes été raide dingue de ma mère, visiblement, à leur temps, mais j'avais que 16 ans quand on s'est rencontrés ! 16 ans, c'était trop jeune pour lui ! Elle marque une pause, avant de reprendre. Vous êtes toujours incisive avec les gens, ou j'ai droit à un traitement de faveur ? Je vous visais pas, vous savez ... Mais y a quand même de sacrés idiots macho et misogynes qui me font des propositions déplacées, sous couvert de vouloir parler de moi en bien à qui de droit. J'ai pas besoin qu'on plaide en ma faveur hein !


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad :
DahnAscella



What have you been up to?
I heard that you fell in love, or near enough
Oh girl your eyes betray what burns inside you
But whatever I feel for you
Now the sound of love is out of tune


Messages : 363
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    • Dim 16 Juil - 14:18    


La surprise frappe Masha de plein fouet. Comme une gifle soudaine dont elle ne sent et ne sentira jamais la marque cuisante sur sa joue pâle. Elle ne pigmente pas sa peau de rouge, ne laisse que cette sensation curieuse et désagréable d’inattendu, cette horrible impression d’être prise de court, et l’imprévu, c’est tout ce que la brunette déteste.
Depuis des années, elle se persuade que la spontanéité est primitive, qu’elle ne ferait qu’accroître dangereusement sa marge d’erreurs. Elle l’évite donc, autant que possible, aime et s’applique à la contrer en planifiant, anticipant les faits, les gestes, les mots de chacun, à commencer par les siens. Ce trait un rien obsessionnel s’est accentué lors de son entrée au sein de la Résistance et il la défini indéniablement aujourd’hui. Mais la jeune femme qui lui fait face semble au contraire priser l’impulsivité et reste imprévisible pour la commandante.

La réaction de la jolie blonde aux propos crus et cruels de Masha la déroute immanquablement. Elle avait imaginé la colère, le mépris ou l’abattement, tout lui semblait envisageable finalement. Tout, sauf cette quasi indifférence qu’elle lui offre en retour. Elle s’était habituée à voir ses mots faire mouche, il n’en est rien cette fois-ci. Tristes syllabes stériles n’ayant visiblement pas même effleurée leur cible, elles gisent entre les deux femmes, à demi-oubliées.
Immédiatement, les remords surgissent. Masha ne peut que s’en vouloir, s’être abandonner à de telles bassesses pour les voir se révéler aussi inefficaces n’est pas digne d’elle. Elle s’excuserait presque, mais n’en fera évidemment rien, sa fierté a pris un coup, il n’est pas question de l’achever de son propre chef. Désorientée, elle ne sait que dire, ne sait que faire et attend la fin du discours de la Steel comme on attend une sentence. Elle fulmine, ne trouve ni réponse ni attitude à adopter espère avoir le temps de trouver les mots, justes cette fois-ci, car elle ne peut rester les bras ballants, muette dans une telle confrontation.

Son sourire narquois a fondu, elle porte sur ses traits une expression contrariée, une mine presque boudeuse de petite-fille trop gâtée qui se verrait contredite pour la première fois. Lentement, elle croit réaliser ce à quoi elle prend part. Elle croit discerner autre chose au cœur de cette banale dispute entre deux résistantes échaudées. Ici, elle sent qu’elle n’aura pas le dernier mot, qu’aucune d’elles ne l’aura vraiment. Masha ne l’accepte pas, pourtant cette fois-ci elle n’a pas raison, pas plus qu’elle n’a tort. Elle n’arrive pas vraiment à se l’expliquer, ne parvient pas à la nommer, mais pour une raison qu’elle ne saurait totalement saisir, ce conflit n’aboutira pas.
A ce constat, elle choisit de ne pas céder pour le moment, d’une part parce qu’elle trouve cette idée risible, d’autre parce qu’elle ne peut s’empêcher d’appréhender l’inconnu. Après un haussement d'épaules, elle soupire d'une voix presque éteinte:

« Il me semble que c'est vous qui êtes venue m’interrompre en premier lieu, or comme vous me l'avez justement fait remarquer, cela n'a rien d'agréable. Quant aux choix de la commandante Kira, je ne les remets pas réellement en doutes, après tout, elle a justement obtenu ses gallons.  »

Masha soupire, cette conversation n'ayant pas pris la tournure qu'elle espérait, elle semble s'en lasser, aimerait passer à autre chose.

« Au fait, qu'est-ce que vous espériez en venant me trouver?  »

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: [FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Revenge is sweet, or hot, or both ⚔ Masha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erbin Jefferson Blevins ∞ Revenge is sweet and not fattening
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: Anciens RPs-
Sauter vers: