Topsitestop1top2top3



 

Partagez | 
 

 While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad : SÿnnAscella
Messages : 339
Date d'inscription : 19/02/2017

Message While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Jeu 2 Mar - 23:34    


While the sun yawns, pilots rise


   On avait requis la présence de Masha tôt ce jour-là. En tout cas, trop tôt à son goût. Elle n’avait jamais été du matin, à son plus grand désespoir. Veiller tard dans la nuit n’était pas un souci, plutôt même un mince plaisir que de braver le sommeil jusqu’aux premières lueurs du jour, mais pour ce qui était du lever, c’était une toute autre histoire. Un véritable calvaire. Têtue, elle planifiait pourtant quotidiennement, et depuis toute petite, un réveil calé sur celui du (ou des, en fonction des planètes) soleil(s). C’était une sage idée qui fonctionnait beaucoup moins bien en pratique qu’en théorie. De plus, la difficulté ne faisait que croitre d’un jour sur l’autre. Toute la matinée, elle sirotait donc des boissons énergisantes et tentait, avec plus ou moins de réussite, de redoubler de vigilance afin de ne pas laisser le moindre détail lui échapper.

   Ce matin-là, elle s’extirpait avec difficulté des bras de Morphée lorsqu’on vint frapper à sa porte pour lui remémorer le rendez-vous imminent, convenue de façon expéditive, et sans son accord, la veille. Elle avala d’une traite le liquide chaud qui stagnait dans une tasse à portée de main, lissa maladroitement ses cheveux désordonnés, les arrangea en un chignon presque impeccable puis s’aspergea le visage d’eau fraiche dans l’espoir vain d’avoir l’air en pleine forme. La lumière artificielle n’arrangeait pas le reflet que lui offrait le miroir, elle soulignait même les cernes violettes qui bordaient ses yeux sombres. Avant de se diriger d’un pas décidé vers les bureaux des plus hauts gradés, elle s’équipa d’une ceinture ou pendant son blaster usé par le temps, précaution est mère de sûreté.

   La jeune femme ne prit pas le temps de s’attarder sur les visages qu’elle croisa dans les couloirs encore peu fréquentés à cette heure-ci. Elle en salua deux ou trois au hasard, d’un bref signe de tête, aussi ferme que sa démarche, en ignora involontairement quelques autres. Les yeux à moitié dans le vague, elle observait, rêveusement, la danse des néons qui suivait ses pas. Un comportement inacceptable aux yeux de la pilote qu’elle aurait, en temps normal, reproché à ses camarades, mais l’heure la rendait moins rigide et elle s’autorisait inconsciemment ce petit écart de conduite.

   Lorsqu’elle put apercevoir sa destination, elle reprit un total contrôle d’elle-même, adopta à nouveau son attitude habituelle : buste droit, poings serrés, sourcils froncés et regard sévère. Elle ralentit le pas et attendit qu’on vînt la chercher. Les questions qui l’avaient tourmentée la veille à l’annonce de cette convocation l’assaillirent à nouveau. Elle se reprocha son entêtement dernier, elle savait bien au fond d’elle-même qu’elle n’aurait pas dû tenir tête à ce commandant, qui n’était d’ailleurs pas celui de son escadron. Mais elle n’avait pas pu résister, il y avait dans son plan d’entraînement une faille tellement évidente qu’elle n’avait que pu lui faire remarquer. Le ton employé lors de cette interaction n’avait certainement pas joué en sa faveur, elle avait en effet annoncé la chose avec un mépris à peine dissimulé, puis ne s’était pas gênée pour insister lourdement. Enfin, elle n’avait pas su se taire lorsqu’elle aurait dû. Cette histoire remontait pourtant à une bonne semaine, si ce n’est plus, elle ne comprenait donc pas pourquoi elle ne resurgirait que maintenant. Pensive, elle attendait toujours, avec une patience fluctuante.

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today




Dernière édition par Masha A'Tuin le Mar 7 Mar - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Dim 5 Mar - 11:52    

Le commandant regardait les deux hommes se faire face. La discussion n’était pas tellement violente, mais les arguments avancés par chacun n’étaient pas totalement déraisonnables, ce qui mettait le résistant dans une situation compliquée.

Le colonel Jerth et le colonel Treduran évaluaient les dossiers sous leurs yeux. Tuiren à leurs côtés, était simplement là pour donner son avis. Il était question de remplacer le leader de l’escadron Blade, le dernier en date ayant renoncé au commandement et acceptant d’autres responsabilités. Après une sélection sévère, deux candidats étaient encore en liste. Et c’était donc sur cela que les colonels ne se décidaient pas. Masha A’tuin était l’une de ces candidats, ses résultats valaient ceux de son rival. La différence commencait au côté stratégique, Masha dominant ce côté-là. L’autre, un pilote de X-wing, était sans doute moins doué de ce côté-là mais avait un dossier plus honorable, sans soucis de comportement. Le choix n’était évident, et les colonels ne s’accordaient pas.

- Ca va être difficile.
- Les résultats de lieutenant A’tuin sont très bons.
- Mais pas plus tard que la semaine dernière elle a repris un supérieur.
- Elle n’avait pas tort, ses arguments étaient valides.
- Mais si elle n’est pas capable de respecter la hiérarchie, comment va-t-elle l’expliquer à son escadron ?

Ils se tournèrent vers le résistant, avec la question évidente.

- Je dirais que le lieutenant A’tuin est tout à fait capable.
- Est-ce que vous la voudriez dans votre escadron ?

La question le laissa incertain. Le caractère de Masha était certes incommode mais c’était une bonne soldat. Est-ce qu’il aurait voulu d’elle ? Le commandant ne savait pas, il voulait que ses hommes lui fassent confiance.

- Qu’est-ce que vous voulez dire ?
- Rien de spécial est-ce que vous la voudriez ?
- C’est certain qu’elle a ce souci de comportement mais elle est très efficace.
- Mais c’est une Spectre commandant.

Tuiren réfrena un soupir en entendant le colonel.

- Colonel avec tout le respect que je vous dois, les Spectres ont montré depuis longtemps qu’ils sont un bon escadron.
- Je sais que vous avez commencé par là commandant et loin de moi l’idée de vouloir être insultant mais reconnaissez que les Spectres sont loin d’être exemplaires.

Le commandant réfléchit un moment.

- Voulons-nous être exemplaires ou effectifs ? Si c’est exemplaire effectivement le lieutenant ne conviendra pas. Si c’est effectif, je crois que nous devons lui donner une chance. C’est une excellente pilote, et elle mènera à bien ses missions. S’il lui manque cette facette du respect de la hiérarchie, elle découvrira d’elle-même qu’il n’est pas facile d’être chef.
- Je vois c’est un intéressant avis.

La conversation  se termina et Tuiren s’éclipsa après avoir effectué un rapide salut militaire.

Quelques jours ensuite Masha fut choisie pour être commandante de l’escadron. De toute évidence l’on avait tenu compte de ses mots.

Il la croisa mais fit comme si de rien n’était. Il recut une convocation et s’y rendit sans réfléchir.

Il se leva tôt ce matin-là comme à l’accoutumée. Loin étaient ces jours de jeune homme où il était une feignasse finie et où se lever le matin relevait de la mission  quasi impossible. Avec le temps il était devenu matinal, même si l’idée de rester sous sa couette à ne rien faire était encore tentante. Il s’habilla et déjeuna avec des amis, et en quittant la salle apercut Hobbie et Janson qui le regardaient en souriant. Les héros de la rébellion étaient revenus pour aider la résistance, et le cadet était ravi d’avoir ses mentors à ses côtés. Il voulut aller les saluer mais ceux-ci s’échappèrent. Cela le fit froncer les sourcils. Il finit par hausser les épaules et s’éloigna, en direction du bureau de son supérieur. Rick roulait sur ses talons, sifflotant doucement.

Masha était déjà là quand il arriva et il se fendit d’un simple salut, affichant néanmoins une expression peu rigide, mais tout de même suffisamment neutre, histoire de laisser planer le mystère.

- Lieutenant.

Ils n’eurent pas longtemps à attendre. On les fit passer dans le bureau, les droids ne furent pas acceptés et le sien se mit en veille sur un côté.

Dans la salle il y avait différents gradés, rien en dessous de commandant. Ses mentors étaient dans la salle, et ils conservaient un visage impassible, ce qui étonna le commandant, qui se demandaient ce qu’ils faisaient là.

Il leur fut demandé de rester face à eux.

- Commandant Yesmeth, Lieutenant A’tuin.

Le général qui leur faisait face semblait de bonne humeur.

- Vous n’êtes pas sans savoir que des changements se trament depuis que la République n’est plus. Il faut que nous révisions notre facon de faire et pour cela nous allons réorganisé nos effectifs.

Il marqua un temps de répit et se tourna d’abord vers Masha.

- Lieutenant A’tuin nous allons commencer par vous. Etes-vous satisfaite dans l’escadron Spectre ?

Le résistant resta impassible, laissant le lieutenant répondre. Il se demandait néanmoins en quel honneur il restait à ses côtés, et quel changement lui était réservé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad : SÿnnAscella
Messages : 339
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Mar 7 Mar - 22:47    



Des bruits de pas résonnèrent dans le couloir clair que Masha avait emprunté quelques minutes auparavant. Intriguée, elle qui guettait avec impatience qu'on la libéra de son ignorance se mis à écouter avec attention la réverbération des sons produits par le sol martelé. Elle identifia la présence d'une personne seule, quoiqu’accompagné certainement d’un droid, la jeune femme pu bientôt y associer un visage. Une silhouette familière ne tarda en effet pas à paraître. Masha adressa au nouveau venu un sourire franc mais derrière lequel était bien mal dissimulée une importante dose de nervosité. Malgré cela, savoir que Tuiren partagerait son sort la rassura, diminua drastiquement son angoisse sans pour autant l'annihiler complétement. Une aura plutôt paisible se dégageait de lui et sa camarade lui envia cette sérénité apparente.
Si l'arrivée du pilote avait brisé le règne forcé de la solitude, il n'avait que brièvement effacé celui du silence qui repris rapidement sa place. Il déploya dans la pièce un voile dense qui pesait abominablement sur les épaules de la brunette. Elle regardait ses pieds, chaussés de bottes probablement un peu trop bien cirées pour appartenir à une combattante. Si on la connaissait, on n'y percevait rien d'anormal aux vues de son comportement méticuleux.

Enfin, on vint les chercher, afin de les conduire au bureau du général. Intimidée par les nombreux hauts gradés qui s'y trouvaient déjà, Masha adopta malgré tout une attitude fière, assurée. De par son allure conquérante, elle espérait convaincre, avant tout se convaincre elle-même, qu’on n’avait rien à lui reprocher. Dans ses yeux sombres, elle désirait qu'on lise sa détermination, son aplomb. Elle se sentit comme un lion dans une arène, ses supérieurs au visage terne alors devenu le public avide d'un spectacle sanguinaire et leur chef un empereur maître de son destin.
Sur la défensive, prête à sortir les griffes, elle ancra fermement ses pieds dans le sol, bras croisés dans le dos, tête haute.

Mais, contrairement à ce qu'elle avait supposé, les propos du Général n'eurent absolument rien à voir avec son altercation passée. Une grimace d'incompréhension survola alors ses traits, les interrogations qui l’avaient assaillie précédemment resurgirent dans ses pensées. Un sourcil haussé, elle écoutait, munie d’un intérêt nouveau. A l'entente de la question qu'on lui adressa, elle ne pu dissimuler un élan de surprise.
Ce choc minime la fit tout d'abord balbutier :

« Euh.. Eh bien... » avant qu'elle ne readopte son ton qui lui était plus naturel, « Général, loin de moi l'idée de nier le talent de mes camarades ou de mon supérieur direct. L'escadron Spectre a maintes fois fait ses preuves les pilotes qui le composent sont tous d'excellents combattants. Cependant, pour parler en toute franchise, en ce qui me concerne, j'avoue ne pas me sentir parfaitement à ma place. Entourée de tête-brûlées alors que je privilégie la stratégie, l'observation minutieuse, j'ai parfois du mal à me synchroniser avec le reste de l'équipe. Autre détail mineur, l'espionnage et l'infiltration ne sont pas forcément le genre de mission qui me passionnent le plus, mais c'est une bagatelle dont je sais m’accommoder. »

Elle avait débité ces paroles d'un ton égal, d'une voix ferme mais pas cassante. Elle acheva ses propos d'un bref signe de tête qui ne signifiait que peu de chose, un geste machinal, automatique. Le général qui lui fait face hocha à son tour du chef, fermant les yeux un instant, l'air songeur. Il déambulait derrière son bureau, en réalité quelques pas simplement, d'une démarche posée, confiante.

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Ven 24 Mar - 12:35    

Du coin de l’œil il nota le trouble sur le visage de sa collègue, un flottement passager qui disparut vite lorsqu’elle se reprit. Le commandant garda une expression neutre. Dissimulant ses propres émotions derrière un masque impassible, il garda les yeux rivés vers le général. Masha leur donnait ses impressions quant à l’escadron Spectre. Sans surprise elle se sentait hors du groupe, dans sa facon d’aborder les missions. Tuiren avait déjà eu la possibilité de le constater de lui-même. Ses relations avec l’escadron et ses pilotes faisaient qu’il les connaissait bien, et que les Spectres pouvaient être imprévisibles. Ce qui évidemment collait peu avec le caractère de Masha.

« Voilà qui est noté lieutenant. »

Le regard du général glissa lentement vers ses collègues. Il s’agissait tous de hauts gradés, donc l’expérience allait peser lourd dans la balance de ce qui serait dit ce jour-là. Tuiren ne doutait pas qu’il avait tous eu leur mot à dire. L’escadron Blade était un élèment important de la flotte. Chacun s’assurerait qu’il y ait une personne satisfaisante à son commandement.

« Vous savez sans doute que le commandant Terke quitte son poste dans l’escadron Blade et qu’il faut donc quelqu’un qui le remplace à la tête de l’escadron. »

Le général marqua une très brève pause avant de revenir à Masha.

« Après délibération nous avons jugé que vous étiez la plus apte à occuper ce poste. »

De toute évidence le général avait décidé de ne pas tourner autour du pot, ce qui collait assez avec le caractère que Tuiren lui connaissait. Il se demanda vaguement si les désaccords qu’il y avait eus seraient passés sous silence. Sans doute car ces détails étaient souvent gardés. Ce n’était pas le commandant qui les révélerait.

« Nous tous ici avons fini par nous mettre d’accord et le commandant Yesmeth vous a lui-même soutenue. »

Tournant la tête vers elle Tuiren se fendit simplement d’un bref signe de tête. Il n’y avait pas de sourire accroché à son visage. Néanmoins une expression encourageante s’y lisait. Il soutenait la pilote car il reconnaissait sa valeur, ayant volé de nombreuses fois à ses côtés. Elle était capable de lui tenir tête et nombreuses étaient les fois où ils avaient voulu s’affronter avec pour seul enjeu une bière payée par le perdant.

« Félicitations Commandant A’tuin. »

Le général inclina la tête en s’adressant à la lieutenant. Les autres faisaient de même. Le commandant garda son regard rivé sur Masha, attendant avec impatience qu’elle donne ses impressions.

Derrière eux la porte coulissa soudain, laissant entrer des silhouettes bien connues. A la grande surprise du jeune homme, se faufilèrent face à eux ses mentors. Les héros de la Rébellion étaient désormais présents à cette réunion. Les Rogues originels, rien de moins que ca, étaient venus les voir. La raison était encore floue. Tuiren doutait qu’ils soient là pour une simple histoire de montée en grade. Il se contenta d’observer les traits de ses mentors. Ni Wedge Antilles, ni Wes Janson, ni Hobbie Klivian, ni Tycho Celchu ne semblaient néanmoins vouloir lui faire le moindre signe, ce qui laissa le commandant dans une perplexité totale. Les anciens rebelles, ensuite dignes républicains, et désormais résistants, saluèrent le lieutenant A’tuin, se joignant aux compliments lancés par les autres généraux. Tuiren lui bouillonait derrière ses traits impassibles. Mais ce n’était pas le moment de faire le malin. C’était le moment du commandant A’tuin, il fallait lui laisser cet honneur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad : SÿnnAscella
Messages : 339
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Mar 28 Mar - 18:32    



Masha qui avait peur de se voir à nouveau engoncée dans l'attente et l'appréhension n'eut finalement pas le temps de s'impatienter. La sentence du général, qui ménageait malgré tout une forme de suspens et choisissait avec un soin tout particulier chacun de ses mots, finis par tomber. Sur un ton égal et posé, à phrases lentes et économes, tandis que le temps semblait s'écouler à une vitesse irréelle, il exposa enfin à la jeune pilote les raisons de sa présence.
Le très bref silence qu'il marqua avant l'annonce exacte ne fit que souligner l'impact de ses propos et renforça également à la fois la surprise de la nouvelle détentrice du titre de commandante de l’escadron Blade, mais également sa joie. Un demi-sourire éclaira alors son visage, il ne trahissait qu'à moitié l'euphorie qui la transperçait en réalité. Elle préférait contenir le flot de bonheur qui l'inondait, par peur de voir ce sentiment disparaître si elle le partageait, mais également, et surtout, pour faire bonne figure, car ce n'était ni le lieu ni le moment de se rependre en béatitude.
Ce n’était pas cette montée en grade en elle-même qui la réjouissait de la sorte, ni l’idée de quitter l’escadron spectre, bien qu’elle ait eu à maintes reprises des différents avec les membres, cependant, elle voyait dans cet acte une reconnaissance de ses talents de pilote. Il évoquait également à ses yeux  une opportunité au service de ses aspirations de tacticienne.  
Un nouveau hochement de tête accompagna ses remerciements, brefs, comme le voulait la convenance. A l'annonce de l'appui de Tuiren, elle eut un autre mouvement de chef qui se para cette fois-ci d'un sourire plus franc. Intérieurement, elle se promit de lui rendre la pareille dès que l'occasion se présenterait, ce qui devait arriver bien plus tôt qu'elle ne l'imaginait.

« Général, je vous remercie de cette marque de confiance, je tâcherais de faire honneur aux Blades et à la Résistance. »

Cependant, comme le soupçonna rapidement Masha, la nomination d'un nouveau commandant, bien qu'importante, ne justifiait pas la présence de si nombreux hauts-gradés. Ses doutes s'affermirent lors de l'entrée en scène de plusieurs figures primordiales de la Résistance. Au comité non-négligeable qui occupait déjà le bureau du Général se joignirent quatre pilotes. Bien que précédés par leur réputation, Masha ne les connaissait que par les exploits qu'ils avaient accomplis et les mythes qui les entouraient, mais leur présence ne pouvait que trahir l'arrivée imminente d'un évènement majeur.
Quelques phrases banales et conventionnelles conclurent sa promotion. Comprenant que ces propos ne seraient pas ceux qui discouraient l’assemblée, elle esquissa quelques pas en arrière, n’ayant pas la moindre idée d’où se trouvait véritablement sa place.
Le général prit alors à nouveau la parole. Il s'ancra au milieu de la pièce, et annonça de sa voix grave et chaude :

« Bien. Passons désormais à l’affaire suivante. »

Il se tourna alors vers Tuiren, Masha aurait juré avoir vu l’éclair d’un sourire se peindre un instant sur ses lèvres, puis il poursuivit

« Commandant Yesmeth, ce cas-ci vous concerne plus personnellement. »

HRP:
 

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Mer 5 Avr - 0:12    

Masha semblait heureuse d’une telle décision et c’était agréable de la voir sourire. Tuiren se contenta d’une expression relativement neutre, laissant l’euphorie de côté pour quand il se retrouvait seul avec Masha. Il la féliciterait quand ils seraient seuls. Sans doute lui offrirait-il d’aller boire une bière. En attendant c’était son tour. Le général le regardait désormais et Tuiren se raidit sans même s’en rendre compte, sous l’effet de l’habitude et de la tension inhabituelle qui régnait ce jour-là.

« Commandant Yesmeth vous avez fait un travail remarquable à la tête de l’escadron Blue. Je parle au nom de tout le monde en disant que vous êtes un élément solide de la résistance. »

Le commandant s’autorisa un sourire, gonflé de fierté à ce que venait de dire le général. La reconnaissance était un sentiment qui faisait du bien, et nul doute que cela était nécessaire, quand bien même cela n’était pas ce que l’on cherchait.

« Comme je l’ai expliqué avant il est temps de nous montrer plus fort. »

Il se tourna pour montrer les Rogues.

« Je ne vous apprends rien en vous disant qu’il fut un temps où la rébellion avait un escadron où elle avait réunis ses meilleurs pilotes pour les missions les plus périlleuses. Certains de ces héros ont fait aujourd’hui l’honneur de nous rejoindre. »

Il marqua un temps d’arrêt.

« Hum Général Antilles peut-être voudriez-vous vous prendre ma place ? »

Wedge hocha la tête et s’avanca d’un pas, sous le regard dévorant du résistant qui derrière sa facade neutre n’était plus qu’un amas d’impatience. Il sentait que cette révélation allait être quelque chose d’exceptionnel. Le général avait fait mention du meilleur escadron. Ceux qui avaient servi la République. Maintenant c’était celui qui les avait menés qui se dressait face à lui. Wedge Antilles héros de la Rébellion, ami, mentor, père de son meilleur ami. Néanmoins en ce moment c’était le militaire qui s’adressait à lui.

« Commandant Yesmeth la résistance a décidé de reformer les Rogues. Il est temps d’envoyer un message au Premier Ordre et de leur montrer que ceux qui faisaient trembler l’Empire sont de retour. L’escadron sera comme l’ancien. Il regroupera les meilleurs pilotes de la résistance et c’est là que vous interviendrez. »

Cette fois-ci le résistant ne dissimuler le changement d’expression sur son visage, la surprise totale aux mots de Wedge Antilles.

« Les Rogues vont être reformés…. »

La réplique s’échappa de ses lèvres, comme si dire les mots les rendaient tout bonnement réels. L’était d’excitation dans lequel il se trouvait était indescriptible, et même s’il tentait de se contrôler, il était évident qu’il aurait pu commencer à hurler, de joie et de nervosité. Les Rogues c’était l’escadron qu’il avait admiré, celui qui était sur toutes les lèvres, alors forcément, il ne pouvait que les voir comme des héros. Et savoir qu’ils allaient revenir c’était tout simplement le must.

« Evidemment….il va nous falloir quelqu’un à leur tête. »

Wedge avait un sourire collé sur ses traits, comme le reste des hauts gradés et des conseillers d’ailleurs.

« Commandant Yesmeth nous avons pensé à vous mettre à la tête de l’escadron Rogue. »

Il y eut un silence durant lequel son cerveau imprima les mots sans en deviner réellement le sens, et lentement il se mit à réaliser ce que venait de dire Wedge.

Ce dernier s’était tourné vers Masha.

« Commandant A’Tuin maintenant que vous êtes une haut gradé vous avez le droit de vous exprimer, et étant donné que vous avez déjà volé avec le commandant Yesmeth, qu’en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad : SÿnnAscella
Messages : 339
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Lun 10 Avr - 18:17    



Bien que l’esprit de la nouvelle commandante fusse enclin à l’euphorie, et eut sans aucun doute préféré vagabonder dans les douces perspectives qui s’offraient désormais à lui, Masha s’appliquait à maintenir totale sa concentration. Elle avait bien évidement conscience de l’importance de la situation, et avant même que ne se soit exprimé le général, elle avait pressenti que l’Histoire se jouerait d’une minute à l’autre devant ses yeux, il était primordial d’y être attentive.
La surprise de sa promotion avait fait disparaître la rigidité de ses traits, et la pilote ne songeait plus à dissimuler sa stupeur sous un masque stoïque. Ainsi, lorsqu’on annonça la reformation des Rogues, elle écarquilla bêtement et simplement les yeux, une enfant sans manières, mais empêcha malgré tout sa mâchoire de se s’ouvrir béatement. Une seconde de réflexion lui suffit pourtant pour juger l’idée plus que judicieuse, il était évident qu’un tel escadron serait une aide précieuse pour la Résistance. Cependant, il était un tel mythe et ses anciens membres plus des figures héroïques que des êtres faits de chair et de sang, qu’elle n’aurait jamais pu imaginer le voir se réincarner un jour. A ses côtés, Tuiren ne semblait pas non-plus réaliser ce qu’on venait d’annoncer.
Les propos qui suivirent ne firent qu’estomaquer un peu plus les deux pilotes.

A l’idée que le célèbre Wedge Antilles s’adresse à elle, tout particulièrement en de telles circonstances, et qu’on accorde autant de poids à son avis, Masha aurait presque rougit. Il ne lui serait jamais venu à l’idée de se trouver dans une telle situation. Puisque de telles circonstances ne se représenteraient certainement jamais et qu’elles étaient aussi exceptionnelles que décisives, la commandante s’offrit un bref temps de réflexion durant lequel elle mit tout en œuvre pour se montre à la fois aussi juste et aussi objective que possible. Et si l’appuie précédent de Tuiren influençait bien évidement ses considérations, elle se voulait et se sentait honnête et impartiale lorsqu’elle confirma :

« Général, c’est avec toute l’équité dont je suis capable que je me permets d’affirmer que le commandant Yesmeth saura avec brillo diriger les futurs Rogues. J’ai pu tout aussi bien apprécier ses talents de pilote et de commandant, et je ne leur imagine pas de meilleur Leader »

Un silence planait vaguement dans l’assemblée, ponctué de hochements de têtes, de discrets murmures approbateurs. Un simple regard du Général fit cesser ces quelques désagréments. Interdite, singulièrement intimidée, Masha regrettait le ton qu’elle avait pu employer, persuadée qu’on avait pu y déceler une attitude péremptoire, l’arrogance d’un petit coq fraîchement promu. Il n’en était pourtant, et étrangement rien.
Les deux généraux présents au centre de la pièce se jetèrent un coup d’œil assuré qui corrobora les pensées de chacun. Alors, d’une voix forte où perçait un zeste de fierté, Wedge Antilles, se tournant vers Tuiren, annonça :

« Commandant Yesmeth, aux vues des propos de la commandante A’Tuin qui vous sont plus que favorables et certifient l’avis général, j’ai l’honneur de vous nommer Leader du nouvel escadron Rogue. J’espère, et je suis convaincu que vous saurait faire honneur à ce nom. »

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Sam 15 Avr - 19:55    

Il restait muet, fébrile. Il n’avait imaginé que dans ses rêves les plus fous revoir l’escadron se reformer, celui qui avait laissé son nom à travers toute la galaxie. Une bande de gars juste assez doués. D’ailleurs il peinait à ne pas trépigner sur place. Il écouta sans broncher l’avis de Masha et se tourna vers elle, le visage illuminé d’un sourire. Ce n’était pas grand-chose mais cela ne dissimulait pas la reconnaissance. Ca pouvait paraitre un échange de bons procédés et c’était sans doute un peu ce qui arrivait. Néanmoins cela ne changeait rien au fait que le respect était mutuel entre les pilotes. Qu’ils n’auraient jamais recommandé l’autre sans être totalement d’accord avec ce qu’ils disaient. Désormais ils avaient de lourdes responsabilités sur leurs épaules. A cet instant néanmoins il n’y pensait pas. Il se sentait juste sur un nuage. Gonflé d’orgueil et de fierté, il redressa les épaules.

« C’est un honneur général. »

En face de lui, Wedge semblait heureux. A l’instar de ses amis et du reste.

« Cet escadron représente beaucoup pour nous au même titre que la résistance en son temps, tout comme l’escadron Blade. »

Wedge avait repris la parole en regardant tour à tour la nouvelle commandant et son homologue.

« Nous attendons beaucoup de vous et à la fois nous savons que vous serez à la hauteur. »

Le commandant hocha la tête, sentant le poids des responsabilités au moins autant à la hauteur de la joie d’une telle nomination. L’histoire ne serait pas facile mais qu’importe, il se sentait fier et il voulait le dire haut et fort.

« Merci général Antilles et merci à tous, je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir. »

Wedge hocha la tête et laissa place au général.

« Passons aux questions pratiques, si vous le voulez bien. Commandant A’Tuin, votre escadron est prêt. Il ne reste plus qu’à le rejoindre. Quant au Commandant Yesmeth, l’escadron Rogue est à bâtir. Il regroupera les meilleurs pilotes de X-wings. Nous avons déjà des noms en tête, vous en aurez sans doute à nous donner. »

Tuiren hochait la tête, effectivement les idées ne manquaient pas. Il y avait des noms qui lui venaient immédiatement à l’esprit, et la plupart était depuis des années à ses côtés. En tête venait le nom de son meilleur ami. Biggs Antilles. Un nom qui mettait la barre haute mais dont l’homme avait su se montrer à la hauteur. Biggs volait aussi bien que son père. Et il n’était pas le seul. Moira, Oz, ou encore Kathleen, Cin.

« Le temps nous presse je veux que vous vous y mettiez immédiatement. »

Le résistant se fendit d’un salut militaire. L’atmosphère se détendit et la discussion fut plus légère en détails. Le groupe se dispersa au bout d’un moment et chacun se mit à discuter dans son coin. Tuiren se retrouva d’abord avec les Rogues, entre accolades et rigolades. Ils étaient heureux de voir l’escadron revenir, ils étaient fiers de voir que ca soit leur élève qui en soit leader.

Tuiren ensuite les laissa et retrouva Masha. Il se posa dos au mur, décontracté, et lui jeta un regard aimable, tout en croisant les bras.

« Commandant A’Tuin je pense que nous avons de quoi fêter ce soir, que dis-tu si je t’invite à boire un verre ? »

Il fit un signe au général qui passait près d’eux et quittait la pièce, signe que la réunion était terminée, et le regarda filer, avant de revenir à son amie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Strike as lightning
Avatar : Victoria Emslie
Holopad : SÿnnAscella
Messages : 339
Date d'inscription : 19/02/2017

Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Lun 8 Mai - 21:18    



Masha observait avec amusement la réaction du nouveau commandant des Rogues. En une simple fraction de seconde, il lui parut redevenir un enfant tant l’excitation de sa nomination immédiate était palpable. Tuiren semblait cependant maître de celle-ci, bien que le sourire qu’il lança à la jeune pilote irradia la pièce longtemps encore après qu’il eut pris fin.
La brunette perçu sa fébrilité avec un soulagement profond. L’état de son ami était plus que similaire à son propre ressenti et savoir cette poussée d’orgueil partagée lui permit de débarrasser ses épaules du poids de la culpabilité qui y était lié. Elle laissa entrevoir sur ses lèvres l’ombre d’un vague sourire. L’allégresse lui sembla générale l’espace d’un instant avant que les propos de son supérieur ne la ramènent sur la terre ferme.

« Votre escadron est prêt. Il ne reste plus qu’à le rejoindre »
L’idée d’une meute déjà formée s’imposa à elle. Un clan où chacun connaissait sûrement sa place depuis longtemps et où elle avait peur de ne pas être acceptée en présentant simplement les nouveaux écussons qui décoreraient bientôt son uniforme. Elle pris discrètement une profonde inspiration et serra brièvement les poings pour chasser toute forme de doute ou d’appréhension. Il ne fallait surtout pas laisser la faiblesse s’installer ou dès son entrée en scène les Blades pourraient la sentir. Non, dès son entrée en scène les Blades ne pourraient rien flairer de tel, elle saurait se montrer ferme et leur prouver sa valeur.
Elle ne confia bien évidemment ses misérables angoisses à personne et fit par la suite mine de savoir exactement où elle allait. Elle avait très tôt pris l’habitude de diriger, c’était à l’époque un tout autre type d’escadron, mais elle sut se convaincre qu’un groupe d’Homme en valait un autre et qu’elle saurait assumer les nouvelles responsabilités qu’on lui avait octroyées. Le général était apparemment convaincu de ses compétences en la matière et il en était de même pour Tuiren, il n’y avait probablement pas lieu de s’inquiéter.

Dès que l’occasion se présenta à elle, après quelques aimables banalités avec le reste du gratin, des sourires bien placés et une poignée de flatteries maîtrisées, Masha s’éloigna à la recherche d’une amorce idéale, d’une phrase parfaite pour se présenter à ses nouveaux subordonnés.
Elle ruminait dans son coin, adossée à un mur tout proche de la porte, quand Tuiren se joignit à elle. Elle jaillit avec lenteur de sa torpeur et lorsqu’elle pris conscience de l’identité de son compagnon, son masque sévère laissa place à une grimace moqueuse et affectueuse, petit rictus narquois et impatient.

« Tuiren je ne vois absolument pas de quoi tu parles, mais je ne rate jamais une occasion de me faire offrir à boire ! Mais seulement si la deuxième tournée est pour moi ! »

D’un pas énergique mais à minces enjambées elle emboîta le pas au Général qui les devançaient de plusieurs bons mètres. Elle s’assura que Tuiren la suivait bien avant de demander :

« Un lieu de débauche de prédilection ? »

_________________


I'll see you on the other side
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
And in the arms of endless anger
Will end, the story of a soldier
Not today




Dernière édition par Masha A'Tuin le Ven 9 Juin - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    • Jeu 18 Mai - 22:56    

La nouvelle commandante arborait une expression amusée, teintée d’une pointe de moquerie et d’excitation due à la nouvelle donnée, ce qui fit sourire le résistant à son tour. Le bar les attendait. Ou du moins l’équivalent de la base. Il avait ri à sa remarque à propos de sa participation. Evidemment qu’il y aurait plusieurs tournées. Leur promotion les méritait largement. La fébrilité dissimulée sous un masque de sérieux de Masha il la ressentait également.

« Masha si tu veux bien me suivre je vais te montrer un endroit qui va te faire rêver. »

Et il hocha la tête en souriant, la voix faussement graveleuse, un sourire un peu mystérieux sur ses lèvres, tandis qu’ils avancaient. Une discussion légère s’installa alors qu’il lui indiquait la route. Il la mena sans tarder. Débarqua face à une porte.

Il l’ouvrit en laissant ses doigts effleurer le panneau d’entrée.

La porte s’ouvrit dans un sifflement et d’un geste faussement galant l’invita à pénétrer dans sa chambre.

« Sois la bienvenue dans l’antre de la débauche…. »

Et il la suivit à l’intérieur.

« ….où j’ai une bouteille dont tu me diras des nouvelles. »

La résistance leur fournissait bien de l’alcool mais pour ce qui était du détail tous se débrouillaient comme ils pouvaient. A force tout le monde avait accumulé sa réserve personnelle. Celle de Tuiren comprenait environ de quoi passer une bonne soirée, avec des arrivages spéciaux. Glanés de droite à gauche, et bien entendu il garderait la provenance secrète, juste pour embêter la galerie. De toute facon son grade le montrait bien comme une personne responsable. Et c’était bien connu n’est-ce pas ? Les gens ainsi ne sautaient pas les règles. On gardait l’alcool sans en parler.

« Fais comme chez toi Masha. »

La résistante était déjà venue dans sa chambre bien entendu, bien que moins souvent que d’autres sans doute, mais restait l’une des personnes qu’il fréquentait le plus. Suffisamment pour avoir tisser une amitié solide, sans doute pas visible au premier abord, mais bien réelle. Le respect entre eux était mutuel. C’était sans problèmes qu’il l’invitait chez lui. Alors il la laissa prendre place et tandis qu’elle s’asseyait, il sortit du fin fond d’un meuble une bouteille et les verres qui l’accompagnaient. En tendit un à Masha et ouvrit la bouteille Il la servit et remplit ensuite son propre verre, avant de le lever pour trinquer, la joie gravée sur son visage.

« A nous et à nos promotions ! »

La gorgée avalée enflammait la bouche, le palais et l’œsophage pour y laisser une trace succulente quand la sensation disparaissait. L’instant de dégustation passé, Tuiren se laissa aller contre le mur. Les épaules détendues et les pieds emmêlés dans une attitude tranquille. L’expression sur son visage n’avait rien à voir avec les traits peu avenants qu’il montrait la plupart du temps. Il avait été heureux à chaque montée en grade. Cette fois-ci était différente. Et seule Masha était là pour l’écouter parler. Lui suffisait pour l’instant le moment d’intimité qu’ils s’octroyaient.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Re: While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren    •    

Revenir en haut Aller en bas
 
While the sun yawns, pilots rise • pv. Tuiren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Naruto RPG :: Rise of Shinobi
» (m.) ☆i rise up through the fire.
» Aelia de Lydes ɤ Rise and rise again until lambs becomes lions
» Rise of Mordor
» [Rennes] week-end 12-13/02 - QCF + Rise of the Imperator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAY THE FORCE :: In a galaxy far far away :: Bordure extérieure et mondes inconnus :: Fenves-
Sauter vers: