Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 In your memories, guide me to the Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 109
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message In your memories, guide me to the Force    • Dim 9 Avr - 18:24    




In your memories, guide me to the Force

with Gabriel

Bacta ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit alors que j'émerge difficilement de mon sommeil. Ma main en rencontre sa cause en touchant un pansement de bacta sur ma joue. M'arrachant une petite grimace de douleur. Je m'en redresse soudainement, mes souvenirs affluents dans ma tête comme-ci ils venaient de se produire. Le tir de blaster effleurant mon visage, suivi cette pluie de débris et les éclairs de ce monstre de Chevalier de Ren. Pourtant tout ces souvenirs sont bien présents dans ma tête, que s'est-il passé ensuite ? Tout devient flou. Mon père se battant avec cette dingue, on tentait de s'enfuir vers les Speeders et soudain, plus rien. Le trou noir avec une terrible sensation d'agressivité, de colère et de perte de contrôle. " Ton agressivité a contraint l'équipe d'extraction à user de bâtons paralysants pour te conduire en lieu sur, petite Myri. Et avant que tu ne m'assailles de questions harassantes, nous sommes sur Fenves, dans une base de la Résistance. Bravo, tu es une soldat bien téméraire."
Cette ironie dépressive ne peut venir que de Wadee,
mon droïde veillant sur moi dans un coin de la pièce, étrangement assis sur le fauteuil des visiteurs. Rester debout comme tout bon robot ne fait donc pas partie de ses fonctionnalité...

--------- Quelques jours plus tard ---------
" Permets-moi d'émettre encore des doutes sur ce que tu veux entreprendre petite Myri. C'est une bien mauvaise idée et m'embarquer de force dans cette escapade me désole. Nous devrions au moins consulter Maître Galen pour vous en dissuader "
" On en a déjà parlé Wadee, tu viens et pas un mot à mon père. J'ai laissé un message, ça suffit. "
Un message... Cela me fait vaguement sourire. " J'ai besoin de me retrouver un peu seule, ne me cherche pas. Je t'aime ". Inutile de détailler mes plans au risque de me retrouver enfermée dans ma cabine durant un siècle. Je ne veux pas lui faire de la peine, surtout en ces temps troubles, mais j'ai besoin de recul et d'indépendance. Participer aux opérations de la Résistance était une belle erreur. J'ai risqué ma vie et au final rien accomplis d'autres que de me faire capturer. Force ou pas Force, sur un champs de bataille, je suis inutile. Me former en tant que Padawan ? Papa adorerait mais j'en émets des réserves, tout comme à l'époque ma mère à du l'en dissuader également.

Ses doutes, ils font partie de ma fuite de Fenves. Tant que je ne suis pas sûre de moi, je ne compte pas m'éterniser au sein d'un camp de la Résistance ou auprès des Jedi. Naboo étant une zone interdite également, je me tourne inévitablement vers le seul lieu dans la galaxie m'étant familier. Yavin IV. Jamais je n'y suis retournée depuis notre fuite du massacre et la mort de maman, pourtant, au fond de moi, je sais que je dois m'y rendre. Maman ne voulait pas que j'embrase la vie de papa, je dois lui demander pourquoi !

--------- Yavin IV ---------
Le cargo de fret vient tout juste de me déposer, quelques crédits ont suffit à m'assurer le voyage en toute discrétion jusque Yavin IV. Ils viendront me récupérer à leur retour dans quelques jours, Wadee m'accompagne justement pour garder les communications ouvertes. La planète n'est plus que l'ombre de mes souvenirs. Les bâtiments de mon enfance font place à des ruines laissées à l'abandon. La nature reprends sa place et envahit chaque parcelle de terrain. J'ai du mal à imaginer qu'il y a peu, les rebelles avaient établis leur base ici, ni que plus récemment, l'Ordre Jedi florissait ici.

Bon, seulement, je ne suis pas venue ici par nostalgie ou pour faire du tourisme. Je suis ici pour retrouver quelqu'un que je n'ai plus vue depuis longtemps. Car oui, même si tout est à l'abandon, mort à l'image de tous les gens de biens tombés ici, quelqu'un m'attend pourtant ici. Non loin du temple, le seul endroit étant hors de mes souvenirs car inexistant à l'époque. " Je suis arrivée. Reste ici Wadee, mets-toi en veille. "

Les lieux sont également vétustes et luttent contre la nature pour ne pas disparaître pourtant tout est silencieux. Comme-ci la faune locale se taisait par respect pour les morts se reposant ici. En effet, c'est le cimetière du massacre. Des tombes, anonymes pour la plupart, rendant hommage aux personnes tombées lors du raid mené par les Chevaliers de Ren. Jedis, Padawans, apprenties,... Ils avaient choisi cette vie de danger, mais une personne n'avait rien à voir dans cette guerre. Une victime collatérale, ayant donnée sa vie pour me protéger ce jour-là... La voilà... Et même si je me suis jurée d'être forte, des larmes s'écoulent de mes joues et mes jambes fébriles s’affaissent pour me retrouver à genoux face à cette tombe."Bonjour maman... Je suis revenue. "


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Grey Knight
Avatar : Sam Claflin
Messages : 243
Date d'inscription : 29/10/2016

Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Mar 11 Avr - 13:44    




 IN YOUR MEMORIES, GUIDE ME TO THE FORCE

feat Myri Allura



Cela faisait plusieurs mois qu'il y pensait. Il n'avait tout simplement pas pris le temps de le faire. Et c'est uniquement après la bataille de Naboo qu'il s'était décider à revenir. Si Naboo avait été son berceau, Yavin IV avait été son foyer, son école, et majoritairement sa vie. Il se posa non-loin du temple Jedi, à une distance suffisamment respectable pour ne pas se faire repérer par d'éventuels ennemis... Marvin...était lui-même. Il boudait. Oh il ne s'était pas mis en veille malheureusement, il était simplement là, à pousser des bips de contrariétés. Il aurait sans doute préféré rester au Temple Jedi, où ik-025 aurait sans doute pu le réparer... Mais Gabriel avait besoin de quelqu'un pour garder le vaisseau pendant qu'il n'était pas là, et il n'avait que Marvin sous la main. Il activa le mode de sécurité du Droïde et quitta son véhicule, prenant la direction de l'ancien temple.


Les corps avaient disparut. Les Jedis étaient revenus enterrer les morts. Gabriel ne savait pas trop où, mais il sentait que la Force l'y guiderait tôt ou tard... Il visita tout, y comprit les anciennes chambres. Il passa rapidement dans la sienne, n'y trouvant rien d'intéressant... Et passa dans l'ancienne chambre de Lexi. Il effleura légèrement ce qui restait de l'ancien lit de la femme qu'il aimait et poussa un soupire... Jusqu'à ce qu'il détecte la présence d'une autre personne dans l'enceinte du temple. C'était fugace, il ne pouvait pas situé clairement où elle se situait, mais il était certain qu'il n'était pas seul. Quittant la chambre, y laissant ses sombres pensées, il se dirigea dans la direction générale que lui indiquait son instinct.


Dans une clairière se dressait des pierres tombales, les Jedis tombés en combats, et les rares non-Jedi qui avaient suivit Mari ou Femme pour vivre sur Yavin. Devant l'une de ses pierres tombales se trouvait une jeune fille rousse. Il ne s'agissait pas de Lexi, il aurait reconnue l'énergie qu'elle dégageait, puisqu'il avait prit la peine de la gravée dans son esprit lors de leurs dernières rencontres. Néanmoins, elle ne lui était pas étrangère, comme s'il l'avait déjà vu... Il s'approcha sans bruit, la main sur le sabre laser au cas où il s'agirait d'un piège...


Non loin se dressait la tombe de celle qui fut sa mère de substitution, et la mère de Lexi, Camilla Horn. Oubliant la jeune femme, il s'agenouilla devant la tombe et posa respectueusement le front sur la pierre tombale. Il aurait tant de chose à lui dire ! Il aurait tant aimer avoir été là, ce jour là, pour la protégée, elle et Lexi ! Peut-être aurait-il été tué lui-aussi, mais il serait mort en défendant sa seconde famille. Il ne montra aucune larme, bien que la peine et la colère le rongeait. Il se tourna finalement vers la rouquine et se racla la gorge, pour l’interpeller, tandis qu'il se levait, tentant de se donner un air impressionnant malgré le moment de faiblesse qu'il venait d'avoir.

...Cependant sa réplique se perdit quand il se rendit compte qu'elle pleurait. Ce n'était peut-être pas le moment d'afficher l'air du Jedi austère après tout... Il se rapprocha d'elle et posa la main sur son dos, et la Force qui émanait d'elle lui rappela instantanément l'énergie de Galen Kale ! Il se souvint alors vaguement d'une petite fille rousse...

« Myri ? »

La fille de son 2nd mentor ! Ca ne faisait aucun doute, et cette tombe... Forcément, les femmes de Galen et Hayden avaient été enterrer côte à côte, pour qu'elles veillent ensemble sur leurs maris. La symbolique était belle. Le Jedi regarda la jeune fille, et se souvint l'avoir vu plusieurs fois, sans jamais lui adresser la parole, étant majoritairement monopoliser par Lexi. Il ne savait pas si elle se souvenait de lui, mais vu qu'il avait passer la plupart de son temps avec Hayden et Galen, il n'était pas impossible qu'elle se souvienne...



_________________
I did'nt know that pain would be that...painfull.
Do you ever feel your colors are fading, like your world might combust. Do the voices in your head make you crazy, when they're the only ones you trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 109
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Jeu 13 Avr - 22:44    




In your memories, guide me to the Force

with Gabriel

Habituellement, je me ris des personnes marmonnant seules et me voici m'adressant à une pierre tombale. Mais je ne le suis pas, seule. Tout autour de moi je ressens cette fameuse Force, une certaine spiritualité des lieux et singulièrement, l'atmosphère pesante des tragiques événements ayant eu lieu en ces murs. Je ne suis pas seule, maman veille sur moi, je le sais. Hélas sa présence reste silencieuse là où j'ai mille et une questions naissantes depuis la révélation de papa. La fin des secrets... La fin de l'innocence. Trop longtemps je suis restée dans un cocon de confort à l'abris de tout et me prenant pour la terreur du spatioport de Theed. Cette bonne blague. En quelques jours, j'ai pu constaté que je ne suis ni la fille d'un Jedi, ni la rejetonne d'une Résistante. Juste une gamine dépassée par les événements. Point barre.

J'essuie mes larmes d'un revers de la manche, un peu de bruit dans mon dos, pas la peine de me retourner. C'est encore Wadee qui est passé outre mon ordre de veille et qui s'adonne à je ne sais quel projet obscur dans le but de se lamenter un peu plus. Un petit soupir s'échappe de mes lèvres avant de me reperdre dans mes pensées. Tous le trajet jusque Yavin, je me suis imaginée de multiples versions de mes retrouvailles avec ma mère. Au final je me retrouve à faire face avec une pierre sans pouvoir me dépêtrer de la petite fille timide et perdue. Pourtant, si tu étais vivante maman, j'aurais presque envie de te hurler dessus ! Comment ? Comment vous avez pu tout deux me cacher qui j'étais vraiment. Me tenir à l'écart de tous ce que j'aurais pu devenir. La Force ? Je m'en contre-fiche un peu enfaîte mais maintenant, quand tout déraille, je suis faible ! J'ai ton caractère, ton obstination, au grand dam de papa, mais là où j'aurais pu faire la différence, au final je dépends toujours des autres.

Et mon poing tape le sol. De colère et d'impuissance. Ma venue ici avait pour but de répondre à mes questions, je me retrouve pourtant à m'en vouloir et aussi à en vouloir énormément à mes parents. La Force. Encore. Sans ce secret, j'aurais eu le pouvoir et les capacités de faire quelque chose sur Naboo. Ne pas être le fardeau que je fus pour Maître Horn et mon père. Mais je ne peux m'empêcher de remonter plus loin encore dans le passé. Papa m'a déjà assuré que tout ce que j'aurais pu faire cette nuit là c'est de mourir aussi mais... J'aurais pu te sauver maman. J'en suis sure, c'est obligé !

Soudain, une main dans mon dos. Une voix prononçant mon nom. Un danger imminent ? Non cela n'y ressemble pas mais après tout ce qui s'est passé récemment, je n'ai pour seul réflexe de me jeter en avant et de poser ma main sur mon pistolet laser à ma ceinture. Tenir ma posture Moira me dirait, mais prise par surprise ainsi, je ne dispose d'aucun avantage. Juste du loisir de dévisager cet inconnu sorti de nul part.

" Qui es-tu ? Attends, mais je te connais non ? " Plissant les yeux comme-ci cela aller m'aider à me souvenir de son visage. Mais ma mémoire physionomiste n'est clairement pas l'une de mes qualités. Sans Wadee je ne reconnaissait jamais Ayah, une Twi'lek bleue, comme-ci j'en connaissais des dizaines. Et cet idiot de droïde n'est pas là pour m'aider cette fois... Enfin si, il est bien sortie de sa veille et se promène une dizaine de mètres plus loin en traînant un morceau de bois. Non, je ne lui donnerais pas le plaisir d'étaler toute son utilité. Toute façon, c'est bon, mes souvenirs se remettent en place, Lexi oui, l'apprentie de papa. Et ce garçon qui lui collait aux basques... Gabin... Gabo...

" Gabriel ? Comment... Toi aussi tu es encore en vie ? "


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Grey Knight
Avatar : Sam Claflin
Messages : 243
Date d'inscription : 29/10/2016

Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Sam 15 Avr - 23:35    




 IN YOUR MEMORIES, GUIDE ME TO THE FORCE

feat Myri Allura



La mémoire du Jedi ne lui avait pas fait défaut. Il s'agissait effectivement de Myri, la fille unique de Galen ! Il était surprenant qu'elle soit ici toute seule d'ailleurs... Enfin, seule, une question de point de vue étant donner qu'un droïde se promenait non loin, semblant débiter des discours déprimants... Tiens, un cousin à Marvin sans doute. Manifestement, elle cherchait mon nom dans ses souvenirs, comme s'il lui était pénible de se remémorer un visage... D'accord Gabriel avait pas mal changer depuis l'époque de Yavin IV, il avait bien moins de cicatrices et un air bien plus agréable, mais pas au point de le rendre méconnaissable !


Finalement elle retrouva mon prénom dans son esprit, au prix de plusieurs secondes d'efforts à priori, ce qui avait fait naître un embryon de sourire sur le visage du Jedi, qui n'avait guère le cœur à sourire depuis l'attaque de Naboo par le Premier Ordre et sa défaite cuisante face aux troupes de ce dernier, sans parler de la bombe psychique lancer par l'Ordre Sith... Darth Jeus ne lui avait pas parler de ça et il était furieux contre son sombre mentor, à leurs prochaines rencontres, il se débarrasserait sans doute de lui... Ne désirant plus aucun lien avec l'Ordre Sith.

«  Oui Gabriel,»

Confirma-t-il, bien que sa réponse fût perdu par la suite de la phrase de la rouquine. Elle semblait surprise de le voir encore en vie... Pourtant les divers membres de l'Ordre Jedi s'étaient retrouvés, les survivants étaient suffisamment peu nombreux pour qu'on en oublie aucun... Sans doute Galen n'avait-il pas prit le temps de faire la liste des survivants à sa fille quand il l'avait revu.

«  Comme tu peux voir. Je ne dirais pas que je suis au mieux de ma forme cependant.  »

Tentative pour détendre l'atmosphère ? Nul. Parler de bien être aux dessus de la tombe des gens que l'on à côtoyer et aimer, ce n'est peut-être pas forcément la meilleure chose à faire... Mais l'honnêteté faisait partie des belles qualités de Gabriel et il ne voyait aucune raison de les reniés ici présent. Il tendit la main à la jeune femme, l'aidant à se relever sans trop d'effort.

«  Que fais-tu ici ? J'aurais penser que Galen t'aurait enfermer quelque part pour commencer à t'enseigner les arts Jedi avant de te laisser partir.  »

Il était de notoriété public que Galen, tout comme Hayden, était un véritable papa poule envers sa fille, à plus forte raison après ce qui était arriver à Lexi. Serrant légèrement les poings, le garçon chassa cette pensée de son esprit pour se recentrer sur son interlocutrice. Depuis combien de temps n'avait-il pas eut de conversation avec une personne extérieur à l'Ordre ou la Résistance ? Depuis l'assassinat du Roi de Naboo, tout n'avait été que préparatif de guerre, contre le Premier Ordre, contre l'Ordre Sith... A aucun moment il n'avait pu se poser et avoir une conversation... normale ? Gabriel était pour la paix, et se battait sans relâche pour cette dernière, sans même se poser de questions, il adorait même ça, se battre, dépasser ses limites physiques et éprouvé les résultats de son entraînement ! Mais avec le temps, ses aspirations changeaient. Il voulait vite sauver Lexi, et débarrasser de Nihilus et commencer à former la nouvelle génération de Jedi... Mais pour ça, il allait encore devoir se battre un long moment, il en était parfaitement conscient.



_________________
I did'nt know that pain would be that...painfull.
Do you ever feel your colors are fading, like your world might combust. Do the voices in your head make you crazy, when they're the only ones you trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 109
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Mer 19 Avr - 20:03    




In your memories, guide me to the Force

with Gabriel


Evidemment, il est en vie. Question bête par excellence à moins qu'un spectre ne se tienne devant moi. Non en matière de fantôme dans ces foutues ruines, d'autres seraient apparues avec plus d'évidences. Un petit regard en biais vers la tombe de ma mère et je fini par serrer cette main tendue en vue de me relever. Il est décidément de notoriété publique que je m'étale lamentablement au moment de revoir d'anciens Jedi. J'espère juste que cette réputation ne va pas me coller à la peau. Non cette réflexion ne m'arrache pas un sourire blasé mais plutôt un petit pincement de lèvre tout en m'excusant.

" Désolée, tout est un peu en vrac dans mon esprit depuis ces derniers jours, semaines. J'ai l'impression d'être totalement déphasée, perdue dans des événements qui me dépassent. Oui, il y a bien assez de fantômes ici toi tu es bien réel. "

Et maintenant si ce n'est pas encore fait, il va me prendre pour une simple d'esprit voir d'une demeurée. Enfin, vue sa réponse lui non plus n'est pas au mieux. Et un petit soupir s'échappe quand il me demande ce que je fais ici tout en me parlant de papa et des arts Jedi. Un instant, j'ai eu peur qu'il soit envoyé ici justement par mon père pour me ramener sur Fenves ou au temple. Faut dire que je n'ai pas réellement demandé sa permission pour me rendre sur Yavin et à l'heure qu'il est, soit il est à ma recherche quelque part sur la galaxie, soit trop occupé à ses affaires Jedi. D'ailleurs quelle était la chance de tomber sur quelqu'un ici ? Et de plus un un autre chevalier Jedi ? Simple coïncidence pour le commun de la galaxie mais là j'ai affaire à un adepte de la Force. Flûte, je vais finir par y croire si cela continue.

M'enseigner les arts Jedi ? Donc même Gabriel est au courant de ma sensibilité. Je ne vois pas mon père annoncer à tout le monde que je vais rejoindre l'Ordre, surtout que je suis encore plus qu'indécise sur la question. Il ne serait pas étonnant par contre qu'il ai mis ses frères au courant au moment de reprendre les apprentissages. C'est probable même et lui et Gabriel sont plutôt proche. Alors à quoi cela sert-il de cacher mes raisons sur la présence ici, m'agenouillant de nouveau face à la tombe, remettant un peu d'ordre dans le chaos qu'a provoqué ma chute sur les quelques cailloux entassés.

"Je ne sais pas ce que je fais ici, honnêtement.
Me recueillir oui, mais aussi trouver une réponse à mes questions. Je viens à peine d'apprendre que comme toi et mon père, je suis sensible à la Force. Mais là ou il voulait une réponse, j'ai pris peur et me suis cachée derrière ma colère et mes doutes. Après Naboo, j'ai eu envie de m'isoler loin de tout ça. Et je ne connais que Yavin... "


Ce qui est vrai également. Naboo et Yavin, ce sontles deux seules planètes peuplant ma galaxie. Oui bon, si papa voulait me retrouver ce n'est pas une cachette des plus discrètes. Mais non, Gabriel n'est pas là pour moi à la base, donc lui aussi devait chercher autre chose ici. D'habitude je ne suis pas indiscrète mais après tout c'est lui qui a demandé le premier non ? Et puis le monde et sans dessus / dessous. L'Ordre Jedi renaît et la guerre fait rage pour de vulgaires morceaux de carte. Sans même parler de l'émergence en outre du Premier Ordre, d'une nouvelle menace derrière la mort du Roi de Naboo. Ha mince, Lexi, la fille d'Hayden en fait partie et si j'ai bonne mémoire, elle et Gabriel était pour ainsi dire toujours collé l'un à l'autre.

" Je pensais me retrouver seule ici, enfin avec la boite de conserve qui dérive je ne sais où, mais tu es là ? Toi aussi tu recherches quelque chose ou tu es simplement venu rendre hommage ? "


BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Grey Knight
Avatar : Sam Claflin
Messages : 243
Date d'inscription : 29/10/2016

Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Ven 28 Avr - 10:22    




 IN YOUR MEMORIES, GUIDE ME TO THE FORCE

feat Myri Allura



Elle avait toutes les raisons du monde d'être perdue dans ce tourbillon d’événement récent, ils n'auront été épargnés de rien, ses anciens résidents de Yavin. Le meurtre du Roi de Naboo, suivit de très près par l'attaque du Premier Ordre et enfin la bombe psychique de l'Ordre Sith, enfin révéler au grand jour... Ça faisait beaucoup à avaler d'un coup, il n'était pas donner à tout le monde d'avoir la résistance mentale nécessaire pour ne pas se retrouver perdu dans ce flot. Gabriel ne savait pas si des fantômes étaient réellement présents ou pas, mais il sentait encore la présence entre ses murs des anciens Jedi, reste de « Force » encore imprégner des sentiments de ceux qui avaient perdues la vie ici, cette fameuse nuit...

Myri parla finalement de sa sensibilité à la Force. Gabriel en avait vaguement entendu parler au détour d'une conversation, mais n'y avait pas vraiment prêter attention sur l'instant, ses pensées étant à l'époque diriger vers la bataille de Naboo et la nécessite de protéger sa famille coûte que coûte, malgré l'échec cuisant qu'il avait prit face aux troupes du Premier Ordre. Il en garderait certaines cicatrices et avait gravé dans son esprit le visage de ceux qui l'avaient blessés, pour qu'il s'en méfie d'autant plus lors de leurs prochaines rencontres. Le Jedi s'installa à coté de la jeune femme et observa la tombe avec tristesse, faisant se lever les quelques cailloux ayant été renversé par la chute de Myri pour les remettre en place, avant qu'il ne donne son avis sur la réaction de son interlocutrice.

« Il n'est jamais évident de s'entendre dire que nous sommes Sensibles. J'étais un enfant quand on me l'a annoncés, ma réaction était biaisé, je dois l'admettre. J'ai à l'origine accepté parce que mon père désirait faire bonne impression auprès du peuple, je n'en étais pas particulièrement heureux. »

Cette partie de l'Histoire, le seul qui la connaissait en dehors de Gabriel, c'était Hayden, puisqu'il lui en avait parler durant les premières journées d’entraînement en tant que Maitre et Padawan et même Lexi n'en savait rien. Ce n'est pas nécessairement qu'il cachait des choses, c'est qu'il ne voulait pas repenser à son père dans ce genre de condition, le moment où il avait littéralement abandonner son fils pour faire bonne impression. Un acte d'abnégation de sa part, que Gabriel avait vu à l'époque comme la plus grande des trahisons.

Au final, Myri et Gabriel se ressemblaient sur pas mal de point, mais celui que Gabriel retint était les planètes. Il était né sur Naboo et avait trouver un foyer sur Yavin... Et Myri était née sur Yavin, avant de trouver un foyer sur Naboo. Le jedi déposa légèrement sa main sur l'épaule de la jeune femme et la serra avec tendresse, avant de se relever, grimaçant légèrement, certaines de ses blessures le faisant encore un peu souffrir. Vient finalement la question la plus difficile de l'univers : « Pourquoi es-tu là ? ».  Gabriel lui même n'en savait rien. Il avait ressentit le besoin de se recueillir sur la tombe de Camilla...La Force l'avait poussée ici, sans véritable raison. Mais avec sa discussion avec Myri, il commençait à voir où l'Univers voulait en venir. Elle était incertaine quand à son avenir, de son possible enseignement Jedi...Et il lui avait été envoyer celui qui répondrait à ses questions, sans pour autant essayer de l'endoctriné. Lui qui fricotait des deux côtés de la Force, tout en restant dans la Lumière. Gabriel passa légèrement sa main dans ses cheveux et poussa un soupire, avant de répondre en choisissant ses mots.

« J'ai ressentis le besoin de revenir. De m'expliquer à ceux qui nous ont quittés. J'ai... fais des choix que je ne recommanderais pas. Et je suis venu chercher leurs pardons. »

Il hésita quelques secondes, ne sachant pas comment mettre sur des mots l'impression qu'il avait, ce devoir d'aider la jeune femme, alors qu'il n'est pas capable d'aider celle qu'il aime... Finalement, il continue sur sa lancée, tachant de rester le plus clair possible.

« Et j'ai comme l'impression que la Force désirait que nous nous rencontrions ici. Ta fuite quand Galen à parler de faire de toi une Jedi n'est guère surprenante, c'est une sacrée nouvelle... Et je pense que je peux t'aider à faire ton choix. Je ne te forcerais à rien, rassure toi, mais je suis à même de répondre à tes questions. »

Gabriel se détourna légèrement des tombes et s'approcha du grand bâtiment, effleurant ses murs du bout des doigts, comme s'il était à même de recevoir la sagesse des anciens Jedi juste par le biais de ce simple geste.



_________________
I did'nt know that pain would be that...painfull.
Do you ever feel your colors are fading, like your world might combust. Do the voices in your head make you crazy, when they're the only ones you trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 109
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Lun 1 Mai - 21:31    




In your memories, guide me to the Force

with Gabriel


La Force... Tout ce que je connais d'elle n'est que déceptions et peurs. Mais cela c'est avant d'apprendre qu'elle soit en moi. En tout ce qui vit me dirais mon père en digne professeur qu'il est mais ce n'est pas pareil. Elle est l'origine de l'éloignement de mon père vers ses apprentis quand j'étais petite. Elle était également source de peur et de méfiance de ma mère quand il penchait vers un côté plus obscur. Et elle est également responsable du massacre qui a eu lieu en ces murs, ces ruines en sont les stigmates encore visibles. La Force est quelque chose de magnifique, d'unique pour ceux qui y sont sensibles ? Jamais encore je n'ai eu le loisir de le constater de manière consciente. Hé on ne me parle pas de réflexes surhumains ou de visions ! Cela peut tout aussi bien être de la chance et des cauchemars.

La plus belle chose que la Force m'est montrée, c'est peut-être ces cailloux là, devant moi, flottant en l'air pour reprendre leur place initiale. C'est stupide, je le sais mais les belles choses sont parfois les plus simples. Les plus simples, comme les enfants. Comme Gabriel me l'explique, c'est dans sa jeunesse qu'il apprit ses dons de la bouche de son père et qu'il s'engagea au sein de l'Ordre. Evidemment, j'entends bien qu'à son âge, cela devait être impossible de le refuser. Les adultes ont raison et sinon, le simple fait de faire léviter des cailloux et manier un sabre laser soit assez convainquant pour rallier n'importe quel enfant débrouillard. Moi la première ! Petite j'aurais donné n'importe quoi pour les rejoindre sauf qu'une promesse entre adultes me tenait éloignée de cette magie. Et maintenant que j'ai l'opportunité de rejoindre le monde de mon père, d'Hayden et de Gabriel, cela me remplit d'effrois. Enfant on est insouciant, on respecte les choix de ses parents même si on ne les comprends pas et on vie sa vie guidée par leur enseignements. Maintenant, la fin de l'innocence fait place à celui de la raison et des doutes. Les Jedis sont pour moi synonymes de morts et de tragédies, en sont témoins tous les êtres reposant dans ce cimetière. Combien d'enfants sont enterré ici pour avoir fait confiance en leur parents ? Si on parle du bien et du mal de manière imagée, ont'ils été conscient de la dure réalité avec laquelle ils se sont présenté à eux avec l'arrivée des Chevalier de Ren ?

Me relevant finalement difficilement, j'écoute avec attention Gabriel. Lui aussi est venu parler avec les fantômes régnants en ces lieux. J'ignore tout de ces actes qui méritent de se faire pardonner par ceux qui ne sont plus, et j'ai la discrétion de ne pas en demander plus. Ne sentant aucune malveillance chez lui, je ne veux pas pour autant m'immiscer dans son jardin secret. Le fardeau semble déjà assez dur à porter que pour en plus devoir le partager envers, il faut le dire, une simple connaissance comme je le suis.

Et la Force revient faire parler d'elle alors que nous marchons vers l'un des bâtiments jouxtant le cimetière de fortune. Je suis toujours sceptique quand à croire que cette coïncidence de notre rencontre soit due à la Force que j'en hausse un sourcil peut-être un peu trop exagérément.

" Si j'étais encore une gamine, j'aurais surement accepté la requête de mon père comme le tien te l'avait demandé à ton époque. Je comprend qu'enfant cela puisse paraître fantastique et je pense que je le voulais de tout mon cœur aussi mais j'ai mûri et j'ai vue où cela pouvait mener. "


Rage... Colère... Violence... Massacre... Ces mots me frôlent l'esprit sans pour autant sortir de ma bouche. Mais tous résonnent comme des coups de tonnerre. Après tout la femme la plus courageuse que je connaisse à voulu empêcher l'homme le plus sage de l'univers à m'enseigner ce qu'est la Force.

" C'est vrai, je suis venue ici pour trouver des questions à mes réponses. Je n'imaginais pourtant pas pouvoir les poser à une autre personne qu'aux fantômes peuplant les lieux. Mais malgré tous le respect que j'ai pour toi, Gabriel, je n'arrive pas à penser à la Force de manière positive. Un choix ? Je vois ici les tombes de ceux qui ont fait ce choix... C'est terrible à dire je le sais, mais en quoi croyait-ils donc ? Sont-ils morts en vain ? "



BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Grey Knight
Avatar : Sam Claflin
Messages : 243
Date d'inscription : 29/10/2016

Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Jeu 4 Mai - 11:14    




 IN YOUR MEMORIES, GUIDE ME TO THE FORCE

feat Myri Allura



« Quand nous sommes enfants, nous pensons tous que nos parents ont raison. »

Confirma Gabriel en hochant légèrement la tête. Et sans doute son père avait-il été dans le bon, Gabriel serait peut-être mort pendant la bataille de Naboo s'il n'avait pas été envoyer chez les Jedi. Il n'aurait pas fait la rencontre d'Hayden et de Galen, qui l'ont élevé spirituellement et physiquement. Il n'aurait pas rencontrer Lexi, qui à réveiller chez lui la chose que certains passent leurs vies à trouver. Myri soulève ensuite les conséquences du choix de devenir un Jedi, et il ne peut guère lui donner tord, mais quelque part, n'est-ce pas le destin de n'importe qui dans la galaxie, qui se trouverait au mauvais endroit au mauvais moment ? Il avait lui-même déjà pris plusieurs vies, quand bien même cette réalité lui déplaise. Les membres du Premier Ordre qu'il avait tué, il n'en retirait aucune gloire, aucune fierté. Il n'avait pas honte d'avoir mis un terme à leurs vies, mais il ne pouvait pas oublié qu'ils étaient, avant tout, eux aussi des enfants de la Force.

Ce que soulève Myri n'est pas dénué de sens, et pourtant, ses remarques font naître un sourire sur le visage de Gabriel. Il n'avait lui-même pas fait ce choix, mais il était heureux qu'on l'ait prit pour lui, parce qu'au final, il se bat pour quelque chose qu'il à fini par désirer, et il n'abandonnera pas ce combat, pas maintenant. Il se tourna vers Myri et posa doucement une main sur son épaule, la regardant avec un petit sourire avant d'exprimer le fond de sa pensée.

« Est-ce un mal de perdre la vie pour une cause à laquelle on croit ? Attention, je ne dis pas que leurs pertes n'est pas triste... Mais pense-tu vraiment qu'ils regrettent d'avoir péris en suivant leurs idéaux, fier et droit dans leurs bottes jusqu'à la fin ? Malgré ma peine, pour ta mère, pour Camillia, je ne peux m'empêcher de ressentir de la fierté. Je porte avec moi des souvenirs de ses deux personnes incroyables, et j'ose croire qu'ils feront de moi une meilleure personne. »

Gabriel reprit sa route au travers des vestiges d'un temple Jedi autrefois florissant et plein de vie. Oui, la mort est quelque chose de triste, mais les Jedi ont accès à d'autres plans d'existence, en rejoignant la force, ils guident les nouvelles générations dans la bonne route... Et peut-être affrontent-ils les Sith du passé, comme une guerre éternelle dans l'Ether ? Gabriel n'en savait rien, mais il lui plaisait de croire que Camillia le surveillait, et qu'elle veillait également sur sa fille, pour qu'un jour, une nouvelle fois, ils puissent se revoir.

« Ses personnes croyaient pouvoir rendre la Galaxie meilleure pour les futurs générations, pour qu'ils n'aient pas à combattre. Pense-tu vraiment qu'elles sont mortes en vain, en poursuivant un but aussi noble ? »

Le jedi n'avait pas tourner la tête, se dirigeant tranquillement dans ses couloirs qu'il connaissait par cœur, à force de les avoir parcourrut avec ses camarades, et plus tard son mentor, et avec Lexi, combien de fois s'étaient-ils faufilés en dehors le soir, pour observer le ciel nocturne de Yavin ? Ses souvenirs Jedi lui étaient bien trop précieux, et malgré l'affection qu'il portait à Myri, il ne la laisserait pas entacher cela, une des rares choses encore intact du Jedi qu'il était.



_________________
I did'nt know that pain would be that...painfull.
Do you ever feel your colors are fading, like your world might combust. Do the voices in your head make you crazy, when they're the only ones you trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen
Avatar : Sophie Turner
Holopad :
-----------------------------

Messages : 109
Date d'inscription : 04/10/2016

Localisation : Naboo
Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Dim 21 Mai - 22:07    




In your memories, guide me to the Force

with Gabriel

Est-ce un mal de perdre la vie pour quelque chose que l'on croit ? Cette question reste un instant dans ma tête, soulevant plusieurs réflexions mais aucune réponse satisfaisante. Mourir. Mourir ! Mais pourquoi les gens meurent-ils pour ce qu'ils croient ? D'ailleurs, je doute que le choix de cette mort glorieuse fut posé aux nombreux apprentis et padawans qui reposent ici. Même pas certaine qu'ils aient réalisé que la notion du Côté Obscure se transformée en réalité sous la forme des Chevalier de Ren. C'est normal, ces monstres étaient censés avoir disparu avec l'Empereur et Vador. Aucun de nous n'étions nées pour imaginer à quoi nous allions faire face. Les adultes, eux, c'est plus clair, ils ont fait le choix de se battre pour protéger les leurs. Se battre et fuir, si mon père n'avait pas fait cela, je serais sans doute également un petit amas de pierres dans un coin oublié comme celui-ci. Et à mon âge, qui aurait été fier d'une gamine de six ans massacrée pour la cause de son père ? Non... C'est faux. Je laisse encore parler mon scepticisme et mes sarcasmes, les usant comme d'une carapace pour me voiler la face. Evidemment que je suis fière de ma mère. Mes souvenirs se font vagues avec le temps mais je ne retiens que le meilleur. Une femme forte, une pilote d’exception et une maman formidable. Mais ce que je tiens d'elle, je le tiens d'avantage de mon père à présent. Elle se reflète en lui à mes yeux, et l'inverse est vrai aussi, combien de fois il me répète que je suis son portrait craché. A force de grandir, il doit reconnaître la femme qu'il aimait jadis dans la fille qu'il élève.

La marche dans les vestiges du temple n'est par contre que peu emprunte de nostalgie contrairement à Gabriel à mes yeux. Il faut dire que mon parcours s'arrêtait bien souvent à son entrée et à ses environs, ne pénétrant les murs qu'en de rares occasions. Et à raison. La petite fille puérile et jalouse que j'étais à l'époque était bien incapable de s'entendre avec les apprentis de son âge. Tout ça est bien loin maintenant et je redécouvre les lieux sous un jour nouveau. Prêtant bien plus d'attentions aux détails qui nourrissent mes appréhensions. Impacts de pistolets laser sur certains murs, entailles noircies par un sabre laser sur des colonnes, tous des témoins de cette terrible nuit. Venir ici, en ces lieux, risque de nourrir mes cauchemars récurrent d'une bonne dose de nouveaux détails que je le regrette déjà. Heureusement, Gabriel me tire un peu de mes sombres pensées en revenant sur le rôle et les rêves de ceux qui sont morts en ces murs.

" Je ne remets pas en question le but, il est noble mais au final, où en sommes-nous ? Les gens se battent pour un avenir meilleur pour leurs enfants, meurent en pensant que cela y contribuera mais soyons réaliste... La situation ne fait qu'empirer... "

Mon regard se baissa de nouveau. Dire les choses telles qu'elles sont fait partie de mes qualités, mais également de mes défauts. Si mon père souhaite que je le rejoigne dans l'Ordre Jedi, son souhait m'emmène indirectement à rejoindre la lutte. Et je pensais sincèrement en être capable, compensant mon manque d'expérience par ma fougue et mon audace. Quelle erreur. La bataille de Naboo m'a remis les pieds sur terre de façon douloureuse. Et j'ai bien failli crever de la même main sanguinaire d'un chevalier de Ren comme bien des âmes ici dans ce temple. Et même si je développe une étrange capacité à leur survivre, une novice comme moi n'a rien à faire dans ce conflit.

" Pardon... Je laisse encore mes mots sortir sans réfléchir. Je suis idiote, surtout en ces lieux, tu dois me prendre pour une fille pitoyable et irrespectueuse. C'est juste que... Autour de moi, tout le monde se bat et le plus souvent pour de nobles causes. Mon père, Hayden, toi et les autres par exemple vous reformez l'Ordre Jedi pour amener la paix dans cette foutue galaxie, c'est une cause merveilleuse. Même les Résistants se battent pour la liberté, c'est beau. Mais je me sens mal... Autour de moi, tout ceux que je connais se battent pour leur idéal et je me retrouve au milieu de tout cela, aussi perdue qu'impuissante. J'ai bien essayé de rallier la Résistance mais ce fut un désastre. "

Effleurant ma joue du bout des doigts, je sens encore la chaleur de ce rayon laser effleurer cette cicatrice. Et un frisson me parcourant le corps m'évoque également les éclairs de Force de cette femme versée dans le côté obscur. Un petit soupir s'échappe alors tandis que mon pied butte sur une pierre sortant du sol, manquant quelque peu de me déséquilibrer. Un sourire ? Oui mais quelque peu gêné.

" Et je pense qu'avant de penser à rallier les convictions de toutes ses âmes ici présente à rendre la galaxie meilleure, je devrais surement déjà apprendre à y survivre,
se serait un bon début. Et maman serait sans doute plus fière de moi si j’arrêtais de buter dans tout ce qui me passe sous le nez. Enfin, cette pierre, non enfin ces lieux, doivent d'avantage d'évoquer des bons souvenirs que moi je me trompe ? "



BesidetheCrocodile pour May the Force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Grey Knight
Avatar : Sam Claflin
Messages : 243
Date d'inscription : 29/10/2016

Message Re: In your memories, guide me to the Force    • Lun 22 Mai - 11:06    




 IN YOUR MEMORIES, GUIDE ME TO THE FORCE

feat Myri Allura



" Je ne remets pas en question le but, il est noble mais au final, où en sommes-nous ? Les gens se battent pour un avenir meilleur pour leurs enfants, meurent en pensant que cela y contribuera mais soyons réaliste... La situation ne fait qu'empirer...  "

Gabriel ne fit aucune remarque. La façon de pensée de Myri était légitime, il y aurait bien apporté son grain de sel, mais il ne désirait pas forcés ses croyances aux autres. Ce n'est pas dans sa nature de s'imposer sur ce genre de conversation. Gabriel, c'est plus les gros bras, ce grand benêt avec des muscles. Enfin, c'était plutôt. Avec tout ce qu'il avait vécu suite à l'attaque de Yavin, la recherche de Lexi dans toute la galaxie, et la bataille de Naboo... Il avait mûrit en quelque chose d'autre, tout en conservant ce côté solaire qui est le sien depuis son enfance. N'importe qui d'autre aurait sombré, Gabriel se l'était interdit, parce que sombré signifiait bien plus qu'une simple dépression pour le garçon qui marchait sur la fine ligne grise entre Lumière et Obscurité.

" Pardon... Je laisse encore mes mots sortir sans réfléchir. Je suis idiote, surtout en ces lieux, tu dois me prendre pour une fille pitoyable et irrespectueuse. C'est juste que... Autour de moi, tout le monde se bat et le plus souvent pour de nobles causes. Mon père, Hayden, toi et les autres par exemple vous reformez l'Ordre Jedi pour amener la paix dans cette foutue galaxie, c'est une cause merveilleuse. Même les Résistants se battent pour la liberté, c'est beau. Mais je me sens mal... Autour de moi, tout ceux que je connais se battent pour leur idéal et je me retrouve au milieu de tout cela, aussi perdue qu'impuissante. J'ai bien essayé de rallier la Résistance mais ce fut un désastre.  "


Encore une fois, Gabriel préfère se taire. Il n'est pas aussi sage que Cha'k Taô, ou n'importe quel autre maître Jedi confirmé. Il ne possède que son expérience de simple chevalier, et celle qu'il à vécu durant ses années de fuites autour de la galaxie. Il avait trouvé un temps la paix sur Naboo, mais le meurtre du Roi avait réveillé de nouveau cet instinct de protection qui s'était endormie avec le temps. Il n'était plus le Jedi qui se battait pour s'amuser, il s'était finalement mué en un véritable protecteur de la Justice, un véritable Jedi Malgré son alignement grisé, il n'en restait pas moins un Chevalier Jedi, ayant apprit des meilleurs maîtres du Temple Jedi. Il ne savait pas s'il serait à la hauteur pour former une apprentie, mais la détresse de Myri faisait écho à ce qu'il avait ressentit lors de l'attaque de Yavin, l'impuissance, la peur...

" Et je pense qu'avant de penser à rallier les convictions de toutes ses âmes ici présente à rendre la galaxie meilleure, je devrais surement déjà apprendre à y survivre,
se serait un bon début. Et maman serait sans doute plus fière de moi si j’arrêtais de buter dans tout ce qui me passe sous le nez. Enfin, cette pierre, non enfin ces lieux, doivent d'avantage d'évoquer des bons souvenirs que moi je me trompe ?  
"


Sans même qu'il ne s'exprime, Myri avait commencée à changer d'avis elle-même, comme si ses pensées s'étaient finalement mise dans le bon ordre. Gabriel se retint de pouffé en la voyant trébuché sur un caillou, décidément, elle avait deux pieds gauches, cette fille... Difficile de croire que son père est un des Jedi les plus redoutables de l'Ordre, et c'était déjà le cas avant la chute de Yavin. Gabriel hocha doucement la tête à sa question, tandis qu'ils pénétraient dans l'immense hall, qui servait autrefois à entrainer les jeunes Padawans au base de la Force.

« Je détestais ce hall. Au début, on me parlait de l'histoire des Jedi et des Sith. Toutes ses notions abstraites m'ennuyaient. Plusieurs fois j'ai été chasser de la salle parce que je perturbais les leçons.  »

Fit-il avec un léger sourire, en observant les lieux avec un air de nostalgie sur le visage. En effet, le jeune Gabriel n'était pas le genre d'enfant qu'on pouvait captiver par des histoires, quand bien même il s'agissait de combat entre la Lumière et l'Ombre, menés par des gens, les modèles des nouvelles générations de Jedi ! En vieillissant, il s'était assagit, et c'était parfois rendu dans ce même hall pour écouter les histoires qu'il avait trouver si ennuyante à l'origine. Combien de fois s'était-il imaginé, Maître Jedi, et accompagné de Lexi, fondant sur des troupes d'ennemis pour les vaincre, protégeant une quelconque colonie agressé par une quelconque menace. Il avait été sot de croire que tout ce passerait aussi bien... Il se tourna vers Myri et s'installa en tailleur sur le sol, l'invitant à s'asseoir aussi.

« Je ne sais pas si je peux t'apprendre à survivre, mais je peux t'apprendre à te défendre. Sans dire de faire de toi une Jedi, je peux t'aider à utiliser ton potentiel.  »

Il n'avait pas oublié son idée de faire d'elle son apprentie, mais si elle était aussi obtuse à refuser une formation « type » de Jedi, il pourrait au moins lui donner les quelques ficelles lui permettant d'utiliser la Force dans des moments utiles, pour se défendre ou tout simplement pour fuir...



_________________
I did'nt know that pain would be that...painfull.
Do you ever feel your colors are fading, like your world might combust. Do the voices in your head make you crazy, when they're the only ones you trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: In your memories, guide me to the Force    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
In your memories, guide me to the Force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Guide] Les Pokémons de Pokémon Picross !
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: