Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
The Wrath of Jedi
The Wrath of Jedi
Avatar : Charlie Hunnam
Holopad :

Messages : 1286
Date d'inscription : 22/09/2016

Message Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Sam 8 Avr - 15:24    


Les vestiges du passé et la détresse du futur
Galen, Lyana, Synn & Jade

Allzoc III,  An 34 - Mois 4, Semaine 3

Sortant de l’hyperespace, les résistants à bord du transporteur purent enfin apercevoir le lieu où allait se dérouler leur mission. Allzoc III, cette planète glaciaire abriterait selon d’obscures sources de la résistance un ancien avant-poste impérial dans lequel se situerait un chantier naval, dont les activités auraient été gardées secrètes du temps de l’Empire. Incapable de certifié si cette information était véridique, les dirigeants de la résistance décidèrent néanmoins d’envoyer une équipe sur place pour récolter le plus d’information possible et pourquoi pas ramener du matériel top secret que l’Empire avait mis au point du temps de la guerre civile.

Une mission bien mystérieuse dans l’esprit de Galen, entouré par des soldats qu’il ne connaissait pas, ou qu’il avait tout juste aperçus lors de la bataille de Naboo, le jedi retrouvait là néanmoins un certain climat familier, cela ne pouvait que lui rappeler le temps où il avait rejoint la résistance vingt ans plus tôt et qu’il partait pour la première fois en mission avec ceux qui plus tard étaient devenus ses amis.
Mais à présent c’était lui qui dirigeait, de par son expérience dans la résistance et son utilité durant la bataille de Naboo, ce fut presque naturellement qu’on lui donna le grade de Colonel lorsqu’il rejoignit réellement la résistance, il n’était plus juste un allié, à présent il en faisait partie au même titre que ces hommes et femme qu’il avait sous les yeux. Affecté aux forces spéciales, il avait la lourde tâche de garder sous contrôle les diverses entités d’électron libre que comptait la résistance. Il imaginait que les dirigeants de la résistance l’avaient placé là, car ils espéraient que son tempérament calme et son autorité de maître jedi lui permettent de se faire respecter et obéir des divers commandos.

Ainsi donc il avait profité de cette première mission pour prendre avec lui la commandante du Commando Steel, dont il avait souvent entendu parler grâce à Tamsin, et quelques autres Steels en plus de soldats étant directement sous son commandement.

Alors que le transporteur entré dans l’atmosphère de la planète, Galen observait en silence ses futurs coéquipiers. Les présentations avaient rapidement était faite sur Fenves juste avant le départ, mais depuis Galen n’avait pas ouvert une seule fois la bouche, se contentant d’écouter les conversations afin de palper l’ambiance générale et d’étudié les diverses cartes ayant pu être récupéré sur le lieu de leur mission. Il pouvait sentir les soldats quelque peu détendus pour la plupart, le fait d’avoir un commandant « extérieur » sur cette mission ne semblait pas spécialement être un problème, peut-être était-ce dû à son statut de jedi, mais il savait qu’il n’avait pas encore leur confiance, sans doute certains avaient pu le voir sur le champ de bataille sur Naboo.

L’atterrissage était imminent, il était temps d’entrer en action. Il se leva attirant alors l’attention de ses subordonnées

« Bien, préparez-vous, nous ne savons pas sur quoi nous allons tomber lorsque nous aurons pénétré dans l’avant-poste. Il s’emballerait qu’il soit abandonné depuis la fin de la guerre civile, mais restons sur nos gardes, rien ne nous garantit que notre ennemi n’a pas déjà trouvé cet endroit et qu’il nous attende de pied ferme. »

Par le biais de l’intercom, le pilote annonça être prêt au débarquement et avertit le commando qu’une tempête de glace était en approche. Voilà qui allait compliquer les choses, ils allaient devoir pénétrer à l’intérieur de l’avant-poste avant l’arrivée sur eux de la tempête. D’ici quelques minutes ils allaient enfin mettre pied à terre et affronter leur destin.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1105
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Jeu 13 Avr - 14:21    


Les vestiges du passé et la détresse du futur
Les marques de la bataille de Naboo sont toujours là, sur le corps et dans l’esprit. Lyana n’avait pas imaginé que cette bataille serait aussi éprouvante. Entre les pertes douloureuses, même si la Commande prétend y être habituée, mais également les retrouvailles inopinées, dans les pensées de la jeune femme d’Onderon, tout s’embrouille. C’est sans compter la douleur encore frappante à l’épaule droite. Elle n’y était pas allée avec toutes les précautions recommandées, elle devait montrer l’exemple et sans aller jusqu’à se comporter comme le commando suicide, elle s’était vue obligée de prendre de nombreux risques, ne pouvant se permettre le luxe de rester sagement à l’abri pour attendre les renforts – s’ils venaient.

Cinq longues semaines s’étaient écoulées depuis la fin de la bataille. La commandante avait été récupérée juste à temps par son vieil ami, Tuiren. Sans son arrivée et celle du transporteur, elle y serait peut-être restée. Elle se surprend à pense qu’elle n’aurait pas eu de regret car retrouver Gamora était une chose inespérée. Cette jeune femme qui avait tant compté pour elle autrefois, encore aujourd’hui la marque des souvenirs était ancrée dans le cœur de Lyana. Mourir à ses côtés n’aurait pas été une fin des plus désagréables pour elle. Mais les choses s’étaient passées différemment et l’idée du traitement qu’un des Généraux avait réservé à la captive n’avait pas du tout enchanté la jeune femme, bien au contraire. La Résistance tombait bien bas avec de tels éléments en son sein. Comment de tels actes pouvaient être tolérés ? Comment pouvait-on faire confiance aux hauts gradés s’ils étaient tous tels que le Général Nox. Cette histoire avait énormément contrarié la commandante qui avait dû s’efforcer de faire comme si elle ne connaissait pas Gamora. C’était le plus dur, l’ignorance.

De nombreuses choses avaient changé durant ce temps. Ti’ilandra avait rejoint les rangs de la Résistance, tout comme Marsden, une vieille rencontre. Tout changeait et se reconstruisait petit à petit, même si finalement, un trou béant s’était créé. Cette bataille avait marqué tous les esprits. Si rien ne s’était réellement produit durant ces longues semaines, elles n’avaient pas été de tout repos. D’une part, Lyana avait dû attaquer de nouveau les entraînements avec ses troupes tout comme elle avait dû chercher de nouvelles recrues pour pallier les pertes. Elle espérait ne pas devoir faire face à des comportements irrespectueux de la part d’Ulfric et Jared comme ça avait été le cas juste avant Naboo. Elle ne tolérerait plus ce genre d’écart. Mais surtout, on lui avait assigné une mission quelque peu spéciale. Ça n’avait pas grand-chose à voir avec la guerre qui faisait rage mais des volontaires avaient été demandés. C’était l’occasion pour Lyana de se remettre dans le bain et s’habituer de nouveau à son arbalète. Elle avait insisté pour que Sÿnn l’accompagne, c’était une bonne recrue mais elle avait besoin surtout d’une figure amicale à ses côtés pour une première nouvelle mission.

Lyana n’avait pas eu les véritables détails de la mission qu’à quelques jours avant le départ. Il s’agissait de se rendre sur une planète autrefois sous le joug de l’Empire. D’après un certain Jedi du nom de Galen Kale, ce qui pourrait être trouvé là-bas serait très utile pour la Résistance. Officiellement, les lieux sont abandonnés, mais Lyana ne savait pas si c’était un truc de Jedi, mais il y avait toujours anguille sous roche lorsque les missions semblaient trop évidentes comme ça. Malgré tout, Lyana avait écouté les instructions et s’était préparée convenablement tout en prenant Sÿnn sous son aile. D’après les dires des spécialistes, la planète Alzoc III serait un glaçon géant, tout ce que la commandante des Steels adore. L’armure spéciale neige allait être de rigueur.

Ils étaient tous dans le transporteur qui les menait jusqu’à destination, le silence était pesant mais il allait falloir parler d’un plan. Lyana ne connaissait pas grand-chose de ce Jedi, les généraux semblent lui faire confiance, Tamsin aussi alors la commandante n’a aucune raison d’être plus méfiante que d’ordinaire. Mais elle attendait beaucoup de lui durant cette mission. La présence de Sÿnn se voulait rassurante car tous ces visages lui étaient que très peu familier. Elle avait fait les frais de coopérer avec des inconnus et à chaque fois l’expérience fut mauvaise. Elle espérait que cette fois-là, le Jedi serait à la hauteur pour mener ses troupes. Il prit finalement la parole lorsque le transporteur pénétra dans l’atmosphère de la planète en question. L’air se faisait déjà plus frais, ça se sentait même à travers la ferraille de la carlingue. Evidemment, c’était trop beau. Cet emploi du conditionnel remet Lyana d’aplomb. Une mission trop facile n’aurait pas eu d’intérêt, mais ces vestiges du passé, cette situation inconnue, ne pas savoir sur quoi l’on peut tomber donne un peu de motivation à la commandante. Le pilote annonça qu’une tempête de glace approchait, tout pour ravir la jeune femme. Elle se tourna vers son supérieur. « Cette mission semble être pleine de variables inconnues. Malgré tout, je suppose que vous avez un plan d’infiltration. Qu’est-ce que nous devons chercher exactement ? Quels types de créatures sommes-nous en mesure de rencontrer si ce ne sont des ennemis du Premier Ordre ? » Ce sont des questions basiques mais elle préfère avoir ces réponses en amont plutôt que de se retrouver totalement devant le fait accompli.
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Résistant
Avatar : Margot Robbie
Messages : 331
Date d'inscription : 08/03/2017

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Ven 14 Avr - 1:09    



Les vestiges du passé,


la détresse du futur

Galen && Lyana Sÿnn && Jade

Alzoc III
On se relève, on se remet debout, et on repart. Peut-être que c'était plus facile à dire qu'à faire. Peut-être aussi que c'était utopique, inutile, ou même contre-productif, parce qu'on ne pouvait pas toujours mettre un mouchoir sur ses problèmes, son passif et ses mauvaises expériences et prétendre que, non non non, tout allait parfaitement bien. Mais peut-être aussi était-il possible de trouver un juste équilibre, ou au moins de s’accommoder d'un compromis, voire même de plusieurs ? Peut-être aussi était-il compliqué pour certaines personnes d'instinctivement penser autrement. Il lui en était arrivé bien des malheurs, à Sÿnn, mais elle ne s'était jamais vraiment attardée là-dessus. Sans doute parce qu'elle n'en avait pas toujours eu le temps car, déjà, à une expérience éprouvante en succédait une autre, quitte à se retrouver parfois prisonnière d'une sorte de surenchère qu'elle subissait bien plus souvent qu'elle ne l'aurait voulu. Se battre, c'était dans son sang. Elle faisait ça depuis toujours, mais cela n'en faisait pas pour autant une partisane de la guerre. Il n'y a pas besoin d'être en guerre pour se battre. On peut tout autant mettre une droite pour récupérer ce qu'on vous avait volé que pour péter les dents d'un putain de Stormtrooper, croyez là ! Ouais, y a le casque et tout ça qui peut gêner, mais pas grave.

Il y avait eu plus éprouvés qu'elle suite aux batailles sur Naboo. Il y avait même eu des morts. Mais Sÿnn ne s'en était pas sortie sans le moindre cheveu décoiffé. Il y avait eu ces petits soucis cardiaques, qui avait pu pousser Echo à froncer les sourcils et à la pousser au repos. Cela n'avait pas réellement été de la torture, la jeune femme ayant déjà été réellement torturée, mais cela n'avait pas été une sinécure non plus. Elle avait besoin de bouger, Sÿnn, de ne pas rester trop longtemps sans rien faire, sans s'entraîner, sans se mettre dans les pattes des gens, aussi. Elle avait besoin de bouger parce que, depuis toute petite, elle avait appris et compris que quand on ne bougeait pas, ou plus, il y avait alors de grandes "chances" que l'on soit mort, ou en passe de rendre l'âme, comme on dit. Mais Echo savait se faire obéir. Ça, et puis les menaces de voir Lyana lui tirer les oreilles si elle en venait à apprendre que Steel 6 avait encore une fois râler et protester contre l'avis médical. Il parait qu'une bradycardie, c'est pas un truc à prendre à la légère, même quand vous avez deux cœurs et que cela ne concerne que l'un d'entre eux ... Mais bon, encore une fois, elle, elle était en vie.

En vie et suffisamment en vie pour accompagner Lyana dès la première mission venue, pour l'Escadron Steel, suite aux batailles sur Naboo. Et il ne fallait pas compter sur Sÿnn pour chercher à comprendre pourquoi Lyana l'avait préférée, elle, aux autres Steels. Lyana avait ses raisons, et Sÿnn s'en contentait allégrement sans forcément chercher à les connaître ! Mais dans un coin de son esprit, elle se disait qu'elle faisait bien d'agir ainsi. Pour connaître Lyana depuis suffisamment longtemps, elle savait que moi cette dernière avait à se justifier, mieux c'était. Pour Lyana, et puis pour tout le monde aussi. Et puis, ce n'était pas comme si Sÿnn était connue pour sa crédulité, son absence de capacités réflectives et décisionnelles, et pas comme si elle était également connue pour son indécision et son absence de volonté et d'indépendance ! De toute façon, on pouvait bien penser ce qu'on voulait d'elle, ce qui lui importait, c'était d'être quelqu'un de confiance pour les Steels, tout particulièrement, de sorte à également pouvoir leur faire confiance. Quant aux autres résistants ... C'était du cas par cas. Elle n'avait pas le choix, on ne peut pas être crédule et penser que tous se valaient. D'autant plus quand on faisait partie des Steels et que donc, par définition, on était censé appartenir à une certaine élite. Une élite que tous ne pouvaient pas intégrer, cqfd. Après, il ne fallait pas non plus avoir le crâne pétri d'idées reçues. Tout en restant quand même sur ses gardes, l'un n'empêchait pas l'autre. Alors, elle observait, Sÿnn. Elle observait le visage de chacun des résistants qui l'accompagnait sur cette mission, non sans tout de même le plus souvent s'attarder sur le visage de Lyana. C'était elle, sa supérieure hiérarchique. Elle, aussi, en qui elle avait le plus confiance, dans ce transporteur. Mais présentement, leur tout nouveau Colonel avait pris la parole, et il fallait bien que Sÿnn s'intéresse à ce qu'il avait à dire.
    J'avoue que je ne sais pas grand chose de cette planète moi non plus. Mais je crois savoir que c'est d'ici que proviennent les Perles d'Alzoc. Ça rapporte une fortune sur le marché noir, mais on m'a toujours dis qu'elles étaient récoltées au prix de milliers de morts. Et Sÿnn craignait de comprendre pourquoi. En tout cas, Lyana avait clairement parlé d'infiltration, et ça, c'était un truc totalement dans les cordes de Sÿnn, en plus de tout un tas d'autres choses comme la furtivité, le corps à corps, aussi. Et l'efficacité.
BesidetheCrocodile pour May the Force

_________________
As we seek out the Light,

Darkness gathers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Résistant
Avatar : M. FOX
Holopad :



Messages : 113
Date d'inscription : 10/02/2017

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Jeu 20 Avr - 21:40    

Les vestiges du passé
et la détresse du futur
Galen, Lyana, Synn & Jade
Allzoc III,  An 34 - Mois 4, Semaine 3

Voilà un mois que Jade avait rejoint la Résistance. Elle s’était mise dans le bain assez rapidement. Pas le choix, quand un combat sonne à la porte de la galaxie. Jusque-là, elle avait transporté des civils afin de les mettre en sécurité et lorsqu’il le fallait, elle avait pu combattre aux côtés de Ray. Le combat, une éternité alors que les gens mourraient de toute part. Ce fut long et dur pour chacun… Certains plus pour d’autre. L’intensité de cette bataille avait été telle que Starwind avait souvent du se remettre en question. Vivre et travailler dans la Résistance étaient un éternel défi, il n’y avait peu de repos, de répit. Cela s’était ressenti sur la plupart des soldats.

5 semaines s’étaient écoulées et la pilote pensait que c’était hier. C’était un éternel recommencement. Tout ce qui s’était produit l’avait mené ici. Ce besoin de se retrouver avec d’autres personnes… Le Commando Suicide lui avait plu, après tout, elle n’avait rien à perdre et cette mission lui permettait de se recentrer. Ray avait eu une attitude qui lui semblait à la fois logique selon sa personnalité et affligeante.  Au combat, Jade appréciait le challenge, il fallait que son adversaire réponde, aussi faible soit-il, ainsi, le duel était plus intéressant. Le Général avait sans doute vécu des choses très dures pour en arriver à torturer quelqu’un avec autant de lâcheté qu’un membre de ce Premier Ordre. Bien sûr, elle n’avait jamais vécu telles souffrances… Elle ne pouvait sûrement comprendre, mais, elle ne soutenait pas tellement cet acte. Cela la dérangeait. Qui sait de quoi Nox était capable. En arrivant ici, elle ignorait bien qu’il était aussi impulsif et violent quand la rage le prenait.

Revenant à l’instant présent, la brune avait revêtu son armure avec une tenue bien chaude en dessous, son fusil blaster dans les mains. C’était frénétique, ses doigts tapotaient l’armature de l’arme dans l’attente de la suite. L’intercom annonçait une tempête. Génial, des difficultés ! Tout le monde avait des questions, Jade pensait au même. Elle ne connaissait cette planète que de nom. Sa typographie. – On croisera sûrement des Talzs, comme des Wookies des neiges. répondait-elle. Cette communauté avait eu la vie dure et c’était pas dit qu’ils les accueillent avec une poignée de main amicale. – Après qui sait sur quoi ou qui pouvons nous tomber dans ses montagnes et glaciers… Je reste perplexe… dit-elle en regardant le Colonel, dans l'espoir d'avoir, comme les autres, des réponses.

Et pourtant Jade était émoustillée à l’idée d’y aller. Découvrir une planète, botter des fesses si besoin, saluer la faune locale et se battre avec le vent. Que demander de mieux ? Posant un regard sur ses coéquipiers et son colonel, la brune se demandait bien comment pourrait se dérouler cette nouvelle collaboration. Cela l’intriguait toujours et tant qu’elle pouvait se rendre utile, elle se portait volontaire, cependant, intérieurement, elle priait pour que tout le monde collabore dans l’unité et la fluidité.
Made by Neon Demon

_________________
Don't need a hero
« to save me, I'm not a girl to set free » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Wrath of Jedi
The Wrath of Jedi
Avatar : Charlie Hunnam
Holopad :

Messages : 1286
Date d'inscription : 22/09/2016

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Lun 1 Mai - 21:41    


Les vestiges du passé et la détresse du futur
Galen, Lyana, Synn & Jade

Alors que le transporteur amorçait sa descente finale en direction du glacier, le jedi eut un léger sourire à l’intervention  de Lyana. Il est vrai que de nombreuses variables étaient encore à définir, mais il avait bel et bien un plan. Mais avant de reprendre la parole, il laissa s’exprimer ceux qui le désiraient, il aimait avoir les avis de ses subordonnés, cela permettait de créer un climat de confiance et par ce biais il apprenait à les connaître.

« Nous n’avons pas été en mesure de définir si le chantier naval est occupé, les conditions météorologiques nous empêchant de voir quoi que ce soit lorsque nous étions en orbite. De ce fait il va nous falloir rester prudents. Selon ma source nous ne devrions pas risquer de croisé des Tazs, après des décennies d’esclavagisme on peut supposer qu’ils se tiennent éloignés des lieux de leur servitude. Mais on ne peut être sûr de rien, ni même que notre ennemi ne soit pas déjà sur place ni qu’on ne risque pas de tomber sur des contrebandiers et autres hors-la-loi venus dépouiller cet endroit de tout ce qui peut lui donner de la valeur. »

Le transporteur toucha enfin le sol, et dans leur intercom, le pilote leur annonça que la tempête serait sur eux d’ici quelque minute. Ils voulaient pénétrer dans le chantier naval c’était maintenant ou jamais.
Tout en mettant pied à terre et commençant à avançant sur la glace et la neige, Galen leur annonça leur destination.

« Nous n’allons pas rentrer par la porte principale, si quelqu’un occupe les lieux on peut être sûr qu’elle sera surveillée. Sur les plans que nous avons pu récupérer on peut apercevoir un conduit de refroidissement menant à la fonderie du chantier, fonderie qui ne devrait plus être en fonctionnement donc on le risquera rien en s’engouffrant par là. »

Le petit groupe alors composé de la commandante des steels, d’une de ses subordonnées, d’une jeune résistante qu’on lui avait affectée, de lui-même ainsi que de quatre soldats faisant partie de sa force d’intervention. Une fois tout ce beau monde à terre, un simple regard vers la tempête lui assura qu’il valait mieux se dépêcher.

« Allez, pas de temps à perdre. Il faut atteindre le bâtiment avant qu’on soit pris dans la tempête. »

Le groupe partit en courant en direction du chantier naval, apercevant l’entrée principale avec ses lourdes portes métalliques closes, le groupe bifurqua vers l’ouest en direction du conduit de refroidissement. Heureusement pour eux que l’empire avait eu l’idée de se servir du climat ambiant de la planète pour refroidir sa fonderie.

Sortant son sabre laser pour découper rapidement les barreaux qui fermé l’entrée du conduit, ils purent rapidement tous s’engouffraient dans le passage et se mettre à l’abri de la tempête.

« Bien faisons ça vite et bien, hors de questions de rester plus que nécessaire sur cette planète. Notre but premier est d’atteindre la salle de contrôle, de là nous devrions pouvoir avoir l’accès aux archives des projets que ce livré l’empire ici. Si nos informations sont bonnes, c’est ici qu’a été mis en marche le projet Nova. D’après les archives de la résistance datant du temps de la rébellion, le projet Nova aurait pour but la fabrication d’un grand nombre de croiseurs stellaires que l’Empire aurait pu se servir contre la rébellion si la guerre avait perduré. Mais le projet ayant été abandonné et l’émergence de la république, cette information a été classifiée. Ce n’est que récemment avec l’arrivée de nouvelles informations que le projet Nova est revenu sur le devant de la scène, nos supérieurs espèrent que le projet Nova pourrait servir à la résistance pour lutter contre le Premier Ordre. »

Il continua de parler tout en avançant dans le conduit.

« La mission est simple, on trouve tous ce que l’on peut sur le projet Nova et on ramène ces informations à la résistance. »

Ils arrivèrent rapidement à l’intérieur de la cuve à plasma de la fonderie, bien entendu étant éteinte et totalement vide de toute substance potentiellement dangereuse, ils ne risquaient absolument rien. Sortant rapidement la cuve, ils se trouvèrent dans la fonderie. Cette immense salle abritait de multiples barres de métal, plaque en duracier et autre assemblage faisant penser à la proue d’un navire. C’était ici qu’étaient fabriquées la plupart des pièces servant à construire des vaisseaux spatiaux.

Une partie du toit étant effondré, ils purent s’apercevoir que la tempête avait recouvert le bâtiment et que la neige avait déjà englouti une grande partie de la pièce, cela devait faire des années que c’était ainsi, il restait juste à espérer que l’accès aux zones sensibles du lieu leur soit encore accessible.

L’un des soldats partis en reconnaissance dans l’immense salle revient alors.

« Nous ne sommes pas seul, de nombreuses empreintes sont clairement visible en direction de la salle de contrôle, c’est encore récent la neige n’a pas eu le temps de les recouvrir. Au mieux cela date de plusieurs jours et ils sont déjà partis.

-Si c’est le cas, nous n’aurons rien à rapporter, espérons qu’ils viennent tout juste d’arrivée et que l’on est encore une chance de rapporter les informations. »

Partant en direction de la salle de contrôle, le groupe put apercevoir les empreintes dont il était question. Il était difficile de déterminer combien il y avait d’individus, mais il valait mieux miser sur une bonne dizaine, si ce n’était plus.

Avançant silencieusement l’équipe d’intervention arriva alors dans une salle rectangulaire où se trouvaient au fond une porte entrouverte et où divers bureau et baie vitrée. Au fond près de la porte se trouvait un groupe d’individus aux armures tout plus différentes les unes que les autres. Mais l’un d’eux avait un étrange symbole sur ses épaulières et son torse, le symbole du soleil noir.
Une chance qu’il ne s’agissait pas de soldat du Premier Ordre, mais cers briguant allait donner du fil à torde aux groupes.

« Tu vois quelque chose à l’intérieur ?
-Non il fait trop sombre. Je vais tenter de relancer le courant.
-Ok fait vite.
-Hey les gars ont à de la visite. »

L’un des mercenaires du soleil noir s’était retournait et avait aperçu le groupe de résistant. Aussitôt les tirs fusèrent. Neuf hors-la-loi leur faisaient alors face, Galen tira son sabre et son blaster et tenta de renvoyait le plus de tir possible pendant que ses équipiers se trouvaient un abri.

lancer de Dés:
 

Le jedi dégaina un peu trop lentement son sabre et quelques tirs purent passé au travers de sa garde, l'un de ses soldats fut touché, mais put se mettre rapidement à l'abri. Ils réussit à arrêter certains tir, il ne pouvait tous les arrêter.
Tentant de viser de sa main gauche, il tira et alors que le laser alla toucher l'un des mercenaires, un tir le toucha sévèrement l'obligeant à rompre sa garde et se mettre à l'abri. Il avait été touché à son bras gauche, ce même bras qu'il avait faillit perdre lors de la bataille de Naboo. La douleur était bien présente, mais il devrait pouvoir faire avec le temps de la mission.


HRP : Désolé pour le temps de ma réponse, je serais plus rapide la prochaine fois.^^

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Galen Kale le Lun 1 Mai - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Lun 1 Mai - 21:41    

Le membre 'Galen Kale' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Capacité Facile' :


--------------------------------

#2 'Capacité Normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Commandante Kira
Avatar : Felicity Jones
Holopad :

SHE'S MADE OF STEEL



Messages : 1105
Date d'inscription : 23/12/2016

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Mer 3 Mai - 11:43    


Les vestiges du passé et la détresse du futur
La commandante se posait des questions quant au plan que le Jedi avait mis en place pour cette mission. Se jeter dans la gueule du loup sans avoir pris en compte toutes les possibilités, c’était du suicide. Et pour ça, il fallait s’adresser à un tout autre commando que les Steels. Toutes les recrues étaient dans un flou le plus total, en attente des paroles de l’initiateur de la mission. Lyana espérait que ça en valait la peine, mais il était trop tard pour faire demi-tour de toute manière.

Elle se montra très attentive lorsque l’homme repris la parole. Les conditions météorologiques n’étaient vraiment pas d’une grande aide sur ce coup, ayant empêché d’obtenir davantage d’information sur l’état des lieux mais surtout menaçant le petit groupe de détachement de façon imminente. Lyana qui détestait le froid, tentait de camoufler son air grimaçant. Elle avait son armure d’hiver et était parée à affronter tout ce qui allait se présenter devant elle. Il avait raison, en dehors du Premier Ordre et de la faune locale, il fallait également se méfier des mercenaires qui ont pour habitude de toujours être là quand il ne le faut pas. La prudence était de rigueur quelle qu’en soit la situation une fois sur place. Penser agir autrement serait stupide. La commandante acquiesçait aux paroles du Jedi, espérant un moment que la Force serait avec lui et permettrait de donner un coup de main plus qu’autre chose.

Le transporteur toucha enfin le sol et toute la petite troupe de huit personnes s’empressa de sortir au dehors, appréhendant la tempête de neige qui approchait de plus en plus. L’homme continua ses explications et ses instructions. Il fallait oublier l’entrée principale, idée judicieuse. Malgré l’air complètement délaissé des lieux, il ne fallait prendre aucun risque. La question qu’elle s’apprêtait à poser obtint une réponse aussitôt. Il évoqua donc un conduit de refroidissement menant tout droit à la fonderie. Lyana n’était pas sereine à l’idée de s’y rendre. Même si à première vue, tout semblait endormi, elle avait des doutes. « J’espère que vous savez ce que vous faites. »

Le groupe se mit en route sans plus trainer. Même s’il n’était pas évident de traverser la neige épaisse, il n’y avait pas de temps à perdre. Malgré le blanc des armures d’hiver, Lyana espérait que personne ne les avait repérés au loin. Le transporteur était loin de faire dans la discrétion. Le groupe contourna donc le chantier naval, en prenant soin d’éviter l’entrée principale. Le conduit qu’ils allaient devoir utiliser était à l’Ouest. Mais Lyana ne bronchait pas, elle suivait les ordres. Une fois le conduit atteint, le Jedi se chargea de créer une entrée et le petit groupe pouvait alors s’engouffrer au sein du conduit et se diriger au plus vite vers l’intérieur du bâtiment.

De nouvelles explications fusèrent. Si pour la commandante ça paraissait évident de ne pas s’attarder sur des choses inutiles, elle écouta attentivement l’histoire de cet endroit. Elle n’avait jamais entendu parler du projet Nova et se doutait que c’était quelque chose de classé confidentiel. Il s’agissait donc de s’emparer du projet afin de l’utiliser pour la Résistance. Lyana ne savait pas trop ce que ça allait donner mais d’après l’intonation du Jedi, ça devait être quelque chose à avoir pour soi, ne serait-ce que pour éviter que ça ne tombe entre de mauvaises mains. « Je suppose que la salle de contrôle se trouve au cœur même du bâtiment. C’est par là que nous devrions commencer à chercher. Devons-nous nous séparer ? » Le groupe continua à avancer pour finalement arriver dans le cuve. Comme il l’avait prévu, la cuve était vide, fort heureusement pour eux. L’endroit était immense, Lyana se sentait toute minuscule à côté de ces pièces servant à construire d’énormes croiseurs. Elle fit rapidement un tour pour inspecter si tout était en ordre lorsqu’un soldat revint. Il était partie en reconnaissance et n’apportait pas de bonnes nouvelles. Ils n’étaient pas seuls et ça ne présageait rien de bon.

Le groupe ne se sépare pas et suit les traces de pas laissées dans la neige. Lyana est sur ses gardes. Toujours pas remise de la bataille de Theed, elle serait capable du pire si elle croisait de nouveau des membres du Premier Ordre. Mais les soldats arrivèrent près d’une salle qui semblait être ce qu’ils recherchaient : la salle de contrôle. Effectivement, les résistants arrivaient un peu tard puisqu’il y avait une bonne dizaine d’hommes attroupés devant la salle. Mais l’un des soldats de la Résistance avait visiblement attiré l’attention du groupe qui n’avait pas du tout l’air commode. Pas moyen de négocier, aussitôt découverts, le petit groupe de résistants se voit attaqué par les bandits. « A couvert ! » crie Lyana alors que le Jedi tentait de renvoyer les tirs à l’aide de son sabre laser. Mais il n’a pas été suffisamment rapide. La commandante des Steels n’avait pas pris avec elle son arbalète, son épaule étant encore trop fragile pour pouvoir la manier. Elle devait se contenter de son pistolet blaster.

Lancer de dé:
 

Se mettant légèrement à découvert afin d'avoir une vue optimale, elle vise l'un des hommes du groupe adverse. Ne cherchant pas à faire taire les coups, elle préfère marquer la chose et vise un homme qui tente de s'infiltrer dans la salle pendant que ses collègues font le sale boulot. Son tir touche sa cible et elle retourne à couvert. « Il faudrait se séparer en deux groupes, mon Colonel. Pendant qu’un des groupes se charge de faire diversion, l’autre tente de s’infiltrer dans la salle. Qu’en pensez-vous ? Ils ne vont pas rester terrés là-bas bien longtemps et nous non plus. »
AVENGEDINCHAINS

_________________
she's made of steel
if her mind and her body are made of steel, there's still another thing people are wondering. and her heart ? •• ALASKA  





Dernière édition par Lyana Kira le Lun 15 Mai - 8:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
Avatar : BB-8
Holopad :

BB-8 approves this forum !

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/05/2016

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Mer 3 Mai - 11:43    

Le membre 'Lyana Kira' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Capacité Facile' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maytheforce.forumactif.fr

avatar
Résistant
Avatar : Margot Robbie
Messages : 331
Date d'inscription : 08/03/2017

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Jeu 4 Mai - 19:20    



Les vestiges du passé,


la détresse du futur

Galen && Lyana Sÿnn && Jade

Alzoc III
Ainsi donc elle ne s'était pas trompée concernant les fameuses perles, se souvenant également parfaitement de par qui elles étaient raffinées. En même temps, Sÿnn ne s'était pas encore pris de coup sur la tête suffisamment fort pour perdre la mémoire, et de la mémoire, elle en avait, et une bonne. En même temps, quand les premières années de votre vie, ou presque, vous les avez passées au milieu de la contrebande, du va et vient ininterrompu de trafiquants qui, au fond, ne s'intéressaient le plus souvent qu'à leurs affaires sans se soucier du reste, y a des trucs qui vous marquent. La jeune femme ne portait absolument pas en son cœur le moindre membre du Premier Ordre. Ils ne lui avaient rien fait de mal, à ce qu'elle en avait su, jusqu'à la fameuse invasion des Vagaari, mais après, tout était aller a volo. On pourrait dire, en faisant preuve de mauvaise foi et en étant bien trop partisan, qu'elle leur devait son entrée dans la Résistance, d'une certaine manière, car sans cette gradée, elle n'aurait sans doute jamais pu se tirer de Vorzyd V, du moins pas en pleine possession de sa liberté. Vu son particularisme cardiaque et ses formes, soit elle aurait servi de cobaye, soit d'esclave pour les pires déviances, voire même, et surtout, les plus sordides. Alors, ainsi donc, bien qu'ignorante d'un certain nombre de choses, ce qu'elle savait, Sÿnn ne l'oubliait pas. Même si une telle connaissance ne les aidait présentement en absolument aucune manière !

Alors, elle restait attentive, non sans finir de se préparer à mesure que le vaisseau se rapprochait du sol. Visiblement, ils allaient se les cailler, et sans être frileuse, disons que Sÿnn ne souhaitait en rien voir son épiderme se nécroser en direct live et en quelques minutes seulement ! Elle tenait trop à sa peau et à son intégrité physique, et c'était sans doute là une part de narcissisme et de superficialité, mais elle assumait. Totalement. L'adrénaline montait progressivement en elle, sans pour autant occulter son jugement ou sa perception des choses et des risques. Se battre ne lui faisait pas peur, dès lors, elle ne redoutait que peu la présence de contrebandiers ou d'autres types du même acabit. Même si, bien évidemment, elle préférerait malgré tout qu'ils n'aient pas à affronter un tel cas de figure. Mais si jamais il advenait que se soit le cas, et bien, ils étaient préparés. En tout cas, elle, elle l'était ! Préparée et prête ! Et là où elle pouvait sans doute pêcher au combat à distance, elle se débrouillait bien mieux au combat rapproché, ce qui expliquait donc qu'elle n'était absolument pas pour rien la spécialiste du corps à corps au sein des Steels ! En prenant une dernière grande respiration avant que son premier pied touche le sol de la planète, la jeune femme ne manqua pas d'emboîter le pas, en se gardant bien d'observer les lieux en touriste, au contraire. Elle préférait laisser son regard trainer en tout sens, comme pour détecter le moindre indice, la moindre information d'importance ou susceptible d'aider l'escouade dans sa mission actuelle. Furtivité et discrétion étaient cependant de mise, à juste titre : il fallait tout faire pour n'attirer aucune attention, si jamais ils n'étaient pas seuls. Tout comme il valait mieux ne pas se comporter comme de gros pachydermes incapables de se mouvoir sans tout bouleverser autour d'eux. Leur réputation en prendrait alors un coup, tout comme leur efficacité. Alors, tout en vérifiant l'état et l'attache de ses gants assommants et de ses lames rétractables, Sÿnn prêtait également attention à ce qu'on pouvait lui dire. Ou plutôt leur dire, à tous. Et encore une fois, si elle avait besoin qu'on ne lui rappelle, elle réalisait qu'elle en savait sans doute bien peu par rapport à certains concernant le passif de la Résistance. Elle était née après cette période là, et le peu qu'elle savait de sa mère, elle comprenait bien que cette dernière avait plus ou moins été loin de tout ça, sur sa planète royale, là. Elle ne descendait donc pas d'une combattante, et puis ... Et puis, ayant grandi sur Vorzyd V qui avait versé pot de vin sur pot de vin pour qu'on la laisse en paix, elle n'avait pas évolué au sein d'une planète portant les stigmates du conflit passé. Cependant, cela ne l'empêchait en rien de collecter la moindre information communiquée, comme pour la faire sienne et en devenir moins ignorante. Et puis, si c'était utile pour botter le cul du Premier Ordre, elle en était ! Et pas qu'un peu !

Seulement, à ce qu'elle en savait, toutes les bonnes choses ont une fin. Ou disons plutôt que, quand tout se déroule suffisamment bien pendant trop longtemps, il advient toujours quelque chose pour tout faire dérailler, ou du moins pour essayer. Et là, présentement, le blâme en revenait à un des autres membres de l'escouade composée pour l'occasion. Loin de se dire que, s'il avait s'agit d'elle, rien de tout cela ne serait sans doute arrivé, parce que l'erreur est humaine et qu'on ne peut être parfait, Sÿnn préférait se brancher sur la "fréquence" combat. Ce qui signifiait pour elle être prête à agir à tout instant, à fuser, à faire feu de tous bois ou presque. A porter atteinte à l'intégrité physique d'autrui. Que cet autrui soit mercenaire, contrebandier, ou membre du Premier Ordre. Ou même Taz, s'il le fallait malheureusement. Et sur l'instant, sans se mettre à plat ventre, les réflexes de Sÿnn lui dictait de se barrer du visuel de leurs ennemis, sans forcément avoir à attendre l'ordre décidé et déterminé de Lyana ! Question d'instinct de survie, et de bons réflexes, aussi. Les tirs étaient d'ores et déjà nourris, et Sÿnn restait pour l'instant à couvert, se sachant loin d'être aussi douée que ses camarades dans le domaine du tir. Cependant, elle restait aux aguets, ce qui la poussa à tourner le regard vers Lyana suite à la proposition de celle-ci.
    ⚔ Je me propose pour intégrer le groupe d'infiltration. Tu sais bien que je vous serais plus utile dans ce domaine là, sans doute ! ⚔ Et puis, elle tourna le regard vers le Jedi. ⚔ Colonel, j'attends vos instructions. ⚔

BesidetheCrocodile pour May the Force


Spoiler:
 

_________________
As we seek out the Light,

Darkness gathers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Résistant
Avatar : M. FOX
Holopad :



Messages : 113
Date d'inscription : 10/02/2017

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    • Jeu 11 Mai - 16:05    

Les vestiges du passé
et la détresse du futur
Galen, Lyana, Synn & Jade
Allzoc III,  An 34 - Mois 4, Semaine 3

L’état d’esprit de la brune n’était pas dans l’inquiétude extrême. Elle ira où elle devra aller. Si la formalité lui plaisait guère, elle ne devait pas rigoler avec un Jedi doublé d’un colonel alors elle écouterait. C’est attentivement qu’elle écoutait Galen, absorbant les informations comme une éponge. Vu ce que le maître Jedi disait, l’équipe ne pouvait être certaine du comité d’accueil. Cela faisait peu de données valables, fiables, mais c’était suffisant pour Jade. Elle n’était pas avide de connaissance, ils avaient un objectif et la brunette avait bien l’intention de le mener à bien. Il suffisait de s’accorder. Regardant ses camarades de mission, elle ne doutait guère quant à leur cohésion dans ce brouillon. Tout le monde ici pouvait s’adapter.

Le transporteur se posait alors en un léger mouvement de bascule. Comme tout le monde, la jeune femme posait pied à terre enfin, dans la neige. Le froid, saisissant, chatouillait le visage en une légère brise. C’était vivifiant. La glace était loin d’être son environnement favori, elle aimait la chaleur, le beau temps. Le pilotage en était plus agréable, c’était certains. Le challenge était son carburant. Son cœur se mit à battre plus fort alors qu’il décidait de ne pas passer par l’entrée mais bien par un conduit de refroidissement. Et ben, cette mission promettait dès le début. En s’engageant en tant que soldat, plus à l’aise dans les airs, elle ne s’attendait pas à autant avoir envie de participer. Suivant le regard du Colonel vers la tempête, nul doute qu’il fallait activer le pas et éviter de se faire engloutir comme des débutants. La déterminée marchait et suivait à vitesse rapide, accordant un regard aux alentours, s’assurant que le possible ennemi ne se montre pas. Trop de supposition la rendait minutieuse, observatrice, elle ne voulait pas se faire surprendre, elle détestait cela. La pilote mettait un point d’honneur à avoir une avance certaine sur l’ennemi afin d’aligner son tir correctement.

Ils entrèrent et Galen pu leur faire un debrief sur leur raison ici. Nova. Elle ignorait bien ce dossier, jusque-là, elle n’avait pas tenue une place importante. Dans la Nouvelle République, les soldats et pilotes étaient une ressource, des pions. Ce projet était très intéressant, en espérant que le Premier Ordre ne soit pas là pour le récupérer ou le garder. Si c’était le cas, ils se faisaient très discrets. Un cache-cache à prévoir en somme. Quoi qu’il en soit, la mission lui allait bien et Jade acquiesçait. Il fallait y aller, être rapide et efficace. La marche dans le conduit fut ferme, rapide et à pas de loups. Il fallait ici être prudent. Qui sait ce qui pouvait les attendre de l’autre côté. La tempête avait fait son œuvre alors qu’ils passaient la cuve et entraient dans la fonderie. Investissant la pièce, un soldat vint leur faire un rapport. Soit il y avait du monde, soit ils étaient parties. Là encore, rien n’était sûr. Il fallait se méfier. Leur resterait-il de quoi informer la Résistance sur le projet Nova ?

L’avancée se fit silencieuse alors que des hommes en armure s’étaient postés, semble t’il, devant la pièce convoitée. Repérés, Jade chargeait son fusil et se mit à couvert lorsque Lyana s’époumonait de se mettre à couvert. Dos contre une machine, la pilote eut un regard pour son Colonel et le soldat qui subirent des dégâts. Grimaçante, la résistante avait cette envie de tirer. Comme une piqûre qui la démangeait. Sa concentration n’était pas ébranlée, les tirs ne la faisaient guère broncher. Il fallait qu’elle soit plus efficace qu’eux c’est tout. Avant de répondre, elle avait observé les alentours. Plusieurs endroits où il était possible de camper pour tirer à distance. Puis elle posait un regard attentif sur les machines… Hors d’état sûrement… Les intempéries les avaient endommagées. Peut-être reviendrait-elle dessus plus tard. « Pour ma part, affectez-moi où vous le souhaitez, Colonel. » Prenant un ton plus élevé afin que l'on puisse l'entendre, la multi-tâche et franche ajoutait « S’il faut remettre en route une machine, la méca’ ça me connait, je peux donc être en infiltration mais… pour hacker c’est autre chose. » Jade n’était pas dans l’obtention d’information comme certains, elle était plus à l’aise en tir et faisait preuve de précision.  Attendant sagement les ordres, oreilles à l’écoute, elle voulait faire ses preuves. Encore. Ils n’étaient pas arrivés ici pour cueillir des pâquerettes ou faire une bataille de boule de neige. Qu’importe ce que le Colonel, semblant souffrir quand même, déciderait, elle serait prête. Infiltration ou diversion, elle bourrinerait intelligemment dans le tas.

Made by Neon Demon


Spoiler:
 

_________________
Don't need a hero
« to save me, I'm not a girl to set free » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Re: Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vestiges du passé et la détresse du futur [Lyana, Synn et Jade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vestiges du passé (1/7)
» Vestiges du passé (2/7)
» Aleksandr Rosebud Chostakovitch | « Effacer le passé pour mieux écrire le futur. »
» Aleksandr Rosebud Chostakovitch | « Effacer le passé pour mieux écrire le futur. »
» Mon passé touche à présent mon futur... Damn. | Ft Katherina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus-
Sauter vers: